Rejoignez-nous

JOJ2020

Les JOJ 2020 sont ouverts!

Publié

,

le

Simonetta Sommaruga a prononcé l'ouverture officielle des JOJ (©KEYSTONE/JCB)

Les 3es Jeux olympiques de la jeunesse sont officiellement ouverts. La cérémonie d'ouverture a réuni 7900 personnes jeudi soir à la patinoire de Malley, avec comme fil rouge des symboles et un retour "à la maison".

Les Jeux olympiques dans la capitale olympique. Siège du CIO depuis 1915, capitale olympique depuis 1994, Lausanne a pu vivre un peu de l'émotion de ces JO dont le peuple suisse ne veut pas. Foin de gigantisme ici puisqu'il s'agit de 1800 athlètes âgés entre 15 et 18 ans qui représentent l'avenir.

Mais comme pour les grands, la cérémonie a été marquée par les passages obligés que les athlètes n'oublieront très certainement pas. La parade des 79 drapeaux, l'entrée de 777 des 1800 athlètes dans le stade avant le début de la cérémonie, sans oublier les 225 qui défilent en même temps à St-Moritz, la levée des drapeaux suisse et olympique, le relais de la flamme et l'embrasement de la vasque. Autant de symboles, comme les mythiques anneaux mis en mouvement par des acrobates, ou le drapeau olympique porté par l'ancienne hockeyeuse Florence Schelling et l'ex-star du ski Didier Cuche.

La force de la transmission

Pour encadrer ces étapes, sept tableaux ont été imaginés. Sur les Quatre saisons de Vivaldi, le public a par exemple eu la chance de revoir Stéphane Lambiel. Le double champion du monde, habitué de Malley avec le spectacle Art on Ice, a effectué quelques pirouettes et quelques sauts en compagnie d'une partie de la relève du patinage artistique helvétique. Un acte de transmission très fort et complètement en accord avec la volonté d'une compétition qui se veut pour les jeunes, par les jeunes et avec les jeunes.

Autre symbole, l'hymne suisse interprété par une vingtaine de cors des Alpes. Cet instrument du folklore helvétique qui se retrouve aussi dans "Start Now", la chanson officielle de la manifestation. Mélanger la tradition avec le futur, les acquis avec l'inconnu. Comme ce ballet de drones aux diodes luminescentes qui ont fini par représenter la croix suisse dans les airs.

Une flamme et des stars

Virginie Faivre, présidente du comité d'organisation, a pris soin de rappeler dans son discours le retour d'une compétition olympique que la Suisse attendait depuis plus de septante ans et les Jeux de St-Moritz en 1948. Le président du CIO Thomas Bach s'est lui aussi attaché à remettre Lausanne au centre de la carte olympique et à mettre en avant la durabilité de ces Jeux sur les rails de l'agenda 2020. Dernière représentante de la partie officielle, la présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga a de son côté déclaré l'ouverture officielle des JOJ d'hiver juste avant l'arrivée de la flamme.

Une flamme qui est passée entre les mains de plusieurs grands noms du sport suisse: Michaela Figini (championne olympique en 1984), Sandro Viletta (champion olympique en 2014), Erika Hess (multiple championne du monde), la skicrosseuse Fanny Smith, bronzée à Pyeongchang et le Français Kevin Rolland. Mais pas question de voler la vedette aux jeunes. Et c'est donc à Gina Zehnder, patineuse de 14 ans et plus jeune athlète de la délégation suisse, qu'est revenu l'honneur d'allumer la vasque olympique. Là encore, une affaire de symboles.

Continuer la lecture
1 commentaire

1 commentaire

  1. Notification automatique: The YOG 2020 are open! | En24 News

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

JOJ2020

Bénéfice et succès populaire pour les JOJ 2020

Publié

le

Présidente du comité d'organisation des JOJ 2020, Virginie Faivre (à droite), et Ian Logan, Directeur général de Lausanne 2020 avaient le sourire au moment de présenter le bilan final de la manifestation. (©KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)
Un grand succès et un pari financier réussi pour les Jeux Olympiques de la Jeunesse d’hiver Lausanne 2020. Cinq mois après la clôture officielle de ces JOJ, le Comité d’organisation annonce un bénéfice et une fréquentation historique.

L'excédent financier est de 400’000 francs, pour des charges opérationnelles de 48 millions. Le succès a aussi été populaire : 640’000 spectateurs au total, que ce soit sur les sites de compétitions pour encourager les 1’800 athlètes, ou à Lausanne pour le festival “Lausanne en jeux !”. En ligne, l’édition lausannoise est la plus vue de l’histoire des Jeux de la Jeunesse d’hiver, avec 3 millions d’utilisateurs en 13 jours. À la TV, ces JOJ ont été retransmis dans 191 pays, avec 150 millions de téléspectateurs estimés.

