Rejoignez-nous

Sport

Kim et Morgane Métraux : la passion du golf à l'unisson

Publié

,

le

Elles sont vaudoises, elles vivent leur passion du golf à l'unisson et elles visent les JO 2020. Les soeurs Métraux. Kim, 23 ans, et Morgane, 21 ans.

Les Jeux Olympiques de Tokyo font rêver les deux Culliéranes, parties vivre leur amour du golf aux Etat-Unis il y a quatre ans. Passées pros, elles vont poursuivre leur apprentissage au plus haut niveau. Morgane Métraux se remémore les débuts :

Morgane MétrauxGolfeuse professionnelle

Ambitieuses, les soeurs Morgane et Kim Métraux aiment les défis. Avec le golf elles ont trouvé un sport qui leur permet de se surpasser. Kim Métraux :

Kim MétrauxGolfeuse professionnelle

Le golf est un sport individuel mais les deux soeurs vivent l'aventure ensemble. Très proches, elles partagent les mêmes hobbies (badminton et piano). Leurs différences sont aussi leurs forces. Kim Métraux :

Kim MétrauxGolfeuse professionnelle

Parmi leurs objectifs figurent les JO de Tokyo 2020. Le sommet du golf américain, le LPGA Tour et ses 70 millions de prize-money, est aussi dans leur viseur. Morgane Métraux :

Morgane MétrauxGolfeuse professionnelle

 

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hockey

Fribourg dompte Lausanne, Genève se reprend

Publié

le

Christoph Bertschy et Nathan Marchon ont le sourire à Malley (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Fribourg-Gottéron a signé le week-end parfait en prenant la mesure de Lausanne 4-3 à Malley. Les Dragons ont pu compter sur des buts de leurs étrangers Desharnais et Rask.

Pour son troisième match de la semaine, Christian Dubé avait décidé de reposer son gardien Connor Hughes et de titulariser le jeune Jeffrey Meier, 24 ans. Un choix payant car le portier prêté par Zurich a signé plusieurs parades importantes, notamment en remportant un face à face contre le Lausannois Cody Almond.

Si le gardien de Gottéron a assuré, c'est également le cas de Mottet, Desharnais, Rask et de De la Rose. Les quatre hommes ont fait trembler les filets vaudois pour permettre à Fribourg de signer une quatrième victoire de suite.

Du côté du LHC, les efforts consentis la veille contre Ajoie ont pesé dans la balance. Malgré des buts de Panik, Kovacs et Sekac, la troupe de Geoff Ward n'arrive pas à lancer une série de succès.

Genève-Servette s'est fait peur

Battu vendredi pour la deuxième fois seulement dans le temps réglementaire cette saison, le leader Genève voulait profiter de son déplacement à Kloten pour se relancer. Mission accomplie avec un succès 3-1, mais rien n'a été simple pour les Grenat.

Les Aigles ont déjà perdu leur topscorer Valtteri Filppula, expulsé pour un coup de crosse après 12 minutes de jeu. La troupe de Jan Cadieux a ensuite dû attendre la 26e et une réussite de Daniel Winnik pour prendre l'avantage.

Preuve que rien n'a été facile pour lui, le GSHC a été cueilli à froid par les Aviateurs après moins de deux minutes dans l'ultime période. Loin de s'affoler, les Aigles ont fait la différence par l'homme en forme du moment Vincent Praplan (52e) pour effacer la défaite de la veille. Jooris a finalement inscrit le 3-1 en fin de match.

Ajoie continue de tomber

Les soirs se suivent et se ressemblent pour le HC Ajoie. Dans une Tissot Arena à guichets fermés, les Jurassiens ont subi la loi de Bienne 4-0 et concèdent une huitième défaite de suite.

Comme la veille face à Ambri, les Seelandais ont pu compter sur des réussites de Jesper Olofsonn et Damien Brunner pour prendre le large. C'est ensuite Jere Sallinen (38e) et Fabio Hofer (50e), en power-play, qui ont donné au score des allures de correction.

Puissance offensive reconnue en Suisse, le HCB s'est découvert également une certaine solidité défensive depuis peu. La troupe d'Antti Törmänen n'a plus encaissé de buts depuis 135'35.

Rapperswil-Jona Lakers s'est incliné contre le champion en titre Zoug 2-1 tandis que les Zurich Lions ont facilement imposé leur loi à Ambri-Piotta 4-2. Enfin, Davos s'est défait de Berne 3-2 après les tirs au but.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Lara Gut-Behrami signe sa 35e victoire en Coupe du monde

Publié

le

Lara Gut-Behrami a remporté le géant de Killington (© KEYSTONE/AP/Robert F. Bukaty)

Lara Gut-Behrami a remporté le géant de Killington. La Tessinoise, qui signe sa 35e victoire en Coupe du monde, a devancé Marta Bassino de 0''07 et Sara Hector de 0''20.

