Rejoignez-nous

Sport

Les JO de Tokyo maintenus malgré l'état d'urgence

Publié

,

le

(AP Photo/Eugene Hoshiko)

Les Jeux olympiques de Tokyo auront lieu! Les organisateurs ont voulu rassurer les sportifs du monde entier et les acteurs du mouvement olympique au lendemain de la déclaration d'état d'urgence par le gouvernement japonais pour faire face à une nette recrudescence de la pandémie.

"Cette déclaration d'urgence offre une opportunité de maîtriser la situation du Covid-19 et de faire en sorte que Tokyo 2020 planifie des Jeux sûrs et sécurisés cet été. Nous allons procéder aux préparatifs nécessaires en conséquence", ont insisté les organisateurs.

Pour les responsables de Tokyo 2020, l'état d'urgence ne fera pas dérailler leurs plans. Ils ont exclu, comme ils l'ont déjà fait à plusieurs reprises, un nouveau report des Jeux, qui devaient initialement avoir lieu en 2020 et qui ont été reportés d'un an, du 23 juillet au 8 août 2021.

Jeudi, le Premier ministre Yoshihide Suga a annoncé qu'un état d'urgence d'une durée d'un mois couvrirait la région du grand Tokyo à partir de vendredi. Mais il a aussi répété que son pays s'était engagé à organiser des JO "sûrs et sécurisés", et il est convaincu que l'opinion publique, actuellement méfiante, changera d'avis lorsque le Japon commencera sa campagne de vaccinations, prévue à partir de fin février.

Restaurants et bars fermés à 20h00

Le Japon a été relativement épargné jusqu'ici par la pandémie, en comparaison avec d'autres pays, avec moins de 3900 décès officiellement recensés depuis janvier 2020. Mais le pays subit depuis novembre dernier une troisième vague bien plus importante que les deux premières. Près de 7500 nouveaux cas positifs ont été recensés jeudi au niveau national, dont quelque 2500 à Tokyo, soit deux nouveaux records.

Cette recrudescence de la pandémie arrive dans un contexte de méfiance toujours forte à l'égard des JO. Au cours des derniers mois, de multiples sondages ont rapporté qu'une majorité de Japonais était favorable à un nouveau report des JO, voire à une annulation pure et simple, en raison du coronavirus.

Dès l'annonce de l'état d'urgence, des experts médicaux ont toutefois souligné la portée limitée de cette mesure qui ne revêt aucun caractère contraignant. Les restaurants et bars sont appelés à cesser de servir de l'alcool après 19h00 et à fermer leurs portes à 20h00. Il est recommandé aux habitants d'éviter les sorties non indispensables le soir et les entreprises sont incitées à privilégier le télétravail. En revanche, les écoles ne sont pas fermées.

Inquiétudes

Mais le mouvement olympique s'inquiète à l'image du Canadien Dick Pound, membre du Comité international olympique (CIO): selon des propos rapportés jeudi par la BBC, il a affirmé qu'il ne pouvait "être certain" que les Jeux se dérouleraient comme prévu en raison de l'inconnue sur les "poussées" de contaminations.

En début de semaine, ce même Dick Pound avait déclaré que les sportifs devraient se voir accorder une priorité élevée pour le vaccin afin de garantir que les Jeux puissent avoir lieu. "C'est une décision que chaque pays doit prendre", a estimé le responsable canadien à Sky Sports mercredi. "Certains diront qu'ils sautent la file d'attente, mais je pense que c'est la façon la plus réaliste d'aller de l'avant".

Le président du CIO Thomas Bach avait assuré de son côté que l'organisation "ferait de grands efforts" pour s'assurer que le maximum de participants et de spectateurs soient vaccinés avant les Jeux.

