Rejoignez-nous

Sport

JO de Tokyo: la torche a pris son envol

Publié

,

le

Azusa Iwashimizu, membre de l'équipe nationale de football, porte la torche olympique. (© KEYSTONE/AP/Philip Fong)

Le relais de la flamme olympique des Jeux de Tokyo, reportés à cet été en raison de la pandémie, a été lancé jeudi initialement sans public dans le département de Fukushima.

En même temps, les organisateurs tentent de dissiper les inquiétudes d'une population japonaise réticente.

La torche métallique d'or rose, au sommet en forme de fleur de cerisier, a été enflammée au sein du très symbolique complexe sportif J-Village, qui avait servi de base aux opérations de secours après la catastrophe nucléaire du 11 mars 2011, consécutive à un séisme et à un tsunami dans le nord-est du Japon.

S'exprimant lors d'une cérémonie, la présidente de Tokyo 2020, Seiko Hashimoto, a dit espérer que la flamme olympique serait "un rayon de lumière au bout de l'obscurité".

"Il n'y a pas beaucoup de bonnes nouvelles en ce moment, alors j'espère que ça pourra amener un peu de positif aux gens", a déclaré Aya Sameshima, championne du monde de football en 2011, qui a pris part au relais avec ses anciennes camarades.

L'événement, auquel 10'000 coureurs doivent participer pendant 121 jours, sera - comme ces JO - très différent des précédents, les spectateurs, tenus à l'écart de la cérémonie de départ et du premier tronçon, devant être masqués et n'ayant pas le droit d'acclamer.

Le public pourra ensuite suivre le parcours de la flamme qui passera par les 47 départements du Japon avant d'arriver au Stade national de Tokyo pour la cérémonie d'ouverture des Jeux le 23 juillet.

A cause des règles sanitaires, "cela manque un peu de ferveur", a regretté jeudi Tetsuya Ozawa, venu de la banlieue de Tokyo pour voir le relais. "Sans la pandémie, il y aurait eu davantage de monde et d'excitation", a-t-il dit à l'AFP, tout en saluant "un pas vers la réhabilitation" de Fukushima.

Cette première journée s'est déroulée dans une ambiance plutôt festive et les foulées des participants, visiblement heureux de brandir la flamme, étaient parfois accompagnées par des chants, des tambours et des danses.

Défis à relever

La flamme est arrivée au Japon en mars 2020, quatre jours seulement avant la décision du report des Jeux à cause du coronavirus.

Un an plus tard, la situation sanitaire est toujours préoccupante malgré les premiers vaccins et les responsables olympiques font face au scepticisme de la population japonaise.

Les spectateurs venus de l'étranger n'auront finalement pas le droit d'assister aux Jeux et il est probable que des limites soient imposées dans les stades pour le nombre de spectateurs vivant au Japon.

"Le relais de la flamme vise à faire savoir que les Jeux olympiques auront bien lieu", a souligné Toshiro Muto, directeur général de Tokyo 2020.

Il a admis que le relais ne suffirait pas à "surmonter tous les défis", mais les organisateurs sont convaincus que la vue de la flamme permettra de susciter un certain enthousiasme.

Au départ, les JO de Tokyo 2020 étaient présentés comme les "Jeux de la reconstruction" et visaient à mettre en valeur les efforts de reconstruction de la région du Tohoku, dévastée par la triple catastrophe de 2011. La pandémie a quelque peu éclipsé ce message, mais les premiers porteurs de flamme espèrent que le relais ramènera les projecteurs sur la région.

Celui-ci traversera certaines localités qui ne sont que partiellement ouvertes au public, car la décontamination se poursuit.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Cyclisme - Tour de Romandie: top départ à Oron-la-Ville

Publié

le

Le rouleur champion du monde Filippo Ganna sera l'une des attractions du Tour de Romandie. (© KEYSTONE/AP LaPresse/FABIO FERRARI)

Annulé en 2020, le Tour de Romandie repartira le mardi 27 avril à Oron-la-Ville pour se terminer le dimanche 2 mai à Fribourg pour le contre-la-montre.

Double vainqueur en titre, Primoz Roglic sera absent, mais la présence de Marc Hirschi est gage de spectacle.

