Rejoignez-nous

Suisse

L'aéroport binational de Bâle-Mulhouse fête ses 75 ans

Publié

,

le

L'aéroport de Bâle-Mulhouse en 1954... (Archives © KEYSTONE/PHOTOPRESS-ARCHIV/JULES VOGT

L'Euroairport de Bâle-Mulhouse fête son 75e anniversaire samedi. L'aéroport franco-suisse a été inauguré le 8 mai 1946.

L'Euroairport, situé sur sol français à quelques kilomètres de Bâle, est binational, un cas unique au monde. Il est cogéré et cofinancé par la Suisse et par la France. C'est le troisième aéroport de Suisse après Zurich et Genève.

L'idée d'un aéroport binational a été lancée avant la Seconde Guerre mondiale. L'aéroport situé près de l'actuel port de Birsfelden (BL) avait atteint ses limites et aucun site alternatif n'a pu être trouvé sur sol suisse. La seule solution était donc de construire sur sol français, à proximité de la frontière.

... et en 2019 (Archives © KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS).

Pose de la première pierre

La France a tout de suite été intéressée par cette idée. La planification a commencé juste après la fin de la guerre. Tout est allé très vite. Le 8 mars 1946 a eu lieu la cérémonie de pose de la première pierre avec une piste faite de tôles provenant des stocks de l'armée américaine et des baraquements en bois de l'armée française.

Dès le 29 avril, Swissair a effectué des essais d'atterrissages et de décollages avec un DC3. L'aéroport a été ouvert officiellement au trafic aérien le 8 mai 1946. Le traité entre la Suisse et la France réglant les modalités de gestion et de financement de l'aéroport a été signé à Berne le 4 juillet 1949 par le conseiller fédéral Max Petitpierre et l'envoyé français Henri Hoppenot.

En 1953, l'aéroport a été relié à la ville de Bâle par une nouvelle route située entièrement sur sol français, mais qui fait partie du réseau routier suisse. Son statut est règlé par une convention franco-suisse signée en 1949.

Crossair et Easyjet

L'Euroairport a connu un essor dans les années 1990 avec la compagnie aérienne Crossair qui utilisait l'aéroport comme plateforme pour ses vols européens. La faillite de Swissair en 2001 a entraîné la disparition de Crossair, provoquant une période d'incertitude pour l'Euroairport. Il a connu un nouvel essor quelques années plus tard avec l'installation de la base de la compagnie Easyjet.

La croissance continuelle de l'aéroport a été stoppée nette avec la crise du coronavirus qui a durement frappé l'ensemble du trafic aérien dans le monde. En 2020, l'Euroairport n'a enregistré que 2,6 millions de passagers, contre 9,1 millions l'année précédente, un record.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

FC Sion: un grand merci à Edin Omeragic

Publié

le

La troisième bévue d'Edin Omeragic qui permet au FC Sion de rester en Super League. (© KEYSTONE/CYRIL ZINGARO)

Trois bévues du gardien remplaçant du Servette FC Edin Omeragic ont permis au FC Sion d'assurer son maintien. Il ne passera pas par la case du barrage après son nul (3-3) heureux face aux Genevois.

Victorieux 3-2 du FC Zurich au Letzigrund après avoir pourtant été mené 2-0 à la 27e, le FC Lucerne devra sauver sa place en Super League lors d'une double confrontation face au FC Schaffhouse. Si une morale existait dans le football, jamais cette équipe si séduisante depuis le remplacement de Fabio Celestini par Mario Frick, n'aurait dû connaître un tel sort. Poussée par son public et par un élan formidables, elle est depuis des semaines l'une des formations les plus séduisantes du pays.