Avant même l'annonce de vaccins, les organisateurs avaient dévoilé une panoplie de mesures antivirus qui, selon eux, permettront à l'évènement de se dérouler même si la pandémie n'est pas encore maîtrisée. Si les Jeux ont lieu finalement, ils figureront parmi les plus chers de l'histoire: 13 milliards d'euros, un budget alourdi par le report et les mesures sanitaires.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux olympiques - Tokyo 2020

Un Australien premier champion olympique de park

Publié

le

Le Brésilien Pedro Barros en argent, l'Australien Keegan Palmer en or et l'Américain Cory Juneau en bronze: le premier podium olympique du park. (© KEYSTONE/AP/Ben Curtis)

Keegan Palmer est entré dans l'histoire. L'Australien est devenu le premier champion olympique de park, l'une des deux disciplines du skateboard, nouveau sport au programme des Jeux de Tokyo.

A l'issue de cette épreuve de park ou "bowl", qui consiste à réaliser des figures aériennes dans un bassin vide ponctué d'élements de relief, Palmer a devancé avec 95,83 points le Brésilien Pedro Barros (86,14) et l'Américain Cory Juneau (84,13).

Keegan Palmer, jeune skateur de 18 ans est né aux Etats-Unis à San Diego avant de partir enfant pour l'Australie dont il défend désormais les couleurs.

Actuel no 7 mondial, il a fini troisième du Dew Tour en 2019 (épreuve de référence en skate) et terminé quatrième des derniers Mondiaux.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Nadal souffre mais passe l'obstacle Jack Sock

Publié

le

Rafael Nadal a signé un retour gagnant à Washington (© KEYSTONE/AP/Nick Wass)

Rafael Nadal (ATP 3) a remporté mercredi son premier match depuis sa défaite subie en demi-finale à Roland Garros.

Mais l'Espagnol a eu besoin d'un troisième set et d'un tie-break pour vaincre Jack Sock (ATP 192) au 2e tour à Washington.

Le gaucher majorquin a battu l'Américain 6-2 4-6 7-6 (7/1) après 3h04' de jeu et devant quelque 7000 spectateurs. En convalescence pendant deux mois après une blessure au pied, il n'avait plus joué depuis sa défaite face à Novak Djokovik en demi-finale de Roland Garros en juin, ratant Wimbledon et les JO de Tokyo.

"Mon pied m'a fait mal. Ce soir, c'était douloureux. J'espère que ça ira mieux demain. Avoir gagné le match aide", a expliqué Rafael Nadal, qui affrontera le Sud-Africain Lloyd Harris (ATP 50) jeudi en 8e de finale.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Jeux olympiques - Tokyo 2020

Parchment sacré sur 110 m haies, Holloway se rate

Publié

le

Grant Holloway doit se contenter de l'argent sur 110 m haies (© KEYSTONE/AP/Charlie Riedel)

Le Jamaïcain Hansle Parchment a créé la surprise en devenant champion olympique du 110 m haies jeudi à Tokyo. Grand favori, Grant Holloway doit se contenter de l'argent.

L'équipe masculine des Etats-Unis est donc toujours en quête d'un premier titre sur la piste dans ces joutes. Champion du monde en titre, Grant Holloway semblait pourtant bien parti pour réparer cette anomalie. Mais il a calé sur les deux dernières haies.

Meilleur performeur mondial de l'année avec 12''81 (à 0''01 du record du monde), Grant Holloway a même dû s'arracher pour décrocher l'argent en 13''09. Hansle Parchment s'est paré d'or en 13''04, son meilleur temps de la saison, Ronald Levy (13''10) offrant une deuxième médaille à la Jamaïque dans cette épreuve.

A noter aussi l'élimination du relais 4x100 m masculin des Etats-Unis dès les demi-finales. Sixièmes de la 2e série, Trayvon Bromell, Fred Kerley, Ronnie Baker et Cravon Gillespie ont dû se contenter de 38''10, échouant à 0''02 d'une qualification au temps. Le meilleur chrono a été signé par la Jamaïque (37''82).

