Rejoignez-nous

Sport

Football : mission accomplie pour le Lausanne-Sport

Publié

,

le

Les plus fervents supporters du LS attendaient leurs joueurs de pied ferme. PHOTO : KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

Cette promotion aura mis du temps à se concrétiser, elle est finalement actée. Comme en 2016, Lausanne est sacré champion de deuxième division nationale et retrouvera la Super League. Et que ça dure...

Après deux ans de purgatoire, le Lausanne-Sport est de retour ! Jeudi soir à Colovray, les Bleus et Blancs ont validé leur promotion en Super League en battant Stade-Lausanne 4 buts à 0.

Un objectif qui aura mis plus de temps à se dessiner qu’espérer puisque l’avance de l’intouchable leader sur ses poursuivants Vaduz et Grasshopper a considérablement fondu après la pause forcée due au covid-19.

Une situation qui n’a pas découragé Giorgio Contini :

Giorgio ContiniEntraineur du LS

Jeudi, Thomas Castella a fait son retour au jeu. Le gardien fribourgeois a participé en tant que titulaire à la victoire de son équipe, son dernier match dans les buts remontant au 7 juillet :

Thomas CastellaGardien du LS

Place désormais à l’ultime journée du championnat, Lausanne affrontera Wil, dimanche, au Stade de la Pontaise. Giorgio Contini, l’avoue sans complexe : il pourrait bien faire fi de son habituelle exigence lors de la réception de l’équipe saint-galloise : 

Giorgio ContiniEntraineur du LS

Lausanne-Wil, c’est ce dimanche à la Pontaise à 16h. Pour ce qui est de la place de barragiste, Vaduz est en position de force.

Deuxième derrière le LS, la formation liechtensteinoise compte trois points d’avance sur GC et affiche également une meilleure différence de buts, +26 contre +23.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

International

Wawrinka battu par Murray après 2h57' de lutte

Publié

le

Wawrinka s'est incliné après 2h57' de lutte face à Murray (© KEYSTONE/AP/Graham Hughes)

Stan Wawrinka (ATP 306) n'y arrive toujours pas. Il a subi lundi sa 9e défaite en 12 matches disputés depuis son retour à la compétition, la cinquième d'affilée.

Le Vaudois s'est incliné 7-6 (7/3) 5-7 7-5 devant l'ex-no 1 mondial Andy Murray (ATP 47) au 1er tour du Masters 1000 de Cincinnati, après un combat de 2h57'.

Battu dès le 1er tour pour la quatrième fois consécutive après Wimbledon, Bastad et Montréal, Stan Wawrinka n'a rien lâché lundi. Il a même livré l'une de ses meilleures performances depuis son "comeback" à la fin mars. Mais il a manqué d'efficacité et de fraîcheur dans le "money time".

Nettement dominé dans le tie-break d'un premier set où il s'était procuré les trois seules balles de break enregistrées, l'ex-no 3 mondial a certes trouvé les ressources pour recoller à une manche partout. Il a même signé le premier break du troisième set pour mener 2-0 service à suivre.

Mais Stan Wawrinka n'est pas parvenu à conserver cet avantage, face à un adversaire qui semblait pourtant autant "usé" que lui sur le plan physique. Il a tenu le choc jusqu'à 5-5, concédant alors le break sur un retour gagnant d'Andy Murray. Et celui-ci n'a pas manqué l'occasion de conclure sur son service.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Ponti peut rêver d'une deuxième médaille à Rome

Publié

le

Noè Ponti peut conquérir une 2e médaille à Rome (© KEYSTONE/PATRICK B. KRAEMER)

Les médailles conquises par Lisa Mamié et Antonio Djakovic n'étaient pas les seuls motifs de satisfaction dans le camp suisse lundi à Rome.

Noè Ponti s'est en effet qualifié pour la finale du 200 m papillon des Européens en grand bassin, tout comme Maria Ugolkova sur 200 m 4 nages.

Noè Ponti a bien digéré son exploit de dimanche. Le vice-champion d'Europe du 100 m papillon s'est qualifié pour la finale du 200 m papillon en signant le 3e temps des demi-finales (1'55''28), grâce à une remarquable dernière longueur.

Le Tessinois peut donc rêver d'une nouvelle médaille, même si l'or est promis comme sur 100 m pap' à l'impressionnant Kristof Milak (1'53''97 en demi-finales). Le deuxième chrono des demi-finales a été l'oeuvre de l'Italien Alberto Razzetti (1'58''18).

La tâche de Maria Ugolkova, 6e des demi-finales du 200 m 4 nages en 2'12''92, s'annonce plus délicate. Mais la médaillée de bronze des Européens 2018 peut titiller le podium si elle s'approche de son record national établi aux JO 2021 (2'10''04).

Le St-Gallois Marius Toscan a quant à lui logiquement échoué en demi-finales du 200 m papillon (13e en 1'58''81). Sasha Touretski a connu le même sort sur 50 m libre. La sociétaire de Genève-Natation a nagé en 25''49, terminant au 13e rang.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Tom Dumoulin quitte le peloton

Publié

le

Tom Dumoulin: retraite avec effet immédiat (© KEYSTONE/EPA ANP/MARCEL VAN HOORN)

Le Néerlandais Tom Dumoulin (Jumbo-Visma) a décidé de mettre un terme immédiat à sa carrière. Il devait initialement aller encore jusqu'au terme de la saison.

