Rejoignez-nous

Suisse

Conditions hivernales et perturbations en Suisse alémanique

Publié

,

le

Paysage samedi à Uetendorf (BE), à 600 m d'altitude. (© KEYSTONE/PETER SCHNEIDER)

L'hiver s'est invité avec trois semaines d'avance en Suisse en cette fin de semaine, avant tout côté alémanique, avec çà et là de la neige en abondance et des perturbations. Une quarantaine de vols ont dû être annulés à l'aéroport de Zurich.

En montagne, il est tombé par endroits plus de 50 cm de neige fraîche au cours des dernières 24 heures, ont samedi annoncé les services météorologiques. Les Grisons ont été les plus blanchis, avec 70 cm de poudre du côté de Klosters et Bergün et 65 cm à Arosa. Des quantités exceptionnelles pour la Suisse orientale en décembre, selon MétéoSuisse.

Selon l'Office fédéral de météorologie et de climatologie, les chutes de neige de samedi représentent même des valeurs record pour le premier tiers du mois de décembre dans les stations de mesure de Zurich-Fluntern (26 cm), Elm GL (48 cm) et Coire (28 cm). Saint-Gall n'a manqué le record de 31 centimètres que d'un centimètre. Dans le reste de l'espace alpin, l'épaisseur de neige était de 20 à 40 centimètres.

La Suisse romande a été nettement moins concernée, hormis l'Arc jurassien. Il a aussi neigé dans la vallée du Rhône, mais pratiquement aucune perturbation ni accident notable n'ont été signalés. "C'est calme", a indiqué une porte-parole de la police valaisanne à Keystone-ATS.

Un seul accident a été signalé. Une camionnette est sortie de la route sur la route enneigée samedi après-midi à Gruyères (FR), non loin du nouveau téléski des Joux. Les quatre occupants ont été blessés, dont deux grièvement. Le conducteur était alcoolisé, a précisé la police fribourgeoise.

Zurich sous un manteau blanc

Ce fut plus agité à l'aéroport de Zurich, qui a dû biffer 22 départs et annuler 21 arrivées samedi matin à cause de la neige. Des vols de Swiss vers Berlin et Munich notamment n'ont pas pu avoir lieu. Les destinations de Bruxelles et Londres ont également été affectées. Pourtant, les services de déblayage avaient travaillé toute la nuit, a précisé une porte-parole.

Les opérations de dégivrage et de déblaiement ont entraîné souvent des retards de 20 à 40 minutes pour les vols qui ont pu être maintenus. Alors que le tarmac de Zurich-Kloten a reçu 15 cm de neige, les aéroports de Genève-Cointrin et Bâle-Mulhouse n'ont pas été perturbés. Seuls les vols pour Munich, en raison des nombreuses précipitations sur le tarmac bavarois, ont été annulés.

A Genève comme ailleurs en Suisse, le temps est resté pluvieux ou sec, la neige s'arrêtant sur les sommets alentour. Les 53'000 inscrits à la Course de l'Escalade ont été soulagés.

Même constat au Tessin, où les températures sont restées plutôt clémentes, entre 5 et 10 degrés.

Le danger de coulées de neige a été relevé au niveau 4 (sur une échelle de 5) dans les Grisons et dans une partie du Valais par l'Institut pour l'étude de la neige et des avalanches. Le vent du nord, fort en certains endroits, occasionnait un risque assez important de "déclenchement spontané d'avalanches" vu l'épaisseur du manteau neigeux au-dessus de 2200 m.

Trafic impacté

La neige a entravé le trafic des Chemins de fer rhétiques (RhB). Dans les Grisons, plusieurs lignes ont été partiellement interrompues samedi soir ou n'ont pu être empruntées que de manière limitée, ont indiqué les RhB dans la soirée. Des transports de remplacement n'ont pas été possibles partout.

Sur la ligne de l'Albula, la desserte sur le tronçon entre Bergün et Samedan a été empêchée par la chute d'un arbre sur un caténaire. En Basse-Engadine, la chute d'un arbre a également perturbé la circulation des trains entre S-chanf et Zernez.

Le trafic ferroviaire régional a aussi été entravé vers Berne et Lucerne, entre Berne et Thoune et Wolhusen et Schachen (LU) en particulier, à cause là aussi d'arbres sur la voie.

Le trafic ferroviaire international entre la Suisse et l'Allemagne a également été limité. La ligne Zurich-Munich a été interrompue samedi après-midi entre St. Margrethen SG et Munich. Sur la ligne en direction de Stuttgart, des problèmes ont été rencontrés le matin. Ceux-ci ont toutefois pu être résolus. La neige a été particulièrement abondante samedi à Munich et dans les environs.

