Rejoignez-nous

International

Binotto n'est plus directeur de la Scuderia Ferrari

Publié

,

le

L'Italo-Vaudois Mattia Binotto quitte la direction sportive de l'écurie Ferrari. (© KEYSTONE/EPA/TOM WHITE)

Ferrari et Binotto, c'est fini: le directeur de l'écurie italienne de Formule 1, en poste depuis 2019, a présenté sa démission mardi, comme largement attendu dans le paddock.

"Ferrari annonce avoir accepté la démission de Mattia Binotto qui, le 31 décembre, quittera ses fonctions de +Team Principal+ de l'écurie", a expliqué Ferrari dans un communiqué, sans avoir nommé pour l'instant son remplaçant.

L'Italo-Suisse de 53 ans, né à Lausanne, souvent critiqué cette saison, paie son échec à reconquérir le titre mondial malgré une voiture en nette amélioration en 2022.

A la tête de la gestion sportive, Binotto a, certes, connu son meilleur résultat cette saison, 2e du championnat pilotes, avec le Monégasque Charles Leclerc, et 2e des constructeurs. Mais il a de nouveau échoué à ramener Ferrari au sommet face à Red Bull et Max Verstappen, sacrés champions du monde.

Le nom du successeur de Binotto n'est pas encore connu: "Le processus pour identifier le nouveau +team principal+ a commencé et devrait se conclure au début de l'année prochaine", a simplement indiqué Ferrari.

Un nom revient souvent, celui du Français Frédéric Vasseur, directeur de l'écurie Alfa Romeo, motorisée par Ferrari. Et très proche de Jean Todt, le patron français de la Scuderia quand elle gagnait souvent, avec Michael Schumacher au volant.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Culture

Milo Rau prend la tête du Festival de Vienne

Publié

le

Le metteur en scène suisse, Milo Rau, va diriger le Festival de Vienne, les Wiener Festwoche. (© KEYSTONE/APA/APA/HANS KLAUS TECHT)

Le metteur en scène suisse de théâtre Milo Rau sera le nouveau directeur du Festival de Vienne, les Wiener Festwochen. Il sera déjà responsable de l'édition 2024 de cet important festival européen d'art et de culture.

Milo Rau, 45 ans, devrait prendre en charge la direction artistique du festival à partir de juillet. Son contrat est prévu pour une durée de cinq ans, ont indiqué les Wiener Festwochen en fin de semaine.

Milo Rau quitte son poste de directeur du théâtre NTGent en Belgique. Il occupait ce poste depuis la saison 2018/19. Ce n'est pas possible de mener de front les deux activités, a déclaré le metteur en scène lors d'une conférence de presse à Vienne.

La conseillère municipale en charge de la culture, Veronica Kaup-Hasler, a annoncé la décision vendredi à l'hôtel de ville de Vienne. Elle considère Milo Rau comme l'un des metteurs en scène internationaux les plus importants.

Des éloges pour "l'artiste qui pense politiquement"

En tant qu'"artiste à la pensée politique", Milo Rau travaille dans différents domaines, du théâtre au cinéma en passant par l'opéra, et dispose d'un excellent réseau international, a-t-elle déclaré: "c'est à nouveau une personnalité artistique au fort rayonnement qui est à la tête du festival de Vienne".

Elle souhaite que Milo Rau touche un public plus large. Elle n'a pas voulu donner de chiffres à ce sujet. Dernièrement, les Wiener Festwochen ont déploré une baisse de fréquentation.

Milo Rau ne connaît aucune autre ville "qui brûle autant pour le théâtre que Vienne", a-t-il répondu. Il est impatient de renouer avec la grande tradition des Wiener Festwochen et de créer "une fête du théâtre mythique, énorme et controversée". Il a promis "un théâtre mondial polyphonique, formellement diversifié, passionné et combatif. Une fête pour Vienne et le monde".