Une impression pitoyable

On ne peut pas malheureusement en dire autant du FC Sion. Sans les cadeaux royaux du malheureux Omeragic, le FC Sion aurait dû prolonger sa saison une semaine de plus comme l'an dernier pour un barrage qui aurait été bien celui de tous les dangers en raison de la pauvreté de son jeu. Face pratiquement à la seconde équipe du Servette FC, les Valaisans ont laissé une impression pitoyable. Si le Servette FC avait tout simplement aligné un gardien à la hauteur, jamais les Valaisans n'auraient cueilli ce point du nul qui les sauve.

Edin Omeragic a commis une première erreur de relance sur l'ouverture du score de Filip Stojilkovic à la 26e. A la 77e alors que son équipe menait 3-1 face à des Sédunois qui avaient vraiment abdiqué, il récidivait pour offrir à Itaitinga la possibilité de réduire la marque. A la 85e, il renvoyait mal une frappe de ce même Itaitinga pour le plus grand bonheur de Gaëtan Karlen et des supporters valaisans. Le FC Sion était sauvé, c'est vrai. Mais il n'a pas sans doute fini de se demander par quel miracle.

Encore sous contrat une année, Paolo Tramezzani a mené à bien une deuxième opération maintien après celle de 2020. Mais son président doit désormais se demander si son entraîneur sera bien l'homme de la situation la saison prochaine. Le manque d'identité dans le jeu interpelle. Le FC Sion donne, par ailleurs, l'image d'une équipe sans âme, incapable d'entraîner son public. Ce constat ne date malheureusement pas de hier.

Alex Frei de retour au FC Bâle

Grand artisan du maintien du FC Sion en 2020, Pajtim Kasami a été le buteur qui a permis au FC Bâle de conserver sa deuxième place au classement. Le Champion du monde a signé le 2-1 pour les Rhénans face à Lugano. Mais cette rencontre contre les Tessinois n'était pas le fait du jour au Parc Saint-Jacques. L'imminence de l'arrivée d'Alex Frei l'a reléguée au second plan.

Moins de vingt-quatre heures après avoir conduit le FC Winterthour en Super League, le meilleur buteur de l'histoire de l'équipe de Suisse s'apprête à reprendre les rênes de "son" club. Après un court intermède malheureux en 2018, Alex Frei revient par la grande porte. Aux yeux de David Degen, il est l'homme qui va redonner très vite ses lettres de noblesse au FCB. Le chantier qui se présente devant lui semble pour le moins très vaste.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Lausanne: près de 3800 personnes ont visité des ateliers d'artistes

Publié

le

Pour cette 16e édition d'Aperti, pas moins de 59 artistes avaient répondu à l'appel à Lausanne, Lutry, Renens, Prilly, Chavannes-près-Renens et Mont-sur-Lausanne. Ils ont présenté samedi et dimanche de 12h00 à 18h00 leurs oeuvres dans 57 ateliers (archives). (© Keystone/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

La 16e édition d'Aperti s'est tenue ce week-end à Lausanne et dans les environs. Près de 3800 personnes ont pu visiter des ateliers d'artistes et discuter de la création avec eux, ont indiqué dimanche les organisateurs.

Pas moins de 59 artistes avaient répondu à l'appel à Lausanne, Lutry, Renens, Prilly, Chavannes-près-Renens et Mont-sur-Lausanne. Ils ont présenté samedi et dimanche de 12h00 à 18h00 leurs oeuvres dans 57 ateliers. "Une belle occasion d'arpenter la ville à la découverte d'univers artistiques multiples", écrivent les responsables dans un communiqué.

Pour les visiteurs, un véritable panorama était en effet à découvrir à l'enseigne d'Aperti 2022, mêlant peinture, dessin, photographie, livre d'artiste, sculpture, gravure, installation, vidéo et multimédia. Cette année, en marge des travaux présentés dans leurs ateliers, certains artistes ont même créé des ½uvres in situ, parfois participatives.

