Rejoignez-nous

Football

Mondial-2022 au Qatar: Sepp Blatter entendu comme témoin à Zurich

Publié

,

le

Sepp Blatter a été entendu jeudi et vendredi à Zurich comme témoin dans l'enquête française sur l'attribution controversée du Mondial-2022 au Qatar (archives). (© KEYSTONE/TI-PRESS/PABLO GIANINAZZI)

L'ancien patron du football mondial Sepp Blatter a été entendu comme témoin dans l'enquête française pour corruption portant sur l'attribution controversée du Mondial-2022 au Qatar, dossier qui avait valu une garde à vue à son ancien conseiller Michel Platini.

Cette audition par les policiers français de l'ex-président de la Fifa (1998-2015), âgé de 85 ans, s'est déroulée jeudi et vendredi à Zurich, a appris l'AFP auprès de la police française et d'une source judiciaire, confirmant une information du quotidien français Le Monde.

Outre ce dossier, des enquêtes sont en cours aux Etats-Unis et en Suisse, sur cette victoire surprise et sur le fil du Qatar en 2010 alors que les Etats-Unis apparaissaient comme les grands favoris. En butte aux soupçons depuis sa victoire, le Qatar réfute toute corruption.

Le vote en faveur du Qatar de Michel Platini, alors patron de l'UEFA, avait contribué à emporter la décision, par quatorze voix contre huit pour les Etats-Unis. Ancien proche de Sepp Blatter, devenu son rival lorsqu'il avait voulu lui succéder à la tête de la Fifa, l'ex-légende du football français avait été placée en garde à vue en juin 2019, sans être inculpé.

Derrière Michel Platini et son vote surprise, les relations de l'émirat gazier avec la France sous la présidence de Sarkozy constituent la toile de fond des investigations menées pour "corruption active et passive", "recel" et "blanchiment".

Les liens entre Sarkozy et Platini

Les enquêteurs s'intéressent particulièrement à un déjeuner le 23 novembre 2010, qui aurait réuni le président français de l'époque, Nicolas Sarkozy, Michel Platini et deux hauts dirigeants qataris, le prince héritier Tamim ben Hamad al Thani - devenu émir en juin 2013 - et Hamad ben Jassem al Thani, alors premier ministre.

Neuf jours plus tard, le 2 décembre 2010, le pays du Golfe était désigné pour accueillir la Coupe du monde en 2022. Les enquêteurs se demandent si Michel Platini n'a pas voté en faveur du Qatar à la demande de Nicolas Sarkozy, ce que l'ancien joueur réfute.

Et fin 2011, le fils de l'ancien capitaine des Bleus, Laurent Platini, avait été recruté comme directeur général provisoire de l'équipementier qatari Burrda Sport, filiale de QSI.

La justice se demande si cette embauche constituait une contrepartie au vote de son père.

Le média d'investigation français Mediapart avait par ailleurs révélé fin 2020 une note datée du 28 avril 2011 sur la vente du PSG au fonds souverain Qatar Sports Investments (QSI), évoquant une répartition prévue du capital. Le document, saisi en juin 2019 dans les locaux de Colony Capital, l'ancien propriétaire du club, mentionne aussi le montant d'un salaire devant être versé à Laurent Platini.

Colony Capital

Six mois après le déjeuner au palais présidentiel de l'Elysée, en mai 2011, le Paris Saint-Germain avait été racheté par le fonds QSI pour 76 millions d'euros à Colony Capital. Le représentant en France de ce fonds d'investissement américain était Sébastien Bazin, homme d'affaires proche de Nicolas Sarkozy.

Michel Platini a assuré dans un récent entretien au Monde avoir décidé seul de privilégier le Qatar, prenant sa décision "très tôt", sans aucune influence de Nicolas Sarkozy. "Les décisions économiques et le business du Qatar me sont totalement étrangers" et "mon fils est suffisamment grand, autonome et compétent pour construire sa carrière sans son père ou ses interventions", a-t-il dit.

