Rejoignez-nous

International

Vodafone: entrée au capital de Liberty Global, l'action bondit

Publié

,

le

Vodafone a annoncé mardi l'entrée dans son capital de l'américain Liberty Global, propriétaire de l'opérateur suisse Sunrise. (archives) (© KEYSTONE/GAETAN BALLY)

Vodafone a annoncé mardi l'entrée dans son capital de l'américain Liberty Global, propriétaire du suisse Sunrise, à hauteur de près de 5%, une nouvelle saluée en Bourse par un bond de près de 4% de l'action du groupe de téléphonie britannique.

Vodafone a rendu la transaction publique mardi dans une notification au marché, précisant que l'américain avait acquis plus d'1,3 milliard d'actions, soit 4,92% du capital de Liberty Global, qui possède entre autres l'opérateur suisse Sunrise.

Le titre de Vodafone prend 3,94% à 97,70 pence vers 09H15 GMT (10H15 HHEC) sur la place britannique. A ce prix, la part acquise par Liberty Global vaut environ 1,3 milliard de livres (près d'1,5 milliard de francs).

"Le cours actuel de l'action de Vodafone ne reflète pas la valeur sous-jacente à long terme de ses activités opérationnelles, ni les opportunités de consolidation et d'infrastructure annoncées", a assuré le directeur général de Liberty Global Mike Fries lundi en fin de journée dans un communiqué.

"Liberty Global n'a pas l'intention de chercher à être représenté au conseil d'administration de Vodafone", a précisé le groupe du magnat américain du câble John Malone.

Vodafone avait annoncé début décembre le départ surprise de son directeur général Nick Read dès la fin du mois après quatre ans à la tête du groupe, dans un contexte de contre-performance notamment en Allemagne, son plus gros marché.

Le groupe avait notamment publié début février un chiffre d'affaires légèrement effrité pour son troisième trimestre décalé à cause du ralentissement en Europe, malgré une performance "résiliente en Afrique".

L'opérateur, l'un des poids lourds en Europe, mène depuis plusieurs années une restructuration qui l'a conduit à se recentrer sur l'Europe et l'Afrique.

De quoi susciter l'intérêt d'investisseurs tels que le groupe Emirates Telecommunications Group Company (e&, anciennement Etisalat), devenu en mai premier actionnaire. E& avait annoncé en décembre augmenter à 11% sa participation.

Le milliardaire Xavier Niel, fondateur du groupe de télécommunications Iliad, avait pour sa part annoncé en septembre une prise de participation de 2,5%.

Le fonds activiste Cevian Capital avait également, selon la presse britannique, pris une part du capital l'an dernier mais s'était finalement désengagé.

Le groupe a récemment dit espérer tirer entre 3,2 et 7,1 milliards d'euros de la création d'une coentreprise avec les fonds d'investissement américains KKR et GIP, qui lui rachèteront par ce biais une partie des actions de sa filiale d'antennes-relais Vantage Towers.

Vodafone est aussi en discussions pour fusionner ses activités au Royaume-Uni avec Three UK, filiale de la holding de Hong Kong CK Hutchison, afin d'allier leurs forces dans la 5G.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp / afp

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Climat

Le bilan de la tempête "exceptionnelle" à Houston passe à 7 morts

Publié

le

Les rafales de vent ont atteint jusqu'à 160 km/h à Houston. (© KEYSTONE/AP/David J. Phillip)

Le bilan de la tempête qui a provoqué d'importants dégâts jeudi à Houston, la plus grande ville du Texas, est passé à sept morts, ont annoncé vendredi les autorités locales. Le premier bilan faisait état de quatre morts.

Parmi les trois nouveaux décès enregistrés figure une femme de 85 ans morte après que son mobile home a été frappé par la foudre et complètement détruit par les flammes, a affirmé le shérif du comté d'Harris.

Un homme de 60 ans a également été retrouvé mort vendredi après avoir tenté de remplir sa bonbonne d'oxygène avec la batterie de son pick-up, en raison des coupures de courant généralisées. Et un homme de 57 ans s'est effondré après avoir tenté de déplacer un poteau électrique abattu par la tempête.

Ecoles fermées

"Nous avons subi des dégâts importants dans les immeubles de bureaux du centre-ville, qui ont perdu leurs fenêtres [...] Plus de 800'000 familles sont privées d'électricité", avait déclaré jeudi le maire John Whitmire, qualifiant cette tempête d'"exceptionnelle".

Les établissements scolaires de cette ville de 2,4 millions d'habitants, la quatrième plus importante des Etats-Unis, sont fermés vendredi.

Des images diffusées par les chaînes de télévision locales et sur les réseaux sociaux montrent comment, sous la puissance des rafales de vent, qui ont atteint jusqu'à 160 km/h, des arbres et des poteaux électriques sont tombés et des fenêtres d'immeubles ont volé en éclats.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

L'attaque contre Kharkiv pourrait être la première d'une offensive

Publié

le

Volodymyr Zelensky redoute plusieurs vagues d'assaut des soldats russes sur la région de Kharkiv. (© KEYSTONE/EPA/TOMS KALNINS)

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a jugé vendredi, dans un entretien à l'AFP, que l'assaut lancé par la Russie contre la région de Kharkiv, pourrait n'être que la première vague d'une offensive plus large. Selon lui, Moscou veut "attaquer" la ville de Kharkiv.

