Rejoignez-nous

Sport

Football : CR7 rejoint Pelé avec 767 buts... ou pas

Publié

,

le

Cristiano Ronaldo a inscrit son 767e but mardi (© KEYSTONE/AP/Marco Alpozzi)

En inscrivant mardi son 767e but entre club et sélection, Cristiano Ronaldo a rejoint le total officieux - objet de multiples débats - attribué à la légende Pelé.

Un record de plus pour la superstar portugaise? Difficile à dire, tant les chiffres restent sujets à controverse.

En fonction des sources et des médias, Pelé (80 ans) aurait marqué entre 757 et 767 buts en matches officiels avec ses clubs et la sélection du Brésil. Mais le légendaire no 10 auriverde en revendique lui-même largement plus: 1283, selon la bio de son compte officiel Instagram. Toutefois, beaucoup ont été marqués lors de tournées internationales, hors de compétitions officielles.

Un autre Brésilien, l'ancien attaquant international Romario (55 ans), revendique le "total personnel" de 1000 buts en comptant ceux inscrits en catégories de jeunes, en matches amicaux et en matches de gala. Mais selon d'autres sources, son bilan officiel ne dépasse pas 772 buts, voire moins de 750 buts au fil d'une carrière qui l'a conduit du Brésil aux Pays-Bas, en Espagne et même aux Etats-Unis, en Australie et au Qatar.

Le total de Cristiano Ronaldo (36 ans), lui, est un peu moins sujet à caution, le Portugais n'ayant marqué qu'au XXIe siècle (depuis 2002). Même si certains médias, comme le Corriere dello Sport en Italie, lui adjoignent par exemple des buts marqués en sélection olympique du Portugal.

Reste que pour la plupart des médias ou des sites spécialisés, le chiffre attribué à Ronaldo est de 767 buts, répartis comme suit: cinq pour le Sporting Lisbonne, 118 pour Manchester United, 450 pour le Real Madrid et 92 pour la Juventus Turin, soit 665 en clubs. Auxquels s'ajoutent 102 réalisations avec le Portugal.

Bref, si l'on s'en tient aux matches officiels, la star portugaise a donc désormais rejoint Pelé dans l'histoire, symbole de l'appétit insatiable de ce monstre d'ambition et de travail. "Enième but et record: Ronaldo rejoint Pelé sur l'Olympe des buteurs", s'est enthousiasmée mercredi la Gazzetta dello Sport dans son édition en ligne, consacrant sa Une à "CR767".

Reste à trancher si ce score est, ou pas, le record absolu dans l'histoire du football. Toujours selon la Gazzetta dello sport, le Tchèque Josef Bican (805) et Romario (772) seraient encore devant "CR7" et Pelé. Ce qui sous-entendrait que le Portugais, qui ambitionne de jouer jusqu'à ses 40 ans, n'aurait plus qu'une ou deux saisons à jouer à son rythme d'ogre pour devenir le plus grand buteur de tous les temps.

Course aux records

Toutefois, pour le Corriere dello sport qui a longuement enquêté sur le sujet, "CR7" serait déjà devant car certains buts attribués à Bican et Romario n'ont pas été marqués en matches officiels. Et un autre buteur pourrait avoir fait mieux que tous ces attaquants, l'Allemand Erwin Helmchen, qui a principalement joué dans les années 1930 et 1940...

Quant à Lionel Messi (33 ans), grand rival de Cristiano Ronaldo, il n'est pas en reste: fin décembre, il a lui aussi égalé Pelé, cette fois au nombre de buts inscrits sous le maillot d'un seul club, en franchissant avec le FC Barcelone la barre des 643 unités établie par l'illustre Brésilien avec Santos.

Une performance saluée par Pelé lui-même: "Comme toi, je sais ce qu'est l'amour de revêtir le même maillot chaque jour. Comme toi, je sais qu'il n'y a rien de mieux qu'un endroit où on se sent chez soi. Félicitations pour ton record historique, Lionel", avait alors réagi le Brésilien sur Instagram.

