Rejoignez-nous

International

Ryad accueillera l'Exposition universelle de 2030

Publié

,

le

Le maire de Ryad, Faisal bin Abdulaziz bin Ayyaf Al-Miqrin, mardi à Issy-les-Moulineaux, dans la banlieue parisienne où s'est décidé l'attribution de la prochaine Exposition universelle. (© KEYSTONE/AP/Aurelien Morissard)

Ryad accueillera l'Exposition universelle de 2030, a annoncé mardi le Bureau international des expositions (BIE). La capitale saoudienne a très largement devancé Busan (Corée du Sud) et Rome à cette élection.

Ryad a remporté 119 votes, contre 29 pour Busan et 17 pour Rome, soit largement les deux tiers des 165 voix requises, d'après les résultats du BIE. A l'annonce des résultats, des cris de joie ont retenti au sein de l'importante délégation saoudienne.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / blg / afp

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

International

Des centaines de Russes rassemblés pour les funérailles de Navalny

Publié

le

La police surveillait les abords de l'église l'icône Notre-Dame "Soulage mon chagrin". (© KEYSTONE/AP)

Des centaines de Russes se sont rassemblés vendredi près de l'église moscovite où doivent se dérouler les funérailles de l'opposant Alexeï Navalny, ont constaté des journalistes de l'AFP. Une forte présence policière a été observée.

Une grande queue s'est formée devant cette église du sud-est de Moscou, certains étant venus avec des fleurs et d'autres les larmes aux yeux. La police, présente en nombre, a installé des clôtures dans tout le secteur.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Économie

OMC: accord sur la pêche pas exclu dans la dernière ligne droite

Publié

le

Les membres de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) ont négocié toute la nuit à Abou Dhabi pour tenter d'arracher des accords. (© KEYSTONE/AP/Jon Gambrell)

Les 164 membres de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) ont entamé la dernière ligne droite de la ministérielle à Abou Dhabi. Un arrangement sur les subventions à la pêche semble possible, mais l'agriculture peut encore tout faire capoter.

"Les ministres continuent d'être engagés dans des discussions intensives et difficiles sur un paquet d'accords", a insisté vendredi matin le porte-parole de l'OMC Ismaila Dieng. "Des défis subsistent, mais des avancées ont lieu vers des résultats tangibles", a dit de son côté la mission de l'UE auprès de l'OMC.

Preuve qu'un consensus peut être atteint mais que tout reste ouvert, après quatre jours, la réunion a été prolongée à plusieurs reprises, la nouvelle plénière finale n'étant désormais pas prévue avant 17h00 (14h00 en Suisse). Les dialogues sont également importants en coulisses. Plusieurs appels ont été menés entre chefs d'Etat et de gouvernement depuis quelques heures, selon une source proche des discussions.

Dans un nouveau projet de texte, les Etats ne pourraient attribuer un soutien financier à la pêche que s'ils prouvent que celui-ci n'affecte pas des stocks durables de poisson. Des exceptions seraient prévues pour les pays pauvres, les petits pays de pêche qui pèsent moins de 0,8% du volume mondial, la pêche artisanale et, pour une durée en négociation et dans leur zone exclusive, pour les pays en développement.

En revanche, dans le projet de texte, la volonté indienne d'un moratoire total de 25 ans sur la pêche de longue distance, offensive contre la Chine et les Etats-Unis, n'est pas ajoutée.

Des ratifications manquent

A Genève il y a près de deux ans, un accord considéré comme historique avait été arraché après plus de 20 ans de négociations, mais il ne règle qu'une partie du problème. Et il manque plusieurs dizaines de ratifications pour qu'il entre en vigueur.

Seules les subventions contribuant à la pêche illicite, non déclarée et non réglementée faisaient partie du premier arrangement, soit un peu plus de 20 milliards. Le reste porte sur celles qui alimentent une surpêche ou une surcapacité. En cas d'accord à Abou Dhabi, l'OMC pourrait revendiquer le premier des Objectifs de développement durable (ODD) décidés par la communauté internationale qui serait entièrement honoré.

Un accord pourrait toutefois dépendre du lien avec les négociations sur l'agriculture. "L'un aide l'autre", admet un membre de la délégation indienne. "Dans une année électorale, nous ne pouvons pas rentrer en disant aux agriculteurs que nous les avons abandonnés", ajoute-t-il, à quelques mois du scrutin dans son pays.

Négociations "compliquées"

Ses négociations sont "compliquées", selon une source proche des discussions. L'Inde tente de pousser pour obtenir l'une de ses principales revendications à l'OMC, une solution permanente pour des stocks alimentaires publics pour garantir la sécurité alimentaire.

Problème pour de nombreux pays occidentaux, New Delhi ne devrait pas exporter ces denrées mais elle cherche à le faire malgré tout à des prix inférieurs à ceux du marché. Selon les projets de texte qui circulent, les membres pourraient faire un pas de principe dans la direction de l'Inde, sans décider des modalités et du calendrier, mais tout reste ouvert.

"Nous sommes dans l'expectative", admet une source occidentale. "Il y a de nombreux blocages". Une fois qu'un paquet entier sera clairement sur la table, la question d'une extension de deux ans du moratoire sur les tarifs douaniers des diffusions électroniques.