Par analogie avec son manifeste de Gand, Milo Rau veut également rédiger un manifeste viennois et élaborer ce dont cette ville et l'Europe a besoin. Le manifeste doit être très concret et rendre compréhensible ce qui a fonctionné et ce qui n'a pas fonctionné. Milo Rau a déclaré qu'il se concentrait sur le théâtre de textes d'intérêt international, avec des "crossovers" dans d'autres domaines comme le théâtre musical ou les expositions.

De nombreuses candidatures

L'intérêt pour la direction des Wiener Festwochen était grand : après un appel à candidatures international, 36 personnes ont été retenues et six invitées à des auditions.

Milo Rau est né en 1977 à Berne. Il a étudié la sociologie, la philologie allemande et la philologie romane à Paris, Zurich et Berlin. Plusieurs de ses ½uvres ont déjà été jouées lors des Wiener Festwochen.

Le directeur actuel, Christophe Slagmuylder, avait décidé l'année dernière de mettre fin prématurément à son contrat et de rejoindre le centre culturel Bozar dans sa ville natale de Bruxelles.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / apa

Continuer la lecture

International

Attaque contre une synagogue à Jérusalem: 42 personnes arrêtées

Publié

le

La fusillade a eu lieu vendredi soir à Neve Yaakov, un quartier de colonisation juive à Jérusalem-Est, partie de la Ville sainte annexée par Israël. (© KEYSTONE/EPA/ATEF SAFADI)

Quarante-deux personnes ont été arrêtées en vue d'être interrogées après l'attaque meurtrière perpétrée vendredi près d'une synagogue à Jérusalem-Est, a annoncé samedi la police israélienne.

Vendredi soir, un Palestinien de 21 ans a tué par balles sept personnes près d'une synagogue à Jérusalem-Est pendant les prières du shabbat, avant d'être abattu à l'issue d'une course poursuite.

"La police a arrêté 42 suspects pour les interroger, certains font partie de la famille du terroriste", a indiqué la police dans un communiqué. D'autres personnes parmi les suspects arrêtés habitent son quartier à Jérusalem-Est, a-t-elle ajouté. Dans un communiqué séparé, la police a indiqué que les forces israéliennes avaient été placées en état de "plus haute alerte".

La fusillade est survenue à Neve Yaakov, quartier de colonisation juive à Jérusalem-Est, partie de la Ville sainte annexée par Israël. Le chef de la police, Kobi Shabtai, a parlé de "l'une des pires attaques" subies par Israël ces dernières années".

Après l'attaque vendredi soir, le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, avait promis "des mesures immédiates", sans plus de précision, et a appelé les Israéliens à ne pas se faire justice par eux-mêmes mais à s'en remettre à l'armée et à la police.

La fusillade est survenue au lendemain d'un raid de l'armée israélienne à Jénine, dans le nord de la Cisjordanie occupée, qui a coûté la vie à neuf Palestiniens.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Gremaud 4e du Big Air à Aspen, exploit d'Oldham

Publié

le

Mathilde Gremaud (ici à Coire en octobre dernier) a terminé 4e du Big Air aux X-Games (© KEYSTONE/YANIK BUERKLI)

Mathilde Gremaud a pris la 4e place de l'épreuve de Big Air des X-Games d'Aspen vendredi soir. La Fribourgeoise a manqué le podium pour un point.

Médaillée de bronze aux JO de Pékin dans la discipline, Mathilde Gremaud a été créditée de 84 points à l'addition des deux meilleurs de ses cinq sauts. Le bronze est revenu à la Britannique Kristy Muir, 5e des Jeux 2022 en Big Air. La Genevoise Sarah Höfflin (67 points) s'est classée 6e, comme à Pékin.

Ce concours a été dominé par Megan Oldham (91 points) et Tess Ledeux (90). La Canadienne de 21 ans, 4e aux derniers Jeux, a fait la différence grâce à un troisième saut qui lui a rapporté le maximum de 50 points: elle a réalisé le premier Triple Cork (trois rotations désaxées) de l'histoire pour une femme en compétition.

