Rejoignez-nous

Sport

Hockey sur glace : le LHC renoue enfin avec le succès à domicile

Publié

,

le

Le Lausanne Hockey Club a facilement battu le HC Ambri-Piotta (5 à 1) à la Vaudoise aréna, pour son premier match de l’année 2020. Les Vaudois fêtent ainsi une troisième victoire de suite. Ils mettent également un terme à une série de 4 défaites consécutives à domicile. 

Le LHC a eu du mal à rentrer dans la partie. Les Léventins en ont ainsi profité pour ouvrir le score par Sabolic (10e). Piqués au vif, les Lions ont réagi immédiatement, en égalisant par Almond (11e). Explications d’un début de rencontre étrange avec Etienne Froidevaux, capitaine du LHC :

Etienne Froidevaux
Capitaine du LHC
Etienne Froidevaux Capitaine du LHC

Le gain de la rencontre s’est joué au second tiers. Dominateurs, les hommes de Ville Peltonen prennent l’avantage dès le retour des vestiaires grâce à Genazzi (23e). Vermin inscrit le 3 à 1 quelques instants plus tard (28e). Un but est encore marqué dans la période intermédiaire par les « Rouges et Blancs » à 8 secondes de la sirène, grâce à Lindbohm. Bertschy a également pu mettre son nom au tableau des marqueurs en inscrivant le 5 à 1 au troisième tiers (46e). Les Lausannois ont donc repris des couleurs à domicile. Il fallait remonter au 29 novembre dernier pour la dernière victoire du LHC à la Vaudoise aréna.

Etienne Froidevaux, capitaine du LHC :

Etienne Froidevaux
Capitaine du LHC
Etienne Froidevaux Capitaine du LHC

Le prochain match, c’est donc ce vendredi soir à la Tissot Arena contre Bienne. Quant à la prochaine rencontre à domicile des Lions, il faudra patienter jusqu’au samedi 25 janvier prochain (réception de Fribourg-Gottéron), en raison des JOJ 2020. C’est donc une nouvelle série de duels à l’extérieur, tout comme en début de championnat (en raison de la fin des travaux de la Vaudoise aréna), qui attend le Lausanne Hockey Club. Une saison unique comme le rappelle Etienne Froidevaux :

Etienne Froidevaux
Capitaine du LHC
Etienne Froidevaux Capitaine du LHC

Au classement, le LHC reprend ses distances sur la barre, en ayant désormais 10 points d’avance sur la 9ème place.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Football : SLO battu pour son retour à la compétition

Publié

le

Le néo-promu est encore en rodage, pas assez « méchant » à la finition. Aarau a su profiter de l’occasion, en comptant sur ces éléments expérimentés pour remporter trois points importants dans ce match du bas de classement de Challenge League.

Une rentrée manquée pour le FC Stade-Lausanne Ouchy. À l’occasion de sa première rencontre de Challenge League en 2020, le club vaudois a été battu 2-0 par le FC Aarau. C’était samedi soir au Centre sportif de Colovray.

Markus Neumayr a frappé à deux reprises en seconde période face à un SLO peu dangereux, et peut-être victime d’erreurs d’arbitrage aux lourdes conséquences. Andrea Binotto, entraîneur de l’équipe :

Andrea Binotto
Entraineur du SLO
Andrea Binotto Entraineur du SLO

Stade-Lausanne figure donc toujours au huitième rang de Challenge League après ce dixième revers concédé cette saison.

Continuer la lecture

Sport

Tennis : Federer bat Millman au bout du suspense

Publié

le

Roger Federer a dû batailler pendant plus de 4 heures pour venir à bout de Millman. (EPA/LUKAS COCH)

Roger Federer s’est qualifié pour les huitièmes de finale de l’Open d’Australie au terme d’un match de folie long de 4h03′ devant l’Australien John Millman (ATP 47).

Le Bâlois s’est imposé 4-6 7-6 (7/2) 6-4 4-6 7-6 (10/8) après avoir été mené 8/4 dans le Super tie-break.

Dimanche, Roger Federer affrontera le Hongrois Marton Fucsovics (ATP 67).

Continuer la lecture

Sport

Tennis : Wawrinka s’en sort in extremis face à Seppi

Publié

le

Stan Wawrinka a difficilement battu Andreas Seppi en 5 sets. (AP/Andy Brownbill)

Stan Wawrinka (no 15) revient de nulle part ! Le Vaudois s’est qualifié pour les seizièmes de finale de l’Open d’Australie après un succès acquis en 3h38′ devant Andreas Seppi (ATP 85).

Cette victoire 4-6 7-5 6-3 3-6 6-4 tient presque du miracle. Andreas Seppi a, en effet, servi à 6-4 5-4 pour mener deux sets à rien. L’Italien a ensuite réussi le premier break du cinquième set à 3-3 dans le fatidique septième jeu. Mais il devait galvauder une balle de 5-3 sur son engagement avant de céder devant un Stan Wawrinka redevenu dans les dix dernières minutes de cette partie le « Stanimal » auquel rien ne résiste.

Le Vaudois voit donc pour la première fois depuis 2017 les seizièmes de finale à Melbourne. Samedi, il devra soigner ses retours de service face à John Isner (no 19), contre lequel il reste sur trois défaites. Mais face au géant américain, il conviendra en premier lieu qu’il retrouve tout son punch au service, qu’il soit capable comme lors de son premier tour face Damir Dzumhur de gagner le point en une ou deux frappes.