Le trafic routier n'a pas été épargné. Plus de 120 accidents de la circulation ont été enregistrés en 24 heures dans les cantons de Berne et Zurich. De la tôle froissée dans l'immense majorité des cas. La police cantonale bernoise a enregistré 60 annonces de chutes d'arbres sur les routes.

Samedi après-midi, un arbre est par exemple tombé sur l'autoroute A6 entre Berne et Bienne près de Münchenbuchsee BE, comme l'a annoncé le TCS.

Le risque de crues restait limité au niveau 2 dans l'ensemble, que ce soit pour le Léman, l'Aar en aval du lac de Bienne, l'Arve et dans la Broye. Il était cependant de niveau 3 dans les Préalpes centrales et orientales, a indiqué MétéoSuisse.

Pour dimanche, du soleil est attendu, mais avec des températures souvent négatives ou autour de 0 degré.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Viola Amherd: "Bien sûr, je tiens au chef de l'armée Süssli"

Publié

le

Viola Amherd estime qu'elle et Thoma Süssli sont tous les deux d'accord pour combler le plus rapidement possible les lacunes de capacités qui se dessinent dans l'armée (archives). (© KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

La ministre de la défense Viola Amherd continue à apporter son soutien au chef de l'armée suisse Thomas Süssli, malgré la polémique qui a suivi ses déclarations sur un manque de liquidités de l'armée. "Bien sûr, je tiens au chef de l'armée Süssli", déclare-t-elle.

"Nous sommes tous deux d'accord pour combler le plus rapidement possible les lacunes de capacités qui se dessinent dans l'armée", ajoute Mme Amherd dans un entretien diffusé samedi par la Neue Zürcher Zeitung. "Nous avons cependant un autre objectif. Son rôle est de s'occuper de l'armée et de la sécurité. Je dois avoir une vision globale".

Des lacunes dans les systèmes coordonnés de l'armée ne peuvent pas être totalement évitées, estime la conseillère fédérale. "Cela signifie qu'il y aura inévitablement des lacunes temporaires lorsque les anciens systèmes arriveront à leur fin et que nous n'aurons pas pu acquérir les nouveaux par manque de moyens financiers".

"Il sera important que nous puissions à chaque fois acquérir une certaine partie des systèmes afin de pouvoir au moins poursuivre les formations et ainsi maintenir le savoir-faire dans les troupes", relève la centriste valaisanne.

Convoqués par une commission

A la fin janvier, la radio-télévision publique suisse alémanique SRF a présenté un document interne à l'administration faisant état d'un manque de 1,4 milliard de francs d'ici à la fin 2025 pour payer les achats d'armements déjà effectués par l'armée. Le lendemain, Thomas Süssli a relativisé la situation, parlant d'un manque de liquidités. Viola Amherd l'a ensuite contredit, affirmant que l'armée pouvait payer ses factures.

Tous deux ont été convoqués la semaine dernière pour une audition devant la commission des finances du Conseil national. Cette dernière est arrivée à la conclusion que l'armée n'avait pas de problème de financement, mais un problème de communication.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Yverdon vise la passe de cinq

Publié

le

Anthony Sauthier: buteur il y a deux semaines contre Servette, le latéral aura-t-il autant de réussite face au FC Bâle ? (© KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD)

Yverdon tentera ce samedi de remporter un cinquième match de rang à domicile. Le néo-promu reçoit le FC Bâle pour un coup d’envoi à 18.00.

Après le Stade Lausanne-Ouchy, Lucerne, Zurich et Servette, les joueurs du Nord-Vaudois entendent battre le FC Bâle de Fabio Celestini. Un succès les relancerait pleinement dans la course à la sixième place une semaine après leur défaite 3-1 devant le Lausanne-Sport.

Battu 2-1 par les Grasshoppers à Zurich le week-end dernier, le FC Bâle tentera d’éviter une treizième défaite dans cette saison bien "compliquée". Depuis son intronisation le 30 octobre, Fabio Celestini n’a encore jamais perdu deux matches de suite à la tête du FCB.

