Rejoignez-nous

Football

Servette et Lausanne dos à dos

Publié

,

le

Le penalty transformé par Kukuruzovic a permis à Lausanne d'obtenir un point au Stade de Genève (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Servette et Lausanne se sont neutralisés lors de la 8e journée de Super League. Ce derby lémanique conclu sur un 1-1 ne restera pas longtemps dans les esprits.

La dernière victoire de Servette face à Lausanne en Super League remonte donc toujours au 23 février 2013. Les Genevois ont été les plus proches de la victoire, mais ils ont manqué de tranchant pour battre un LS moribond, un brin chanceux et toujours en quête de sa première victoire de la saison.

Dans cette rencontre, il ne s'agissait pas de se demander si Servette allait ouvrir le score, mais quand. Réponse: à la 32e. Théo Valls, auteur des deux plus sûres occasions servettiennes avant la 30e, a combiné sur le côté gauche avant d'adresser un centre parfait pour la tête de Stevanovic.

Sur un malentendu...

Proche du néant au niveau du jeu, Lausanne a pourtant terminé la première mi-temps en égalisant. Une faute de Cespedes sur Sow à la 43e a offert un penalty inespéré aux Vaudois - transformé par Kukuruzovic - qui ne méritaient franchement pas cette réussite au vu de leurs pérégrinations sur le terrain.

Bien sûr, le 6-1 encaissé mercredi soir à domicile contre YB avait tout pour calmer d'éventuelles ardeurs. Mais les Lausannois ont donné l'impression de venir en mode Jean-Claude Dusse avec l'idée que sur un malentendu, cela pouvait marcher.

La seule vague tentative de séduction dans le jeu lausannois intervint au retour des vestiaires, mais cela demeura très chaste. C'est juste après cette petite poussée vaudoise que les Grenat ont repris le jeu à leur compte. Une tête de Rouiller (55e) et surtout une magnifique frappe enroulée d'Imeri, qui a trouvé l'angle des buts de Diaw à la 57e, auraient certainement mérité un meilleur sort.

Servette stagne

Au final, Servette peut s'en vouloir. Les Grenat avaient tout pour obtenir la totalité de l'enjeu face à des Bleu et Blanc mal organisés et bien souvent empruntés avec le ballon. Laissé seul en pointe, Zeki Amdouni a ainsi passé une longue soirée.

Mais son coach Ilja Borenovic pourra se satisfaire de ce résultat en se disant que son équipe a relevé un tout petit peu la tête après la gifle infligée par le champion. Seulement au classement, ce quatrième point en huit matches ne permet pas aux Vaudois de quitter la dernière place. Dans le même temps, Servette stagne à la 4e place.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Sommer souhaite rester à Gladbach au-delà de 2023

Publié

le

Yann Sommer est un pilier de son équipe. (© KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS)

Yann Sommer est disposé à prolonger le contrat qui le lien déjà jusqu'à l'été 2023 avec Mönchengladbach.

"J'en suis à ma huitième saison dans ce club. J'y ai vécu beaucoup de choses et suis prêt à aller au-delà de 2023", a dit le portier de l'équipe de Suisse dans une interview publiée lundi par le Kicker.

"Le club a grandi, également sur le plan des infrastructures, il a surmonté des bouleversements. Ce n'est pas facile de rester titulaire aussi longtemps dans un club aussi ambitieux, et d'avoir le privilège de connaître le succès. Ce club est tout simplement super."

Le gardien âgé de 32 ans n'a pas engagé de discussions à ce jour avec la direction en vue d'une prolongation au-delà de 2023, mais il reste serein: "Je suis content d'être encore sous contrat pour un an et demi."

Mönchengladbach n'a pas encore trouvé sa vitesse de croisière cette saison, avec seulement trois victoires en neuf matches de Championnat. L'équipe s'apprête à affronter le Bayern Munich mercredi au 2e tour de la Coupe.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / dpa

Continuer la lecture

Football

Premier accroc pour Naples, freiné par la Roma

Publié

le

Le Napolitain Victor Osimhen, à gauche, plie sous la menace du Romain Roger Ibanez. (© KEYSTONE/AP/Andrew Medichini)

Naples a égaré ses premiers points de la saison en Serie A lors de la 9e journée, en faisant 0-0 sur la pelouse de l'AS Rome.

Les Napolitains restent leaders grâce à une meilleure différence de buts que celle de l'AC Milan.

