Rejoignez-nous

Suisse

Vingt morts dans le crash de « Tante Ju »

Publié

,

le

Le crash d'un avion de collection samedi au Piz Segnas, dans les Grisons, a fait 20 victimes. Il s'agit du plus grave accident aérien survenu en Suisse ces dernières années.

"Il n'y a plus aucun espoir de retrouver des survivants", a déclaré Andreas Tobler, chef de la police cantonale des Grisons, dimanche devant les médias à Flims (GR).

Parmi les victimes, on dénombre 8 couples et quatre personnes seules. Il s'agit de 9 hommes et 8 femmes des cantons de Zurich, Thurgovie, Lucerne, Schwyz, Zoug et Vaud ainsi que d'un couple autrichien et de leur fils.

Quant aux trois membres d'équipage, ils venaient des cantons de Thurgovie et de Zurich. L'avion revenait d'un voyage à Locarno (TI) et devait atterrir à Dübendorf (ZH).

L'accident s'est produit samedi peu avant 17h00, à 2540 mètres d'altitude. L'appareil, un Junkers Ju-52 construit en 1939, plus connu sous le nom de "Tante Ju", était à sa capacité maximum au moment du drame.

Chute à pic

Cinq hélicoptères participent aux secours depuis samedi. Les causes du drame ne sont pas encore connues. "L'appareil a chuté à pic et à une vitesse relativement élevée", a déclaré Daniel Knecht, du Service suisse d'enquête de sécurité (SESE).

Une enquête a été ouverte par le Ministère public de la Confédération, en collaboration avec le SESE, le Ministère public des Grisons et la police cantonale, pour établir les causes de l'accident.

A l'heure actuelle, une collision avec un obstacle, un câble ou un autre aéronef peut être exclue, tout comme la thèse d'une explosion en vol. "Il n'y a eu aucune influence extérieure", a précisé l'expert. L'appareil ne contenait pas de boîte noire. L'enquête sera donc "complexe" et prendra du temps.

La canicule qui sévit actuellement en Suisse peut compromettre la performance des moteurs, mais elle ne suffit pas pour causer à elle seule un accident.

Appareil mythique

L'appareil accidenté dans les Grisons est un des quatre "Tantes Ju" de l'association Ju-Air des amis de l'armée de l'air suisse. Créée il y a près de 50 ans, elle propose avant tout des vols à bord de leurs mythiques avions de collection.

Le Junkers JU-52 est un avion de transport en tôle ondulée fabriqué par la firme allemande Junkers à partir des années 1930 et jusque dans les années 50. Il a été utilisé par de nombreuses compagnies aériennes, mais aussi comme avion de transport militaire et comme bombardier pendant la Seconde Guerre mondiale.

Vieux avions

L'association n'avait connu jusqu'à samedi que deux accidents avec ses avions. Sur l'aéroport de Coblence en 1987, avec uniquement des dégâts matériels. Et en 1998 sur l'aéroport de Samedan (GR).

Il n'y a fondamentalement pas de rapport entre l'âge d'un avion et sa sécurité, a expliqué Daniel Knecht. "Les appareils les plus anciens peuvent, s'ils sont bien entretenus, opérer en toute sécurité", a-t-il affirmé.

Pilotes expérimentés

L'avion faisait l'objet de services d'entretien toutes les 35 heures de vol, pour la dernière fois en juillet, a annoncé Ju-Air. Selon Kurt Waldmeier, directeur de la compagnie, les deux pilotes à bord de l'appareil étaient très expérimentés. "Il s'agit de l'épisode le plus sombre de l'histoire de la compagnie", a-t-il souligné.

Le président de la Confédération Alain Berset a adressé un message de condoléances aux familles des victimes sur Twitter. "Mes pensées vont aux familles et proches des victimes, auxquelles j'adresse - au nom du Conseil fédéral toute ma sympathie", peut-on lire dans un message relayé par le vice-chancelier de la Confédération André Simonazzi.

Autre accident à Hergiswil

Samedi dans la matinée, un autre accident d'avion avait eu lieu dans une forêt d'Hergiswil (NW). Quatre membres d'une même famille, dont deux enfants en bas âge, y ont perdu la vie, a rapporté la police cantonale nidwaldienne.

La dernière catastrophe aérienne d'ampleur sur sol helvétique remontait au 24 novembre 2001. Un appareil Jumbolino de la compagnie Crossair en phase d'atterrissage à l'aéroport de Kloten s'était écrasé dans une forêt près de Bassersdorf (ZH). L'accident avait fait 24 morts.

(ATS / KEYSTONE - POLICE CANTONALE DES GRISONS)

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux olympiques

Léonie Pointet: "On m'a toujours dit que je courais vite"

Publié

le

Léonie Pointet réalisera son rêve dans quelques jours. ©KEYSTONE/ATHLETIX.CH/Ulf Schiller

La nouvelle génération de sprinters suisses sera à Paris dans quelques jours. Léonie Pointet sera alignée sur le 200m. Rencontre après une matinée d'entraînement.

