Rejoignez-nous

Football

Le calcio au stade des économies d'énergie

Publié

,

le

Le Stadio olimpico de Rome va se mettre au diapason des économies d'énergie. (© KEYSTONE/EPA ANSA/CLAUDIO PERI)

Allumer moins longtemps les projecteurs des stades, indispensables y compris lors des matches en plein jour: en Italie, le football aussi est appelé à maîtriser sa consommation d'énergie.

Il doit faire face aux risques de pénurie cet hiver et aux enjeux climatiques.

Ce n'est qu'un "premier pas", pour donner "un exemple vertueux dans un moment difficile de crise énergétique", a admis le patron de la Serie A, Lorenzo Casini, en annonçant des mesures visant à réduire de 25% la durée de l'éclairage dans les stades.

Depuis le week-end dernier, les projecteurs doivent être allumés quatre heures maximum, en tout en pour tout. Pour les matches en journée (jusqu'à 18h00), l'éclairage complet n'est plus requis qu'une heure avant le coup d'envoi, contre 90 minutes auparavant, durée toujours en vigueur pour les rencontres de 20h45.

Se passer des projecteurs en journée n'est pas envisagé: une luminosité parfaite et uniforme est nécessaire aux diffuseurs TV comme au fonctionnement des technologies comme l'assistance-vidéo (VAR) ou la Goal Line, permettant de dire si un ballon a franchi la ligne de but, souligne la Ligue.

Ce "premier pas" fait écho à d'autres en Allemagne (le Bayern a limité l'éclairage extérieur de son stade) et aux débats en France sur l'éventuelle suppression des matches nocturnes ou, après la blague du "char à voile" de l'entraîneur du PSG Christophe Galtier, sur les déplacements des équipes.

Baisser la facture

L'annonce de la Serie A s'inscrit dans le cadre des mesures d'économies adoptées en Italie, prévoyant notamment une réduction du chauffage cet hiver (température abaissée dans les bâtiments, période et durée quotidienne de chauffage raccourcies).

Au-delà de l'urgence énergétique, la Ligue assure être engagée dans une réflexion plus globale sur la sobriété énergétique des stades: un groupe de travail est en place et doit examiner les stades du championnat un par un.

A court terme, la poignée d'enceintes non encore équipées d'éclairage à LED le seront rapidement. A plus long terme, l'idée est d'encourager l'installation de panneaux photovoltaïques et de systèmes de chauffage d'origine renouvelable.

Avec un vrai intérêt économique pour des clubs italiens exsangues après la pandémie de coronavirus. Car même si les stades sont publics pour la plupart, "ce sont les clubs qui paient les factures", rappelle-t-on au sein de la Ligue.

"La prise de conscience du monde du football augmente sur les sujets environnementaux", assure à l'AFP Tiberio Daddi, chercheur à l'Institut de gestion de l'Ecole supérieure Sainte-Anne de Pise, spécialiste des questions d'environnement et de sport.

"Et l'impact d'un match de football est réel, cela a du sens de regarder ce qui peut être fait", ajoute cet expert, qui travaille notamment avec la Juventus sur l'impact des activités du club.

"Cela a du sens"

Selon ses travaux, basés sur des données du Betis Séville, un match génère des émissions de gaz à effet de serre équivalant au CO2 que peuvent absorber quelque 2400 arbres en un an.

Si un club a peu de marge sur des sujets comme les déplacements des supporters, poste majeur d'émissions pour les événements sportifs, il "en a davantage" en ce qui concerne la consommation énergétique au stade, observe ce chercheur.

Au-delà de l'éclairage des matches, les systèmes de lampes simulant la lumière du jour pour stimuler la croissance de la pelouse constituent une autre source d'économie importante, selon lui: "Ils sont très utilisés, or il existe aussi des technologies LED" moins énergivores, rappelle le chercheur.

Au Stadio olimpico de Rome, enceinte gérée par l'organisme public Sport e Salute, un autre "premier pas" a eu lieu l'an dernier avec l'installation de LED dans tous les espaces, pour un gain de consommation estimé à 30%.

"Mais c'est un long parcours (...) Sur toutes les installations sportives en Italie, on doit réfléchir à la façon de travailler en cette période qui va devenir très compliquée, notamment en octobre et novembre", indique à l'AFP Diego Nepi Molineris, directeur général de cet organisme chargé de promouvoir le sport dans le pays.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Ligue 1: Patrick Vieira n'est plus entraîneur du RC Strasbourg

Publié

le

Patrick Vieira: son passage à Strasbourg n'aura duré qu'un an (© KEYSTONE/EPA/ADAM VAUGHAN)

Patrick Vieira (48 ans), arrivé l'été dernier, n'est plus entraîneur du Racing Club de Strasbourg. Le club a mis fin "d'un commun accord" à son contrat, a indiqué le Racing dans un communiqué.

"Nous aimerions exprimer notre gratitude et remercier Patrick pour le travail qu'il a accompli durant cette première phase du projet et nous lui souhaitons beaucoup de succès dans le futur", a indiqué le président du Racing, Marc Keller. Il précise qu'un nouveau coach "sera nommé prochainement".

Le championnat de France reprend le week-end du 17 août avec une rencontre entre Strasbourg, qui a fini 13e de Ligue 1 lors de la dernière saison, et Montpellier. "L'ensemble du club remercie chaleureusement Patrick Vieira pour son engagement irréprochable", dans une "saison de transition", détaille Strasbourg, alors que le technicien de 48 ans était sous contrat jusqu'en 2026.