Victime du coronavirus, l'épreuve romande n'avait pu avoir lieu l'an dernier. Pour sa 74e édition, les organisateurs ont conservé les mêmes étapes que pour l'édition 2020. La montagne sera largement présente pratiquement tous les jours dans les étapes en ligne. Toutefois, les parcours ont souvent dû être modifiés pour diverses raisons.

Ainsi, l'étape Aigle - Martigny, qui devait servir de test pour les Championnat du monde 2020, annulés eux aussi, ne comportera plus l'ascension de la Petite Forclaz. La montée de Chamoson la remplacera. Les sprinters devront sans doute se contenter de l'étape d'Estavayer pour servir leurs dessein,s mais elle offrira tout de même une dénivellation de plus de 2000 m.

L'étape-reine se disputera entre Sion et Thyon 2000. Ce sera la première fois de la saison que les coureurs friseront les 2000 m. Richard Chassot, le patron de l'épreuve, a précisé qu'il avait déjà mis au point du plan B en cas de mauvais temps. Le classement général prendra sa forme définitive avec le contre-la-montre de Fribourg. Le tracé de 16 km comptera la rude montée de la Lorette (17%) - sans spectateur - au début de parcours.

Un trio de rouleurs

Vainqueur en 2018 et 2019, Roglic a renoncé briguer la passe de trois après un début de saison chargé. Il vient de remporter le Tour du Pays basque. La victoire est donc remise en jeu pour des coureurs comme le Colombien Miguel Lopez (Movistar), l'Australien Richie Porte et le Gallois Geraint Thomas (les deux Ineos), l'Allemand Lennard Kämna (Bora).

Côté suisse, Marc Hirschi, qui avait pris un peu de retard en raison de problèmes à la hanche, devrait se montrer particulièrement à l'aise avec le profil des étapes romandes. Stefan Küng et Sébastien Reichenbach seront de la partie chez Groupama. Le Thurgovien, champion d'Europe du contre-la-montre, livrera un duel épique au champion du monde italien, Filippo Ganna à Oron et à Fribourg. Un autre Thurgovien, Stefan Bissegger (EF Education First) se mêlera à la bataille du chrono.

Les dix-neuf équipes du World Tour seront au départ. Les organisateurs ont réservé une place pour une vingtième équipe. Dans l'idéal pour une sélection de Swiss-Cycling. Une décision de l'UCI devrait tomber dans les jours qui viennent.

Tour de Romandie (27 avril au 2 mai). Parcours. Mardi 27 avril. 1re étape, prologue contre-la-montre à Oron-la-Ville (4 km). Mercredi 28 avril. 2e étape, Aigle - Martigny (168 km). Jeudi 29 avril. 3e étape, La Neuveville - St-Imier (165 km). Vendredi 30 avril, 4e étape: Estavayer - Estavayer (168 km). Samedi 1er mai. 5e étape, Sion - Thyon 2000 (161 km). Dimanche 2 mai. 6e étape, contre-la-montre à Fribourg (16,1 km).

Continuer la lecture

Sport

Tennis: Federer se retire de l'entry list du Masters 1000 de Rome

Publié

le

Ciao Roma: Roger Federer ne jouera pas le Masters 1000 dans la capitale italienne. (©KEYSTONE/Qatar Open/beIN Sports/SAMER ALREJJAL)

Roger Federer (ATP 7) ne disputera pas le Masters 1000 de Rome (9-16 mai). Le Suisse s'est en effet retiré de l'entry list officielle du tournoi prévu sur la terre battue dans la capitale italienne.

Les raisons du renoncement du Bâlois, âgé de 39 ans, ne sont pas connues. Il devrait normalement entamer sa saison sur terre battue à Madrid lors du Masters 1000 prévu du 2 au 9 mai.

Cette nouvelle pourrait inciter les organisateurs du Geneva Open (15-22 mai) à proposer à Federer d'ajouter un tournoi de préparation supplémentaire à son programme sur l'ocre avant Roland-Garros.

Continuer la lecture

Sport

Tennis: Madrid partage l'organisation de la Coupe Davis 2021

Publié

le

La phase finale de la Coupe Davis 2021 se jouera dans 3 villes. (©KEYSTONE/AP/BERNAT ARMANGUE)

La phase finale de la Coupe Davis 2021 (25 novembre-5 décembre) sera organisée non seulement à Madrid, comme prévu initialement, mais également à Innsbruck et Turin.

