Rejoignez-nous

Football

Lausanne officiellement relégué, Servette ridiculisé

Publié

,

le

Pas de miracle pour Zeki Amdouni et le Lausanne-Sport: la Challenge League est au bout de la route. (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Lausanne-Sport officiellement relégué et le Servette FC qui coule à Lucerne. Le deuxième dimanche de mai fut bien funeste pour les clubs lémaniques.

A la Tuilière, Lausanne a toutefois eu le mérite d'offrir la réplique espérée à un FC Bâle au visage bien terne le jour où Fabian Frei entrait dans l'histoire avec un... 453e match sous les couleurs rhénanes. Mais le point du 0-0 obtenu devant les Rhénans ne suffit pas pour éviter le couperet. La relégation du Lausanne-Sport, qui accuse désormais 12 points de retard sur le FC Lucerne alors qu'il ne reste que neuf en jeu, est,ainsi, acquise. Elle "couronne" en quelque sorte le week-end maudit vécu par son actionnaire Ineos dont le club majeur, Nice, a livré une finale de Coupe de France bien médiocre samedi contre Nantes avec une défaite 1-0 à la clé.

Victorieux 4-0 du Servette FC, Lucerne espère toujours éviter le barrage. La formation de Mario Frick est revenue à 3 points des Grashoppers à la faveur de son succès. Elle pourra même ne plus accuser mercredi qu'une petite longueur de retard sur le FC Sion si elle s'impose en Valais. Malheureusement pour elle, elle ne trouvera pas sur sa route à Tourbillon un adversaire aussi complaisant que le Servette FC.

A la swissporarena, les Genevois ont concédé une quatrième défaite de rang. Trahie à la fois par un état d'esprit défaillant à l'image d'un Kastriot Imeri qui a écopé de deux avertissements en l'espace d'une minute et par les errements de Moussa Diallo dans son marquage, la formation d'Alain Geiger a fait peine à voir. Elle semble sans vie.

Les raisons de ce gâchis sont multiples. A commencer sans doute par le renvoi du capitaine Anthony Sauthier en janvier. Il était non seulement l'un des patrons du vestiaire mais aussi un latéral droit qui sait défendre contrairement à son successeur. Comment le président Pascal Besnard et le directeur sportif Philippe Senderos ont-ils pu arrêter une telle décision ?

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Thoune sort Lucerne aux tirs au but

Publié

le

La joie des joueurs de Thoune, qui joueront les quarts de finale de la Coupe de Suisse (© KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

Thoune poursuit sa route en Coupe de Suisse.

L'actuel 7e du classement de Challenge League s'est offert le scalp du FC Lucerne au stade des 8es de finale, s'imposant 4-2 aux tirs au but. Les deux équipes étaient à égalité 2-2 au terme des prolongations.

C'est l'ex-Servettien Dimitri Oberlin qui a envoyé la troupe de Mauro Lustrinelli en quarts de finale en transformant son penalty. Thoune aura ainsi le redoutable honneur de défier le futur champion de Suisse Young Boys au stade des quarts de finale.

Mateo Matic fut le grand héros de cette séance de tirs au but. Le gardien de Thoune a placé son équipe sur la bonne orbite en repoussant les deux premiers penaltys lucernois, tirés par Max Meyer et Dejan Sorgic. Il avait pourtant été battu dans cet exercice dès la 7e minute par le même Meyer, qui avait ouvert la marque.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Seferovic prêté au Celta Vigo

Publié

le

Seferovic a été prêté au Celta Vigo (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Haris Seferovic retrouve la Liga espagole. L'attaquant international suisse a été prêté au Celta Vigo par le Benfica Lisbonne jusqu'au terme de la saison.

Le Lucernois de 30 ans sort d'une expérience délicate à Galatasaray, où son prêt portait initialement jusqu'en juin prochain. Il a déjà évolué dans le championnat d'Espagne en 2013/14, sous le maillot de la Real Sociedad.

Meilleur buteur du championnat portugais lors de la saison 2018/19 (23 réalisations), également décisif en 2020/21 (22 buts), Haris Seferovic espère retrouver confiance à Vigo. Son nouveau club pointe au 17e rang de la Liga.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Stojilkovic quitte Sion et rejoint Darmstadt

Publié

le

Filip Stojilkovic (à droite) quitte le FC Sion (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Le FC Sion perd son meilleur buteur.

L'attaquant international espoir Filip Stojilkovic rejoint en effet les rangs du SV Darmstadt, leader de la 2e Bundesliga. Il s'est engagé jusqu'en juin 2027, souligne le club allemand.

Arrivé à Tourbillon en janvier 2020 en provenance de Wil, Filip Stojilkovic a porté les couleurs sédunoises à 69 reprises pour un total de 19 réalisations. Prêté à Aarau en 2020/2021, il s'est révélé lors du championnat 2021/22, dans lequel il fut le meilleur buteur valaisan avec 11 réalisations.