Crouser lance le poids à 23m30

Echec également, mais plus attendu, dans le concours du triple saut pour les Américains. Le meilleur d'entre eux, Will Claye, échoue au pied du podium avec 17m44, soit 3 cm de moins que le Burkinabé Hugues Fabrice Zango. L'or est revenu au Portugais Pedro Pichardo (17m98, record national), qui a nettement dominé cette finale, le Chinois Zhu Yaming décrochant l'argent avec 17m57.

Les lanceurs de poids ont mis un peu de baume au coeur des supporters de la Team USA en signant un doublé. Le recordman du monde Ryan Crouser a survolé les débuts, réussissant 23m30 à son dernier essai - à 7 cm de son record du monde - pour conserver le titre conquis en 2016 à Rio. Joe Kovacs (22m65) a conquis l'argent, le Néo-Zélandais Thomas Walsh (22m47) le bronze.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Jeux olympiques - Tokyo 2020

Moins de 86 kg: Reichmuth termine au 5e rang

Publié

le

Stefan Reichmuth a été battu par Javrail Shapiev en repêchage (© KEYSTONE/AP/Aaron Favila)

Stefan Reichmuth doit se contenter d'une 5e place aux JO de Tokyo chez les moins de 86 kg. Le Lucernois de 26 ans s'est incliné 5-2 en repêchage devant l'Ouzbek Javrail Shapiev.

Médaillé de bronze des Championnats du monde 2019, Stefan Reichmuth devait remporter deux combats jeudi pour se parer de bronze. Il a échoué dès le premier obstacle, battu aux points par un adversaire qu'il ne connaissait que très peu.

Sanctionné d'un point pour passivité après à peine une minute de combat jeudi matin, le Lucernois a pris l'avantage dans la foulée après une belle attaque qui aurait même pu lui rapporter 4 points. Mais il fut ensuite nettement dominé par Javrail Shapiev.

Une promesse

"Je me sentais bien au réveil. Je me suis préparé aussi bien que possible, mais j'ai senti mercredi soir que mon corps était à la limite", a-t-il souligné au micro de SRF. "L'objectif était de conquérir une médaille", a-t-il rappelé, fondant alors en larmes.

"J'en étais si proche. Je devrai analyser. Il me reste trois ans jusqu'à Paris", a enchaîné Stefan Reichmuth, qui ira chercher l'or à l'occasion des prochains JO. "C'est promis", a conclu le Lucernois, qui cherchera à offrir à la lutte helvétique sa première médaille olympique depuis celle conquis par Hugo Dietsche en 1984.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Jeux olympiques - Tokyo 2020

Connor Fields peut quitter l'hôpital, 6 jours après sa chute

Publié

le

Victime d'une lourde chute en BMX, Connor Fields va quitter l'hôpital (© KEYSTONE/AP/Ben Curtis)

Connor Fields va quitter l'hôpital jeudi, six jours après sa lourde chute durant la course olympique de BMX. L'Américain a été victime d'une hémorragie cérébrale.

Champion olympique en 2016, Connor Fields avait chuté dans un virage lors des demi-finales et avait été percuté par d'autres concurrents. Il avait été hospitalisé et avait passé une nuit en soins intensifs. "Il va maintenant rentrer chez lui pour retrouver ses amis et sa famille à Henderson, Nevada, et commencer sa rééducation", a déclaré Jonathan Finnoff, médecin en chef de l'équipe américaine.

"Je suis de retour. Enfin à peu près. Pour le moment, je n'arrive à tenir debout que 5 à 10 minutes à chaque fois, mais le travail est en cours", a pour sa part tweeté Connor Fields (28 ans), qui avait indiqué avant les Jeux qu'il envisageait de prendre sa retraite sportive après Tokyo.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Verseau

Excellente période, vous fourmillez d’idées plus géniales les unes que les autres. Tous ceux qui bossent avec vous, vous soutiennent ! Une aubaine !!!

Les Sujets à la Une

X