Depuis, "La Puce" a continué à accumuler les buts et il en compte désormais 729, dont 71 inscrits avec la sélection argentine. Plus jeune que Ronaldo de deux ans, Messi pourrait donc à son tour se mêler à cette course aux records, symbole de l'éternelle rivalité entre le quintuple Ballon d'Or portugais et le sextuple Ballon d'Or argentin.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Quatrième bronze mondial pour le CC Genève

Publié

le

Le Team de Cruz a cueilli sa 4e médaille de bronze dans un Mondial (©KEYSTONE/AP/JEFF MCINTOSH)

Le CC Genève s'est paré de bronze au championnat du monde de Calgary. Ecrasés 11-3 par la Suède dans une demi-finale qui avait démarré deux heures à peine après la fin de leur quart de finale, le skip Peter De Cruz (31 ans) et ses équipiers ont battu la Russie 6-5 dans le match pour la 3e place.

Les champions de Suisse 2021 ont fait la différence dans le 10e et dernier end face à la formation du skip Sergey Glukhov, alors que le score était de 5-5. Forcément sous pression, le no 4 helvétique Benoît Schwarz a alors parfaitement négocié son ultime pierre pour offrir le point de la victoire à son équipe.

Cette médaille est la huitième conquise depuis 2014 par le CC Genève en neuf apparitions à un grand championnat (JO, Mondial et Euro). Le Team De Cruz est même monté sur le podium lors de ses quatre participations à un championnat du monde, conquérant à chaque fois le bronze (2014, 2017, 2019 et donc 2021).

Mais ce bronze a un goût amer. Le CC Genève, qui devait accéder à la finale en Alberta pour assurer sa propre participation aux JO de Pékin 2022, devra à nouveau affronter Berne Zähringen dans un barrage qualificatif pour les Jeux cet automne. Le scénario de ce Mondial n'a pas facilité ses desseins.

Valentin Tanner, Peter De Cruz, Sven Michel et Benoît Schwarz n'ont ainsi pas abordé leur demi-finale avec toute la fraîcheur requise, eux qui avaient battu la Suède dans le Round Robin. Les Suédois, qui n'ont pas eu à disputer de quart de finale, ont forcé la décision grâce à un coup de cinq réussi dans le cinquième end.

L'équipe du skip Niklas Edin a également dominé les débats dans la finale, s'imposant 10-5 devant l'Ecosse de Bruce Mouat en faisant là aussi la différence sur un coup de cinq - réalisé cette fois-ci dans le neuvième end. Il s'agit du troisième titre mondial consécutif pour Niklas Edin (35 ans).

 

Continuer la lecture

Sport

Bob: décès du champion olympique Ekkehard Fasser

Publié

le

Ekkehard Fasser (à gauche) en compagnie d'un autre grand pilote Erich Schaerer en 2016. (© KEYSTONE/EPA DPA/TOBIAS HASE)

Le Sport suisse pleure l'un de ses plus grands pilotes de bob. Le champion olympique Ekkehard Fasser est décédé à l'âge de 68 ans après une maladie grave.

Le journal "Südostschweiz" l'a annoncé avec l'accord de la famille.

Le Glaronnais avait fêté il y a 35 ans son plus grand succès à la conclusion de sa carrière. Il avait gagné l'or comme pilote de bob à quatre à l'occasion des Jeux olympiques de Calgary en 1988. Il avait également fêté une autre victoire importante outre-Atlantique. En 1983, il avait été sacré champion du monde à Lake Placid toujours en bob à quatre.

Fassler avait d'abord pratiqué l'athlétisme avant de se spécialiser en bob à l'âge de 26 ans.