Stojlkovic (23 ans) a inscrit 5 buts en Super League en 2022/23, soit autant que la star sédunoise Mario Balotelli. Le montant de son transfert est estimé à un peu plus d'un million de francs.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Servette perd Monteiro

Publié

le

Diogo Monteiro quitte les Grenat pour rejoindre Leeds United (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Servette voit l'un de ses joueurs les plus prometteurs s'en aller. L'actuel 3e du classement de Super League annonce le départ de Diogo Monteiro pour Leeds United.

Le défenseur central de 18 ans s'est engagé pour trois ans et demi avec la formation de Premier League, précise celle-ci. "Un accord satisfaisant" a été trouvé entre les deux clubs, se réjouit le Servette FC dans son communiqué.

International junior portugais formé à Etoile Carouge puis à Servette, Diogo Monteiro est le troisième plus jeune joueur à avoir évolué en Super League avec une première apparition sous le maillot grenat à 16 ans et 2 mois. Il a disputé trois matches de championnat durant l'exercice en cours.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

FC Sion: Celestini a du pain sur la planche

Publié

le

Celestini a un immense chantier devant lui (© KEYSTONE/Pierre Albouy)

"On ne va aller nulle part comme ça !" Malgré le point arraché à dix contre onze sur le terrain de Servette, Fabio Celestini jetait un regard sans concession sur son équipe.

Comme s'il mesurait l'immense chantier qui se dresse devant lui.

"Sur les deux rencontres face à Lugano et Servette, nous ne méritions pas davantage qu'un point, lâche froidement le successeur de Paolo Tramezzani. Nous ne pouvons pas livrer une telle première mi-temps lors d'un derby avec l'effectif que nous possédons. Il y a trop de hauts et de bas. Nous sommes toujours dans la réaction, au lieu d'agir."

Le technicien vaudois se "réjouissait" pourtant de voir son équipe à la Praille. Il l'avait bâtie pour prendre le match à son compte avec un milieu à quatre - Cyprien, Zuffi, Grgic et Araz - très fin techniquement et deux latéraux - Lavanchy et Baltazar - capables de prendre le couloir. "On peut être mené 2-0 à la pause, c'est vrai. Mais je l'aurais accepté si mon équipe avait joué dans les deux sens et si Servette avait été plus en réussite," poursuit-il.

L'échéance du 1er mars

Fabio Celestini a un mois devant lui pour trouver la bonne alchimie. Le FC Sion jouera en effet sa saison le 1er mars à Tourbillon avec le quart de finale de la Coupe de Suisse contre Lugano.

La Coupe semble aujourd'hui l'unique moyen offert aux Sédunois pour retrouver la saison prochaine la scène européenne, une dernière fois faut-il le préciser si Christian Constantin devait se retirer au 30 juin 2024 comme il le suggère depuis des semaines. Fabio Celestini va sans doute très vite l'admettre: le FC Sion est avant tout une équipe capable de coups d'éclat. Son inconstance le pénalise trop sur la longueur d'un championnat.

D'ici le 1er mars, il devra réinventer une défense. A Genève, Dimitri Cavaré, Nathanaël Saintii, bien à la peine dans l'axe, et Baltazar, dépassé à gauche, ont failli. Avec Joël Schmied, Reto Ziegler et François Moubandjé, l'entraîneur bénéficie de véritables alternatives. Malheureux contre Lugano dans un poste de latéral gauche qui ne lui convient plus vraiment, Reto Ziegler peut s'affirmer dans un rôle plus axial comme le patron de la défense. N'a-t-il d'ailleurs pas été engagé pour cela cet hiver ?

"Ce n'était pas un cadeau de le faire entrer"

"Il faut assembler toutes les pièces du puzzle", avoue Fabio Celestini. La plus belle de toutes demeure bien sûr Mario Balotelli. A Genève, Super Mario a fait du Super Mario.

Introduit à la pause, il a armé une frappe sur sa première action bien misérable si on la compare avec le feu d'artifice lancé par les fans sédunois avant de jouer dans le registre qui est le sien depuis le 3 septembre: une implication réelle dans le match, mais toujours cette répugnance à enchaîner les courses même lorsque son équipe évolue en infériorité numérique.

"Ce n'était pas un cadeau de le faire entrer dans de telles circonstances, souligne Fabio Celestini. Il était seul devant. Il a défendu. Mais peut-être que sa seule présence a été un motif d'inquiétude pour l'adversaire." Peut-être, oui...

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Gémeaux

Votre partenaire vous fait des reproches et ça vous agace ! Et comme vous détestez les affrontements, vous risquez de fuir !!!

Les Sujets à la Une

X