Rejoignez-nous

International

Rémy Cointreau annonce un résultat net en hausse au 1er trimestre

Publié

,

le

Sur sa stratégie, la maison-mère du cognac Rémy Martin, du gin The Botanist et de la liqueur Cointreau continue de vouloir "gagner des parts de marché". (Photo: Darko Vojinovic) (© KEYSTONE/AP/Darko Vojinovic)

Le groupe de spiritueux Rémy Cointreau a annoncé jeudi un bénéfice net en hausse de 67% à 223,8 millions d'euros au premier semestre de son exercice décalé 2022-2023, grâce à des effets de change "très favorables" et à un "retour à la normale" des conditions de vie.

Dans un communiqué, le groupe français aux 14 marques dit confirmer ses objectifs annuels et être "en avance" sur son plan stratégique" et se dit donc "confiant" pour l'exercice 2022-2023.

"Rémy Cointreau a enregistré d'excellents résultats et réalisé de solides progrès sur ses priorités stratégiques", a commenté le directeur général Eric Vallat.

Il rappelle la hausse de son chiffre d'affaires semestriel de 34,4% à 867,1 millions d'euros, notamment pour le cognac qui progresse de 37,3% (+22,4% en organique). "L'ensemble des régions (Amériques, Asie Pacifique, Europe Moyen-Orient Afrique, NDLR) a contribué à cette excellence performance" pour cet alcool, précise le communiqué.

Le résultat opérationnel courant (ROC) --qui mesure sa performance-- a bondi de 50% à 319,3 millions d'euros (+27,2% de croissance organique). Le groupe a ainsi réalisé en six mois l'équivalent de douze mois de ROC, ce qui représenterait sa "deuxième meilleure année", précise Rémy Cointreau.

Cette performance intègre un "effet très positif des devises" (48,6 millions d'euros), principalement due à l'évolution favorable du dollar américain et du renminbi chinois, et Rémy Cointreau, fortement exportateur, continue de tabler sur un effet favorable des devises sur le reste de l'année.

Le résultat opérationnel courant pour le cognac a décollé de 59,3% pour atteindre 299,7 millions d'euros, reflétant "une bonne maîtrise des coûts de structure". Le groupe a toutefois décidé de reporter au second semestre certains projets marketing en Chine en raison du contexte sanitaire défavorable, alors que le pays fait état de nouveaux records de contamination au Covid.

La performance des liqueurs et spiritueux a elle été nettement moins bonne. Le groupe l'explique notamment par la forte augmentation des dépenses de marketing et communication "afin de préparer la croissance future".

La marge opérationnelle courante a nettement progressé, à 36,8% (+3,8 points).

Sur sa stratégie, la maison-mère du cognac Rémy Martin, du gin The Botanist et de la liqueur Cointreau continue de vouloir "gagner des parts de marché". Il estime que la "consommation globale devrait se normaliser à partir du second semestre à un niveau qui demeurera très supérieur à celui qui prévalait en 2019-2020".

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp / afp

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Dortmund sans Haller contre l'Atlético

Publié

le

Sebastien Haller (à terre) est blessé à la cheville gauche (© KEYSTONE/EPA/CHRISTOPHER NEUNDORF)

Buteur au match aller à l'extérieur, Sébastien Haller manquera le quart de finale retour de la Ligue des champions mardi contre l'Atlético Madrid.

L'attaquant de Dortmund a été touché à la cheville gauche en championnat samedi, a indiqué l'entraîneur du Borussia Edin Terzic lundi.

Samedi face au Borussia Mönchengladbach (victoire de Dortmund 2-1) pour sa première titularisation depuis mi-septembre, Sébastien Haller a été taclé dès les premières secondes de jeu par le défenseur central helvétique Nico Elvedi, qui a touché dans l'action la cheville gauche de l'attaquant international ivoirien.

Celui-ci a essayé de revenir mais a dû se résoudre à quitter ses partenaires à la 10e minute. "On s'attend à ce qu'il soit indisponible pour les deux ou trois prochaines semaines", a ajouté Edin Terzic en conférence de presse.

Haller a marqué le but de l'espoir la semaine dernière sur la pelouse de l'Atlético Madrid dans les dix dernières minutes, qui permet à Dortmund d'aborder le match retour avec un retard d'un but à combler (défaite 2-1 en Espagne) à domicile.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Le luxembourgeois CVC annonce qu'il veut entrer en Bourse

Publié

le

CVC estime que son entrée en Bourse lui apportera davantage de visibilité. (archive) (© KEYSTONE/WALTER BIERI)

Le fonds d'investissement luxembourgeois CVC a dévoilé lundi son projet d'introduction à la Bourse d'Amsterdam, espérant lever au moins 1,25 milliard d'euros (1,22 milliard de francs) dans l'opération.

CVC, l'une des principales sociétés d'investissement en Europe, entend introduire sur le marché les titres détenus par ses principaux actionnaires ainsi que de nouvelles actions dans les prochaines semaines, précise-t-il dans un document mis en ligne lundi.

