Rejoignez-nous

Sport

Coupe Spengler: le Team Canada sans partage

Publié

,

le

Le Canadien Ben Maxwell ne laissera pas le palet au Tchèque Marian Adamek. (©KEYSTONE/MD)

Le Team Canada a remporté la 93e édition de la Coupe Spengler à Davos. Les Canadiens se sont imposés 4-0 face aux Tchèques d'Ocelari Trinec.

Le Team Canada est désormais l'équipe la plus titrée dans les Grisons avec 16 trophées, soit un de plus que le HC Davos. La sélection à la feuille d'érable est présente dans la station grisonne depuis 1984. Elle a aussi perdu dix finales.

La sélection canadienne, formée en majorité par des joueurs de National League helvétique, a dû attendre la deuxième période pour forger son succès. Les Tchèques, qui avaient éliminé la veille au soir Ambri-Piotta en prolongation, ont commencé à perdre leurs nerfs et à accumuler les pénalités.

Les Canadiens n'en demandaient pas tant. Les artilleurs en chef se sont régalés. Le Lausannois Dustin Jeffrey a ouvert la marque sur une superbe passe d'Adam Tambellini (30e) en supériorité numérique. Puis Ian Mitchell (32e) et Kris Versteeg (34e) ont fait basculer le match, les deux fois à 5 contre 3. Le portier Jakub Stepanek, champion de Suisse avec Berne en 2016, a longtemps repoussé l'échéance mais ne pouvait gommer toutes les carences de son équipe. Servi sur un plateau par une passe de Noreau qui a traversé plus de la moitié de la patinoire, Jeffey s'est offert un doublé à la 46e pour le 4-0.

Les joueurs du coach Craig McTavish ont ainsi pris une belle revanche après leur cinglante défaite l'an dernier en finale contre les modestes Finlandais de KalPa Kuopio. Comme souvent, ils ont bénéficié d'une programmation qui les arrange. Ils exigent de jouer le premier jour pour disposer à coup sûr d'une journée de repos. Mais c'est aussi grâce à leurs deux succès dans le tour préliminaire qu'ils ont pu bénéficier d'un deuxième jour de repos et se présenter dans les meilleures conditions en demi-finales.

Le Team Canada était bien la meilleure équipe du plateau. Sans les performances d'Ambri-Piotta, cette édition aurait été bien terne. La faute aussi à un HC Davos qui n'a pas joué complètement le jeu de son propre tournoi.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

International

Phoenix battu à Golden State

Publié

le

Curry et les Warriors ont mis fin à la série victorieuse des Suns (© KEYSTONE/AP/Jeff Chiu)

Les Suns ne sont plus au zénith en NBA. Les Warriors ont stoppé la série victorieuse de Phoenix vendredi pour reprendre la tête de la Conférence Ouest.

Trois jours après leur revers (104-96) en Arizona lors de leur première confrontation, Golden State s'est vengé (118-96). Les Warriors ont notamment pu compter sur un Stephen Curry revanchard, lui qui avait été muselé 72 heures plus tôt (12 points à 4/21): il a inscrit 25 points vendredi.

A l'image de leur star, qui a signé un 6 sur 11 à trois points, les Warriors ont été redoutables derrière l'arc (19/39). Privés de Devin Booker (ischio-jambier), les Suns ont souffert de l'incessante activité défensive adverse (38,3% de réussite). Ils s'arrêtent donc à 18 victoires d'affilée.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Atlanta s'incline 98-96 face à Philadelphie

Publié

le

Capela et les Hawks ont subi la loi d'Embiid et des Sixers (© KEYSTONE/AP/John Bazemore)

Atlanta a subi la loi de Philadelphie vendredi en NBA. Les Hawks se sont inclinés 98-96 face aux Sixers, concédant ainsi leur troisième défaite à domicile de la saison.

