Rejoignez-nous

International

Indonésie: naissance d'un rhinocéros de Sumatra, espèce menacée d'extinction

Publié

,

le

De multiples menaces ont amené le rhinocéros de Sumatra au bord de l'extinction, notamment le braconnage et le changement climatique. (© KEYSTONE/AP WWF)

Un rhinocéros de Sumatra vient de voir le jour dans une réserve de l'ouest de l'Indonésie. Cela dans le cadre d'un programme visant à sauver une espèce dont il reste moins de 80 individus, ont annoncé lundi les autorités.

Une femelle dénommée Delilah a donné naissance ce week-end à un rhinocéros mâle au sein du Parc national Way Kambas à Sumatra. L'animal, dont le père se nomme Harapan, pesait 25 kilos à la naissance. Plus petit de tous les rhinocéros, le rhinocéros de Sumatra peut atteindre un poids d'1,5 tonne à l'âge adulte.

Il s'agit de la cinquième naissance dans le cadre de ce programme, a indiqué Siti Nurbaya Bakar, ministre de l'Environnement et de la Forêt. Une autre naissance était intervenue en septembre.

Le Fonds mondial pour la nature (WWF) estime qu'il reste moins de 80 rhinocéros de Sumatra dans le monde, vivant principalement sur l'île indonésienne de Sumatra et à Bornéo, île que se partagent l'Indonésie, la Malaisie et le sultanat de Brunei.

Braconnage et réchauffement

"C'est la deuxième naissance d'un rhinocéros de Sumatra en 2023. Cela renforce encore l'engagement du gouvernement en faveur de la conservation des rhinocéros en Indonésie", a déclaré la ministre.

De multiples menaces ont amené le rhinocéros de Sumatra au bord de l'extinction, notamment le braconnage et le changement climatique.

L'Indonésie tente aussi de sauver une autre espèce en grand danger, le rhinocéros de Java dont il ne subsiste que 80 spécimens.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Économie

Foot: Gianni Infantino veut des maillots 100% africains d'ici 2026

Publié

le

Le président de la FIFA Gianni Infantino veut des résultats concrets rapidement pour l'aide de l'organisation aux pays producteurs de coton en Afrique de l'Ouest (archives). (© KEYSTONE/GABRIEL MONNET)

Le président de la FIFA Gianni Infantino souhaite des maillots de football faits 100% en Afrique pour la Coupe du monde 2026. Samedi à Abou Dhabi, il a souhaité des résultats rapides au partenariat lancé fin 2022 avec l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

"Evidemment" qu'il faut des maillots entièrement fabriqués en Afrique d'ici 2026, a dit le Valaisan lors d'une réunion sur l'aide aux pays ouest-africains producteurs de coton. "Le football est un acteur important de l'économie mondiale", a-t-il ajouté, relevant que 70% des revenus se font en Europe.

"Nous devons ramener une partie de cet argent en Afrique", a affirmé la directrice générale de l'OMC Ngozi Okonjo-Iweala, à deux jours de l'ouverture de la 13e ministérielle de l'organisation à Abou Dhabi.

Une étude sera finalisée dans les prochains mois pour démarrer les efforts concrets dans le partenariat entre FIFA et OMC pour le Coton 4 (Tchad, Burkina Faso, Bénin et Mali) et la Côte d'Ivoire. L'objectif est d'arrimer ces pays au marché des vêtements de sport de 200 milliards de dollars.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Le bilan approche les 30'000 morts dans la bande de Gaza

Publié

le

Des personnes prient sur les corps de leurs proches tués dans des bombardements israéliens sur Deir al Balah. (© KEYSTONE/AP/Adel Hana)

Le ministère de la Santé du Hamas a annoncé samedi un nouveau bilan de 29'606 personnes tuées dans la bande de Gaza depuis le début de la guerre entre Israël et le mouvement islamiste palestinien. Le nombre de blessés frôle les 70'000 (69'737).

Dans un communiqué, le ministère de la Santé a également fait état d'au moins 92 morts au cours des dernières 24 heures.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / blg / afp

Continuer la lecture

International

Shiffrin, convalescente, confirme prévoir un retour à Are le 9 mars

Publié

le

Mikaela Shiffrin de retour en mars (© KEYSTONE/EPA/MARTIN DIVISEK)

Mikaela Shiffrin, absente du circuit depuis une chute fin janvier, a confirmé samedi qu'elle prévoyait son retour pour le week-end des 9-10 mars à Are. Il y aura un géant et un slalom.

Shiffrin, quintuple détentrice du grand globe et plus beau palmarès de l'histoire du ski, poursuit sa convalescence après avoir été touchée à un genou lors d'une chute le 26 janvier à Cortina.

"J'ai bien progressé dans l'ombre (et) je me sens de mieux en mieux tous les jours", a indiqué l'Américaine de 28 ans dans une vidéo postée sur ses réseaux sociaux. "Nous prévoyons un retour en compétition à Are les 9 et 10 mars. J'ai hâte d'y être", a-t-elle poursuivi, au milieu d'images la montrant en salle de gym mais aussi sur des skis, pour la première fois depuis sa chute.

En raison de son absence de plus d'un mois au coeur de la saison, Mikaela Shiffrin a laissé le champ libre au classement de la Coupe du monde à Lara Gut-Behrami.

"Dès qu'on a réalisé que ce ne serait pas possible pour Soldeu et Val di Fassa, je me suis en quelque sorte fait à l'idée que le général devenait inatteignable", a souligné la native du Colorado.

Elle a toutefois affirmé avoir suivi avec beaucoup de plaisir les épreuves disputées en son absence, saluant au passage les prestations de sa rivale. "Lara en particulier a été incroyable à regarder skier", a-t-elle dit.

A neuf courses du terme de la saison, la Tessinoise compte 205 points d'avance sur Shiffrin.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Macron appelle à ce que le Salon de l'agriculture "se passe bien"

Publié

le

Pou Emmanuel Macron, "le premier objectif à court terme, c'est que le Salon doit se tenir dans le calme" (archives). (© KEYSTONE/EPA/CHRISTOPHE PETIT TESSON / POOL)

Emmanuel Macron a appelé samedi à ce que le Salon de l'agriculture "se passe bien, dans le calme". Des heurts avaient opposé des manifestants et les forces de l'ordre lors de l'ouverture samedi matin à Paris.

"C'est un moment de fierté, de reconnaissance et donc il faut que ce Salon se passe bien, dans le calme pour l'agriculture française", a déclaré le président français, constatant également qu'"on ne répondra pas en quelques heures à cette crise agricole".

Après son arrivée sous haute tension samedi au Salon, le chef de l'Etat a reconnu: "le premier objectif à court terme, c'est que le Salon doit se tenir dans le calme".

Plus tôt dans la matinée, des dizaines de manifestants avaient forcé une grille du Salon avant l'ouverture, puis avaient rejoint le pavillon principal, où des heurts se sont produits avec le service d'ordre, avant le déploiement de CRS.

Il était initialement prévu que M. Macron, qui a échangé une heure durant avec les syndicats, déambule ensuite dans les allées du salon, dont l'ouverture au public a été retardée en raison des heurts. Le président a indiqué qu'il s'entretiendrait avec les organisateurs avant de décider de la suite de son programme.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Taureau

Si ça gronde un peu à la maison, prenez sur vous et patientez quelques jours avant de donner votre avis. Aujourd’hui, c’est détente !

Les Sujets à la Une

X