Dumoulin (31 ans) a notamment remporté le Tour d'Italie 2017 et le championnat du monde du contre-la-montre la même année. Cet excellent rouleur a aussi gagné 9 étapes sur les trois grands tours, soit trois au Tour de France, 2 à la Vuelta et 4 au Giro.

"J'ai décidé de quitter le cyclisme professionnel avec effet immédiat (...) Le réservoir est vide", écrit-il sur son compte Twitter. Dumoulin avait annoncé début juin qu'il mettrait un terme à son activité de coureur cycliste professionnel à la fin de la saison et se disait "impatient" de participer aux championnats du monde, le mois prochain en Australie. Il a finalement décidé d'accélérer le cours des choses.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

L'or pour Lisa Mamié, l'argent pour Djakovic

Publié

le

Le sourire de Lisa Mamié, nouvelle championne d'Europe du 200 m brasse (© KEYSTONE/PATRICK B. KRAEMER)

La natation suisse a vécu une folle journée lundi à Rome. Lisa Mamié est devenue championne d'Europe du 200 m brasse moins de dix minutes après qu'Antonio Djakovic s'est paré d'argent sur 200 m libre.

Médaillée d'argent dans la discipline l'an dernier à Budapest, Lisa Mamié a offert à la Suisse le quatrième titre européen de son histoire en grand bassin. Elle rejoint la Tessinoise Flavia Rigamonti, sacrée sur 800 m en 2000 puis sur 1500 m en 2008, et le Genevois Jérémy Desplanches, titré en 2018 sur le 200 m 4 nages.

Troisième après 100 mètres et 2e après 150 mètres, Lisa Mamié a fait le forcing sur la dernière longueur de bassin pour s'imposer en 2'23''27. Elle est ainsi restée à plus d'une seconde de son record de Suisse (2'22''05), mais a pu conserver 0''37 d'avance sur l'Italienne Martina Carraro (2e).

Djakovic derrière l'intouchable Popovici

Antonio Djakovic avait permis à la délégation suisse de cueillir une deuxième médaille dans ces joutes, après celle d'argent conquise par son camarade de chambre Noè Ponti dimanche sur 100 m papillon. Le Thurgovien de 19 ans a seulement été devancé par le prodige roumain David Popovici (1'42''97, record du monde junior).

Auteur d'un nouveau record de Suisse en demi-finales (1'45''32), Antonio Djakovic ne s'est pas montré aussi rapide lundi (1'45''60). Mais ce chrono lui a suffi pour décrocher une deuxième médaille sur la scène internationale après le bronze glané sur 400 m lors des Mondiaux 2021 en petit bassin.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Condamnée en Russie, la basketteuse américaine Griner fait appel

Publié

le

Brittney Griner a fait appel de sa condamnation (© KEYSTONE/AP/DMITRY SEREBRYAKOV)

La basketteuse américaine Brittney Griner, condamnée en Russie à neuf ans de prison pour trafic de cannabis, a fait appel de sa condamnation. Ses avocats l'ont indiqué.

"L'équipe de défense de Brittney Griner a fait appel de la décision du tribunal de Khimki", qui a condamné la star du basket mondiale début août, ont indiqué les avocats de la joueuse sur Telegram. La date du procès en appel n'était pas connue dans l'immédiat.

Considérée comme l'une des meilleures joueuses de basket au monde, Brittney Griner, 31 ans, a été arrêtée en février à Moscou en possession d'une vapoteuse contenant du liquide à base de cannabis.

Elle a reconnu avoir été en possession de cette substance, affirmant toutefois l'avoir apportée en Russie par inadvertance et l'utiliser légalement aux Etats-Unis comme anti-douleur.

Elle était venue en Russie pour jouer pendant l'intersaison américaine, une pratique courante pour les basketteuses de WNBA qui gagnent souvent mieux leur vie à l'étranger qu'aux Etats-Unis. Son cas a pris une ampleur géopolitique dans le contexte de la crise entre Moscou et Washington liée à l'offensive russe en Ukraine.

La sportive fait partie de plusieurs citoyens américains actuellement détenus en Russie et dont Washington veut obtenir la libération.

Les Etats-Unis ont plusieurs fois déclaré avoir fait une "offre conséquente" pour obtenir la libération de deux Américains détenus en Russie, Brittney Griner et un ancien soldat américain, Paul Whelan.

Samedi, un diplomate russe haut placé a confirmé que Moscou et Washington discutaient d'un possible échange de prisonniers impliquant notamment Brittney Griner et un trafiquant d'armes russe détenu aux Etats-Unis, Viktor Bout.

M. Bout a été arrêté en Thaïlande en 2008 et purge une peine de 25 ans de prison aux Etats-Unis. Son parcours hors du commun a été l'une des inspirations du film "Lord of War" dans lequel Nicolas Cage interprète un trafiquant d'armes cynique.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Verseau

« Dis-moi qui tu fréquentes, je te dirais qui tu es… » Comme il y a plein de gens fantastiques autour de vous, vous devez l’être aussi !!!

Les Sujets à la Une

X