La franchise géorgienne semblait pourtant avoir le match en main à l'entame d'un dernier quart-temps dans lequel elle a craqué sur le plan physique. Les Hawks menaient ainsi 90-80 avec 11'04'' à jouer, et même encore 96-91 à 3'38'' du "buzzer"...

Les 76ers, qui ont remporté le dernier quart 20-9, n'ont mené qu'une seule fois au score en deuxième mi-temps. Ils ont forcé la décision sur un tir de Joël Embiid (28 points, 12 rebonds), qui a permis à son équipe de prendre l'avantage 98-86 à 42''8 de la fin.

Clint Capela a d'ailleurs souffert face au pivot camerounais. L'intérieur genevois a certes capté 11 rebonds, mais il n'a rentré que 2 tirs sur 8 pour terminer cette partie avec 6 points. Meilleur marqueur des Hawks, Trae Young a réussi 25 points.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Genève et Fribourg s'imposent, le LHC et Bienne battus

Publié

le

Le gardien lausannois Luca Boltshauser encaisse un tir au but gag lors de la séance (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Soirée de National League mi-figue mi-raisin pour les Romands. Genève et Fribourg l'ont emporté, alors que Lausanne et Bienne se sont inclinés.

Genève a récolté trois points précieux en battant Rapperswil 2-0. L'un des points positifs pour l'équipe de Jan Cadieux c'est d'avoir réussi à museler les Saint-Gallois en proposant une performance défensive de bonne facture. Les Aigles ont pris l'avantage assez tôt grâce à Patry (6e). Ce n'est qu'à la 59e et avec les Lakers à six que Le Coultre a pu valider le succès des Genevois.

Mais la tuile XXL pour le GSHC, c'est la blessure de Gauthier Descloux, sans doute à ces adducteurs qui l'ennuient depuis plusieurs mois. A 4'24 d'un possible blanchissage, le portier des Grenat a fait un mouvement inopportun. Il a dû être sorti de la glace sur un brancard. C'est le jeune Russe à licence suisse Timur Shiyanov qui a pris place devant le filet pour la fin de la partie. Si le Fribourgeois devait être sur le flanc de longues semaines, les Servettiens pourraient se tourner vers un gardien étranger, compte tenu de la sécheresse du marché helvétique.

Dans une patinoire de St-Léonard pleine, le derby des Zähringen a été riche en émotions (victoire 4-3 ap des Dragons). Menés 2-0, les Fribourgeois sont parvenus à égaliser grâce à Schmid et Bougro. Puis à la 54e, Walser a donné l'avantage aux Dragons. Un avantage qui a tenu jusqu'à la 58e et un deuxième but d'Untersander.

La prolongation n'a pas duré plus de 23 secondes. Le temps pour Gunderson d'envoyer un plomb et de donner un point de plus aux hommes de Christian Dubé qui sont toujours leaders avec quatre points de bonus sur Zoug, mais un match en plus.

Lausanne se saborde

Alors qu'il avait tout pour bien faire, le LHC s'est sabordé à Malley. Les Vaudois ont été dominés 3-2 tab par Davos. Les Lausannois peuvent se mordre les doigts et en utiliser un pour pointer Cody Almond, coupable d'une faute stupide qui a offert un jeu de puissance inespéré aux Davosiens. Et ces derniers en ont profité pour égaliser à 35 secondes de la fin du temps réglementaire.

Sans ce coup de pouce, les hommes de John Fust auraient certainement empoché les trois points et un troisième succès consécutif.

Cette partie s'est par ailleurs disputée dans un climat assez délétère, surtout lorsque Floran Douay a expédié Dominik Egli la tête la première dans la bande après une mise en échec avec l'épaule, mais à un mètre de la balustrade. Julian Schmutz a sorti les poings pour faire passer un message au Lausannois qui a finalement reçu 50 minutes de pénalité sur une seule action!