On a l'habitude de dire que quand son ski de géant va, tout va. Eh bien Lara Gut-Behrami a posé les bases pour sa saison 2022/23. Parfaitement posée sur ses lattes, la Tessinoise a dompté une piste qui ne lui a jamais vraiment convenu par le passé.

Dans un Vermont balayé par le vent, la skieuse de Comano a su tirer son épingle du jeu et éviter de retomber dans ses travers habituels. Au lieu d'abuser du drift, elle a su l'utiliser avec intelligence, notamment sur le bas de la piste et sa pente à 67%.

Ce cinquième succès en géant est tout de même inattendu pour la championne du monde. Parce que Sara Hector possédait 0''43 de bonus au terme de son premier passage. Seulement lors de la deuxième manche, la championne olympique suédoise a cédé du terrain tout au long du parcours.

Le résultat d'ensemble des Suissesses n'est pas si mauvais avec cinq autres filles dans les points. Wendy Holdener ne s'en sort pas si mal que ça avec sa 16e place. Résultat encourageant aussi pour Andrea Ellenberger, finalement 19e.

Il y a en revanche encore du travail à faire pour Michelle Gisin. L'Obwaldienne doit s'adapter à son nouveau matériel. Seulement 17e de la première manche, la double championne olympique du combiné n'a pu améliorer son rang. Bien au contraire. Elle a échoué à la 25e place.

A égalité avec son illustre compatriote, Simone Wild a de quoi être frustrée. La Zurichoise aurait pu remonter quelque peu au classement sans une immense faute sur le bas du tracé. Sans vitesse, Wild a fini 28e. Trentième du premier run et qualifiée par les poils, Camille Rast a grappillé quelques rangs pour finalement se classer 21e.

A noter les premiers points (17e) pour l'Albanaise Lara Colturi, âgée d'à peine 16 ans (elle les a fêtés le 15 novembre). La fille de la championne olympique de Super-G à Salt Lake City en 2002 Daniela Ceccarelli est d'ailleurs la plus jeune skieuse à inscrire des points en Coupe du monde.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Hector domine, Lara Gut-Behrami dans le coup

Publié

le

Lara Gut-Behrami 3e après la première manche du géant de Killington (© KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER)

Lara Gut-Behrami semble bien sur ses skis à l'occasion de la première manche du géant de Killington. La Tessinoise pointe au 3e rang à 0''43 de Sara Hector.

Dans le Vermont sur une piste qui ne lui a jamais vraiment convenu, "LGB" a donné l'impression d'être à l'heure. Peu de drift, de la vitesse, un bon mur, la skieuse de Comano s'est bien comportée. Et si l'on met de côté la championne olympique Sara Hector, la Tessinoise est au contact de la 2e, Ragnhild Mowinckel (à 0''38). Juste derrière Lara Gut-Behrami, on retrouve Petra Vlhova à 0''03.

Les autres Suissesses n'ont pas trouvé les meilleurs réglages. Si Wendy Holdener ne s'en sort pas si mal que ça avec sa 15e place à 1''67, on attendait mieux de Michelle Gisin, seulement 17e à 1''76, à égalité avec Simone Wild.

Il y aura cependant six Suissesses au départ lors de la deuxième manche à 19h. Andrea Ellenberger s'est classé 24e à 2''29, tandis que Camille Rast a eu très chaud avec son 30e rang à 2''64. C'est d'ailleurs la Valaisanne qui ouvrira les feux.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

France, Argentine, Arabie saoudite, la fièvre du samedi

Publié

le

L'Argentine doit se reprendre après son échec initial contre l'Arabie saoudite. (© KEYSTONE/EPA/Noushad Thekkayil)

La fièvre va s'installer samedi chez les fans de la France, de l'Argentine et de l'Arabie Saoudite, entre autres, lors d'une 2e journée des poules C et D qui va faire un premier tri.

Mardi, les Bleus ont bien entamé leur Mondial en secouant les Socceroos australiens (4-1) grâce notamment à un doublé d'Olivier Giroud, le remplaçant de Karim Benzema, désormais bien installé à la pointe de l'attaque.

Mais le Danemark sera plus difficile à battre, dans la foulée de ses deux victoires contre les Bleus en 2022. Et les Danois auront d'autant plus besoin de points qu'ils n'ont pu faire que match nul contre la Tunisie mardi (0-0).

Ce sera un peu la finale du groupe, avec en jeu un billet pour les huitièmes que les Bleus pourraient déjà réserver, et en deuxième rideau un Tunisie-Australie qui peut permettre aux Tunisiens de continuer à rêver, jusqu'au troisième match.

