Rejoignez-nous

Football

Servette et Lausanne dos à dos

Publié

,

le

Le penalty transformé par Kukuruzovic a permis à Lausanne d'obtenir un point au Stade de Genève (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Servette et Lausanne se sont neutralisés lors de la 8e journée de Super League. Ce derby lémanique conclu sur un 1-1 ne restera pas longtemps dans les esprits.

La dernière victoire de Servette face à Lausanne en Super League remonte donc toujours au 23 février 2013. Les Genevois ont été les plus proches de la victoire, mais ils ont manqué de tranchant pour battre un LS moribond, un brin chanceux et toujours en quête de sa première victoire de la saison.

Dans cette rencontre, il ne s'agissait pas de se demander si Servette allait ouvrir le score, mais quand. Réponse: à la 32e. Théo Valls, auteur des deux plus sûres occasions servettiennes avant la 30e, a combiné sur le côté gauche avant d'adresser un centre parfait pour la tête de Stevanovic.

Sur un malentendu...

Proche du néant au niveau du jeu, Lausanne a pourtant terminé la première mi-temps en égalisant. Une faute de Cespedes sur Sow à la 43e a offert un penalty inespéré aux Vaudois - transformé par Kukuruzovic - qui ne méritaient franchement pas cette réussite au vu de leurs pérégrinations sur le terrain.

Bien sûr, le 6-1 encaissé mercredi soir à domicile contre YB avait tout pour calmer d'éventuelles ardeurs. Mais les Lausannois ont donné l'impression de venir en mode Jean-Claude Dusse avec l'idée que sur un malentendu, cela pouvait marcher.

La seule vague tentative de séduction dans le jeu lausannois intervint au retour des vestiaires, mais cela demeura très chaste. C'est juste après cette petite poussée vaudoise que les Grenat ont repris le jeu à leur compte. Une tête de Rouiller (55e) et surtout une magnifique frappe enroulée d'Imeri, qui a trouvé l'angle des buts de Diaw à la 57e, auraient certainement mérité un meilleur sort.

Servette stagne

Au final, Servette peut s'en vouloir. Les Grenat avaient tout pour obtenir la totalité de l'enjeu face à des Bleu et Blanc mal organisés et bien souvent empruntés avec le ballon. Laissé seul en pointe, Zeki Amdouni a ainsi passé une longue soirée.

Mais son coach Ilja Borenovic pourra se satisfaire de ce résultat en se disant que son équipe a relevé un tout petit peu la tête après la gifle infligée par le champion. Seulement au classement, ce quatrième point en huit matches ne permet pas aux Vaudois de quitter la dernière place. Dans le même temps, Servette stagne à la 4e place.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Super League: Grasshopper sous pression

Publié

le

Marco Schällibaum: un premier match avec GC ce soir contre Lugano (© KEYSTONE/ENNIO LEANZA)

Marco Schällibaum prendra place pour la première fois ce soir dès 18h30 sur le banc de Grasshopper lors de la 32e journée de Super League. Il affrontera Lugano, club qu'il a dirigé par le passé.

GC (11e/30 points), qui reste sur une série de deux points pris en sept matches, est sous pression. Mais affronter Lugano (3e/53 pts) ne constitue pas une tâche facile: les Tessinois suivent une tendance très favorable avec six succès et un nul. Ils sont assurés de figurer du bon côté de la barre après la 33e journée.

A 18h30 aussi, le Lausanne-Sport (8e/37 pts) accueillera le FC Zurich (4e/48 pts). Les Vaudois voudront confirmer leurs récents bons résultats contre un FCZ qui est bien placé pour lui aussi basculer dans le Championship Group.

La soirée sera conclue par la rencontre entre Saint-Gall (6e/44 pts) et Yverdon (9e/37 pts). L'enjeu sera surtout important pour les Brodeurs, qui n'ont qu'un point d'avance sur Lucerne dans la lutte pour la 6e place.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Djibril Sow s'est cassé un pied: il ne jouera plus cette saison

Publié

le

Une première saison pas inoubliable pour Sow en Espagne (© KEYSTONE/EPA EFE/JOSE MANUEL VIDAL)

Coup dur pour Djibril Sow (27 ans): l'international suisse du FC Séville s'est cassé un pied. Il doit mettre un terme à sa saison et manquera donc aussi l'Euro en Allemagne.

"Moment difficile d'accepter que la saison est terminée pour moi et que je ne peux pas aider l'équipe lors des derniers matches", a-t-il publié sur son compte Instagram. Sow, dont la première saison en Liga n'a pas été facile, a pour objectif "de récupérer complètement et de revenir au meilleur de ma forme", a-t-il ajouté.