"Chaque ville accueillera deux des six groupes, puis Madrid accueillera deux quarts de finale tandis que Innsbruck et Turin en accueilleront un chacune. La capitale espagnole accueillera aussi les demi-finales et la finale", détaille la Fédération internationale (ITF) dans un communiqué.

L'instance dirigeante avait annoncé le 18 janvier une évolution du format controversé de la compétition, instauré en 2019. La durée avait été étendue de sept à onze jours, et l'ITF avait laissé entendre que deux villes pourraient accompagner Madrid dans l'organisation. Autre changement annoncé mais qui ne sera introduit qu'en 2022, le passage de 18 à 16 équipes.

La première édition de la Coupe Davis nouveau format, instaurée en concertation avec l'ITF par son nouveau propriétaire, le groupe Kosmos dirigé par le joueur du FC Barcelone Gerard Piqué, a eu lieu en 2019 à Madrid. La deuxième édition a elle été annulée en 2020 en raison du coronavirus.

L'édition 2019, remportée par l'Espagne devant son public, a été un échec populaire. Le format sur une semaine a également provoqué des problèmes de programmation, plusieurs matchs s'étant terminés au beau milieu de la nuit.

Continuer la lecture

Sport

Quatrième bronze mondial pour le CC Genève

Publié

le

Le Team de Cruz a cueilli sa 4e médaille de bronze dans un Mondial (©KEYSTONE/AP/JEFF MCINTOSH)

Le CC Genève s'est paré de bronze au championnat du monde de Calgary. Ecrasés 11-3 par la Suède dans une demi-finale qui avait démarré deux heures à peine après la fin de leur quart de finale, le skip Peter De Cruz (31 ans) et ses équipiers ont battu la Russie 6-5 dans le match pour la 3e place.

Les champions de Suisse 2021 ont fait la différence dans le 10e et dernier end face à la formation du skip Sergey Glukhov, alors que le score était de 5-5. Forcément sous pression, le no 4 helvétique Benoît Schwarz a alors parfaitement négocié son ultime pierre pour offrir le point de la victoire à son équipe.

Cette médaille est la huitième conquise depuis 2014 par le CC Genève en neuf apparitions à un grand championnat (JO, Mondial et Euro). Le Team De Cruz est même monté sur le podium lors de ses quatre participations à un championnat du monde, conquérant à chaque fois le bronze (2014, 2017, 2019 et donc 2021).

Mais ce bronze a un goût amer. Le CC Genève, qui devait accéder à la finale en Alberta pour assurer sa propre participation aux JO de Pékin 2022, devra à nouveau affronter Berne Zähringen dans un barrage qualificatif pour les Jeux cet automne. Le scénario de ce Mondial n'a pas facilité ses desseins.

Valentin Tanner, Peter De Cruz, Sven Michel et Benoît Schwarz n'ont ainsi pas abordé leur demi-finale avec toute la fraîcheur requise, eux qui avaient battu la Suède dans le Round Robin. Les Suédois, qui n'ont pas eu à disputer de quart de finale, ont forcé la décision grâce à un coup de cinq réussi dans le cinquième end.

L'équipe du skip Niklas Edin a également dominé les débats dans la finale, s'imposant 10-5 devant l'Ecosse de Bruce Mouat en faisant là aussi la différence sur un coup de cinq - réalisé cette fois-ci dans le neuvième end. Il s'agit du troisième titre mondial consécutif pour Niklas Edin (35 ans).

 

Continuer la lecture

Sport

Bob: décès du champion olympique Ekkehard Fasser

Publié

le

Ekkehard Fasser (à gauche) en compagnie d'un autre grand pilote Erich Schaerer en 2016. (© KEYSTONE/EPA DPA/TOBIAS HASE)

Le Sport suisse pleure l'un de ses plus grands pilotes de bob. Le champion olympique Ekkehard Fasser est décédé à l'âge de 68 ans après une maladie grave.

Le journal "Südostschweiz" l'a annoncé avec l'accord de la famille.

Le Glaronnais avait fêté il y a 35 ans son plus grand succès à la conclusion de sa carrière. Il avait gagné l'or comme pilote de bob à quatre à l'occasion des Jeux olympiques de Calgary en 1988. Il avait également fêté une autre victoire importante outre-Atlantique. En 1983, il avait été sacré champion du monde à Lake Placid toujours en bob à quatre.

Fassler avait d'abord pratiqué l'athlétisme avant de se spécialiser en bob à l'âge de 26 ans.

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X