L'argent pour Scherrer

Médaillé de bronze en half-pipe l'an dernier à Pékin, Jan Scherrer a par ailleurs remporté l'argent du Superpipe en snowboard vendredi dans le Colorado. Le St-Gallois n'a été battu que par l'Australien Scotty James.

Jan Scherrer s'offre son deuxième podium dans les prestigieux X-Games après s'être classé 3e en 2020. Il n'a rien pu faire face à Scotty James, qui a triomphé pour la cinquième fois dans le Superpipe d'Aspen et n'est plus qu'à trois longueurs du recordman des victoires Shaun White.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Climat

Au moins trois morts et un disparu dans des intempéries à Auckland

Publié

le

Les rues d'Auckland se sont transformées en rivières. (© KEYSTONE/AP/Hayden Woodward)

Des pluies torrentielles d'une ampleur inédite ont fait au moins trois morts et un disparu à Auckland. Deux corps ont été retrouvés dans la banlieue nord de la ville la plus peuplée de Nouvelle-Zélande et une troisième victime est morte dans un glissement de terrain.

"Le niveau [des dégâts, ndlr] dans certaines zones est considérable", a annoncé samedi le premier ministre Chris Hipkins. La ville a vécu vendredi "son jour le plus humide" jamais enregistré.

Outre les trois morts, une quatrième personne emportée par les eaux au sud d'Auckland est toujours portée disparue, selon la police.

L'aéroport local, le plus grand du pays, a rouvert partiellement samedi après avoir été temporairement fermé. Le terminal domestique est de nouveau accessible, mais les vols internationaux ne devraient reprendre que dimanche.

Concerts d'Elton John annulés

Par souci de sécurité, des concerts de la star de la pop britannique Elton John, prévus dans un stade d'Auckland vendredi et samedi, ont été annulés.

L'eau s'est en grande partie retirée samedi après-midi après avoir transformé les rues en rivières la veille, mais de fortes pluies sont de nouveau attendues. Le premier ministre a appelé la population à rester à l'intérieur.

Il s'agit du premier incident majeur survenu sous le gouvernement de M. Hipkins, qui a remplacé la première ministre démissionnaire Jacinda Ardern mercredi.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Un général américain alerte sur le risque d'une guerre avec Pékin

Publié

le

En août dernier, la Chine avait procédé à de très importants exercices militaires autour de Taïwan (archives). (© KEYSTONE/AP Xinhua/WU DENGFENG)

Un général américain a mis en garde contre le risque élevé d'une guerre avec la Chine en 2025, très probablement autour de Taïwan. Il a exhorté ses officiers à être prêts au combat dès cette année.

"J'espère me tromper. Mon instinct me dit que nous combattrons en 2025", écrit Michael Minihan, général de l'armée de l'air, dans une note interne, dont l'authenticité a été confirmée vendredi par le Pentagone à l'AFP.

Le président chinois Xi Jinping "dispose à la fois d'une équipe, d'un motif et d'une opportunité pour 2025", estime le militaire, assurant que les élections taïwanaises de 2024 donneront au dirigeant chinois une "raison" pour agir.

Démonstration de force chinoise

La course pour la Maison-Blanche, prévue la même année, offrira une "Amérique distraite" à la Chine, juge-t-il encore. Cette note appelle ses troupes à s'entraîner au combat en se rendant entre autres sur des stands pour tirer sur des cibles. Le général invite à "viser les têtes".

En août dernier, la Chine avait procédé à de très importants exercices militaires autour de Taïwan, une démonstration de force sans précédent, en représailles à une visite sur l'île Nancy Pelosi, alors présidente de la chambre américaine des représentants.

La Chine estime que l'île, peuplée de 24 millions d'habitants, est l'une de ses provinces qu'elle n'a pas encore réussi à réunifier avec le reste de son territoire depuis la fin de la guerre civile chinoise en 1949.

Elle voit avec mécontentement le rapprochement à l'oeuvre ces dernières années entre les autorités taïwanaises et les Etats-Unis, qui fournissent à l'île un soutien militaire face à Pékin depuis plusieurs décennies.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X