Rejoignez-nous

International

Trump d’accord pour travailler avec l’UE

Publié

,

le

Le président américain Donald Trump s'est entendu mercredi avec le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker pour désamorcer la crise des tarifs douaniers imposés par Washington. Il a annoncé des décisions dans l'agriculture, l'industrie et l'énergie.

"C'est un très grand jour pour le commerce libre et équitable, vraiment un très grand jour", a déclaré le président américain à l'issue d'une rencontre de plus de deux heures à la Maison-Blanche avec Jean-Claude Juncker. Il a mis en avant leur volonté commune d'aller à terme vers "zéro tarif douanier" dans les échanges industriels entre Etats-Unis et Europe, exception faite du secteur automobile.

"Les négociations commencent à peine, mais nous savons très bien là où nous allons", a-t-il ajouté, s'exprimant au côté du président de la Commission européenne. Donald Trump a par ailleurs assuré que l'UE allait commencer "presque immédiatement" à acheter "beaucoup de sojas" aux producteurs américains et promis de revoir la question des tarifs douaniers américains sur l'acier et l'aluminium européen, qui avait mis le feu aux poudres.

Moitié du commerce mondial

Selon une source européenne, aucun nouveau tarif douanier ne sera imposé sur les importations de voitures européennes aux Etats-Unis, un dossier particulièrement sensible pour l'Allemagne, où ce secteur clé emploie quelque 800'000 personnes.

"Nous sommes parvenus à un accord aujourd'hui", a de son côté assuré M. Juncker qui avait souligné, au début du tête-à-tête dans le bureau ovale que les Etats-Unis et l'UE, qui représentent la moitié du commerce mondial, étaient des "partenaires proches", des "alliés", pas des "ennemis".

Selon le président de la Commission européenne, les deux parties se sont entendues pour ne pas instaurer de nouvelles barrières commerciales le temps que dureront les négociations. "La rencontre fut bonne et constructive", a-t-il commenté.

Qualifié par M. Trump d'homme "très intelligent" mais aussi "très dur", le dirigeant européen a évoqué "un renforcement de la coopération sur l'énergie".

Les deux hommes vont également travailler de concert afin de réformer l'Organisation mondiale du commerce (OMC). "Nous allons nous attaquer au problème de pratiques commerciales déloyales incluant le vol de la propriété intellectuelle, le transfert forcé de technologies, les subventions industrielles, les distorsions créées par les entreprises d'Etat et la surcapacité", a déclaré le président américain.

Chine visée

Ces propos visent directement la Chine avec laquelle la Maison-Blanche a engagé une guerre commerciale dénonçant précisément l'ensemble de ces pratiques.

Quelques heures plus tôt, de Johannesbourg, le président chinois Xi Jinping lançait une mise en garde à son homologue américain, soulignant que personne ne sortirait "vainqueur" d'une guerre commerciale.

Preuve des turbulences liées au bras de fer engagé par le président américain: son administration vient d'annoncer une aide d'urgence de 12 milliards de dollars destinée aux agriculteurs touchés par les représailles aux tarifs douaniers décrétés par Washington visant la Chine, l'Union européenne ou encore le Canada.

En guise d'avertissement peu avant la rencontre entre MM. Trump et Juncker, Cecilia Malmström, la commissaire européenne au commerce, avait évoqué dans la presse suédoise "une longue liste de produits américains", qui pourraient être visés pour un montant total de 20 milliards de dollars.

A la veille de la rencontre, le locataire de la Maison-Blanche avait une nouvelle fois dénoncé l'attitude de l'Europe à laquelle il réserve depuis plusieurs mois ses flèches les plus acérées.

"Ce que nous fait l'Union européenne est incroyable (...) (les Européens, NDLR) ont l'air gentils, mais ils sont durs", a-t-il lancé de Kansas City, promettant de défendre avec vigueur les intérêts de l'Amérique lors de sa rencontre avec le président de la Commission européenne.

Ces informations ont été saluées à Wall Street où les principaux indices boursiers ont immédiatement amplifié leurs gains. Le Dow Jones a terminé en hausse de 0,68% alors qu'il était presque à l'équilibre quelques minutes auparavant.

