Rejoignez-nous

Coronavirus

Football - La Premier League dans la dernière ligne droite

Publié

,

le

Photo prétexte EPA/ANDY RAIN
En votant mercredi à l'unanimité en faveur d'une reprise des entraînements avec contact, la Premier League a fait un grand pas vers un redémarrage du championnat d'Angleterre suspendu mi-mars par la pandémie de coronavirus. L'établissement d'un calendrier pour finir la saison reste toutefois délicat.

Les clubs pourront désormais "s'entraîner en groupe et avoir recours aux tacles, tout en continuant à limiter toute proximité qui ne serait pas nécessaire", explique la Premier League. Celle-ci avait autorisé, la semaine dernière, les entraînements sans contact et par petits groupes de cinq, "tout en maintenant les mesures de distanciation sociale".

Cette décision, qui "marque un nouveau pas vers un redémarrage de la Premier League, quand il sera possible de le faire en toute sécurité" souligne la Premier League, était attendue. Mais l'absence de voix dissonante reflète aussi le regain de confiance général envers les mesures de sécurité sanitaire mises en place après avoir été longuement débattues.

Des joueurs avaient fait savoir qu'ils estimaient prématuré un retour sur les terrains d'entraînements. Certains avaient même refusé, avec la bénédiction de leurs clubs, de s'entraîner avec leurs équipiers, comme N'Golo Kanté à Chelsea ou Troy Deeney à Watford.

Longues plages de football télévisé

Toutefois, les résultats plutôt encourageants des premières vagues de tests - 6 cas positifs lors de la première, puis 2 lors de la seconde sur 748 échantillons - semblent avoir renforcé le scénario d'une reprise prochaine des matches.

"Honnêtement, depuis que la Bundesliga a repris et que les championnats portugais et espagnols ont annoncé des dates de reprise, je pense que c'est le moment le plus difficile pour nous parce que nous voulons jouer. C'est dur de voir d'autres pays jouer alors que nous, nous ne pouvons pas", a confié mercredi à Sky Sports José Mourinho, entraîneur de Tottenham.

La Premier League va maintenant entrer dans la phase concrète de planification des 92 matches restant à disputer cette saison. Les négociations vont débuter jeudi avec les diffuseurs qu'elle aura à coeur de contenter. Même si la saison est menée à son terme, le produit livré (horaires modifiés, matches à huis clos...) ne sera pas celui promis et les clubs pourraient avoir à rembourser quelque 400 millions de francs à Sky, BT Sport et consorts.

L'une des lignes directrices sera de rendre possible la diffusion de tous les matches pour maximiser les revenus des diffuseurs qui espèrent ainsi fidéliser ou récupérer leurs abonnés. Selon le quotidien The Mirror, la Premier League envisagerait de longues plages de football télévisé l'après-midi avec 5 matches le samedi et 5 matches le dimanche dont les coups d'envoi seraient étalés toutes les deux heures de 12h00 à 20h00 locales.

Une solution qui plairait aux clubs, dans la mesure où elle limiterait leur rythme à une rencontre par semaine, mais qui ferait déborder la fin de saison sur le mois d'août.

Reprise le 12 juin, le 19 ou le 26 ?

Il faudra aussi discuter de la répartition des matches entre les diffuseurs, notamment les 45 qui n'auraient pas été diffusés en temps normal du fait de l'embargo existant sur les rencontres disputées le samedi à 15h00, retransmises en direct uniquement par les télévisions étrangères.

Le gouvernement britannique a fortement poussé les instances anglaises à laisser quelques-uns de ces 45 matches à la BBC pour que vraiment tout le monde puisse les voir, mais cela ne semble pas être du goût de Sky et BT.

L'autre point crucial, celui que le grand public attend en tout cas avec le plus d'impatience, concernera la date du retour effectif à la compétition. La date-cible initiale du 12 juin semble un peu trop rapprochée pour avoir des effectifs complètement remis en forme, mais la Premier League espère encore pouvoir redonner le coup d'envoi d'un match le vendredi 19 juin.