Le même jour, dans le Groupe C, l'Argentine aura besoin d'un Leo Messi en version PSG 2022-23 pour lancer avec un peu de retard sa campagne de favori du Mondial, sur le papier.

Ce sera contre le Mexique et l'ambiance promet d'être chaude sur la pelouse du Lusail Stadium. Les hommes de Scaloni n'ont plus de droit à l'erreur, ils ont pris une claque d'entrée et ils vont devoir justifier leur statut de favoris, sur le papier.

Enfin, on saura samedi si l'Arabie Saoudite d'Hervé Renard, dopée par sa victoire inaugurale, amplement méritée (2-1), contre l'Albiceleste, est capable d'enchaîner en prenant au moins un point contre la Pologne de Robert Lewandowski.

Les Polonais n'ont pas réussi à battre les Mexicains (0-0) car un penalty de "Lewy", 34 ans, meilleur buteur de l'histoire de sa sélection, a été détourné par "Memo" Ochoa, 37 ans, qui dispute son 5e Mondial. Ce même Ochoa chargé de repousser les assauts argentins samedi. Ce sera chaud.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Hockey

Lausanne renverse Ajoie, Berne gâche la fête de Bezina

Publié

le

Le LHC s'est imposé en prolongation à Ajoie (© KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS)

Lausanne a signé sa troisième victoire sous l'ère Geoff Ward vendredi en National League.

A Porrentruy, les Vaudois ont renversé Ajoie 6-5 après prolongation au terme d'un match palpitant. Genève-Servette a pour sa part été battu 3-1 par Berne aux Vernets.

Pourtant, l'affaire était mal embarquée pour le LHC qui était mené 2-0 après 11 minutes de jeu après des réussites de T.J. Brennan et Kevin Bozon. Malgré un sursaut d'orgueil, les Lions ont terminé cette première période menés 3-2 et sans le défenseur Martin Gernat, renvoyé au vestiaire pour une charge à la tête.

En supériorité numérique pendant cinq minutes, Ajoie s'est emmêlé les pinceaux et a laissé Lukas Frick et ses coéquipiers reprendre confiance. Cela s'est matérialisé avec deux réussites lausannoises signées Almond et Sekac en un peu plus de deux minutes.

L'ultime période a été à l'image de la rencontre, intense et disputée. Malgré un ultime baroud d'honneur avec notamment l'égalisation de Brennan à 47 secondes de la fin du temps réglementaire, le HCA a plié sur une ultime réussite de Tim Bozon (dans une cage vide!) et concède une septième défaite de rang.

Berne a gâché la fête

Soirée spéciale aux Vernets où Genève-Servette a retiré le maillot de son capitaine iconique, Goran Bezina. Le numéro 57 genevois, qui a disputé 738 matches avec la tunique grenat, avait la voix qui tremblait au moment de remercier les fans et le club servettiens.

Sur la glace, c'est son ancien coéquipier Romain Loeffel qui a fait retomber l'ambiance d'un maître tir à la ligne bleue (26e). Le 2-0 est l'oeuvre de Colton Sceviour six minutes plus tard.

Mené 3-0 après 45 minutes à la suite d'un but de Colin Gerber, les Aigles, leaders du championnat, ont tenté de rallumer la mèche de l'espoir par l'intermédiaire de Vincent Praplan (54e). Sans succès.

Bienne se reprend

Toujours privé de son capitaine Gaëtan Haas, blessé, le HC Bienne a mis fin à sa série de quatre défaites consécutives en dominant Ambri-Piotta 2-0 au Tessin. Avec des gardiens de la trempe de Harri Säteri et Janne Juvonen, difficile pour les fines gâchettes des deux équipes de briller.

Dans ces conditions, c'est Jesper Olofsonn qui a été le premier à faire trembler les filets d'un tir surpuissant peu après la demi-heure. Ambri a ensuite poussé pour revenir mais a été puni par Damien Brunner qui a inscrit le 2-0 à la 51e minute.

Fribourg a digéré

Fribourg-Gottéron s'est bien remis de son élimination européenne de mercredi. Chez eux, les Dragons ont dominé Lugano 2-1 grâce à des réussites de Nathan Marchon (27e) et de Janne Kuokkanen à un peu moins de neuf minutes du terme de la rencontre. L'égalisation des Tessinois a été l'oeuvre de Marco Müller (47e).

Enfin, Langnau a surpris Kloten 2-1 pour retrouver le chemin de la victoire.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Poissons

Couples, une situation tendue pourrait s'envenimer. Seul ? Vous risquez de manquer de lucidité et d'essuyer une déception. 

Les Sujets à la Une

X