Rejoignez-nous

International

Los Angeles marque le 30e anniversaire d'émeutes meurtrières

Publié

,

le

"Mon défunt père, Rodney King, est devenu synonyme de brutalité policière pour certains. Mais notre famille se souvient de lui comme d'un être humain, pas d'un symbole", a dit devant une foule Lora King, PDG de la Fondation Rodney King. (© KEYSTONE/EPA/DAVID SWANSON)

Des responsables des communautés noires et d'origine asiatique se sont rassemblés à Los Angeles pour marquer le 30e anniversaire des violences meurtrières. Elles avaient suivi l'acquittement de quatre policiers ayant passé à tabac l'automobiliste noir Rodney King.

Le 29 avril 1992, suite à cet acquittement, des émeutes avaient d'abord éclaté dans le quartier de South Los Angeles, à l'époque très majoritairement habité par des populations noires très pauvres et où beaucoup d'épiceries et de petits commerces appartenaient à des immigrés coréens.

Des bandes de pillards avaient rapidement porté leurs actes de vandalisme et incendies criminels plus au nord, dans le quartier de Koreatown. Là, ils s'étaient heurtés à des Coréens en armes qui, se sentant abandonnés par la police locale, ouvraient le feu sur les émeutiers depuis le toit de leurs boutiques, des images qui avaient fait le tour du monde.

"Un être humain, pas un symbole"

Des dizaines de personnes sont mortes et le coût des destructions avait atteint environ un milliard de dollars.

"Mon défunt père, Rodney King, est devenu synonyme de brutalité policière pour certains. Mais notre famille se souvient de lui comme d'un être humain, pas d'un symbole", a dit vendredi devant une foule Lora King, PDG de la Fondation Rodney King.

"Il n'a jamais prôné la haine ou la violence et a plaidé pour la paix alors que la ville brûlait en demandant: 'Est-ce que nous pourrions simplement nous entendre?'. C'est ça, l'héritage de mon père".

"Souvenons-nous des leçons"

Pour le maire de Los Angeles, Eric Garcetti, les 30 années qui ont passé n'ont pas guéri les blessures de ces violentes journées. "Aux familles qui ont perdu quelqu'un, aux enfants de commerçants qui n'ont toujours pas dormi une seule bonne nuit depuis cette époque (...), la colère et le chagrin qui ont explosé il y a 30 ans sont encore très réels et présents dans le traumatisme ici aujourd'hui", a-t-il dit.

"En ce 30e anniversaire, souvenons-nous des leçons de 1992 pour forger un Los Angeles meilleur et plus prospère pour tous ceux qui vivent dans cette ville", a-t-il ajouté.

Ces appels à l'unité interviennent alors qu'une enquête annuelle de l'université Loyola Marymount a révélé que les deux tiers des personnes interrogées pensaient probable que des émeutes similaires puissent se produire dans les cinq prochaines années.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Granit Xhaka: "Je dis respect à tous mes coéquipiers"

Publié

le

Granit Xhaka est fier de ses coéquipiers (© KEYSTONE/PETER KLAUNZER)

Granit Xhaka tire un coup de chapeau à ses coéquipiers de l'équipe de Suisse après le match face à l'Allemagne.

"La réaction des Allemands après leur but dit tout sur notre performance. Nous les avons poussés dans leurs derniers retranchements", lâche le capitaine.

"Bien sûr, cela fait mal de concéder le 1-1 dans les arrêts de jeu. Mais ce soir, le résultat n’était pas le plus important, soulignait-il en conférence de presse. Notre match fut un grand match. Nous nous sommes battus sur tous les ballons, nous avons couru les uns pour les autres. Sur le terrain, j’ai ressenti un plaisir énorme."

"Une progression extraordinaire"

Elu homme du match comme huit jours plus tôt face à la Hongrie, Granit Xhaka a couru 11,8 km et a été crédité de 84 % de réussite dans son jeu de passes. Avec Manuel Akanki juste derrière lui, il a ordonné le jeu d’une équipe qui a révélé lors de cette phase de poules des ressources presque insoupçonnées.

"Nous avons progressé d’une manière extraordinaire ces six derniers mois, se félicite le joueur du Bayer Leverkusen. Il y a dans cette équipe une nouvelle rage de vaincre, une nouvelle mentalité et une nouvelle passion."