Dernier du classement avec 10 points de retard sur le Lausanne-Sport, le Stade Lausanne-Ouchy se déplace à St. Gall pour une rencontre qui débutera également à 18.00. Face à une équipe qui n’a cueilli qu’un point lors de ses cinq derniers matches, le SLO peut, pourquoi pas, créer la surprise s’il évolue dans le même registre que dimanche dernier à Berne face aux Young Boys contre lesquels il ne méritait pas vraiment de perdre.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Lausanne, sur un petit nuage, bat Ambrì et intègre le Top 3

Publié

le

Jason Fuchs (gauche), avec 2 assists, a inscrit ses 26e et 27e points. Michael Raffl (droite), avec un doublé, a signé ses 5e et 6e buts en 10 matchs. ©KEYSTONE/Cyril Zingaro

Tout va bien au Lausanne Hockey Club! En battant Ambrì-Piotta 4-1, les Lions signent une quatrième victoire consécutive au meilleur moment de la saison.

Le match s'annonçait serré. Lors des trois premières rencontres entre les deux clubs cette saison, le résultat s’est toujours joué à un but d'écart. Le premier match, à Ambrì, avait été remporté 5-4 par les Tessinois. Ils s'étaient également imposés à Malley 1-2 après prolongations. Et les Lions avaient finalement signé un succès lors du troisième acte en gagnant 2-3 après tirs au but. Mais ce vendredi à la Vaudoise Aréna, les hommes de Geoff Ward ont totalement balayé ce schéma.

Après un début de match plutôt dominé par les Levantins, les Lausannois ont retourné la situation. Tout d'abord à la 16e avec Michael Raffl qui a inscrit le 1-0 à 5 secondes de la fin d'un powerplay (assists: Jason Fuchs et Damien Riat). Janne Juvonen avait pourtant empêché le puck d'entrer après le tir de Jason Fuchs, mais Raffl a profité d'un léger rebond sur la jambière et d'un petit déséquilibre du gardien pour ouvrir la marque.

Et à la 20e sur une réussite de Damien Riat, encore une fois en supériorité numérique. Servi par Raffl et Fuchs qui se trouvait derrière la cage, l'attaquant a pu envoyer le puck, à ras du poteau, au fond des filets. Deux buts qui feront remonter la statistique du powerplay lausannois, mais qui sont tout de même un peu “chanceux”. Le 5 contre 4 reste l'une des principales lacunes des Vaudois, comme le confirme Jason Fuchs.

Jason FuchsAttaquant du LHC

Indépendamment de comment ces buts ont été inscrits lors du powerplay, ils auront au moins le mérite d'enlever une part de "stress" qui a pu se créer ces derniers temps où ça ne fonctionnait vraiment pas. Et d'être plus serein au moment d'aborder ces phases de jeu. "C'est sûr, chaque fois que tu marques un but ça te mets un peu plus en confiance, les choses deviennent plus instinctives, plus naturelles, explique Jason Fuchs. Et ce soir, on va pas se le cacher, le powerplay, ça nous gagne le match. Donc on sait qu'on va devoir continuer à travailler sur ça."

Une fin de match en dents de scie

Les Lions se sont ensuite offert une incroyable occasion d'aller creuser l'écart en début de deuxième tiers. Les Lausannois évoluaient en infériorité numérique, mais ont tenu bon pendant les 2 minutes de pénalité infligées à Ken Jäger. Et c'est justement le n°17 qui, en revenant sur la glace, a pu récupérer le puck et partir tout seul face au but. Mais Juvonen a dit non.

À la mi-match, rebelote avec ce puck qui a fini derrière le gardien tessinois, entre ses jambes et la ligne. Raffl a bien essayé de le pousser au fond des filets mais Laurent Dauphin a réalisé un excellent sauvetage en contrant la canne de l’Autrichien.

C'est finalement Johnny Kneubuehler qui a réduit le score. L'attaquant levantin a fait le tour de la cage pour venir tromper Connor Hughes (36e, assits: Rocco Pezzullo et Nando Eggenberger). À ce moment-là, le score, bien que tendu, n'est pas dramatique. Mais Jason Fuchs déplore un relâchement dans ce deuxième tiers qui n'était "vraiment pas bon". "On a subi, on a eu de la peine", lâche-t-il encore. Est-ce que c'est une question de mental? Les Lausannois se sont-ils trop reposés sur leur avantage? Ou est-ce simplement l'équipe en face qui a posé problème?

Jason FuchsAttaquant du LHC

La fin du match sera une partie de plaisir pour les Lions. Le 3-1 a, encore une fois, été inscrit en powerplay par Damien Riat (45e, assists: Lawrence Pilut et Connro Hughes). Deux passes, relativement rapides, pour faire traverser la glace au puck et permettre au n°9 de marquer sans même avoir besoin de poser le jeu.

