Rejoignez-nous

Sport

Hockey sur glace : la Suisse battue par la Russie

Publié

,

le

Le gardien suisse Gilles Senn à la parade. (©KEYSTONE/AP Keystone/GEORGIOS KEFALAS)

La belle série des Suisses s'est interrompue lors de la dernière journée de la Deutschland-Cup à Krefeld. La sélection helvétique s'est inclinée 4-2 face à la Russie B et termine deuxième du tournoi.

C'est une Suisse réduite à sa plus simple expression qui s'est présentée contre les Russes. Patrick Fischer ne disposait plus que de six défenseurs et onze attaquants en raison de joueurs touchés et autres arrangements avec les clubs de National League (Zoug) en raison de la Ligue des champions. Mais pendant deux tiers-temps, la sélection helvétique a tenu tête aux jeunes Russes de la KHL.

Fidèle à leur - mauvaise - habitude à Krefeld, les Suisses ont concédé rapidement l'ouverture du score. Cette fois, Pascal Bertschy s'est montré moins inspiré en rejoignant le banc des pénalités après 34'' de jeu. Les Russes n'ont pas laissé passer l'aubaine par Iliyn (3e). Mais les joueurs de Patrick Fischer ont répondu également en supériorité numérique avec le premier but à ce niveau du défenseur des Zurich Lions, Roger Karrer (12e). Dominant depuis le début du tournoi, Bertschy a enfin trouvé le chemin des filets d'un magnifique tir du poignet (18e).

Tout avait bien marché jusque-là pour les Suisses qui avaient encore su résister à une période de 36'' à 3 contre 5. Mais peu après la mi-match, ils perdaient l'un de leurs défenseurs. Le Davosien Fabian Heldner était exclu pour le match pour un choc au milieu de la glace sans genou ou coude sortis. Le Russe Padakin, qui lui a sauté dessus pour faire justice, a lui aussi rejoint les vestiaires. Sur l'engagement qui a suivi l'incident, les Russes ont égalisé par Zemchyonok (32e) sur la seule erreur de Gilles Senn, qui a encaissé un but d'un tir du revers entre les jambières.

Les punitions s'accumulaient contre les Suisses qui peinaient physiquement face à leurs adversaires. D'autant qu'ils ne tournaient plus qu'à cinq défenseurs depuis la sortie de Heldner et à quatre quand Kreis s'est retrouvé sur le banc pour 2'. La fatigue aidant, les sorties de zone se sont faites de plus en plus difficiles. Senn multipliait alors les arrêts spectaculaires comme son duel gagné face à Prokhorkin ou une belle envolée qui lui a valu les applaudissements du KönigPalast.

Toujours plus sous pression, les Suisses ont craqué lors de la dernière période. Une nouvelle fois en infériorité numérique sur un tir d'Abrosimov (44e). Puis à 4 contre 4 sur une reprise de Yudin (52e).

Ce fut clairement le moins bon match des Suisses. Privés de deux défenseurs de poids - Fora et Marti - l'arrière-garde a souffert même si Frick, par exemple, a livré son match. Devant, certains joueurs comme Pestoni, Riat, Miranda ou Bachofner sont passés à côté de leur partie.

 

(ATS)

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

International

Marc-Andrea Hüsler gagne un match piège

Publié

le

Marc-Andrea Hüsler a su déjouer le piège à Montpellier. (© KEYSTONE/PETER SCHNEIDER)

Marc-Andrea Hüsler (ATP 50) a fêté son entrée dans le top 50 de l'ATP de la meilleure des manières: une qualification pour les huitièmes de finale de l'ATP 250 de Montpellier.

Le Zurichois s'est imposé 6-3 3-6 6-3 devant Luca Van Assche (ATP 145), le jeune Français de 18 ans qui a succédé à Dominic Stricker au palmarès du tournoi juniors de Roland-Garros. Trois jours après son exploit de Trèves contre Alexander Zverev en Coupe Davis, il a su déjouer le piège que représentait ce premier tour contre l'un des deux grands espoirs du tennis français. L'autre, Arthur Fils avait battu Richard Gasquet la veille.

Marc-Andrea Hüsler a réagi à la perfection à la perte du deuxième set. Il a gagné douze des treize premiers points de la troisième manche pour reprendre la main. Jeudi, le gaucher croisera à nouveau la route de Holger Rune (ATP 9), tête de série no 1 du tableau. Le Danois aura soif de revanche après ses deux défaites concédées contre Marc-Andrea Hüsler l'an dernier au premier tour à Bastad et, surtout, en finale du tournoi de Sofia.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Une défaite logique pour Antoine Bellier

Publié

le

Pas d'exploit pour Antoine Bellier à Montpellier. (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Antoine Bellier (ATP 190) n'a pas déjoué les pronostics au tournoi ATP 250 de Montpellier. Le Geevois s'est logiquement incliné 6-3 6-2 devant Maxime Cressy (ATP 51).