Sophie Dion, conseillère technique chargée des sports du président Sarkozy, avait été également placée en garde à vue en 2019, mais n'a pas non plus été mise en examen. L'ex-secrétaire général de l'Elysée Claude Guéant, lui, avait été entendu en audition libre.

Autre axe d'enquête, un contrat conclu avant l'attribution du Mondial, qui accordait les droits de diffusion TV des Mondiaux 2018 à 2022 à la chaîne qatarie Al-Jazeera contre 300 millions de dollars, avec un bonus de 100 millions de dollars à la Fifa en cas d'octroi au Qatar.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Succès historique pour les Anglais

Publié

le

Harry Kane tout content après son but (© KEYSTONE/AP/Alessandro Garofalo)

L'Angleterre a réussi un gros coup lors de la 1re journée des qualifications de l'Euro 2024. Dans le choc du groupe C, les Three Lions sont allés s'imposer 2-1 à Naples contre l'Italie.

Les Anglais ont construit leur succès en première période. Ils ont ouvert le score par Rice dès la 13e, avant de doubler leur avance sur un penalty de Kane (44e). Le capitaine est ainsi devenu le seul meilleur buteur de l'histoire de sa sélection, avec désormais 54 réussites.

Après la pause, l'Italie a réagi. Retegui a réduit l'écart (56e) et a bénéficié de quelques situations chaudes. Les visiteurs ont fini à dix après l'expulsion de Shaw (80e), mais ils ont tenu. L'Angleterre n'avait plus battu l'Italie en match officiel depuis... novembre 1977!

Jubilé pour Ronaldo

Dans le groupe J, le Portugal a enregistré la victoire attendue face au Liechtenstein, s'imposant 4-0 pour les débuts du sélectionneur Roberto Martinez. La soirée a surtout porté la griffe de Cristiano Ronaldo, qui a honoré la 197e sélection et ainsi établi un nouveau record mondial.

Le quintuple Ballon d'or a marqué le coup en signant un doublé (51e pen/63e). Cancelo (8e) et Bernardo Silva (47e) avaient mis auparavant leur équipe sur la bonne orbite.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Le Bayern limoge son entraîneur Julian Nagelsman

Publié

le

Julian Nagelsmann: fin de son aventure au Bayern Munich (© KEYSTONE/EPA/RONALD WITTEK)

Coup de théâtre à Munich! Le Bayern a limogé son entraîneur Julian Nagelsmann jeudi soir, selon plusieurs médias allemands. Thomas Tuchel pourrait lui succéder sur le banc du club bavarois.

Les dirigeants du Bayern auraient ainsi actionné le couperet après la défaite à Leverkusen, qui a coûté la tête du classement aux tenants du titre. Nagelsmann (35 ans) était en poste depuis l'été 2021.

Thomas Tuchel (49 ans) vit à Munich depuis la fin de son aventure à Chelsea, qu'il avait mené à la victoire en Ligue des champions en 2021. Le technicien allemand bénéficie d'une grande expérience, ce qui pourrait s'avérer précieux pour la suite de la saison.

Le Bayern recevra Borussia Dortmund dans le choc de Bundesliga le 1er avril. Il affrontera ensuite Manchester City en quarts de finale de la Ligue des champions (11/19 avril).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Forfait de Breel Embolo

Publié

le

Breel Embolo absent pour les deux prochains matches de l'équipe de Suisse. (© KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS)

Breel Embolo ne disputera pas les deux rencontres de l'équipe de Suisse samedi contre le Bélarus et mardi face à Israël. L'attaquant de Monaco est touché au genou.

Breel Embolo a quitté le camp de l'équipe de Suisse jeudi pour rejoindre son club. Murat Yakin n'a fait appel à aucun joueur pour le remplacer. Une manière de de plus de signifier par ce choix que la page Haris Seferovic est bien tournée.