Michael Raffl viendra mettre le point final de cette rencontre 30 secondes avant la sirène (assists: Ken Jäger et Fabian Heldner). Suite à un mauvais contrôle des Lévantins, l'attaquant lausannois a pu partir tout seul devant la cage vide, pour le plus grand bonheur des 9'150 supporter présents à la patinoire.

"Jamais trop haut, jamais trop bas"

Le LHC réalise ainsi une excellente opération et surfe sur une très bonne vague. "Je pense que la semaine passée était super importante, analyse Jason Fuchs, surtout avec les deux match à l'extérieur de samedi et dimanche. Et aujourd'hui, c'était peut-être un peu le match piège. Mais on trouve une solution pour gagner les matchs et c'est ça qui est important en ce moment."

Le classement de National League a d'ailleurs belle allure pour les Vaudois. Avec ce succès, ils remontent à la 3e place et comptent 85 points, tout comme Zoug. Ils conservent donc leur confortable avance de 8 points sur leurs poursuivants que sont Lugano et Berne.

Il reste maintenant quatre matchs pour Lausanne dans la saison régulière. Et le secret pour finir en beauté se trouve dans la gestions de cette "euphorie" des bons résultats. Il va en effet falloir s'en servir, sans toutefois être submergé par les émotions.

Jason FuchsAttaquant du LHC

Les Vaudois se déplacent à Zurich ce samedi. Ils accueilleront ensuite Genève-Servette mardi, repartiront sur la route du CP Berne samedi prochain avant de terminer la saison à la Vaudoise Aréna le 4 mars. Un match qui les opposera à Zoug.

Continuer la lecture

Hockey

Le HC Bienne réalise une très mauvaise opération

Publié

le

Jere Sallinen et Bienne ont fini par s'incliner contre Fribourg Gottéron (ici au duel Benoit Jecker). (© KEYSTONE/PETER SCHNEIDER)

Finaliste du dernier championnat, Bienne devra passer par les play-in cette saison, sauf incroyable retournement de situation. La défaite concédée contre Fribourg Gottéron (2-5) devrait avoir scellé le destin de Seelandais qui demeuraient sur neuf succès consécutifs à domicile depuis le 1er décembre dernier.

Contre des Biennois dominateurs dans le jeu et au niveau des occasions, les Fribourgeois ont fait preuve d'un réalisme rare, marquant leurs trois premiers buts sur leurs quatre premiers tirs cadrés. Si Marcus Sörensen s'est fait l'auteur de sa 31e réussite de la saison, les Dragons ont pu également compter sur la verve de leurs défenseurs (Streule, Gundersen), leur efficacité en supériorité numérique (2/2) et sur un excellent Reto Berra pour l'emporter. De retour au jeu après plus de trois semaines d'absence, Damien Brunner a inscrit le 2-4.

LHC: power-play décisif

Dans la lutte pour la sixième place, Lausanne fait partie des gagnants du soir. Le LHC s'est régalé en power-play contre Ambri-Piotta. Michael Raffl (16e) et Damien Riat (20e et 45e) ont profité des trois 5 contre 4 du match pour battre Janne Juvonen. Score final: 4-1. L'ancien junior du LHC, Johnny Kneubühler (36e) a permis aux Tessinois de rester dans le sillage des Vaudois jusqu'au début de l'ultime période.

Ajoie: le doublé de Frossard

Dans la rencontre des extrêmes, les ZSC Lions l'ont emporté aux tirs au but, à Porrentruy, contre Ajoie (3-2). Comme (trop) souvent cette saison, les Jurassiens n'ont pas démérité et ont pu compter sur un Damiano Ciaccio inspiré, mais ont concédé une quatrième défaite cette saison contre les Zurichois. A noter le doublé de Thibault Frossard en 71 secondes (27e et 28e minutes) pour les Ajoulots. En avant-match, le maillot de l'ancien attaquant Steven Barras a été officiellement retiré.

Mauvaise affaire genevoise

A la recherche de précieuses unités pour décrocher une place en play-off, Lugano (5-2 contre Langnau), Berne (4-1 à Zoug) et Davos (3-0 contre Kloten) ont tous signé une victoire à trois points. Des résultats qui ne font pas l'affaire de Genéve-Servette, un autre de leurs adversaires directs.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Bélier

Si vous le pouvez, octroyez-vous quelques jours de repos. Vous avez véritablement besoin de changer de contexte et d’environnement !

Les Sujets à la Une

X