"Ce soir, nous avons vu des joueurs qui se sont battus jusqu’à la dernière seconde sur tous les ballons, poursuit-il. L’intensité que nous mettons dans chaque entraînement et dans chaque exercice a payé. Je dis respect à tous mes coéquipiers." Dimanche soir, il y en a toutefois deux qui l’ont vraiment impressionné: Dan Ndoye et Ricardo Rodriguez.

"Il peut jouer partout"

"Dan est vraiment extraordinaire. Il peut jouer partout, sourit Granit Xhaka. Le sélectionneur le fixe devant depuis le début de l’Euro. C’est un choix payant. C’est magnifique pour lui d’avoir marqué ce soir. Cela va booster sa confiance."

En revanche, les performances de Ricardo Rodriguez, avec lequel il a été sacré Champion du monde M17 en 2009, ne le surprennent pas. "Je le connais. Je connais sa valeur. Il a encore livré un très grand match ce soir, souligne-t-il. Le club qui le recrutera cet été, sans payer de transfert dans la mesure où il est en fin de contrat avec Torino, fera une sacrée affaire !"

La suite maintenant, c’est ce huitième de finale de Berlin, le sixième de rang que disputera Granit Xhaka dans un grand tournoi. "Nous pouvons l’aborder avec confiance", dit-il simplement. Avec le secret espoir que l’Olympiastadion continue à lui porter chance. Le 25 mai dernier, c’est sur cette pelouse qu’il avait inscrit le but de la victoire pour le Bayer Leverkusen en finale de la Coupe d’Allemagne contre Kaiserslautern (1-0). Puisse l’histoire se répéter samedi...

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Attaques en Russie: fin de l'opération antiterroriste au Daguestan

Publié

le

Les autorités russes ont annoncé que la menace avait été "neutralisée". (© KEYSTONE/EPA/NATIONAL ANTITERRORISM COMMITTE / HANDOUT)

L'opération antiterroriste lancée dans la république russe du Daguestan, dans le Caucase, est terminée, a indiqué lundi le Comité antiterroriste russe. Elle a été lancée après des attaques contre des églises orthodoxes et une synagogue ayant fait plusieurs morts.

"En raison de la neutralisation de menaces à la vie et la santé des citoyens, il a été décidé de mettre fin à l'opération antiterroriste" au Daguestan à partir de 07h15 suisses, a précisé le comité, cité par les agences de presse russes.

Des hommes armés ont attaqué dimanche des églises orthodoxes et une synagogue au Daguestan, faisant au moins seize morts, selon les autorités qui ont dénoncé des actes "terroristes". Les attaques ont eu lieu dans la capitale du Daguestan, Makhatchkala, et dans la ville côtière de Derbent.

Un prêtre de l'Eglise orthodoxe russe, âgé de 66 ans, a été tué à Derbent, d'après les autorités. "Plus de 15 policiers ont été victimes de l'acte terroriste" au Daguestan, a de son côté déclaré le dirigeant régional, Sergueï Melikov, dans une vidéo publiée sur Telegram dans la nuit de dimanche à lundi. Ils "ont protégé les habitants civils (...) au prix de leur vie".

Le bilan initial communiqué par les autorités faisait état de huit policiers et un prêtre tués dans les attaques.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Économie

Automobile: le Mondial de Paris grossit en 2024

Publié

le

Plusieurs marques vont faire leur retour sur le salon, dont Audi. (archive) (© KEYSTONE/EPA/ULI DECK)

Le Mondial de l'automobile de Paris va gagner de nombreux constructeurs en 2024, dont ceux du groupe Volkswagen, et s'annonce plus riche que l'édition précédente, a indiqué son directeur Serge Gachot à l'AFP lundi.

Plusieurs marques feront leur retour sur le salon: Skoda et Audi (groupe Volkswagen), Mini (BMW), Ford et Kia, précise M. Gachot.

Le 90e Mondial de Paris, prévu du 14 au 20 octobre Porte de Versailles, dans le sud de Paris, comptera 50% de surface supplémentaire et compte attirer 500.000 visiteurs, contre 400.000 en 2022.

Groupe le plus présent lors de l'édition précédente, Renault sera encore en majesté avec un immense stand présentant notamment sa R5 électrique, et d'autres pour ses marques Dacia, Alpine et Mobilize.