Sous un soleil de plomb, c’est sans surprise que je retrouve Léonie Pointet au stade de la Pontaise. Le terrain est en train d’être préparé pour un match de foot, mais pas de quoi nous faire oublier que c’est aussi une sorte de temple de l’athlétisme à Lausanne. Un lieu rempli de souvenirs pour la sprinteuse de 23 ans.

Léonie PointetSprinteuse

Cette séance de dédicace date un peu, difficile de se souvenir de qui était présent exactement. “Peut-être Fraser-Pryce?”, s’amuse la Vaudoise. Les noms lui échappent peut-être, mais on sent que ça lui rappelle de bons moments. Mais si la Vaudoise a commencé l’athlétisme, ce n’est pas à cause des stars du sprint de l’époque.

Léonie PointetSprinteuse

De quoi lui donner l’énergie pour se dépasser. “C’est une grande sœur, donc j’avais toujours envie d’être un peu meilleure qu’elle”, sourit Léonie Pointet. Lorsque je lui demande si elle se souvient de ses premiers tours de piste, c’est plutôt l’équipement qui a marqué la Vaudoise.

Léonie PointetSprinteuse

Une particularité de la famille Pointet, c’est que quasi tout le monde est engagé en politique. Un papa conseiller national, une maman municipale et une grande sœur députée au Grand Conseil. Alors, la sprinteuse compte-t-elle là aussi marcher dans les pas de sa sœur? “Ça ne m’intéresse pas trop, donc je ne pense pas que je vais me diriger là-dedans. Après, on ne sait jamais, peut-être que dans 10 ans ça m’intéressera”, rigole la sprinteuse sans grande conviction.

 

Dans la cour des grands

Sa passion pour l’athlétisme, elle, ne s’est pas fait prier. Léonie Pointet excelle donc dans le sprint, notamment sur 200m et sur le relais 4x100m. Et le choix de se diriger vers la course n’a pas été compliqué.

Léonie PointetSprinteuse

L’envie de devenir pro s’est aussi construite dans la foulée.

Léonie PointetSprinteuse

Depuis l’époque des “pointes de Bolt”, Léonie Pointet a décroché deux titres de championne de Suisse indoor, un autre en outdoor et une médaille de bronze aux championnats européens U23. Son plus beau souvenir? “Les Championnats du monde à Budapest l’année passée sur 200m, répond sans hésiter la Vaudoise. J’ai été appelée au dernier moment pour courir, donc c’était une grande surprise. Et j’ai réussi à battre mon record personnel, c’était une course incroyable.” Alors maintenant, elle court avec les athlètes qu’elle regardait à la télévision.

Léonie PointetSprinteuse

Les premières fois qu’elle a eu l’occasion de se retrouver à leurs côtés, dans la même compétition, quelles étaient les émotions? Un accomplissement, de la fierté?

Léonie PointetSprinteuse

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Léonie Pointet (@leonie.tet)

Pour arriver à ce niveau dans l’athlétisme, il faut du travail et de la persévérance. Le milieu est très compétitif et il faut se faire sa place. Un point que Léonie Pointet a appris à gérer avec le temps.

Léonie PointetSprinteuse

Autre point important à gérer: la vie professionnelle à côté de l’athlétisme. En ce moment, Léonie Pointet fait des études à l’école de physiothérapie à Lausanne. Heureusement, l’établissement permet un aménagement des cours assez flexible, ce qui a permis à la sprinteuse de libérer le temps nécessaire pour la qualification pour les JO cette année. Et cette autre voie, Léonie Pointet ne l’a pas choisie par hasard.

Léonie PointetSprinteuse

 

Un müesli au cas où

Au cours de la dernière année, la place était aux qualifications olympiques. Des courses que la sprinteuse a d’abord abordées sans pression.

Léonie PointetSprinteuse

Une fois la qualification en poche, fallait-il encore attendre la sélection officielle des athlètes. Comment a-t-elle appris qu’elle serait du voyage à Paris?

Léonie PointetSprinteuse

À Paris, elle sera alignée sur le 200m où elle vise d’atteindre la finale. Elle fait aussi partie des 6 filles présélectionnées pour le 4x100m. Un rêve qui se réalise.

Léonie PointetSprinteuse

La Vaudoise aborde cependant la compétition avec un certain calme. Et elle est prête à faire face aux petits tracas.

Léonie PointetSprinteuse
Continuer la lecture

Culture

Après le Gurten, Nemo au Festival du film de Locarno

Publié

le

Nemo s'est produit au festival du Gurten à Berne le 18 juillet dernier. (© KEYSTONE/PETER KLAUNZER)

Le jeune chanteur biennois Nemo, qui a remporté le dernier concours Eurovision de la chanson, se produira à la Rotonde pendant le Festival du film de Locarno tard samedi soir 10 août. Il succédera sur scène au chanteur italien, Ermal Meta.

