Rejoignez-nous

Suisse

La communauté oecuménique de Taizé fête ses trois quarts de siècle

Publié

,

le

La communauté de Taizé avait accueilli plus de 40'000 jeunes à Genève à la fin 2007 (archives). (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

La communauté oecuménique de Taizé, fondée en Bourgogne par le religieux vaudois Roger Schutz, fête ses 75 ans mercredi. Dédiée à la réconciliation entre les chrétiens mais aussi entre les peuples, elle rassemble aujourd’hui quelque 80 frères d'une trentaine de pays.

La communauté a acquis une notoriété notamment par le succès de ses Rencontres européennes de jeunes, organisées en divers endroits du continent depuis 1978. Ces rencontres ont attiré au total quelque deux millions de jeunes de différentes confessions chrétiennes. La Suisse les a accueillies à deux reprises, en 2007 à Genève et 2017 à Bâle.

La communauté de Taizé a été fondée en 1944 dans le village de Bourgogne du même nom, située entre Lyon et Dijon. Le dimanche 17 avril 1949, jour de Pâques, les sept premiers frères, d'origine évangélique, prononcent leurs voeux et s'engagent pour la vie dans le célibat, la vie commune et la simplicité. Des catholiques se rallient rapidement au mouvement.

"Appel des profondeurs"

La communauté de Taizé a longtemps été dirigée par son fondateur, le pasteur et théologien protestant Roger Schutz, rappellent le site de la communauté ainsi que cath.ch. "Il m'est apparu qu'un nombre restreint nous permettait de répondre à cet appel des profondeurs: manifester concrètement une réconciliation continue", expliquait le religieux vaudois.

Frère Roger a été assassiné le 16 août 2005 à Taizé même, à l'âge de 90 ans, par une femme déséquilibrée. Le catholique allemand Alois Löser lui a succédé pendant 18 ans.

En décembre dernier, frère Alois a transmis sa charge de prieur à frère Matthew, de nationalité britannique et de confession anglicane. La communauté a donc connu trois prieurs de trois confessions différentes dans son histoire.

Contemplation et solidarité

"Nous sommes entre l’appel contemplatif et l’appel apostolique. Il faut associer lutte et contemplation, vie intérieure et solidarité humaine", a déclaré récemment frère Mathew au journal français La Croix.

La plupart des frères résident à Taizé même. Mais un quart d'entre eux environ vivent dans des petites communautés en Asie, en Afrique et en Amérique du Sud et partagent leur quotidien avec des déshérités, des enfants des rues et des marginaux.

A Taizé, les frères de la communauté, de concert avec les soeurs d’autres communautés, accueillent des jeunes tout au long de l’année, avec l'appui de volontaires. Prière, recherche de sens et lecture de la Bible font partie du programme, observé dans le silence.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suisse Romande

Une voie de médecine générale testée aux urgences de Sion (VS)

Publié

le

Les urgences de l'hôpital de Sion collaborent avec les médecins de premier recours pour désengorger le service (archives). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Des médecins généralistes de garde prennent désormais en charge des personnes arrivées aux urgences de l'Hôpital de Sion en soirée pour une situation non urgente. Un projet pilote testé durant quatre mois et qui doit contribuer à désengorger le service.

La mise en place de cette voie de médecine générale aux urgences (VMGU) "est le fruit d'un long travail" entre les différents partenaires impliqués, a indiqué jeudi à la presse Mathias Reynard, chef du département de la santé, des affaires sociales et de la culture. Le canton a approché des médecins généralistes des cercles de garde de Sierre, Sion et Martigny pour mettre sur pied cette expérience pilote.

Celle-ci a débuté en juin et se terminera fin septembre, avec à la clé un bilan. Si les résultats sont positifs, le VMGU sera reconduit.

Avec cette nouvelle voie, le Valais "ne réinvente par la roue", admet Mathias Reynard. Il s'inspire de ce qui se fait déjà dans le Haut-Valais et dans d'autres cantons comme Genève, Fribourg ou Neuchâtel.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Lausanne: plongée dans les collections du Naturéum et du MCAH

Publié

le

L'exposition "Spécimens 24" propose une plongée dans les collections du Naturéum et du MCAH. (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Le Naturéum (Muséum cantonal des sciences naturelles) et le MCAH (Musée cantonal d'archéologie et d'histoire) explorent leurs collections dans une nouvelle exposition. "Spécimens 24" se dévoile jusqu'au 30 mars 2025 au Palais de Rumine et au Jardin botanique cantonal de Lausanne, mais aussi dans d'autres lieux du canton.