Le sélectionneur s'envolera vendredi pour la Serbie sans son no 9, buteur à deux reprises lors de la Coupe du monde. L'absence de Breel Embolo s'ajoute, faut-il le rappeler, au forfait de Xherdan Shaqiri qui avait été officialisé dimanche.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Zeki Amdouni comme une évidence

Publié

le

Zeki Amdouni brille avec le FC Bâle. (© KEYSTONE/MICHAEL BUHOLZER)

Deux ans après avoir porté les couleurs de l'équipe de Turquie M21, Zeki Amdouni veut s'affirmer comme le nouveau buteur de la Suisse.

La trajectoire singulière de sa carrière peut lui permettre de nourrir une telle ambition.

Recalé par le Servette FC avant de se révéler la saison dernière au Lausanne-Sport après des passages à Etoile Carouge et au Stade Lausanne-Ouchy, Zeki Amdouni est tout simplement cette saison l'un des deux grands artisans avec le gardien Marwin Hitz de la réussite du FC Bâle sur la scène européenne. Le plus réjouissant est cette impression qu'il est encore loin à 22 ans d'avoir exprimé tout son potentiel.

Le leader offensif du FCB

La semaine dernière à Bratislava face au Slovan, c'est bien lui qui maintenu son équipe en vie avec son but dans le temps additionnel pour arracher les prolongations. Avec sa rage de vaincre et un registre de plus en plus étendu, il est devenu le leader offensif du FC Bâle. Nul doute que David Degen n'hésitera pas une seule seconde avant de lever l'option d'achat du prêt négocié l'été dernier avec le Lausanne-Sport.

Mais avant de défier Nice en quart de finale de la Conference League, Zeki Amdouni espère honorer très vite sa deuxième sélection en équipe de Suisse. Murat Yakin l'avait lancé en septembre dernier à St-Gall en fin de match contre la République tchèque. Il ne devait toutefois pas passer le cut pour la Coupe du monde au Qatar en raison, sans doute, d'une première partie de saison un peu trop discrète à Bâle.

Aujourd'hui, tout a changé. Buteur à neuf reprises depuis le début de l'année, Zeki Amdouni a été préféré à Haris Seferovic pour être l'un des joueurs susceptibles d'évoluer aux côtés de Breel Embolo sur le flanc de l'attaque. "Je suis là pour démontrer mes qualités. Pour obtenir du temps de jeu et, pourquoi pas, une place de titulaire", dit-il. Depuis lundi, il s'efforce de gagner du crédit auprès de Murat Yakin. La présence lors de ce rassemblement de quatre autres joueurs romands - Jérémy Frick, Edimilson Fernandes, Denis Zakaria et Cédric Zesiger - ôte en grande partie les difficultés que la barrière de la langue aurait pu créer.

"Je savais qu'il y avait une place à aller chercher dans ce groupe", poursuit-il comme pour signifier que sa sélection répond à une évidence. "Tout se passe très bien pour moi à Bâle ces derniers temps", glisse-t-il. En 2021, il avait répondu à la convocation de la Fédération turque peut-être sous le coup de la déception de n'avoir pas été retenu par Mauro Lustrinelli pour la phase finale de l'Euro 21 en Slovénie.

"Le choix du coeur et de la tête"

Zeki Admouni devait avouer dans "Proxifoot" avoir vécu "une expérience folle" lors du match amical face à la Serbie dont il avait disputé la première mi-temps. Mais il savait que ce match avec les espoirs turcs ne lui fermait pas les portes de l'équipe de Suisse. Il fallait seulement attendre que Murat Yakin les lui ouvre. "Le choix de jouer pour la Suisse est celui du coeur et de la tête", lâche-t-il à deux jours de l'envol pour la Serbie où la Suisse entamera samedi sa campagne du tour préliminaire de l'Euro 2024 face au Bélarus. Dans laquelle il entend apporter sa part.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Vierge

Question existentielle : pourquoi vos rencontres n’apportent-elles pas ce que vous en espérez ? Réponse : changez le regard que vous portez sur vous-même !

Les Sujets à la Une

X