Rejoignez-nous

Football

Le Real Madrid reste leader de la Liga après avoir renversé Valence

Publié

,

le

Karim Benzema s'élève plus haut que tout le monde et inscrit le but de la victoire pour le Real. (© KEYSTONE/EPA/Kai Foersterling)

le Real Madrid a conservé sa position de leader de la Liga dimanche après avoir renversé Valence (2-1), au stade Mestalla, grâce à un but de Karim Benzema en fin de match, lors de de la 5e journée.

Avec 13 points, les hommes de Carlo Ancelotti devancent l'Atletico Madrid (2e avec 11 points) et Valence (3e avec 10 points), et conservent leur invincibilité en championnat avec quatre victoires et 1 nul.

Encore menés à la 86e minute (1-0), les hommes de Carlo Ancelotti ont fait la différence en trois minutes, grâce à Vinicius (86e) et une tête de l'international français Benzema (88), meileur buteur de la Liga avec six buts.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Fin du procès, Benzema fixé sur son sort le 24 novembre

Publié

le

Benzema sera fixé sur son sort le 24 novembre dans l'affaire de la sextape (© KEYSTONE/AP/Efrem Lukatsky)

Karim Benzema devra attendre un mois pour savoir si le tribunal le juge coupable de complicité de tentative de chantage.

Le procès de "l'affaire de la sextape" a pris fin vendredi et le jugement a été mis en délibéré au 24 novembre.

Le parquet avait requis jeudi dix mois de prison avec sursis contre Benzema, star du Real Madrid et ex-coéquipier en équipe de France de Mathieu Valbuena, victime présumée d'un chantage autour d'une vidéo intime et dont le "ressenti" a été au centre des plaidoiries des avocats de la défense.

Une "enquête à charge"

L'un des avocats de Benzema, Me Antoine Vey, a critiqué une "enquête à charge" contre son client et demandé sa relaxe. "L'élément intentionnel de l'infraction" reprochée à l'attaquant de 33 ans n'est pas caractérisé, a-t-il martelé.

Le dossier a été construit sur le "ressenti" du plaignant Mathieu Valbuena, a-t-il argué, dénonçant les "hypothèses et les spéculations" avancées par l'accusation. "Il n'est jamais trop tard pour faire du droit, c'est vous le dernier rempart", a demandé au tribunal l'autre avocat de Benzema, Me Sylvain Cormier.

Même argument pour Me Tewfik Bouzenoune, conseil de l'intermédiaire Younes Houass, qui a également regretté que ce soit "le ressenti de la victime qui conditionne les poursuites pénales".

"Cirque médiatico-judiciaire"

De manière générale, tous les avocats de la défense ont stigmatisé un dossier faible, qui ne méritait pas à leurs yeux un tel traitement de la part de l'accusation et un tel écho dans la presse. "On peut se demander ce qui intéresse vraiment les Français dans cette affaire. Le sexe ? L'argent ? Le football ? Pas la chose judiciaire en tout cas", s'est demandé Antoine Vey.

Autre avocat de l'attaquant du Real Madrid, Me Cormier a, lui, tonné contre un "cirque médiatico-judiciaire" au cours duquel "on a infligé à Karim Benzema une sorte de +marche de la honte+ à l'américaine" lors de son passage devant la juge d'instruction en 2015. "Si on est dans l'orthodoxie du droit, la relaxe doit être générale", a assené Me Serge Money, avocat de Mustapha Zouaoui, la "cheville ouvrière" du projet.

Benzema "s'inclut dans cette équipe"

"On n'aurait pas passé autant de temps sur ce dossier s'il n'y avait pas eu Karim Benzema", avait reconnu jeudi lors des réquisitions le procureur Julien Eyraud. A ses côtés, l'autre procureure, Ségolène Marés, avait estimé que les écoutes prouvaient que la star du Real Madrid "s'inclut dans cette équipe et s'associe dans ce projet" de tentative de chantage autour d'une vidéo intime.

En plus des dix mois de prison avec sursis, l'accusation a requis une amende de 75'000 euros contre l'attaquant de l'équipe de France, candidat au Ballon d'or et absent du procès. Contre les quatre autres prévenus de cette affaire, qui gravitent dans le milieu du football et constituent "une vraie brochette de comédiens" selon les mots du procureur Julien Eyraud, le ministère public a requis des peines allant de 18 mois avec sursis à quatre ans de prison.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Dix mois de prison avec sursis requis contre Benzema

Publié

le

Karim Benzema risque 10 mois avec sursis dans l'affaire de la sextape (© KEYSTONE/AP/Efrem Lukatsky)

Le parquet a requis jeudi à Versailles dix mois de prison avec sursis et 75'000 euros d'amende contre Karim Benzema.