Les Russes "ont lancé leur opération. Elle peut être constituée de plusieurs vagues et ça, c'est leur première vague. Mais la situation est sous contrôle après cette première vague", a assuré le président ukrainien, alors que la Russie vient d'engranger ses plus grands gains territoriaux depuis fin 2022.

Le président ukrainien avertit que l'Ukraine n'a qu'un quart des systèmes de défense antiaérienne dont elle a besoin. Il ajoute que son pays a besoin de "120 à 130" avions de combat F-16 ou autres appareils modernes, "pour que la Russie n'ait pas la supériorité dans les airs".

M. Zelensky reconnaît que son pays manque de soldats. "Il y a un nombre important de brigades qui sont vides. On doit le faire pour que les gars [qui sont sur le front] puissent avoir des rotations normales".

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Enième report pour le premier décollage avec équipage de Starliner

Publié

le

Boeing joue gros sur cette mission-test, qui doit lui permettre de démontrer que son vaisseau Starliner est sûr avant de commencer les missions régulières vers l'ISS avec quatre ans de retard sur SpaceX (archives). (© KEYSTONE/AP/John Raoux)

Enième report pour le premier vol spatial avec équipage du vaisseau Starliner: le décollage est désormais prévu le 25 mai, soit quelques jours plus tard que prévu, afin de "poursuivre l'évaluation" d'une "petite fuite" sur le vaisseau, a annoncé vendredi la NASA.

Le lancement de cette mission vers la station spatiale internationale (ISS), cruciale pour le constructeur de la capsule Boeing et attendue depuis des années, avait été annulé au dernier moment la semaine dernière, alors que les deux astronautes formant l'équipage étaient déjà installés à bord.

La raison était alors un problème identifié sur une valve de la fusée, qui a été réglé depuis lors. Mais dans l'intervalle, une "petite fuite d'hélium" a été détectée sur le module de service du vaisseau lui-même, perché au sommet de la fusée.

Des années de retard

Le décollage devait jusqu'ici être retenté en Floride mardi, le 21 mai, mais est désormais visé au plus tôt le 25 mai, a annoncé la NASA, qui a commandé ce véhicule à Boeing il y a dix ans pour transporter ses astronautes vers l'ISS.

"Ce délai supplémentaire permet aux équipes de poursuivre l'évaluation" de la fuite, a écrit l'agence spatiale américaine dans un communiqué. Les deux astronautes, Butch Wilmore et Suni Williams, sont entre-temps rentrés à Houston, au Texas, où ils patientent.

Ce nouveau report intervient alors que le programme de développement de Starliner a été marqué par une série de mauvaises surprises, entraînant des années de retard.

Boeing joue gros sur cette mission-test, qui doit lui permettre de démontrer que son vaisseau est sûr avant de commencer les missions régulières vers l'ISS avec quatre ans de retard sur SpaceX, qui sert déjà de taxi spatial à la NASA.

L'agence spatiale américaine souhaite disposer d'un deuxième véhicule afin de mieux pouvoir gérer d'éventuelles situations d'urgence ou problèmes sur l'une des capsules.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Économie

Un timbre à l'odeur de baguette pour rendre hommage au pain

Publié

le

La baguette est un symbole français (Photo d'illustration). (© KEYSTONE/AP/MICHEL EULER)

La Poste française a mis en vente à partir de ce vendredi un timbre à l'effigie des baguettes de pain françaises, qui a la particularité de sentir le pain.

Dévoilé jeudi, jour de la Saint-Honoré le patron des boulangers, à l'imprimerie Philaposte de Boulazac (Dordogne), ce nouveau timbre est tiré à 594'000 exemplaires.

"La baguette, pain de notre quotidien, symbole de notre gastronomie, joyau de notre culture", s'enflamme La Poste sur son site internet.

Le timbre, à 1,96 euro l'unité (prix d'une lettre internationale de 20 grammes), représente une baguette décorée d'un ruban bleu-blanc-rouge.

Il a une senteur "effluves de boulangerie", selon le site internet de la boutique parisienne Le Carré d'encre, qui le commercialise.

"Cette odeur est encapsulée. On l'achète à un autre fabricant. Et la difficulté pour nous, c'est de déposer cette encre sans briser les capsules, pour que l'odeur puisse ensuite être restituée par le client en frottant sur le timbre", a décrit Damien Lavaud, imprimeur à Philaposte, cité par France Bleu.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Taureau

Bien que vous vous sentiez au top de votre énergie, rappelez-vous qu'il faut prendre du recul de temps en temps pour se ressourcer et recharger ses batteries !

Les Sujets à la Une

X