Nemo est attendu vers minuit et demi dans la nuit de samedi à dimanche, a indiqué le Festival de Locarno dans un communiqué jeudi. Il interprètera "The Code", le tube qui lui a valu de remporter le concours Eurovision de la chanson à Malmö en Suède en mai dernier. Cette chanson raconte le cheminement parfois difficile de l’artiste vers l’acceptation de soi et l’affirmation de son identité non-binaire.

D'autres artistes se produiront à la Rotonde pendant le Festival du film, qui se tient du 7 au 17 août. On peut citer des artistes suisses comme Sebalter, The Vad Vuc, Make Plain, Ele A, et les DJ Tanja La Croix et Giorgio Prezioso.

1er Août, soirée de bienfaisance

Avant le début du festival, un événement spécial est prévu le jeudi 1er Août, jour de la Fête nationale suisse. Une soirée de bienfaisance est organisée pour soutenir les victimes des pluies torrentielles qui ont ravagé les vallées autour de Locarno à la fin du mois de juin.

A cette occasion, le chanteur italien Davide Van De Sfroos partagera la scène avec Elias Bertini & Camila Koller, Julie Meletta, Luis Landrini, Eleonor, Matilde, Black Horse, DimeBlend et Karin Cerini.

La Rotonde est un espace open air ouvert à tous les festivaliers. Il se situe dans le grand giratoire, à quelques pas du Palacinema. Des tunnels piétionniers, parfois saturés en cas de forte affluence, y mènent.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Pas de millionnaire au tirage du Swiss Loto

Publié

le

Le Swiss Loto est un jeu de loterie classique proposé en Suisse depuis 1970. (© Keystone/SALVATORE DI NOLFI)

Personne n'a trouvé la combinaison gagnante du Swiss Loto mercredi soir. Pour empocher le gros lot, il fallait cocher les numéros 6, 16, 25, 26, 32 et 36. Le numéro chance était le 3, le rePLAY le 2 et le Joker le 868246.

Lors du prochain tirage samedi, 7,1 millions de francs seront en jeu, indique la Loterie Romande.

https://jeux.loro.ch/games/swissloto/

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

1er août: seulement deux discours prévus en Suisse romande

Publié

le

Les membres du Conseil fédéral prononceront 19 discours en Suisse et à l'étranger à l'occasion de la Fête nationale (archives). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Les membres du Conseil fédéral prononceront 19 discours en Suisse et à l'étranger à l'occasion de la Fête nationale, mais seulement deux en Suisse romande. La présidente de la Confédération Viola Amherd ne s'exprimera qu'une seule fois.

La Valaisanne parlera le 31 juillet dans un lieu peu connu, à Möriken-Wildegg (AG). Guy Parmelin assistera ce jour à la Fête nationale de la ville de Lucerne. Le 1er août, le Vaudois s'exprimera lors du "Bundeszmorgen" à Stein am Rhein (SH) et le soir à Jussy, dans le canton de Genève.

Son discours à Jussy est l'un des deux seuls du Conseil fédéral prévus cette année en Suisse romande. Le second sera prononcé par Elisabeth Baume-Schneider le 1er août à Saint-Pierre-de-Clages (VS). La Jurassienne ira à Rorschach (SG) le jour précédent.

Marathon pour Albert Rösti

L'UDC Albert Rösti réalisera lui un véritable marathon en s'exprimant lors de sept manifestations différentes. Le Bernois parlera ainsi jeudi prochain, 1er août, à Wimmis (BE), Rothrist (AG), Schöftland (AG), ainsi qu'à Rümlang et Ossingen dans le canton de Zurich.

Il se déplacera en voiture, car les distances sont facilement réalisables, ont précisé ses services à Keystone-ATS. Le 31 juillet, M. Rösti sera déjà présent à Kesswil (TG) et Wilderswil (BE), où il est possible qu'il se rende en hélicoptère, a-t-on ajouté.

Beat Jans s'exprimera le matin de la fête nationale lors d'un brunch paysan à Schüpfen (BE) et le soir sur le Bleichenberg à Biberist (SO).

Aussi à l'étranger

Ignazio Cassis a été le premier membre du Conseil fédéral à participer aux festivités de la fête nationale à la mi-juillet. Du 10 au 15 juillet, le ministre des affaires étrangères s'est rendu en Amérique latine pour des visites officielles et a participé aux célébrations de la communauté suisse au Pérou et de l'ambassade suisse au Costa Rica.

Il poursuivra sa visite dès mardi prochain 30 juillet à la Maison suisse aux Jeux olympiques de Paris. Le 1er août, le Tessinois parlera à Guarda (GR) et à Sessa (TI). Enfin, Karin Keller-Sutter s'exprimera à New York.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Lion

Soyez ouvert aux évolutions présentes qui vous font atteindre de nouveaux sommets tout en étant porteuses d'opportunités financières significatives !

Les Sujets à la Une

X