Le public était divers: passionnés d'art, familles, amis ou encore collectionneurs. Pour tous, l'occasion était donnée de découvrir des lieux privés et de rencontrer des artistes dans leur univers intime et expérimental. Pour participer à ces "coulisses de la création", il suffisait de télécharger un pass gratuit qui était scanné à l'entrée des ateliers. La prochaine édition se tiendra au printemps 2023, annoncent déjà les organisateurs.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Lausanne

Net'Léman 2022: près de 4 tonnes de déchets ramassés dans les eaux

Publié

le

En onze ans, Net'Léman a permis de repêcher 120'000 kilos de déchets sauvages. En moyenne, environ dix tonnes de macro-déchets en plastique se retrouvent chaque année dans les eaux du Léman (archives). (© Keystone/LAURENT GILLIERON)

Net’Léman, le grand nettoyage de printemps du lac, a permis de ramasser 3867 kilos de déchets ce week-end. Quelque 1200 bénévoles, dont 300 plongeurs de 23 clubs, ont participé à cette 11e édition.

L'événement a eu lieu simultanément sur quatorze sites tout autour du Léman, de Cologny (GE) à Noville (VD) en passant par Nyon, Morges Lausanne, Vevey ou encore Evian (F). Berges, enrochements, ports, débarcadères, quais, plages, embouchures de rivières ont ainsi été passés au peigne fin.

Selon l'Association pour la Sauvegarde du Léman (ASL), organisatrice de la manifestation environnementale, un constat est frappant: les déchets en plastique, contenants jetables et mégots sont les déchets les plus fréquemment trouvés.

"Malgré plus de 200 millions de francs par an consacrés au nettoyage des espaces publics en Suisse, ces déchets de petite taille passent souvent inaperçus et terminent leur courte vie en compagnie des canards une fois la bise levée. Les mégots polluent jusqu'à 1000 litres d'eau et les déchets en plastique se fragmentent en particules jusqu'à devenir invisibles à l'½il nu", explique l'ASL dans un communiqué publié dimanche.

Trouvailles insolites

"Des lois bannissant les contenants jetables ou les mégots jetés à terre dans les espaces naturels devraient ainsi être adoptées rapidement, et sur l'ensemble du territoire, si l'on ne souhaite pas devoir ramasser ces déchets sauvages pendant encore de nombreuses années", recommande l'association.

Net'Léman 2022 s'est donc soldé par le ramassage d'exactement 3867 kilos de déchets. Dans le détail, selon les organisateurs, il a permis de récupérer 59'421 mégots de cigarettes, 632 kilos de plastique, 1403 bouteilles en verre, 4091 canettes alu et 1259 bouteilles de PET.

Quelques trouvailles insolites ont marqué cette 11e édition: un chaudron, un frigo, une machine à laver, un bidet, un drone, 62 pneus, 38 cigarettes électroniques, 20 bouteilles de protoxyde d'azote ou encore 17 cônes de chantier.

128 tonnes de déchets en moins

En plus de l'action de nettoyage, l'ASL met aussi en avant les astuces et bonnes pratiques pour minimiser les déchets en amont: gourdes, vaisselle de réutilisation, gobelets à usages multiples, sac en tissu, tout ce qu'il faut avoir avec soi afin d'éviter d’encombrer les poubelles.

En onze éditions depuis 2005, Net'Léman a permis de repêcher 128'000 kilos de déchets sauvages. En moyenne, environ dix tonnes de macro-déchets en plastique se retrouvent chaque année dans les eaux du Léman.

L'ASL est une association franco-suisse, à but non lucratif, apolitique, de référence scientifique et reconnue d'utilité publique. Depuis 2018, le navigateur et skipper professionnel suisse Alan Roura est le parrain de l'événement annuel.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Un quatrième titre de suite pour Elfic

Publié

le

Romain Gaspoz a mené Elfic à un deuxième triplé consécutif (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Elfic n'a pas failli et a cueilli dimanche un quatrième titre de champion de Suisse consécutif.