Face à Andreas Seppi, Stan Wawrinka avait choisi de jouer dans une filière longue. Il redoutait à juste titre les qualités de contreur du Transalpin. Au final, ce choix fut le bon, mais il s’en est vraiment fallu d’un rien pour que son Open d’Australie tourne au cauchemar.

Continuer la lecture

Sport

Tennis : Bencic se hisse en 16e à Melbourne

Publié

le

(EPA/LYNN BO BO)

Belinda Bencic (no 6) n’a pas failli. A la faveur d’une belle remontada au second set, la Saint-Galloise s’est qualifiée pour les seizièmes de finale de l’Open d’Australie.

Elle s’est imposée 7-5 7-5 devant la Championne de Roland-Garros 2017 Jelena Ostapenko (WTA 45) après avoir été menée 5-2 15-30. Fort heureusement, elle a su retrouver le relâchement nécessaire pour conclure en 1h42 ». « Ce fut un match féminin dans toute sa splendeur avec beaucoup de hauts et de bas et beaucoup de breaks, avoue-t-elle. Je n’ai jamais paniqué. Ce fut la clé. »

Souvent débordée par la puissance des coups de la protégée de Marion Bartoli et parfois en délicatesse avec son service – 8 doubles fautes -, Belinda Bencic est toujours portée par cette inspiration et cette malice qui lui permettent de s’en sortir le plus souvent. Et, également, par cette volonté de créer du jeu en permanence. « Même si face à une joueuse qui frappe aussi fort que Jelena, l’idée est de la contraindre à jouer le coup de trop », glisse-t-elle

Ce deuxième tour contre Jelena Ostapenko maîtrisé, Belinda Bencic est désormais parfaitement « lancée » dans cet Open d’Australie. Elle affrontera samedi encore une ressortissante balte en la personne de l’Estonienne Anett Kontaveit (no 28). Finaliste en 2017 des tournois de Gstaad et de Bienne, Anett Kontaveit aurait dû rencontrer l’été dernier Belinda Bencic au troisième tour de l’US Open. Malade, elle avait été contrainte de déclarer forfait. Samedi, elle devrait être d’attaque pour ce premier affrontement entre les deux jeunes femmes.

Malgré les mérites de l’Estonienne qui sort à 24 ans de la plus belle année de sa carrière avec notamment une demi-finale à Miami et une finale à Stuttgart, Belinda Bencic a toutes les cartes en main pour se hisser à nouveau en huitième de finale à Melbourne après une longue attente de quatre ans. En 2016, elle avait cédé devant Maria Sharapova qui allait être convaincue de dopage quelques jours plus tard…

Continuer la lecture

Sport

Tennis : Federer en démonstration à Melbourne

Publié

le

Roger Federer s'est facilement qualifié pour le 3e tour à Melbourne. (EPA/MICHAEL DODGE)

Tous les feux sont au vert pour Roger Federer (no 3) à Melbourne ! Le Bâlois joue un tennis de rêve, et son tableau s’ouvre joliment.

Roger Federer s’est imposé 6-1 6-4 6-1 après 1h32′ de match devant le Serbe Filip Krajinovic (ATP 41) pour accéder pour la… 21e fois en seizièmes de finale de l’Open d’Australie. Dès le deuxième point de la rencontre, l’homme aux 20 titres du Grand Chelem a touché au sublime, avec un passing merveilleux en revers le long de la ligne.

Malgré tout son talent, Filip Krajinovic a compris d’entrée de jeu qu’il ne pouvait strictement rien espérer sur la Rod Laver Arena dans une rencontre disputée de surcroît dans les conditions de l’indoor. Et pour enfoncer le clou, Roger Federer a sorti à 3-1 15-30 au deuxième set un passing – en coup droit croisé cette fois – qui a fait lever tout le stade. Le Maître est un aussi un magicien.

Vendredi, Roger Federer affrontera John Millman (ATP 47), cet Australien qui l’avait battu en 2018 à l’US Open sous une chaleur et une humidité extrêmes. « John Millman est un grand combattant. J’ai un immense respect pour ce genre de joueur », souligne-t-il. Victorieux du Français Ugo Humbert (ATP 43) et du Polonais Hubert Hurkacz (no 31) lors de ses deux premiers matches, l’Australien est vraiment un homme capable de renverser des montagnes, surtout lorsqu’il est poussé par le public comme c’est le cas à Melbourne.

Avec les éliminations de Denis Shapovalov (no 13), de Grigor Dimitrov (no 18) et de Hurkacz, Roger Federer peut se hisser en quart de finale sans rencontrer un seul joueur classé parmi les quarante premiers mondiaux. S’il s’impose contre Millman, il affrontera le vainqueur de la rencontre entre le Champion du Geneva Open 2018 Marton Fucsovics (ATP 67) et l’Américain Tommy Paul (ATP 80). A 38 ans passés, Roger Federer ne peut pas faire la fine bouche sur ce tableau qui s’apparente jusqu’à dimanche à un beau boulevard.

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Sagittaire

Plusieurs planètes créent des influx qui vous troublent sérieusement. Certains proches vous remettront en cause…

Publicité

Les Sujets à la Une

X