Des chiffres historiques et inattendus. Christophe Dubi, Directeur exécutif des Jeux Olympiques au CIO :

Christophe Dubi
Directeur exécutif des Jeux Olympiques au CIO
Christophe Dubi Directeur exécutif des Jeux Olympiques au CIO

D’un point de vue environnemental, le bilan carbone a aussi été minimisé selon le rapport d’une société spécialisée en la matière. L’utilisation massive des transports publics par les athlètes, mais aussi par le public y a fortement contribué.

Lausanne 2020 devait permettre au CIO de montrer qu’il est possible de réaliser des Jeux olympiques durables et à taille humaine. Le pari est donc réussi selon la Présidente du comité d’organisation des JOJ, Virginie Faivre :

Virginie Faivre
Présidente du comité d'organisation des JOJ 2020
Virginie Faivre Présidente du comité d'organisation des JOJ 2020

Ce bilan positif concernant la durabilité des JOJ 2020 est partagé par Christophe Dubi, du CIO :

Christophe Dubi
Directeur exécutif des Jeux Olympiques au CIO
Christophe Dubi Directeur exécutif des Jeux Olympiques au CIO

Durant 13 jours, Lausanne, le Canton de Vaud et la Suisse ont aussi été au centre de l’attention. La région a rayonné.

Philippe Leuba, Conseiller d’Etat vaudois en charge de l’économie et du sport :

Philippe Leuba
Conseiller d'Etat vaudois
Philippe Leuba Conseiller d'Etat vaudois

Notez encore que les 400’000 francs de bénéfice seront reversés à une Fondation qui est en cours de création. Elle aura pour mission principale de gérer l’héritage de ces Jeux Olympiques de la Jeunesse de Lausanne 2020. À Lausanne, Ville et CIO vont aussi mettre sur pied une course “Olympic move”, qui sera organisée chaque mois. Elle pourrait se faire à pied ou encore à vélo.

Continuer la lecture

JOJ2020

Swiss Olympic pouvait difficilement espérer mieux

Publié

le

Amélie Klopfenstein (deuxième accroupie depuis la dr.) a rapporté trois médailles. (KEYSTONE/GABRIEL MONNET)

Après deux semaines de compétition, le bilan est plus que positif dans les rangs suisses. Une pluie de médailles, qui aura permis à la délégation d'atteindre le deuxième rang dans le tableau derrière la Russie.

Swiss Olympic est aux anges à l’heure du bilan des JOJ. Au terme de deux semaines de compétition, la délégation helvétique a plus que rempli sa mission : un total de 24 médailles décrochées, dont 10 en or, 6 en argent et 8 en bronze.

Une magnifique moisson qui n’était cependant pas un objectif à atteindre. Corinne Staub, cheffe de mission de Swiss Olympic :

Corinne Staub
Cheffe de mission de Swiss Olympic
Corinne Staub Cheffe de mission de Swiss Olympic

Sur la centaine d’athlètes suisses engagés dans cette troisième édition des JOJ, seule une petite proportion se fera peut-être une place parmi les plus grands dans le futur.

Toutes et tous auront en tout cas vécu une expérience inoubliable, selon Corinne Staub :

Corinne Staub
Cheffe de mission de Swiss Olympic
Corinne Staub Cheffe de mission de Swiss Olympic

Skieuse de 17 ans, Amélie Klopfenstein aura été la belle surprise de ces JOJ, elle qui a remporté deux médailles d’or et une de bronze.

Pour rappel, la Neuvevilloise avait profité de la blessure de son amie Delphine Darbellay pour intégrer la délégation à croix blanche. Corinne Staub :

Corinne Staub
Cheffe de mission de Swiss Olympic
Corinne Staub Cheffe de mission de Swiss Olympic

Continuer la lecture

JOJ2020

Succès sportif et populaire pour Lausanne 2020

Publié

le

De nombreuses compétitions indoor ont trouvé leur public. Certaines rencontres étaient à guichets fermés. Les spectateurs étaient notamment au rendez-vous pour le match entre la Suisse et le Japon lors du tour préliminaire. (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

A quelques heures de la cérémonie de clôture des Jeux Olympiques de la Jeunesse de Lausanne, l'heure est au bilan. Plus de 640'000 personnes se sont rendues sur les sites de compétitions ainsi que dans le festival "En Jeux!" dans les rues de la capitale vaudoise. 

« Félicitations Lausanne pour ces Jeux d’Hivers et cette atmosphère olympique fantastiques » ! Thomas Bach, Président du CIO, était tout sourire hier lors du bilan final des JOJ 2020. Un succès populaire et sportif pour ces troisièmes joutes olympiques d'hiver de la jeunesse. Plus de 640'000 personnes se sont rendues aux différentes compétitions ou au festival lausannois "En Jeux!", dont 80'000 élèves qui ont pu découvrir l'esprit olympique.

C'est donc ce soir que le chapitre se refermera sur Lausanne 2020. Deux semaines de fêtes et de compétitions, qui auront réuni 1'872 athlètes âgé de 15 à 18 ans, venant de 79 pays et, première pour des Jeux d'hiver, avec une représentation égale entre hommes et femmes.