Les Fribourgeoises se sont imposées 68-50 face à une valeureuse équipe de Nyon dans le cinquième et dernier acte de la finale des play-off de SBL.

Déjà victorieuses de la Coupe de la Ligue (SBL Cup) et de la Coupe de Suisse (Patrick Baumann Swiss Cup) cette année, les Elfes signent donc un deuxième triplé consécutif. Mais leur saison fut bien plus compliquée que la précédente, qu'elles avaient terminée invaincues sur la scène nationale.

D'une part, le club de la présidente Karine Allemann a dû faire face aux accusations de maltraitance psychologique portées par d'anciennes joueuses à l'encontre du coach Romain Gaspoz et révélées par La Liberté. D'autre part, la concurrence s'est renforcée avec un Nyon Basket Féminin bien plus compétitif.

Les Elfes ont ainsi perdu deux matches en saison régulière, contre quatre pour Nyon. Battues à St-Léonard dès l'entame de la série, incapables de plier l'affaire mercredi au Rocher, Marielle Giroud (12 points, 11 rebonds, 4 assists dimanche) et ses équipières ont toutefois su élever leur niveau de jeu dans cet acte V pour décrocher le sixième titre national de l'histoire du club.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Vaud

La Parade Navale de la CGN a attiré 7000 personnes à Montreux (VD)

Publié

le

Sous le soleil, cette édition 2022 a rassemblé le "Montreux" (1904), le "Vevey" (1907), l'"Italie" (1908), "La Suisse" (1910), le "Savoie" (1914), le "Simplon" (1920) ainsi que le "Rhône" (1927) fraîchement restauré. Une flotte de sept bateaux ne s'était pas présentée à la Parade Navale depuis 2017. (© Keystone/VALENTIN FLAURAUD)

Après deux éditions reportées en raison du Covid, les quais de Montreux (VD) ont accueilli 7000 personnes dimanche lors de la Parade Navale 2022 de la CGN. Quelque 2000 passagers ont pu embarquer sur les sept bateaux Belle Epoque qui ont évolué sur le lac Léman.

Sept des huit bateaux de la flotte Belle Epoque en navigation ont participé à l'événement dans l'après-midi, a indiqué la Compagnie générale de navigation sur le Léman (CGN). Après 45 minutes de chorégraphie au large, le spectacle s'est poursuivi aux abords des quais pour un deuxième tableau du ballet aquatique.

Au total, il a duré 1h30 et s'est terminé en beauté vers 15h30 par le concert de coups de sifflets des bateaux en parade et au son du célèbre morceau "Smoke on the Water" joué par l'Harmonie de Montreux, précise encore la CGN.

En 2023 pour les 150 ans de la CGN

Sous le soleil, cette édition 2022 a rassemblé le "Montreux" (1904), le "Vevey" (1907), l'"Italie" (1908), "La Suisse" (1910), le "Savoie" (1914), le "Simplon" (1920) ainsi que le "Rhône" (1927) fraîchement restauré. Une flotte de sept bateaux ne s'était pas présentée à la parade depuis 2017.

La chorégraphie navale a été imaginée et dirigée par le premier capitaine Olivier Chenaux, aux commandes du "Montreux", spécialement mis à l'honneur cette année pour la ville hôte. L'événement a d'ailleurs été réalisé en partenariat avec la Ville de Montreux.

La prochaine édition se déroulera en mai 2023, année des 150 ans de la CGN, dans un lieu tenu encore secret. En 2019, la parade avait eu lieu au large de Rolle, attirant plus de 5000 personnes sur les quais. En 2018, elle s'était tenue pour la première fois en France, à Evian, et avait attiré plus de 10'000 personnes. Les "Parades Navales" de la CGN ont été lancées en 1995.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Verseau

Petit panier percé, vous avez laissé libre cours à vos fringales dépensières. Maintenant, va falloir redresser la barre !

Les Sujets à la Une

X