Cette entrée en Bourse apportera "une structure institutionnelle durable sur le long terme pour soutenir la stratégie du groupe", fait-il valoir. La société estime notamment que l'opération lui apportera "davantage de visibilité auprès des clients existants et des potentiels clients".

Le fonds britannique Danube Investments, l'autorité d'investissement du Koweït, ou encore le fonds hongkongais Stratosphere Finance, actuels actionnaires, vont notamment vendre leurs titres. A l'inverse, la société américaine de gestion d'actifs Blue Owl a indiqué qu'elle allait augmenter sa participation, pour passer de 8 à 10%.

A fin 2023, CVC, qui a 186 milliards d'actifs sous gestion, comptait 1.154 employés.

L'opération confirme un frémissement sur le marché des entrées en Bourse en Europe, qui avait connu un point bas l'an dernier.

Le leader européen des magasins de parfumerie haut de gamme Douglas a ainsi rejoint la Bourse de Francfort courant mars. Le même mois, le laboratoire de dermatologie Galderma a fait des débuts à la Bourse suisse.

Après deux années mitigées, les émetteurs et les investisseurs "sont de plus en plus enthousiastes, les émetteurs étant désireux de profiter de la reprise des marchés", a d'ailleurs souligné le cabinet EY, dans un rapport récent.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp / afp

Continuer la lecture

International

Conférence sur le Soudan: plus de 840 millions d'euros déjà promis

Publié

le

Le Soudan est ravagé depuis un an par une guerre entre les forces loyales au chef de l'armée Abdel Fattah al-Burhane et celles de son ancien adjoint Mohamed Hamdane Daglo, commandant des forces paramilitaires de soutien rapide (archives). (© KEYSTONE/AP/Marwan Ali)

Plus de 840 millions d'euros d'aide au Soudan ont déjà été annoncés lundi en ouverture de la conférence humanitaire internationale de Paris. Ce sommet veut notamment coordonner les initiatives de médiation pour mettre fin à la guerre qui ravage le pays depuis un an.

Coprésidée par la France, l'Allemagne et l'Union européenne, cette conférence doit remettre sur le devant de la scène internationale cette "crise oubliée", ont souligné les chefs des diplomaties française Stéphane Séjourné, allemande Annalena Baerbock et européenne Josep Borrell ainsi que le Commissaire européen à la gestion des crises Janez Lenarcic.

Paris a promis une aide humanitaire de 110 millions d'euros, Berlin 244 millions tandis que Bruxelles contribuera à hauteur de 350 millions et Washington 138 millions (147 millions de dollars). Les donations seront "bien au-dessus du milliard d'euros", a indiqué un diplomate à l'AFP et Reuters.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

OpenAI (ChatGPT) ouvre à Tokyo son premier bureau en Asie

Publié

le

OpenAI entend développer des outils d'intelligence artificielle (IA) qui répondent aux besoins spécifiques du Japon. (archive) (© KEYSTONE/AP/MICHAEL DWYER)

La start-up américaine OpenAI, créatrice du très populaire outil d'intelligence artificielle (IA) ChatGPT, a ouvert lundi à Tokyo son premier bureau en Asie, et son troisième hors des Etats-Unis après Londres et Dublin.

"Nous nous engageons à collaborer avec le gouvernement japonais, les entreprises locales et les instituts de recherche pour développer des outils d'IA sûrs qui répondent aux besoins spécifiques du Japon et ouvriront de nouvelles perspectives" a déclaré OpenAI dans un communiqué publié sur son blog.

La société a aussi annoncé lundi le lancement progressif dans l'archipel nippon d'une version de son dernier modèle d'agent conversationnel GPT-4 "spécifiquement optimisée" pour la langue japonaise, et qui fonctionne "trois fois plus vite" que son prédécesseur GPT-4 Turbo.

Le patron d'OpenAI, Sam Altman, avait rencontré il y a un an le Premier ministre japonais Fumio Kishida à Tokyo, et il s'était de nouveau rendu dans le pays quelques mois plus tard.

Le grand allié d'OpenAI, le géant technologique américain Microsoft, a annoncé la semaine dernière qu'il allait investir 2,9 milliards de dollars au Japon, notamment pour y accélérer le développement de l'IA et former trois millions de salariés japonais à ces nouveaux outils sur trois ans.

Le gouvernement japonais mise notamment sur l'IA pour dynamiser la croissance économique de l'archipel à l'avenir, tout en voulant créer des garde-fous pour encadrer son usage.

L'IA est de plus en plus perçue par des entreprises nippones comme un moyen d'améliorer la productivité du travail dans le pays, qui est parmi les plus faibles au sein des pays de l'OCDE, à cause notamment d'un marché nippon de l'emploi encore rigide et d'une culture d'entreprise désuète, reposant essentiellement sur l'ancienneté.

Pour ses partisans, l'IA devrait aussi aider à faire face à la pénurie de main-d'oeuvre devenant critique dans de nombreux secteurs au Japon, où plus de 29% de la population est âgée de 65 ans et plus.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp / afp

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Taureau

Insatisfaction vis-à-vis de votre job. Vous êtes sur le point d'aborder un tournant majeur qui nécessitera des négociations importantes dans ce domaine.

Les Sujets à la Une

X