Rejoignez-nous

International

Nouveau carnage dans une école, six vies fauchées

Publié

,

le

Les habitants de la région se sont réunis pour commémorer les victimes de l'attaque. (© KEYSTONE/EPA/HAMILTON MATTHEW MASTERS)

Trois enfants et trois adultes ont été abattus lundi dans une école primaire de Nashville, dans le sud des Etats-Unis. Ce drame aux circonstances encore floues a rouvert le débat sur les ravages des armes à feu dans ce pays.

L'individu ayant commis le bain de sang, rapidement abattu par les agents arrivés sur les lieux, a été désigné par la police comme une femme et une personne transgenre de 28 ans, mais son profil LinkedIn semble indiquer une volonté d'utiliser des pronoms masculins.

L'assaillant est entré en milieu de matinée dans une petite école chrétienne privée de la capitale du Tennessee, "The Covenant School", muni de deux fusils d'assaut et d'un pistolet, en tirant à travers une porte en verre.

Il s'est dirigé vers le premier étage de cet établissement, qu'il avait fréquenté en tant qu'élève, en tirant de nombreux coups de feu et en tuant trois enfants, âgés de 8 à 9 ans, et trois adultes, de 60 à 61 ans. Le nom d'une des victimes correspond à celui de la directrice de l'école, selon le site de l'établissement.

Rapidement dépêchés sur place, des agents l'ont immédiatement abattu et son décès a été prononcé un quart d'heure après le premier appel aux secours, selon le porte-parole de la police Don Aaron. Pendant l'assaut, une des enseignantes a réussi à appeler sa fille. "Elle m'a dit qu'elle était cachée dans un placard et que ça tirait de partout", a raconté Avery Myrick à la chaîne locale WSMV4. Soulagée que sa mère s'en soit sortie vivante, Mme Myrick a dit "avoir mal pour tous ceux" qui ont perdu leurs proches dans ce carnage.

"Répugnant"

Des parents angoissés ont défilé toute la journée dans une église pour récupérer les enfants mis à l'abri. Le mobile, encore inconnu, pourrait être lié à une "rancune" à l'encontre de cette école, a noté le chef de la police de Nashville, John Drake.

Un "manifeste" découvert lors d'une perquisition au domicile de l'assaillant, faisait état d'autres cibles potentielles, a-t-il précisé. Ce document, ainsi qu'un plan "montrant les accès" de l'école, et des "écrits" supplémentaires retrouvés dans son véhicule, semblent indiquer que le carnage était prémédité.

Le président Joe Biden a exprimé son désarroi face à ce crime "répugnant" et ordonné que les drapeaux de la Maison Blanche soient mis en berne. La violence par armes à feu "déchire l'âme même de notre nation", a-t-il commenté depuis la Maison Blanche, en appelant à nouveau le Congrès à interdire les fusils d'assaut.

Le démocrate plaide depuis longtemps pour que le Parlement américain interdise, ou a minima restreigne, la possession de ces armes conçues pour faire un maximum de victimes, mais il bute sur le refus de l'opposition. "Je suis dévasté et j'ai le coeur brisé face aux nouvelles tragiques de l'école Covenant", a tweeté le sénateur républicain Bill Hagerty, tandis que sa consoeur Marsha Blackburn appelait à "prier" pour les victimes.

4368 morts

Environ 400 millions d'armes à feu sont en circulation aux Etats-Unis, où elles ont causé en 2020 plus de 45'000 décès par suicide, accident ou homicide, selon les derniers chiffres des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC).

Et pour la première fois cette année-là, les armes sont devenues la première cause de mortalité chez les jeunes âgés de 1 à 19 ans, avec 4368 décès, devant les accidents de voiture et les overdoses, d'après les CDC. Les bains de sang en milieu scolaire n'en représentent qu'une infime portion, mais marquent davantage les esprits.

Les Etats-Unis ont été particulièrement ébranlés par les carnages commis en 2012 dans une école de Sandy Hook, dans le Connecticut (20 enfants tués), et en mai 2022 à Uvalde, au Texas (19 enfants et deux enseignantes). Entre ces deux drames, un massacre commis en 2018 dans un lycée de Parkland, en Floride, avait entraîné une vaste mobilisation.