Stellantis renforcera lui sa présence avec, en sus de Peugeot et Citroën, Alfa Romeo et une quatrième marque. Cadillac, qui tente un retour en Europe avec de luxueux SUV électriques, sera aussi présent.

Côté constructeurs chinois, en pleine offensive européenne et omniprésents en 2022, le géant BYD sera accompagné d'Xpeng, Seres, GAC, mais aussi des nouveaux venus Forthing (groupe Dongfeng), Skyworth (filiale d'un groupe d'électronique) et des utilitaires Maxus.

Le leader mondial Toyota, Hyundai et Mercedes font eux l'impasse sur Paris. Tesla comme MG doivent encore confirmer.

Paris revient en force alors que les salons automobiles avaient du plomb dans l'aile, avant même la pandémie de Covid et ses nombreuses annulations. Le salon de Genève s'est sabordé après une édition 2024 ratée.

Le salon de Paris comme celui de Munich tentent de rafraîchir leur offre pour fédérer les visiteurs autour de l'automobile, pointée du doigt pour son rôle dans le réchauffement climatique, et attirer les constructeurs tentés par des mesures d'économie.

Si Munich met en avant la voiture électrique et les mobilités en général, le Mondial de Paris revendique d'être une "fête de l'automobile", centrée "sur l'automobile et la liberté de mouvement", souligne M. Gachot.

Et Paris s'est renouvelé en proposant un centre d'essais et en facilitant la prise de contact des marques avec des clients potentiels, selon lui.

Le salon prévoit également d'accueillir un influenceur important pour remplacer Vilebrequin, duo à la tête d'une chaîne YouTube sur l'automobile au ton décalé, qui avait contribué à rajeunir le public du salon 2022.

Coproduite par le géant de la communication Hopscotch et la Plateforme automobile, qui représente constructeurs et équipementiers, le Mondial de l'auto prévoit aussi d'exposer les voitures de films, et de grandes innovations automobiles.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp / afp

Continuer la lecture

Football

Fracture du visage pour Barnabas Varga, qui est hors de danger

Publié

le

Victime d'une fracture du visage, Barnabas Varga doit être opéré (© KEYSTONE/AP/Antonio Calanni)

Victime d'une fracture au visage dimanche, Barnabas Varga va devoir être opéré.

L'attaquant hongrois a subi un violent choc ayant engendré une grosse frayeur lors du match de l'Euro 2024 remporté contre l'Ecosse (1-0) dimanche.

Sur un coup franc hongrois à la 68e minute, Varga est violemment retombé sur la nuque et a été immédiatement mis en position latérale de sécurité par ses coéquipiers alors qu'il semblait incapable de bouger. A vitesse réelle, il a été impossible de constater la brutalité du contact avec le gardien écossais, contrairement à des photographies sur différents angles qui en attestent.

Après de longues secondes de flottement, les secours sont finalement intervenus pour l'évacuer du terrain après que ses partenaires, très touchés par la scène, ont formé un cercle autour de lui en déroulant un drap.

"La situation était confuse. Ce que les joueurs m'ont dit, c'est qu'à ce moment-là, +Barni+ semblait ne pas être conscient. Tout le monde était donc très inquiet de son état et aussi du fait que les médecins étaient arrivés un peu en retard, on peut le dire", a déclaré son sélectionneur Marco Rossi.

"Nous voulions gagner pour lui"

"Heureusement, nous pouvons dire à présent que +Barni+ n'est plus en danger. Il sera probablement opéré dans les heures qui viennent car il a subi une fracture ici (en montrant sa joue et son orbite). Si nous allons plus loin dans la compétition, il ne fera bien sûr plus partie de l'équipe", a-t-il détaillé.

Selon les informations du diffuseur allemand Magenta TV, Varga était conscient et parlait au moment de son transport à l'hôpital de Stuttgart.

"C'était terrible. C'était un moment terrible de voir Barnabas dans cet état. Heureusement, il est en bien meilleure condition", a réagi son coéquipier Roland Sallai en conférence de presse. "Nous nous sommes battus pour lui pendant les 15 à 20 minutes restantes. Nous voulions gagner pour lui et nous lui dédions cette victoire" a assuré le joueur hongrois, élu homme du match.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Cancer

Vos affaires reprennent de manière tangible et votre dynamisme inébranlable surmonte tous les obstacles. Il est évident que votre réussite est manifeste !

Les Sujets à la Une

X