Cette saison, Djibril Sow a fait 24 apparitions en championnat avec son club qui n'occupe que le 14e rang de la Liga. Il a marqué un but et donné une passe décisive.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

L'entrepreneur et mécène Hansjörg Wyss citoyen d'honneur de Berne

Publié

le

Hansjörg Wyss, dans le cadre d'un consortium, a notamment racheté le club de football de Chelsea, en 2022. (© KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS)

L'entrepreneur, mécène et scientifique Hansjörg Wyss (88 ans) est fait citoyen d'honneur de la Ville de Berne, dont il est originaire. L'exécutif municipal l'honore pour sa contribution en faveur de la culture, des sciences et pour son activité de philanthrope.

Bien qu'il ait rapidement émigré à l'étranger, M. Wyss est toujours resté étroitement lié à la ville de Berne, écrit jeudi le conseil municipal. La cérémonie officielle en son honneur aura lieu le 23 mai à l'Hôtel de Ville.

Hansjörg Wyss, après des études à Harvard, a fait fortune en vendant les parts de sa société de techniques médicales Synthes. Il a régulièrement investi son argent au service de la société. Ce milliardaire d'origine modeste est notamment à l'origine de la Fondation pour l'art contemporain au Musée des Beaux-Arts de Berne. Il s'engage actuellement pour l'agrandissement de ce musée. La cause écologique lui tient aussi à coeur.

En avril 2022, un consortium autour de Hansjörg Wyss et de l'Américain Tom Boehly a racheté à Roman Abramovitch le prestigieux club de football londonien de Chelsea, pour 5,2 milliards de dollars.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Le PSG et le Borussia Dortmund battus

Publié

le

Gianluigi Donnarumma coupable sur 2 des 3 buts catalans... (© KEYSTONE/EPA/YOAN VALAT)

Paris n’y arrive toujours pas ! Battu 3-2 au Parc des Princes par le FC Barcelone, le PSG risque bien de connaître mardi prochain en Catalogne une désillusion de plus en Ligue des Champions.

Trahi à la fois par un collectif toujours aussi déficient et par des erreurs individuelles, notamment celles d’un Gianluigi Donnarumma coupable sur deux des trois buts adverses, le PSG est condamné presque à un impossible exploit au match retour. Sept ans après la remontada, l’histoire risque bien de s’écrire toujours aussi tristement pour les Parisiens.

Même s’il n’a pas fait tout juste et si un ancien de la maison en la personne d’Ousmane Dembélé a bien failli le battre à lui tout seul, le FC Barcelone mérite sa victoire dans ce match aller. Avec un joueur de 17 ans – Pau Cubarsi – titularisé en défense centrale et un autre de 16 ans – Lamine Yamal – aligné en attaque, la composition du onze de base de Xavi fut presque un défi contre tous les standards. Mais il a maîtrisé en grande partie cette rencontre avant que le coaching de l’entraîneur ne s’avère décisif avec les introductions de Pedri, passeur sur le 2-2 de Rafinha, et d’Andreas Christensen, auteur du 3-2 aur un corner qui a vu Donnarumma resté pétrifié sur sa ligne comme un junior apeuré.

Funeste erreur de Gregor Kobel

Au Mertopolitano de Madrid, Gregor Kobel a, comme l'Italien, traversé l’une des pires soirées de sa carrière. Le portier zurichois endosse, en effet, une très grande part de responsabilité dans la défaite du 2-1 du Borussia Dortmund face à un Atlético Madrid plus clinique que jamais. Son erreur à la relance de la 4e minute qui a amené l’ouverture du score de Rodrigo De Paul est impardonnable.

Mené trop tôt au score en raison du péché de gourmandise de son gardien, le Borussia Dortmund a livré un match qui fut celui de toutes les frustrations jusqu'à la réussite de Sebastian Haller à la 81e. Une erreur cette fois de son Champion du monde Mats Hummels sur le 2-0 de Lino le plaçait dans une situation désespérée. Mais sorti du banc à l'heure de jeu, Haller inscrivait le but del l'espoir qui laisse aux Allemands une chance de se qualifier mardi prochain. Et à Gregor Kobel de se racheter...

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Gémeaux

Jolie journée sur le plan émotionnel, que ce soit dans vos amours ou vos amitiés. Les échanges promettent des notes de tendresse et d’euphorie !

Les Sujets à la Une

X