Cette exposition vise à interroger le rôle des musées scientifiques aujourd'hui et à rappeler l'importance des spécimens, "au coeur des collections muséales de sciences", indiquent les deux institutions vaudoises. Quelles sont les raisons d'être des collections scientifiques, autant anciennes que récentes? Quels critères doivent guider la sélection des spécimens? Telles sont quelques-unes des questions qui sont abordées dans "Spécimens 24".

Le parcours de l'exposition est centré sur "trois fonctions cardinales": se souvenir, étudier et transmettre. Ce parcours est complété par un volet consacré aux tourbières, "un environnement naturel très spécifique", présenté dans les espaces publics du conservatoire du Jardin botanique cantonal, poursuit le dossier de presse.

Les visiteurs pourront prolonger l'exposition sur d'autres sites, des partenariats ayant été conclus avec Plateforme 10, les Sites et Musée romains d'Avenches et l'Université de Lausanne. Différents artistes y présenteront leurs oeuvres pour faire "dialoguer arts et sciences".

"Spécimens 24" s'accompagne aussi d'un programme de médiation: visites guidées, débats, conférences, ateliers pour enfants et adultes, projections et contes pour enfants.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Lausanne

Un nouveau directeur à l'Eracom de Lausanne

Publié

le

Un nouveau directeur à la tête de l'Eracom à Lausanne (photo d'illustration). (© KEYSTONE/ALEXANDRA WEY)

Antoine Oberholzer est le nouveau directeur de l'Ecole romande d'arts et communication (Eracom) à Lausanne. Désigné par le Conseil d'Etat vaudois, il prendra ses fonctions le 1er août à la place de Serge Overney qui a fait valoir son droit à la retraite.

Au bénéfice d'une licence en sociologie et anthropologie et d'un CAS en administration et gestion d’institutions de formation, M. Oberholzer travaille depuis 2001 à l'école professionnelle commerciale du Chablais (Epca). Engagé en tant qu'enseignant, il y a occupé la fonction de doyen dès 2009, avant d'en être promu directeur en 2018.

Pour rappel, l'Eracom a vécu plusieurs crises ces dernières années, entraînant plusieurs changements au niveau de la direction. Fin 2023 encore, des enseignants et leur syndicat avaient dénoncé un climat de travail "toxique" et des dysfonctionnements en matière de management.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Plus de soixante spectacles à l'affiche de Beausobre à Morges

Publié

le

Sophie Marceau est l'une des têtes d'affiche de la nouvelle saison du théâtre de Beausobre (archives). (© KEYSTONE/URS FLUEELER)

Le Théâtre de Beausobre a dévoilé jeudi l'affiche de sa prochaine saison, riche d'une soixantaine de spectacles. Plusieurs figures de la scène théâtrale et musicale française défileront à Morges (VD), à l'instar notamment de Sophie Marceau et Renaud.

Comme chaque année, Beausobre accueillera plusieurs pièces des théâtres parisiens. Outre Sophie Marceau, qui partage la scène avec François Berléand dans "La Note", Yvan Attal, Stéphane de Groodt, Jonathan Lambert, Alessandra Sublet, Florence Pernel, Stéphane Freiss, Régis Laspalès, Michel Fau, Christiana Reali, Lionel Abelanski, Camille Cottin, Julien Aluguette ou encore Virginie Lemoine sont annoncés.

Côté musical, les programmateurs promettent des concerts "multiculturels dans des styles variés et colorés." Ibrahim Maalouf, Angélique Kidjo Christophe Willem, Kimberose, Renaud, Chilly Gonzales, Clara Ysé, les soeurs Katia et Marielle Labèque et Brad Mehldau seront notamment de la partie.

La Geneva Camarata présentera "La Danse du soleil" où se mêleront musique classique, danse et théâtre. Parmi les autres propositions musicales de la saison, la salle du CUBE accueillera Noé Preszow, Flèche Love et Phanee de Pool pour un week-end spécial de concerts debout.

Les adeptes de danse auront aussi droit à plusieurs spectacles avec le Gala des étoiles de Cuba, Hervé Koubi, Beaver Dance Company, Queen Blood et le Béjart Ballet Lausanne.

Au chapitre humour, c'est le Vaudois Simon Romang qui ouvrira la saison avec son seul en scène "Poussette". Suivront Manu Payet, Panayotis Pascot, Philippe Lellouche, Isabelle Nanty, Christelle Chollet, Véronique Gallo ou encore Bérengère Krief.

Beausobre proposera également une gamme de spectacles familiaux, allant du cirque à la magie en passant par le théâtre et les marionnettes.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Balance

Pourquoi être aussi stressé ? Respirez pour vous apaiser. L’occasion de vous exprimer arrivera bientôt. En attendant, contentez-vous de rester attentif !

Les Sujets à la Une

X