Continuer la lecture

Sport

Roland-Garros : l'organisation confirme le report d'une semaine

Publié

le

Roland-Garros débutera bien une semaine plus tard que prévu. (@KEYSTONE/EPA/YOAN VALAT)

Echange une semaine contre du public. C'est l'annonce faite jeudi par la Fédération française (FFT) qui, après concertation avec les autorités françaises et tennistiques, a repoussé Roland-Garros d'une semaine en espérant augmenter sa jauge de spectateurs.

Initialement prévu du 23 mai au 6 juin, le tournoi du Grand Chelem sur terre battue se déroulera finalement du 30 mai au 13 juin (avec des qualifications programmées du 24 au 28 mai). L'objectif est de "maximiser les chances que le tournoi puisse se jouer devant le plus grand nombre possible de spectateurs (...) tout en garantissant la sécurité sanitaire de chacun", a expliqué la FFT.

Contrairement à l'an dernier où la FFT avait décidé unilatéralement de déplacer le deuxième Majeur de la saison à l'automne, s'attirant de nombreuses critiques mais sauvant ainsi l'édition 2020 menacée par la pandémie, le nouveau président de l'instance Gilles Moretton a obtenu l'assentiment du monde du tennis pour gagner une semaine. Malgré les changements de calendriers que cela implique, dans une année où s'ajoutent les tournois olympiques.

"Cette décision a été discutée avec le conseil d'administration du Grand Chelem (qui regroupe les organisateurs des quatre "Majors) et, compte tenu des circonstances exceptionnelles, elle reçoit le soutien total de l'Open d'Australie, de Wimbledon et de l'US Open", assurent les tournois du Grand Chelem dans un communiqué commun.

Bienveillance

L'ATP et la WTA ont également publié un communiqué commun pour souligner "l'approche agile" nécessaire à la gestion du calendrier depuis douze mois. "La WTA et l'ATP travaillent en liaison avec toutes les parties impliquées par le report afin d'optimiser le calendrier avant et après Roland-Garros pour les joueurs, les tournois, les fans", écrivent les instances dans un communiqué commun à la tonalité nettement plus bienveillante qu'un an plus tôt.

Différence majeure avec l'an dernier, où le circuit avait été suspendu de mars à août, les tournois printaniers sur terre battue figurent tous au programme, à commencer par le Masters 1000 de Monte-Carlo, annulé l'an dernier mais dont l'édition 2021 se jouera à huis-clos du 11 au 18 avril. Sont concernés par le report des Internationaux de France 2021 les tournois sur gazon de Bois-le-Duc (ATP et WTA), Stuttgart (ATP) et Nottingham (WTA).

Une autre des conséquences de ce report est donc la réduction à deux semaines du délai entre la fin de Roland-Garros et le début de Wimbledon (28 juin-11 juillet). Depuis 2015, ces deux tournois du Grand Chelem étaient séparés de trois semaines pour allonger la saison sur gazon et permettre aux joueurs de mieux se préparer en vue du Majeur londonnien.

Une participation de Roger Federer à Roland-Garros apparaît d'ailleurs désormais bien improbable. Le Bâlois de bientôt 40 ans a certes annoncé qu'il jouerait sur terre battue ce printemps. Mais il semble difficile d'imaginer qu'il prenne le risque de disputer des matches au meilleur des trois sets sur une surface aussi exigeante alors que Wimbledon, son grand objectif, débutera le 28 juin.

Trois semaines en 2022

"En raison de l'énorme défi auquel fait face la FFT pour organiser Roland-Garros, et pour réduire l'impact sur le reste du calendrier, la saison sur gazon sera réduite d'une semaine en 2021 (...) et reviendra à trois semaines à partir de 2022", soulignent encore les Grands Chelems dans leur communiqué.

Wimbledon a été le seul Majeur annulé à cause de la pandémie l'an dernier. Mais les organisateurs avaient bénéficié d'une assurance annulation, dont ne disposait pas la FFT ni l'an dernier ni cette année. "La Fédération n'avait pas pris d'assurance l'année dernière et ce n'est surtout pas dans la période Covid que vous allez trouver un assureur ! Cette solution-là ne peut malheureusement pas être envisagée", avait souligné Gilles Moretton le 31 mars.