La Suisse et l'OMC ne cachent pas que le scénario d'un abandon de ce dispositif serait un important recul pour tous les pays. Sans moratoire, celui-ci coûterait aux Etats riches 0,5% de leur Produit intérieur brut (PIB), selon une étude. Mais, plus encore, 2,5% aux pays en développement.

Un Etat pourrait alors notamment décider de taxes sur la diffusion électronique de films ou sur des consultations en ligne. Les pays qui souhaitent mettre un terme au moratoire affirment perdre des revenus considérables.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Marco face à Odermatt à Aspen

Publié

le

Marco Odermatt va se battre contre lui-même à Aspen (© KEYSTONE/AP/Robert F. Bukaty)

Marco Odermatt se battra contre lui-même vendredi et samedi à l'occasion des deux géants d'Aspen. Vainqueur des sept premières courses de la saison, le Nidwaldien en veut plus.

Son troisième grand globe en poche, Marco Odermatt skie pour l'Histoire en cette fin de saison. Vainqueur à Palisades Tahoe le week-end passé, le skieur de Buochs en est à dix géants remportés de suite. Il en reste quatre au programme cet hiver. Si Odermatt s'intéresse aux records, il peut imaginer aller chercher celui du plus nombre de victoires consécutives dans une discipline. Ce record est pour l'heure la propriété d'Ingemar Stenmark avec 14 géants gagnés à la suite.

Autre chiffre dans le viseur, le nombre de points en fin de saison. Odermatt avait établi le record la saison passée avec 2042. Il en est actuellement à 1702. Si tout se passe bien, le Nidwaldien va encore disputer six des neuf dernières épreuves et il devrait pouvoir effacer cette marque pour la porter encore plus haut. Dommage qu'il y ait eu quelques annulations cet hiver, sans quoi il aurait peut-être pu aller titiller le record de Tina Maze et ses 2414 points réussis lors de la saison 2012/13.

Dimanche, ce sont les slalomeurs qui tenteront d'effacer la contre-performance de dimanche dernier à Palisades Tahoe. Si le globe de la discipline semble promis à Manuel Feller, Daniel Yule doit se racheter après son abandon en Californie. Cinquième au classement, le skieur du Val Ferret a l'occasion de se remettre en selle.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Le Texas face au plus grand incendie de son histoire

Publié

le

Le feu se propage dans le nord du Texas. (© KEYSTONE/EPA/HANDOUT/TEXAS A&M FOREST SERVICE HANDOUT)

L'Etat américain du Texas continue jeudi à lutter contre le plus grand incendie de son histoire. Le feu a fait au moins un mort et ravagé plus de 430'000 hectares.

Le feu progresse dans le nord de cet Etat plus grand que la France, commençant même à grignoter des terres dans l'Oklahoma voisin, sans que les pompiers parviennent à contenir la catastrophe.

Selon l'Office des forêts du Texas, pas moins de six grands foyers actifs distincts sont à déplorer dont le principal, baptisé "Smokehouse Creek", a tué une femme de 83 ans, dont la maison est partie en fumée.

Le président américain Joe Biden, en visite dans le Texas sur le thème de l'immigration, a affirmé à la presse que 500 fonctionnaires fédéraux s'activent pour lutter contre les incendies, en plus des pompiers locaux.

"Amis néandertaliens"

"J'ai demandé à mon équipe de faire tout ce qui est possible pour aider à protéger les habitants des communautés menacées par ces incendies", a-t-il déclaré, promettant une aide fédérale au Texas et à l'Oklahoma, tout en fustigeant ceux qui nient l'existence du changement climatique.

"J'aime certains de mes amis néandertaliens qui pensent encore qu'il n'y a pas de changement climatique", a-t-il ironisé. Lui aussi de passage dans le Texas pour parler immigration, son rival Donald Trump, favori des primaires républicaines pour la présidentielle de novembre, conteste le consensus scientifique sur le changement climatique.

"Deux terrains de foot américain par seconde"

Les pompiers tablaient sur une baisse de la température jeudi pour reprendre l'initiative face aux flammes, tout en redoutant que la situation n'empire durant le week-end en raison des vents attendus. "Les conditions d'incendies vont augmenter dans les plaines samedi, et encore davantage dimanche avec la possibilité de vents forts à travers l'ouest du Texas", a prévenu l'Office des forêts du Texas sur son site internet.

Selon Chad Myers, météorologue de la chaîne CNN, l'incendie Smokehouse Creek progressait à un rythme de "deux terrains de football américain par seconde". L'Etat du Texas a déclaré l'état de catastrophe naturelle dans 60 comtés.

Plusieurs villes des Etats-Unis et du Canada ont connu des températures record en février, certaines ayant même connu des chaleurs estivales. Selon les experts, le phénomène El Niño est en cause, en plus du changement climatique.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Cancer

Motivé, vous débordez d'idées pour vous changer les idées et mettre des paillettes dans votre vie. Décidément, Le Zodiaque ne vous veut que du bien !

Les Sujets à la Une

X