L'attaquant du Real Madrid est accusé de complicité de tentative de chantage dans "l'affaire de la sextape".

La victime présumée de cette affaire est son ancien coéquipier en équipe de France, Mathieu Valbuena. Contre les quatre autres prévenus, poursuivis dans cette affaire pour tentative de chantage, le ministère public a requis des peines allant de 18 mois de prison avec sursis à quatre ans de prison.

"Pas un bon samaritain"

"Benzema n'est pas un bon samaritain venu porter secours, il a agi pour permettre aux négociateurs d'en venir à leur fin et aux maîtres-chanteurs de toucher de l'argent", a dit lors de son réquisitoire la procureure Ségolène Marés.

Celle-ci a pointé l'"autorité et la notoriété en équipe de France" de l'ancien attaquant de l'Olympique lyonnais. "Il s'inclut dans cette équipe, il s'associe dans ce projet" de tentative de chantage autour d'une vidéo intime, a-t-elle appuyé.

L'autre procureur Julien Eyraud a pour sa part rappelé le rôle dans la société de la star du Real Madrid, "porteur d'une image, d'espoir, de notoriété et de valeurs morales".

Discours mafieux

Concernant les autres prévenus, le parquet a demandé quatre ans de prison et 15'000 euros d'amende contre Mustapha Zouaoui, considéré comme le "cordon ombilical" de cette affaire.

Deux ans de prison et 5000 euros d'amende ont été requis contre Karim Zenati, l'ami d'enfance de Benzema, et 18 mois de prison et 15'000 euros d'amende contre Axel Angot qui a trouvé la vidéo et l'a conservée en vue d'une utilisation ultérieure. Enfin, 18 mois de prison avec sursis et 5000 euros d'amende ont été requis contre l'intermédiaire Younes Houass.

Dans sa plaidoirie, l'avocat de Valbuena, Me Paul-Albert Iweins, a dénoncé le "discours mafieux" de Benzema lors de son intervention dans cette affaire, le comparant même à "un parrain". Son client, a-t-il rappelé, a été "exclu" de la sélection nationale alors qu'il est la victime de cette affaire. "On l'a privé de son Graal par des manoeuvres sordides et la trahison d'un coéquipier", a-t-il appuyé.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

L'entraîneur du Bayern, Julian Nagelsmann, positif au Covid-19

Publié

le

Julian Nagelsmann doit prendre soin de lui. (© KEYSTONE/AP/Matthias Schrader)

Pourtant vacciné, Julian Nagelsmann, l'entraîneur du Bayern Munich, a été contrôlé positif au Covid-19 et va se placer en quarantaine, a annoncé le club jeudi.

"Julian Nagelsmann a été testé positif au coronavirus bien qu'il soit entièrement vacciné. Il retournera à Munich séparément de l'équipe par avion médicalisé et sera placé à l'isolement", a expliqué le champion d'Allemagne sur Twitter.

L'entraîneur de 34 ans n'était pas présent mercredi soir à l'Estadio da Luz pour assister à la victoire de son équipe 4-0 en Ligue des champions face au Benfica Lisbonne. Il avait cependant fait le déplacement au Portugal mardi, mais était resté isolé à l'hôtel ensuite par précaution.

Le club avait parlé mercredi "de symptômes de grippe" sans plus de précision.

"Il a des symptômes de grippe. Il n'avait pas envie de venir au match. Par conséquent, ses assistants le remplaceront", avait expliqué au micro de DAZN le directeur sportif Hasan Salihamidzic.

Selon le ministère de la Santé bavarois, toute personne testée positive au coronavirus doit se mettre quatorze jours en quarantaine.

En théorie, Nagelsmann devrait ainsi rater quatre rencontres du Bayern, dont le match retour à domicile contre les Portugais (2 novembre). Il pourrait retrouver le banc contre Fribourg, le 6 novembre.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Le rêve est peut-être passé pour les Young Boys

Publié

le

Une soirée bien compliquée pour Nicolas Ngamaleu et les Young Boys. (© KEYSTONE/PETER SCHNEIDER)

Le rêve est peut-être passé pour les Young Boys. Battu 4-1 par Villarreal au Wankdorf, le quadruple Champion de Suisse a perdu le match qu'il ne devait pas perdre dans cette phase de poules.

Trois semaines après son revers à Bergame face à l'Atalanta (1-0), les Young Boys pu mesurer une fois de plus l'écart qui les sépare des meilleures équipes du continent. Le succès initial devant Manchester United fut un trompe-l'oeil. Face à Villarreal comme face à l'Atalanta, les Bernois sont restés loin du compte. Le choix surprenant de l'entraîneur David Wagner d'opter pour la première fois de la saison pour une défense à cinq fut une tragique erreur. Le manque d'automatisme des Bernois dans un tel système n'a pas pardonné à ce niveau.