Plusieurs voix, comme celle de l'entraîneur de Newcastle Steve Bruce ou du syndicat des joueurs, la Professional Footballers' Association (PFA) réclament cependant au moins un mois d'entraînement complet. Cela repousserait au week-end du 26 juin le retour du football dans le pays qui l'a créé.

Continuer la lecture
1 commentaire

1 commentaire

  1. Notification automatique: Football – Premier League in the final straight | En24 News

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Coronavirus

L’OFSP annonce 18'204 nouveaux cas de coronavirus en sept jours

Publié

le

La Suisse a enregistré plus de quatre millions de cas de Covid-19 confirmés en laboratoire depuis février 2020 (image d'illustration). (© KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a annoncé mardi 18'204 nouveaux cas de coronavirus en sept jours. On déplore 14 décès supplémentaires et 200 malades ont été hospitalisés.

Il y a sept jours, l'OFSP avait annoncé 21'817 cas sur le même laps de temps. Le même jour, il dénombrait 25 décès et 327 hospitalisations supplémentaires. En une semaine, le nombre de nouveaux cas a ainsi reculé de 16,6%. Les hospitalisations ont dans le même temps baissé de 38,8%.

Actuellement, 568 personnes se trouvent aux soins intensifs. Les patients Covid-19 occupent 4,80% des places disponibles en soins intensifs, dont le taux d'occupation est de 73,00%.

Depuis le début de la pandémie, 4'012'607 cas de contamination au Covid-19 ont été confirmés en laboratoire sur un total de 22'484'819 tests effectués en Suisse et au Liechtenstein. Le total des décès s'élève à 13'574 et le nombre de personnes hospitalisées atteint 57'233.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Coronavirus

Kim Jong-un proclame une "victoire éclatante" contre le Covid-19

Publié

le

Kim Jong-un a pris personnellement en main la lutte contre le coronavirus (archives). (© KEYSTONE/AP/LEE JIN-MAN)

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a proclamé mercredi une "victoire éclatante" sur le Covid-19. Depuis le 29 juillet, Pyongyang n'a signalé aucun nouveau cas.

"La victoire remportée par notre peuple est un événement historique qui a montré une fois de plus au monde la grandeur de notre État, la ténacité indomptable de notre peuple et les belles coutumes nationales dont nous sommes fiers", a lancé Kim Jong-un, qui présidait une réunion avec du personnel de santé et des scientifiques, a rapporté l'agence de presse officielle KCNA.

La Corée du Nord, l'un des premiers pays au monde à fermer ses frontières en janvier 2020 après l'apparition du virus dans la Chine voisine, s'est longtemps vantée de sa capacité à se prémunir du virus. Pyongyang a annoncé son premier cas de coronavirus le 12 mai et Kim Jong-un a pris personnellement en main la lutte contre l'épidémie.

74 décès officiels

La Corée du Nord a enregistré près de 4,8 millions d'infections depuis la fin avril, avec seulement 74 décès, soit un taux de létalité officiel de 0,002%, selon KCNA.

Les hôpitaux du pays sont notoirement sous-équipés, avec peu d'unités de soins intensifs et aucun traitement ou vaccin contre le coronavirus n'est disponible, selon les experts.

La Corée du Sud voisine, qui dispose d'un système sanitaire performant et d'un fort taux de vaccination au sein de sa population, affiche par comparaison un taux de mortalité de 0,12%, selon les chiffres officiels.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Coronavirus

L’OFSP annonce 21'817 nouveaux cas de coronavirus en sept jours

Publié

le

En une semaine, le nombre de nouveaux cas de coronavirus a reculé de 6,6% (archives). (© KEYSTONE/ENNIO LEANZA)

L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a annoncé mardi 21'817 nouveaux cas de coronavirus en sept jours. On déplore 25 décès supplémentaires et 327 malades ont été hospitalisés.