Mais le Congrès n'a jamais adopté de réformes significatives, férocement combattues par le puissant groupe de pression National Rifle Association (NRA). Les appels de Joe Biden à bannir les fusils d'assaut n'ont guère plus de chances d'aboutir. Un sondage ABC News/Washington Post de février montrait que 51% des Américains s'y opposent et que seuls 47% y sont favorables.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Football

Le Portugal entre en scène face à la Tchéquie

Publié

le

Le Portugal de Ronaldo et Semedo joue entame son Euro mardi. (© KEYSTONE/AP/Luis Vieira)

Le Portugal de Cristiano Ronaldo est le dernier cador à entrer en scène dans l'Euro 2024. Les vainqueurs de l'édition 2016 se frottent à la République tchèque mardi à 21h à Leipzig.

La Seleçao a impressionné durant la phase qualificative, avec dix succès en dix matches. Elle a ainsi parfaitement su réagir après son échec subi en quart de finale du Mondial 2022 face aux surprenants Marocains et le départ de son sélectionneur Fernando Santos.

Désormais placé sous la férule de Roberto Martinez, le Portugal a qui plus est battu la République tchèque à quatre reprises en cinq duels, dont deux fois lors de la Ligue des nations en 2022. Les Tchèques ont fêté leur unique victoire lors de leur premier affrontement, en quart de finale de l'Euro 1996.

L'autre match de ce groupe F, programmé à 18h à Dortmund, mettra aux prises la Turquie, en reconquête après avoir terminé en tête de son groupe de qualification devant la Croatie, et la Géorgie. Entraînés par l'ex-international français Willy Sagnol, les Géorgiens rêvent d'exploit pour la première phase finale de leur histoire dans un grand championnat.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

"Pas d'opération" pour Mbappé, qui s'est cassé le nez

Publié

le

Mbappé a le nez cassé, mais ne subira pas d'opération (© KEYSTONE/EPA/FRIEDEMANN VOGEL)

Le capitaine de l'équipe de France Kylian Mbappé, qui a eu le nez cassé lors du match face à l'Autriche lundi à l'Euro 2024, ne subira pas d'intervention chirurgicale.

"Ça va le faire, pas d'opération", a lâché à des journalistes le président de la Fédération française (FFF) Philippe Diallo en toute fin de soirée.

Star des Bleus, Kylian Mbappé s'est blessé en heurtant violemment l'épaule du défenseur autrichien Kevin Danso en voulant reprendre un ballon de la tête. Il est encore trop tôt pour estimer la durée de son indisponibilité. Mais le fait qu'il ne subira pas d'opération est rassurant tant les images filmées sur la pelouse du stade de Düsseldorf étaient impressionnantes.

Le capitaine des Bleus, nez en sang, avait dû quitter ses coéquipiers à la 86e minute. "Je ne peux pas donner d'éléments précis, parce que je n'en ai pas", avait dit Didier Deschamps en conférence de presse, ajoutant que son capitaine était "entre les mains du staff médical".

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Boston domine Dallas en cinq matches en finale NBA

Publié

le

Les C's du jeune coach Joe Mazzulla (au centre) ont remporté un 18e titre record en NBA (© KEYSTONE/AP/Charles Krupa)

Boston a facilement dominé les Dallas Mavericks 106-88 lundi à domicile pour remporter la finale NBA 4-1 et décrocher un 18e titre record. Les Celtics n'avaient plus été sacrés depuis 2008.

Ce titre fait rentrer dans la riche histoire de la franchise le duo Jayson Tatum/Jaylen Brown. La tête dans les mains, le sourire béat, les larmes aux yeux, Tatum a ainsi savouré les derniers instants d'une rencontre dominée de bout en bout (106-88) qui permet aux Celtics de devancer les rivaux ancestraux des Los Angeles Lakers (17 titres) et reprendre le leadership des grandes franchises NBA.

Le trio Kevin Garnett/Paul Pierce/Ray Allen avait offert le dernier trophée en 2008 (aux dépens des Lakers en finale, avant que la franchise au trèfle n'entame sa reconstruction récente avec deux joueurs choisis en 3e position dans la draft: Jaylen Brown (27 ans) en 2016 et Jayson Tatum (26 ans) en 2017.

"Un long chemin"

Après les désillusions de 2022 (défaite en finale face à Golden State) et 2023 (défaite en finale de Conférence Est face à Miami), Tatum et Brown se sont retrouvés à la tête d'un effectif complet, redoutable des deux côtés du terrain. "On a répondu présent toute la saison. Ca a été un long chemin", a commenté Tatum au micro d'ESPN.