Mis sous pression par les Milanais, qui avaient pris les rênes du en s'imposant 4-2 à Bologne samedi, les Napolitains sont restés muets au Stadio Olimpico.

Terne dans le jeu, ce match a cependant été tendu sur les bancs : José Mourinho a été exclu à dix minutes du terme et s'est fendu d'un pouce moqueur adressé à l'arbitre, imité sitôt le match fini par Luciano Spalletti pour avoir applaudi ironiquement l'arbitre de la rencontre.

L'Inter et la Juventus ont partagé l'enjeu (1-1). Edin Dzeko a ouvert la marque pour les Milanais à la 17e. Les Turinois ont égalisé à la faveur d'un penalty transformé par Paulo Dybala à la 89e minute. Une décision qui avait provoqué l'expulsion de Simone Inzaghi, l'entraîneur des Interistes, pour protestations répétées.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Marseille et Paris partagent l'enjeu dans un match décevant

Publié

le

Le Parisien Neymar s'éloigne du Marseillais Valentin Rongier. (© KEYSTONE/AP/Daniel Cole)

Le classico du Championnat de France a fait pschitt. Marseille et PSG se sont quittés sur un triste 0-0. Les Parisiens restent de solides leaders avec sept points d'avance sur Lens.

Annoncé comme l'un des plus palpitants Classico de ces dernières années, ce OM-PSG fut une grande déception. Entre des Marseillais sans imagination et très lents pour développer leurs actions dans le camps adverse et des Parisiens, dominateurs, mais peu dangereux, la partie fut souvent monotone. L'expulsion du Parisien Achraf Hakimi pour une faute de dernier recours (57e) a bien sûr fortement freiné les ambitions des joueurs de Mauricio Pochettino.

Neymar sur un tir dévié et Milik avaient cru chacun avoir marqué en première mi-temps, mais la VAR a finalement annulés les deux buts pour des hors-jeux.

Lyon craque

De son côté, Xherdan Shaqiri a suivi du banc la déroute de Lyon dimanche. L'OL s'est incliné 3-2 à Nice après avoir mené 2-0 jusqu'à la 80e.

L'Olympique Lyonnais a craqué après l'expulsion de son attaquant Tino Kadewere à la 85e, alors qu'il menait encore 2-1. Andy Delort a inscrit le 2-2 sur penalty à la 89e, l'ancien de Lausanne-Sport Evann Guessand offrant la victoire à l'OGC Nice à la 92e.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Espagne: le Real Madrid s'impose à Barcelone

Publié

le

La joie d'Alaba après son joli but (© KEYSTONE/AP/Joan Monfort)

Le Real Madrid a gagné le clasico lors de la 10e journée de Liga. Il s'est imposé 2-1 au Camp Nou face au FC Barcelone.

Pour ce premier clasico depuis les départs de Sergio Ramos et Lionel Messi au Paris Saint-Germain, les Madrilènes se sont imposés notamment grâce au premier but sous le maillot blanc du défenseur autrichien David Alaba. Ils ont ajouté le numéro deux par Lucas Vazquez (94e) avant la réduction du score trop tardive signée Sergio Agüero (97e).

Bien que tenu en échec par l'Atletico Madrid (2-2), la Real Sociedad reste unique leader avec un point d'avance sur le Real Madrid et le FC Séville. Les Basques ont même pu penser à la victoire lorsqu'ils ont mené 2-0 à l'heure de jeu. Un doublé de Luis Suarez dont un penalty leur a coûté deux points.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Bundesliga: les leaders s'imposent

Publié

le

Robert Lewandowski a marqué un nouveau but (© KEYSTONE/AP/Matthias Schrader)

C'est le statu quo en tête de la Bundesliga au terme de la 9e journée. Le Bayern Munich reste leader avec une longueur d'avance sur Borussia Dortmund.

Les Bavarois ont gagné à domicile 4-0 contre Hoffenheim, grâce à des réussites de Gnabry (16e), Lewandowski (30e), Choupo-Moting (82e) et Coman (87e). Pour sa part, le BVB, avec Gregor Kobel et Manuel Akanji, l'a emporté 3-1 sur la pelouse d'Arminia Bielefeld. Les buts des visiteurs ont été inscrits par Can (31e/penalty), Hummels (45e) et Bellingham (72e).

Seul club invaincu cette saison en championnat, le SC Fribourg occupe le troisième rang à trois points du leader. La formation du sud de l'Allemagne s'est imposée 2-0 à Wolfsburg, pour qui Kevin Mbabu et Renato Steffen ont tous deux été avertis.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X