(ATS - KEYSTONE/AP/PABLO MARTINEZ MONSIVAIS)

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

International

Sirènes d'alerte et détonations à Jérusalem

Publié

le

Au moins cinq détonations dans le ciel de la ville ont été entendues vers 01h45 locales (00h45 en Suisse). (© KEYSTONE/AP/Sam Mednick)

Plusieurs détonations suivies de sirènes d'alerte ont retenti dans la nuit de samedi à dimanche à Jérusalem, ont constaté des journalistes de l'AFP. Ces détonations interviennent après que l'Iran a annoncé avoir lancé une attaque de drones et de missiles sur le pays.

Au moins cinq détonations dans le ciel de la ville ont été entendues vers 01h45 locales (00h45 en Suisse). Les sirènes d'alerte ont également été activées dans la région du Negev, dans le sud d'Israël, mais aussi dans le nord, a indiqué l'armée.

Les Etats-Unis ont abattu des drones tirés depuis l'Iran et visant Israël, ont indiqué des médias américains citant des responsables anonymes. La défense antiaérienne des Etat-Unis a intercepté plusieurs drones tirés par l'Iran, ont notamment rapporté les chaînes de télévision CNN et ABC, sans préciser le nombre d'engins abattus et au-dessus de quels territoires ces opérations ont eu lieu.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

GP des Amériques: podium 100% espagnol dans le sprint

Publié

le

Maverick Vinales sans rival lors du sprint à Austin (© KEYSTONE/EPA/ADAM DAVIS)

L'Espagnol Maverick Vinales (Aprilia) a remporté le sprint du GP des Amériques MotoGP à Austin. Il a devancé ses compatriotes Marc Marquez (Ducati-Gresini) et Jorge Martin (Ducati-Pramac).

Auteur de la pole position, Vinales - qui avait déjà gagné le sprint au Portugal - a pris la tête dès le départ et n'a pas été inquiété durant les 10 tours de la course. Il s'est imposé avec 2''294 d'avance sur Marc Marquez, toujours à l'aise à Austin.

Les Espagnols ont même signé un quintuplé. Le rookie Pedro Acosta (Gas Gas) a en effet fini 4e devant Aleix Espargaro (Aprilia).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

L'Iran a lancé une attaque de drones contre Israël, selon Tsahal

Publié

le

L'Iran du président Ebrahim Raisi a lancé une attaque de drones contre Israël (Photo prétexte). (© KEYSTONE/AP/VAHID SALEMI)

L'Iran a lancé samedi "depuis son territoire" une attaque de drones contre Israël, a déclaré le porte-parole de l'armée israélienne dans une allocution télévisée peu après 23h00 (22h00 suisses).

"Nous surveillons la menace dans l'espace aérien. C'est une menace qui prendra plusieurs heures pour atteindre le territoire de l'Etat d'Israël", a ajouté le contre-amiral Daniel Hagari.

"Nous travaillons en étroite collaboration avec les Etats-Unis et nos partenaires dans la région afin d'agir contre les lancements (de drones) et de les intercepter", a-t-il encore annoncé.

Pour sa part l'Irak vient d'annoncer avoir fermé son espace aérien, tout comme la Jordanie un peu plus tôt.

Fait inhabituel, le président américain est retourné à la Maison Blanche cet après-midi pour consulter son équipe de sécurité nationale sur les événements au Moyen-Orient, a annoncé son équipe dans un message diffusé à la presse, sans donner plus de précisions.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Hockey

La Suisse bat l'Allemagne et reste dans le groupe A

Publié

le

Colin Muller et ses joueuses ont conservé leur place dans le groupe A (© KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER)

L'équipe de Suisse dames a conclu le championnat du monde d'Utica sur une note positive, mais dans la douleur.

Les protégées du coach Colin Muller ont battu l'Allemagne 3-2 après prolongation dans le match pour la 5e place et figureront donc toujours dans le groupe A lors du Mondial 2025.

Battues dans leurs cinq premiers matches disputés dans l'Etat de New York, les Suissesses ont donc relevé la tête au meilleur moment samedi. Elles se conteront d'avoir assuré leur place parmi les cinq meilleures nations du monde, même si elles rêvaient de médaille dans ces joutes.

Samedi, la star de l'équipe Alina Müller a su prendre ses responsabilités face à des Allemandes résilientes. L'attaquante de Boston dans la nouvelle Professionnal Women's Hockey League a inscrit le premier but du match à la 18e, avant d'offrir la victoire à son équipe à 57'' de la fin de la prolongation.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X