Au final, la terre battue parisienne accueillera bien son tournoi au printemps, au soleil, peut-être avec du public (la jauge à l'automne 2020 avait été ramenée à 1000 spectateurs quotidiens), avec pour la première fois des sessions nocturnes. L'occasion pour Rafael Nadal, l'inévitable favori, de décrocher un 14e titre à Roland-Garros pour devenir seul détenteur du record de trophées en Majeur (21).

Un avantage pour le Geneva Open?

Le report du Grand Chelem parisien devrait par ailleurs arranger les organisateurs du Geneva Open, prévu du 16 au 22 mai. Ceux-ci craignaient qu'une éventuelle quarantaine imposée aux participants de Roland-Garros n'oblige les joueurs à faire l'impasse sur le rendez-vous genevois pour satisfaire aux exigences sanitaires françaises. L'air est sans doute désormais plus respirable du côté du Parc des Eaux-Vives.

Continuer la lecture

Sport

Hockey sur glace: un premier hat trick pour Fiala en NHL

Publié

le

Kevin Fiala (à gauche) a signé un hat trick face à Colorado. (©KEYSTONE/AP/STACY BENGS)

Kevin Fiala a signé le premier hat trick de sa carrière en NHL mercredi. L'attaquant saint-gallois fut ainsi le grand artisan de la victoire-fleuve obtenue par le Wild face à Colorado (8-3).

Auteur du 3-0 (19e, en supériorité numérique), du 6-3 (45e) et du 8-3 (48e, à nouveau en "power play"), Kevin Fiala affiche désormais 14 buts à son compteur 2020/21. Il a également été crédité d'un assist - son 11e dans cet exercice - sur le 5-3, marqué par le "rookie" Kirill Kaprizov en supériorité numérique.

Cette victoire, la 24e en 38 parties, permet au Wild de conforter sa 3e place dans la Division Ouest. Minnesota a en outre mis fin à une folle série de l'Avalanche, leader de la Division, qui n'avait pas été battu dans le temps réglementaire depuis le 8 mars et avait glané au moins un point dans ses 15 précédents matches (13 succès).

Continuer la lecture

Sport

Football: Vevey a fini par craquer face à Servette

Publié

le

L'attaquant du Vevey Dilovan Oeksuz (à gauche) lutte pour le ballon avec le milieu genevois Timothe Cognat. (KEYSTONE/Martial Trezzini) (©KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

La logique a été respectée mercredi lors des deux 8es de finale de Coupe de Suisse. Servette a toutefois peiné pour se défaire de Vevey United 4-2, alors que Lugano s'est promené à Monthey (3-0).

Au stade de Copet, Vevey, pensionnaire de 1re Ligue, a posé de gros problèmes aux Genevois. Les Vaudois menaient à la pause et, après la réaction genevoise matérialisée par des réussites de Stevanovic (58e) et Kyei (65e), ils sont parvenus à revenir à 2-2 à la 81e grâce à Simão.

Mais l'euphorie n'a pas duré jusqu'au bout. Servette a fait la décision dans les dernières minutes grâce à des buts d'Imeri sur penalty (85e/92e). Vevey United peut néanmoins sortir la tête haute après avoir livré un bon duel contre un adversaire de niveau supérieur.

A Monthey, contre un adversaire évoluant en 2e Ligue interrégionale, Lugano n'a pas connu les mêmes sueurs froides que les Servettiens. Les Tessinois l'ont emporté 3-0 sans problème, grâce à un triplé de Lungoyi (35e/39e/67e).

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Balance

Vous affirmez votre valeur professionnelle, mais attention, à une certaine agressivité qui peut vous faire du tort !

Publicité

Les Sujets à la Une

X