Une entame catastrophique

Les Young Boys ont, ainsi, vécu une entame catastrophique. Villarreal a, en effet, marqué sur ses deux premières occasions par le prodige Pino (6e), buteur le jour de ses 19 ans, et par Gerard Moreno (16e). Sur ces deux réussites, la défense bernoise a singulièrement manqué de rigueur à l'image notamment d'Ulisses Garcia qui n'a pas senti le souffle de Pino dans son dos sur l'ouverture du score.

Les Young Boys ont toutefois eu l'immense mérite de relever la tête alors qu'ils auraient pu très bien sombrer. Ils sont parvenus à bousculer les Espagnols, mais la réussite n'était pas au rendez-vous. On songe, bien sûr, à cette frappe sur le poteau de Michel Aebischer à la 31e. Si le Fribourgeois avait marqué sur cette action, le match aurait pu épouser un autre scénario. Avec ce score 2-0, Villarreal jouait véritablement sur du velours jusqu'à la réduction du score de Meschak Elia à la 77e. Le Congolais avait pris de vitesse le Champion du monde Raul Albiol pour entretenir le fol espoir d'une remontada. Il devait malheureusement rester vain puisque Villarreal signait le 3-1 sur la rupture de la 88e conclue par Alberto Moreno. Villarreal devait encore saler l'addition avec le 4-1 inscrit par le joker Samuel Chukwueze dans le temps additionnel.

Un nouveau miracle à Old Trafford

Avec trois points en trois matches, les Young Boys occupent la dernière place de ce groupe F. Ils n'accusent cependant qu'une longueur de retard sur leurs vainqueurs du jour et sur l'Atalanta. Remo Freuler et ses coéquipiers se sont inclinés 3-2 à Manchester après avoir pourtant mené 2-0 à la pause. Les Mancuniens sont revenus de nulle part grâce aux réussites de Marcus Rashford (53e), de Harry Maguire (75e) et de l'éternel Cristiano Ronaldo (81e). Ce succès aussi miraculeux que celui arraché il y a trois semaines devant Villarreal offre un sursis presque inespéré à l'entraîneur Ole Gunnar Solskjaer. Le Norvégien jouera cependant une partie de son avenir dimanche contre Liverpool.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Ligue des champions: Okafor en match-winner pour Salzbourg

Publié

le

Noah Okafor félicité par les remplaçants de Salzbourg après le 3-1 (© KEYSTONE/AP/Matthias Schrader)

Avec un brillant Noah Okafor, Salzbourg a fait un pas vers les 8es de finale de la Ligue des champions. Les Autrichiens ont battu Wolfsburg 3-1 dans un groupe G dont ils sont les leaders.

Deux Suisses étaient titulaires de chaque côté. Le gardien Philipp Köhn, qui a été solide, et Okafor pour Salzbourg, Kevin Mbabu et Renato Steffen pour les visiteurs allemands. La jeune formation autrichienne a marqué grâce à ses pépites Adeyemi (3e) et Okafor (65e/77e), alors que Nmecha avait égalisé (15e).

Outre son doublé - deux réussites sur lesquelles il s'est montré opportuniste -, Okafor a aussi tiré sur la transversale (12e) et a provoqué deux grosses occasions pour son équipe (45e/58e).

Mbabu en difficulté

L'attaquant suisse a vraiment signé une grosse performance, qui n'aura sans doute pas échappé au regard de Murat Yakin.

Par contre, Mbabu a vécu un match difficile: il a été à la faute sur le 1-0 et le 3-1 et a fait preuve d'un déchet inhabituel en phase offensive. Pour sa part, Steffen s'est montré discret.

Trois sur trois pour le Bayern

Le Bayern Munich a signé un troisième succès consécutif dans le groupe E. Les Bavarois se sont imposés 4-0 à Lisbonne contre le Benfica grâce à Sané (70e/85e), un autogoal (80e) et Lewandowski (82e). Le Bayern est invaincu sur ses 20 derniers déplacements en C1. Dans ce groupe, Barcelone a relevé la tête en battant Dynamo Kiev 1-0 sur une réussite de Piqué (36e).

Tenant du trophée, Chelsea s'est promené contre Malmoe (4-0) dans le groupe H. La Juventus a pour sa part dû patienter jusqu'à la 86e et la tête de Kulusevski pour l'emporter sur la pelouse du Zenit Saint-Pétersbourg et compter le maximum de 9 points.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X