L'ancien international français, qui a entrainé New York City en MLS de 2016 à 2018, est pressenti pour devenir sélectionneur des Etats-Unis, selon plusieurs médias.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Modric au Real jusqu'en 2025

Publié

le

Luka Modric continue un an avec le Real (© KEYSTONE/AP/KIRSTY WIGGLESWORTH)

Luka Modric a prolongé d'un an, jusqu'à la fin de la saison 2025, son contrat avec le Real Madrid. C'est ce qu'a annoncé le club mercredi.

Le milieu de terrain de 38 ans, arrivé au Real en 2012, avait déjà prolongé d'un an son contrat l'an dernier, malgré le fort intérêt montré par l'Arabie saoudite, qui cherchait à le recruter. Il s'est mis d'accord avec le Real Madrid pour prolonger à nouveau son contrat, jusqu'au 30 juin 2025, précise le club espagnol dans un communiqué.

L'international croate, qui aura bientôt 39 ans, a été poussé l'an dernier sur le banc madrilène en raison notamment de l'arrivée du milieu de terrain anglais Jude Bellingham. Il reste cependant très apprécié par les supporters du Real, avec qui il a remporté 6 Ligues des champions, 4 Liga et deux Coupes du Roi.

Le Ballon d'Or 2018, arrivé en provenance de Tottenham en 2012, est le joueur qui possède "le plus grand nombre de titres dans l'histoire de notre club", avec lequel il a disputé "534 matches", rappelle le Real.

Luka Modric est devenu cet été le plus vieux buteur de l'histoire lors d'un Euro de foot en marquant un but contre l'Italie. Il n'a pas pu empêcher cependant l'élimination en phases de poules de l'équipe croate. "J'aimerais continuer à jouer pour toujours, mais il viendra un moment où je devrais raccrocher mes crampons", avait-il déclaré après la défaite de son équipe.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Les responsables du stade de la finale se défendent

Publié

le

Les responsables du stade de Miami se défendent après les incidents de la finale de la Copa America (© KEYSTONE/EPA/CJ GUNTHER)

Les responsables du Hard Rock Stadium de Miami ont défendu mardi le dispositif de sécurité mis en place pour la finale de la Copa America entre l'Argentine et la Colombie.

Ce match a été marqué par des scènes de chaos à l'entrée et un retard de 82 minutes.

"Le Hard Rock Stadium a accueilli en toute sécurité des centaines d'événements de classe mondiale en 37 ans d'existence, dont des Super Bowls, des matches de football international de premier plan, de la Formule 1, de la NFL et du foot américain universitaire, des dates de tournées musicales de têtes d'affiche et d'autres événements mondiaux", se sont défendus les responsables du stade dans un communiqué.

En amont du match Argentine-Colombie, des mouvements de foule ont forcé la sécurité à fermer les portes, retardant l'entrée des supporters et le coup d'envoi, donné avec presque 1h30 de retard. D'après les organisateurs, le chaos a été provoqué par les nombreux fans sans billets venus pour tenter de forcer le passage. Des supporters victimes de la chaleur dans une foule dense ont dû être évacués.

La Confédération sud-américaine (CONMEBOL) avait indiqué que la sécurité du match a été organisée "en fonction des décisions prises par les autorités du Hard Rock Stadium". Les représentants du stade ont eux affirmé que le protocole avait été décidé par les services de l'enceinte, la CONMEBOL et les forces de l'ordre locales. Et que les recommandations sécuritaires de la CONMEBOL avaient été observées.

Doute

Le chaos de cette finale remportée par l'Argentine 1-0 a semé le doute quant à la bonne organisation du prochain Mondial qui se déroulera en 2026 aux Etats-Unis, au Canada et au Mexique. La police, avec des effectifs de 800 agents, a dit avoir arrêté 27 personnes et en avoir éjecté du stade ce soir-là.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

La Suisse s'impose aisément devant l'Azerbaïdjan

Publié

le

Viola Calligaris célèbre son but dans une rencontre sans histoire pour la Suisse. (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

La Suisse a conclu par une victoire le tour préliminaire de l'Euro 2025. A Lausanne, elle a battu l’Azerbaïdjan 3-0 sur des réussites de Meriame Terchoun, Viola Calligaris et Ana-Maria Crnogorcevic.

Déjà assurées de remporter leur groupe avant cette ultime rencontre à la Pontaise, les Suissesses ont parfaitement rempli leur mission dans ce tour préliminaire. Leur première place leur permet de retrouver la Ligue A de la Ligue des Nations. On rappellera que la Suisse était, bien sûr, qualifiée d’office pour l’Euro en tant que pays organisateur.

Devant 2222 spectateurs, Meriame Terchoun a exploité une erreur de la gardienne pour ouvrir le score à la 25e minute et pour retrouver les chemins du filet en sélection après une longue attente de huit ans. Les deux autres buts sont sans doute tombés un peu tardivement (77e et 88e) pour affirmer que cette performance de l'équipe de Suisse fut vraiment aboutie.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Taureau

Rien de facile aujourd’hui : les Natifs doivent privilégier la communication amoureuse et arrondir les angles de leurs divers comportements…

Les Sujets à la Une

X