Ian Logan
Directeur général de Lausanne2020
Ian Logan Directeur général de Lausanne2020

Ian Logan, directeur général des JOJ 2020, est fier du bilan de ces joutes lausannoises (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)

8 sports représentés, 16 disciplines et 81 épreuves, réparties sur 8 sites, allant de Lausanne, évidemment, à la Vallée de Joux en passant par Les Diablerets, Champéry et même Les Tuffes en France. Différentes régions, mais qui ont toutes vibré aux rythmes des exploits de ces jeunes athlètes.

Ian Logan
Directeur général de Lausanne2020
Ian Logan Directeur général de Lausanne2020

Pour les déplacements, les organisateurs avaient misé sur les différents transports publics. Pari payant, puisque plus de 80% des délégations présentes à Lausanne ont joué le jeu et se sont déplacés notamment grâce aux TL et aux CFF.

Ian Logan
Directeur général de Lausanne2020
Ian Logan Directeur général de Lausanne2020

Les Jeux de Lausanne ont aussi été l'occasion de tester de nouveaux formats, comme par exemple le tournoi de hockey en 3 contre 3, où les équipes étaient tirées au sort. Des joueurs de différentes nationalités ont du se coordonner pour réussir. Une expérience positive pour Ian Logan, directeur général des JOJ 2020.

Ian Logan
Directeur général de Lausanne2020
Ian Logan Directeur général de Lausanne2020

Des formats uniques qui fonctionnent bien tant auprès du public qu’auprès des athlètes. Une évolution qui pourrait changer les frontières pour les Jeux Olympiques ?  Christophe Dubi, directeur des Jeux Olympiques au CIO.

Christophe Dubi
Directeur des Jeux Olympiques au CIO.
Christophe Dubi Directeur des Jeux Olympiques au CIO.

Certains événements "indoor" ont su attirer le public, avec de nombreuses compétitions complètes. Le hockey sur glace notamment a réussi à remplir la Vaudoise Arena (en format "mondial", soit 8'000 spectateurs), une affluence rare pour des compétitions juniors.

Ian Logan
Directeur général de Lausanne2020
Ian Logan Directeur général de Lausanne2020

La cérémonie de clôture est prévue ce soir à la Place des Médailles au Flon dès 19h. Elle sera suivie par un concert de Bastian Baker dès 20h20.

Continuer la lecture

JOJ2020

Une troisième médaille pour Siri Wigger

Publié

le

Siri Wigger a été titrée en cross, en sprint et dans le 5 km classique de ski de fond. (KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Double médaillée d'or, la Zurichoise Siri Wigger a ajouté l'argent dans le 5 km classique de ski de fond des Jeux olympiques de la Jeunesse.

A la Vallée de Joux, elle a été battue par la Suédoise Märta Rosenberg. Wigger avait été titrée en cross et en sprint.

Elle offre ainsi une vingt-troisième médaille à la Suisse au cours des JOJ qui se terminent ce mercredi.

Les Suisses ont également remporté la nouvelle épreuve de cross qui regroupe des équipes mixtes de deux snowboarders et de deux skieurs. Anouk Doerig, Marie Krista, Valerio Jud et le Neuchâtelois Robin Tissières se sont montrés les plus habiles dans cette compétition. Toutefois, cette médaille d'or ne sera pas comptabilisé dans le bilan final puisqu'il y avait plusieurs équipes qui étaient constituées de nations mélangées...

Continuer la lecture

JOJ2020

Nouvelle moisson de médailles pour les Suisses

Publié

le

La Suisse compte désormais vingt et une médailles aux JOJ dont neuf d'or. (KEYSTONE/Gabriel Monnet)

Le snowboard est un pourvoyeur de médailles pour la Suisse aux Jeux olympiques de la Jeunesse. A Leysin, Valerio Jud a remporté l'or au cross. Chez les filles, Anouk Doerig a décroché le bronze.

Il faut encore ajouter en ce lundi les deux médailles de bronze des snowboarders Berenice Wicki en half-pipe et de Nick Pünter en slopestyle.

La Suisse compte désormais vingt et une médailles aux JOJ dont neuf d'or. La dernière est donc l'oeuvre du Saint-Gallois Valerio Jud (17 ans) en boardercross. C'est aussi en cross que la Saint-Galloise Anouk Dörig s'est parée de bronze.

Berenice Wicki a décroché le bronze du half-pipe en snowboard. La Davosienne, troisième de la qualification, a pu conserver son rang au terme de la finale. Elle a été devancée par les Japonaises Mitsuki Ono et Manon Kaji. En slopestyle, le Zurichois Nick Pünter s'est classé troisième également.

En hockey sur glace, l'équipe de Suisse filles s'est inclinée en demi-finales 2-0 contre la Suède. Les Suissesses disputeront un match pour médaille de bronze ce mardi à 17.00 à Lausanne contre le perdant de Japon - Slovaquie.

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Taureau

Vos idées sont fructueuses, des propositions inattendues vous amènent maintenant la concrétisation de projets lucratifs.

Publicité

Les Sujets à la Une

X