Issu des qualifications presque par miracle - il avait écarté trois balles de match lundi lors de son second tour contre le Russe Ivan Gakhov -, Antoine Bellier a concédé à trois reprises son service face à l'Américain, à 3-2 au premier set, à 1-1 et à 4-2 au second. A la relance, son butin s'est chiffré à trois balles de break, deux dans le premier jeu du match à 15-40 et une dans le... dernier.

A la faveur de ses deux victoires en qualifications, Antoine Bellier gagnera six rangs au prochain classement ATP.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Meillard seulement 6e du combiné, Pinturault en or

Publié

le

Déception pour Loïc Meillard lors du combiné masculin des Mondiaux (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Loïc Meillard a pris la 6e place du combiné des Mondiaux à Courchevel. Alexis Pinturault a remporté l'or devant les Autrichiens Marco Schwarz et Raphael Haaser.

Grosse déception pour la délégation suisse en Savoie. Favori de l'épreuve, Loïc Meillard n'a pu faire mieux que 6e à 1''20 du skieur de Courchevel. C'est logiquement lors de la manche de Super-G que le Valaisan d'origine neuchâteloise a vu ses espoirs de breloque s'évanouir.

Trop gentil dans son ski, Meillard n'a pas pu rattraper son retard matinal d'1''34 en slalom où il n'a finalement repris que quatorze centièmes au Français.

Sur la plus haute marche du podium, on retrouve donc un Alexis Pinturault maître chez lui. Auteur d'un magnifique Super-G, le Tricolore a su résister à la pression sur le virage court. Il devance Marco Schwarz de dix centièmes. Le tenant du titre peut d'ailleurs s'en vouloir après avoir commis une immense erreur en fin de parcours. Sans ça, l'Autrichien aurait conservé son titre.

Pinturault ajoute une sixième médaille mondiale à son palmarès, la deuxième en or après celle du combiné à Are en 2019. Schwarz quant à lui se pare d'une cinquième médaille lors des Mondiaux. Le podium est complété par Raphael Haaser qui imite sa soeur Ricarda, bronzée la veille à l'occasion du combiné féminin.

Marco Odermatt éliminé lors du Super-G et Stefan Rogentin présent pour se familiariser avec la piste, seul Justin Murisier était encore en lice avec Loïc Meillard. Sixième à l'issue du Super-G, le Valaisan avait l'occasion de confirmer sa 4e place de Pékin. Mais le Bagnard a connu l'élimination lors du slalom en enfourchant la...première porte.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Combiné messieurs: Meillard décevant, Pinturault mène

Publié

le

Loïc Meillard va devoir faire une manche de slalom de feu pour accrocher une médaille en combiné aux Mondiaux (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Loïc Meillard va devoir cravacher pour accrocher une médaille lors du combiné des Mondiaux à Courchevel. Le skieur d'Hérémence pointe au 12e rang à 1''34 d'Alexis Pinturault après le Super-G.

Déception pour Loïc Meillard. Auteur d'une course un peu trop tendre, le Valaisan d'origine neuchâteloise a accumulé passablement de retard par rapport à ses principaux adversaires avant le slalom.

Des adversaires qui se nomment Alexis Pinturault et Marco Schwarz, brillantissimes sur la manche de vitesse. Le Français a quasiment skié la manche parfaite. Mais le régional de l'étape ne possède que six centièmes de bonus sur le tenant du titre autrichien. Et en slalom cet hiver, Schwarz est meilleur que le Savoyard.

Si Justin Murisier a limité la casse en se classant 6e à 1''03 de Pinturault, le Bagnard n'est pas un spécialiste de slalom. Au contraire d'un Atle Lie McGrath, superbe 10e à 1''25 et qui pourra se battre pour les médailles.

Marco Odermatt a pour sa part été éliminé en toute fin de parcours après avoir manqué une porte. Le Nidwaldien était dans le coup, mais il n'aurait pas pu devancer Pinturault.

Venu pour disputer une manche de Super-G, Stefan Rogentin a pris la 9e place.

Le slalom est agendé pour 14h30.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Capricorne

Lors d’un échange, exposez vos conceptions… L’ambiance sera bonne et vous saurez mener la discussion habilement.

Les Sujets à la Une

X