Il y a sept jours, l'OFSP avait annoncé 23'348 cas sur le même laps de temps. Le même jour, il dénombrait 35 décès et 290 hospitalisations supplémentaires. En une semaine, le nombre de nouveaux cas a ainsi reculé de 6,6%. Les hospitalisations ont dans le même temps augmenté de 12,8%.

600 personnes se trouvent actuellement aux soins intensifs. Les patients Covid-19 occupent 6,30% des places disponibles en soins intensifs, dont le taux d'occupation est de 75,10%.

Depuis le début de la pandémie, 3'994'386 cas de contamination au Covid-19 ont été confirmés en laboratoire sur un total de 22'428'503 tests effectués en Suisse et au Liechtenstein. Le total des décès s'élève à 13'559 et le nombre de personnes hospitalisées atteint 57'014.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Coronavirus

Le Covid-19 a fait plus de 9300 morts en Suisse en 2020

Publié

le

La quasi-totalité des personnes décédées du Covid-19 en 2020 souffraient d'une maladie concomitante (image d'illustration). (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Le Covid-19 a tué 9305 personnes en Suisse en 2020, lors de la première année de la pandémie. 96,1% d'entre elles souffraient d'au moins une maladie concomitante, qui n'était toutefois pas la cause du décès, selon l'Office fédéral de la statistique (OFS).

La principale maladie non mortelle accompagnant une infection au coronavirus était une maladie de l'appareil cardio-respiratoire (68,9%), en particulier des infections cardiaques ou pulmonaires, précise l'OFS dans sa statistique provisoire des causes de décès pour 2020 publiée vendredi.

Par ailleurs, un quart des personnes décédées (22,4%) souffraient de démence, 13,5% de diabète sucré et 9,7% d'une tumeur maligne. L'OFS précise qu'il peut y avoir plusieurs maladies concomitantes par cas de Covid-19.

Plus des deux tiers des victimes (6544) ont succombé à la maladie durant la deuxième vague, en novembre et décembre. Durant le semi-confinement de mars-avril, l'OFS a dénombré 1890 décès dus au coronavirus. La pandémie a essentiellement frappé les plus de 65 ans.

Différence avec l'OFSP

Les chiffres de l'OFS montrent une grande différence avec ceux publiés par l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Ce dernier avait fait état de 6907 décès. La divergence vient de bases de données différentes.

L'OFSP se base sur le système d'annonce des cabinets médicaux et publie ses données sous la pression du temps. Les statistiques des causes de décès de l'OFS se basent pour leur part sur les données des offices d'état-civil auxquels les médecins adressent les certificats de décès mentionnant les causes principales des décès et les maladies concomitantes.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Coronavirus

L’OFSP annonce 23'348 nouveaux cas de coronavirus en sept jours

Publié

le

L’Office fédéral de la santé publique a annoncé mardi 23'348 nouveaux cas de coronavirus en sept jours. (archives) (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a annoncé mardi 23'348 nouveaux cas de coronavirus en sept jours. On déplore 35 décès supplémentaires et 290 malades ont été hospitalisés.

Il y a sept jours, l'OFSP avait annoncé 37'738 cas sur le même laps de temps. Le même jour, il dénombrait 30 décès et 421 hospitalisations supplémentaires. En une semaine, le nombre de nouveaux cas a ainsi reculé de 38,1%. Les hospitalisations ont dans le même temps baissé de 31,1%.

601 personnes se trouvent actuellement aux soins intensifs. Les patients Covid-19 occupent 6,10% des places disponibles en soins intensifs, dont le taux d'occupation est de 76,20%.

Depuis le début de la pandémie, 3'972'610 cas de contamination au Covid-19 ont été confirmés en laboratoire sur un total de 22'364'779 tests effectués en Suisse et au Liechtenstein. Le total des décès s'élève à 13'534 et le nombre de personnes hospitalisées atteint 56'671.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Poissons

Grâce à votre perspicacité, vous allez pouvoir mettre de nouvelles choses en place… Prenez garde à ne rien laisser dans le l’incertitude…

Les Sujets à la Une

X