Encore inconnu il y a deux ans, Joe Mazzulla devient à 35 ans (il aura 36 ans le 30 juin) le deuxième plus jeune entraîneur de l'histoire à soulever le trophée, après la légende Bill Russell, quelques mois plus jeune lorsqu'il était entraîneur-joueur des Celtics déjà en 1967.

Lundi, Boston s'est rapidement détaché face aux Mavericks du Slovène Luka Doncic (28 points, 12 rebonds, 5 assists, mais aussi 7 pertes de balle), magicien du basket finalement impuissant face au collectif des "C's". Tatum (31 points) et Brown (21 points) ont quant à eux brillé dans le camp de Boston.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Incident à la ligne de démarcation entre la Corée du Nord et du Sud

Publié

le

Les parties nord-coréenne et sud-coréenne de la zone démilitarisée, large de 4 km, sont lourdement fortifiées, mais la ligne de démarcation elle-même, située au milieu de la zone, n'est matérialisée que par de simples panneaux (archives). (© KEYSTONE/AP/AHN YOUNG-JOON)

Des dizaines de soldats nord-coréens ont franchi la frontière avec la Corée du Sud, avant de battre en retraite sous les tirs de sommation sud-coréens, a indiqué mardi l'état-major sud-coréen. Des soldats nord-coréens ont été blessés dans un autre incident.

Ils ont été touchés par l'explosion de mines alors qu'ils travaillaient près de la frontière. Selon un responsable de l'état-major sud-coréen, ces soldats effectuaient des travaux de déblayage et posaient des mines le long de la frontière, mais ont "subi de nombreuses pertes à la suite d'explosions répétées de mines terrestres au cours de leur travail".

Malgré cela, les militaires du Nord "semblent imprudemment poursuivre leurs opérations", a ajouté ce responsable.

L'incursion nord-coréenne est survenue quelques heures avant l'arrivée prévue en Corée du Nord du président russe Vladimir Poutine pour une visite d'Etat de deux jours.

Fortifications renforcées

Depuis quelques mois, la Corée du Nord s'emploie à démanteler les routes et les voies ferrées qui la reliaient au Sud à l'époque où les relations entre les deux pays étaient meilleures.

Selon le responsable de l'état-major sud-coréen, l'armée nord-coréenne est également en train de renforcer les fortifications de son côté de la frontière en posant des mines, en construisant de nouvelles barrières antichar et en déboisant de larges zones.

"Les activités de la Corée du Nord semblent être une mesure visant à renforcer le contrôle interne, notamment en empêchant les troupes nord-coréennes et les Nord-Coréens de faire défection vers le Sud", a avancé le responsable de l'état-major.

C'est la deuxième fois en moins de deux semaines que des soldats nord-coréens franchissent la ligne de démarcation intercoréenne, qui sépare les deux Etats toujours techniquement en guerre. Le 9 juin, plusieurs militaires du Nord étaient brièvement entrés en territoire sud-coréen et s'étaient repliés après des avertissements sonores et des tirs de sommation des soldats du Sud.

Tensions

Les deux pays sont séparés par une zone démilitarisée (DMZ) de 4 km de large. La ligne de démarcation se trouve au milieu. Les côtés nord-coréen et sud-coréen de la DMZ sont lourdement fortifiés, mais la ligne de démarcation elle-même, située au milieu de cette zone infestée de mines, n'est matérialisée que par de simples panneaux.

Les relations entre le nord et le sud traversent actuellement une période parmi les plus tendues depuis des années. Les deux pays restent techniquement en guerre, le conflit qui les a opposés de 1950 à 1953 s'étant terminé par un armistice et non un traité de paix.

Pyongyang a envoyé ces dernières semaines vers la Corée du Sud des centaines de ballons lestés d'immondices telles que mégots de cigarettes, papier hygiénique, et jusqu'à des excréments d'animaux.

La Corée du Nord entendait riposter à l'envoi vers le nord par des associations de transfuges, également par ballon, de tracts hostiles au dirigeant Kim Jong-un et à sa famille, de dollars en petites coupures et de clés USB contenant de la K-pop et des séries sud-coréennes. Séoul ne peut légalement empêcher ces envois.

Le Nord et le Sud ont par ailleurs chacun installé des haut-parleurs près de la frontière dans le but de reprendre les émissions de propagande sonore, suspendues depuis 2018.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Verseau

Explorez de nouvelles possibilités en étant bien réceptif à tout ce qui se présente. Vous avez la liberté de favoriser ce qui vous plaît le mieux !

Les Sujets à la Une

X