Bienne a lui connu un deuxième revers de rang en allant perdre 5-2 à Zurich. Les Seelandais avaient pourtant égalisé à 2-2 via Brunner à la 45e. Mais Andrighetto, puis Schäppi et Azevedo ont donné la victoire aux Lions.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Super-G de Beaver Creek: Odermatt manque le doublé pour 0''03

Publié

le

Marco Odermatt à 3 centièmes de sa 7e victoire en Coupe du monde (© KEYSTONE/AP/Gregory Bull)

Marco Odermatt a manqué pour trois centièmes le doublé en Super-G à Beaver Creek. Le Nidwaldien a été battu par le Norvégien Aleksander Aamodt Kilde.

A la question de savoir qui était en mesure de battre Marco Odermatt sur cette course, on avait envie de répondre: lui-même. Sans rien enlever à la performance de Kilde, "Odi" possédait 0''29 d'avance après 40 secondes de course. Mais un manque de précision sur la fin a coûté le doublé - ou le triplé si l'on prend la course de 2019 - au Nidwaldien sur ce deuxième Super-G de Beaver Creek.

Exceptionnel la veille sur la partie finale du tracé, Odermatt a cette fois dû laisser la vedette à Kilde en concédant 15 centièmes sur les 18 dernières secondes de course. Pas grave pour le leader du général qui a une fois encore pris des points à ses rivaux dans la lutte au gros globe.

Moins à l'aise qu'en descente, Travis Ganong (3e) a décroché son premier podium dans la discipline. L'Américain fait involontairement les affaires d'Odermatt en repoussant Matthias Mayer, Vincent Kriechmayr et Alexis Pinturault aux places 4, 5 et 6.

Le résultat d'ensemble des Suisses est moins reluisant que jeudi. Gino Caviezel a pris la 9e place, Beat Feuz la 14e et Loïc Meillard la 17e. En ce début de saison, le skieur d'Hérémence pourrait se rebaptiser "Monsieur une erreur par course". Coupable jeudi sur le milieu du tracé, le Valaisan d'origine neuchâteloise a remis ça lors de ce bis. Rageant alors qu'il a clairement le ski pour se mêler à la lutte devant.

Très bon 8e la veille, Justin Murisier a pris des risques qui n'ont pas payé. A l'instar du Bagnard, Urs Kryenbühl n'a pas terminé sa course.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Mektic/Pavic envoient la Croatie en finale

Publié

le

Le duo Mektic/Pavic a offert à la Croatie son ticket pour la finale (© KEYSTONE/AP/Bernat Armangue)

La finale de la Coupe Davis se jouera sans Novak Djokovic dimanche à Madrid. La Serbie s'est en effet inclinée 2-1 devant la Croatie, qui a forcé la décision en double dans cette première demi-finale.

Novak Djokovic, qui avait ramené les deux équipes à égalité en dominant Marin Cilic (ATP 30) 6-4 6-2 dans le deuxième simple, n'est pas parvenu à faire la différence en double au côté de Filip Krajinovic. La paire serbe a été battue 7-5 6-1 par Nikola Mektic et Mate Pavic, vainqueurs de Wimbledon et des JO de Tokyo cet été.

Vainqueur vendredi d'un 19e simple consécutif dans la compétition, Novak Djokovic n'a rien à se reprocher au terme de cette demi-finale. Le no 2 serbe Dusan Lajovic (ATP 33) a en revanche de quoi s'en vouloir: il est passé à côté de son duel avec l'étonnant Borna Gojo (ATP 279), qui s'est imposé 4-6 6-3 6-2 en ouverture.

La Croatie jouera donc la quatrième finale de son histoire en Coupe Davis. Les Croates ont soulevé le Saladier d'Argent en 2005 et en 2018, année de la dernière finale jouée selon l'ancien format de cette compétition. Ils se mesureront à la Russie ou à l'Allemagne dimanche à Madrid.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Taureau

Calme, patience et une oreille attentive de votre part seront nécessaires pour vous éviter des réclamations de votre chéri/e.

Les Sujets à la Une

X