Rejoignez-nous

Suisse

Nuit tropicale dans une grande partie de la Suisse

Publié

,

le

Plans de maïs desséchés à Mendrisio (TI). (© KEYSTONE/TI-PRESS/Pablo Gianinazzi)

Après les températures records de jeudi, de nombreuses régions de Suisse ont connu une nuit tropicale dans la nuit de jeudi à vendredi. Certaines stations ont annoncé des records de tous les temps. Des températures inférieures à 30 degrés s'annoncent pour le week-end.

A 06h20 vendredi matin, il faisait 24,4 degrés à Vevey VD, au bord du lac Léman, selon les données de MétéoSuisse. 23,6 degrés ont été mesurés à Würenlingen AG, 22,3 degrés à Neuchâtel, 21,4 degrés à Zollikofen près de Berne. 21,3 degrés ont été signalés à Bâle-Binningen et même 20,3 degrés à Saint-Gall.

Selon MétéoSuisse, certaines nuits ont même été les plus chaudes depuis le début des mesures, comme à l'aéroport de Zurich-Kloten (21,9 degrés), à Schaffhouse (22 degrés) ou à Berne (21,4 degrés). Les mesures sont effectuées à Berne depuis 1864.

Dans de nombreuses stations de mesure du Plateau, le thermomètre est toutefois tombé juste en dessous de la barre des 20 degrés vendredi matin. Il a en outre fait vraiment frais avec 8,1 degrés au pôle du froid suisse à La Brévine, dans le Jura neuchâtelois.

Vendredi soir, après une journée chaude et humide de 32 à 34 degrés, les services météorologiques prévoient un refroidissement "en fanfare", écrit Meteonews sur Twitter. Des orages parfois violents sont annoncés jusqu'en plaine. En fin de semaine, une situation de bise amènera de l'air nettement plus frais dans le pays et la canicule devrait être terminée pour le moment.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Économie

BCGE: bénéfice semestriel record et rythme de croissance maintenu

Publié

le

La BCGE a dévoilé une performance semestrielle 2022 marquée par la hausse des volumes d'affaires, des recettes et des résultats. (archives) (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

La Banque cantonale de Genève (BCGE) a dévoilé mardi une performance semestrielle marquée par la hausse des volumes d'affaires, des recettes et des résultats.

Fort d'un bénéfice net qualifié de "record", l'établissement annonce une augmentation du résultat global pour 2022.

Le résultat net s'est inscrit à 78,4 millions de francs, en hausse de 21,9% par rapport à la même période l'exercice précédent, indique la BCGE dans un communiqué. Le résultat opérationnel a progressé de 21,3% sur un an à 93,7 millions.

Le bond de la rentabilité s'explique principalement par une forte augmentation du produit d'exploitation, en hausse de 12,6% à 231,2 millions de francs.

Les actifs sous gestion s'élevaient fin juin à 33,0 milliards, en baisse de 3,3% par rapport au bouclement de 2021, tandis que les prêts à la clientèle et les prêts hypothécaires atteignent 18,7 milliards (+2,1%). Représentant 43% du total du bilan de la banque, les prêts hypothécaires sont "stables, signe d'une politique de diversification disciplinée", a souligné la banque dans un communiqué.

Les fonds propres portés à 1,87 milliard maintiennent leur progression (+2,3%). Le ratio de couverture des fonds propres consolidés à 16,46% est légèrement en dessous de celui enregistré au bouclement de 2021 (-3 points de base), mais reste tout de même au-dessus de la norme requise de 12%.

Les charges d'exploitation ont pris 2,9% à 129 millions de francs. L'établissement bancaire affirme que celles-ci traduisent ses investissements dans de nouvelles compétences et technologies en vue de la croissance future, précise le communiqué en soulignant la création de 22 nouveaux postes.

Le nombre d'actionnaires privés et institutionnels a également progressé, pour atteindre 15'615 au 30 juin, dont 15'230 sont privés, souligne la BCGE mardi. La part flottante du capital est largement répartie puisque 83% des actionnaires détiennent entre 1 et 50 actions.

Lors de l'assemblée générale de mai dernier, les actionnaires ont approuvé par 99,51% un dividende rehaussé de 20% à 4,50 francs au titre de l'exercice écoulé.

Pour l'exercice 2022 dans son ensemble, "sauf dégradation de la conjoncture et compte tenu des développements commerciaux planifiés", la direction table sur un résultat global en progression.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Suisse

Galenica relève ses objectifs après un bon premier semestre

Publié

le

Sur les six premiers mois de 2022, Galenica a vu son bénéfice net atteindre 83,1 millions de francs, en hausse de 4,5% comparé au premier semestre 2021. (archives) (© KEYSTONE/MONIKA FLUECKIGER)

Le distributeur de médicaments et produits de soins Galenica a progressé autant au niveau des recettes que de la rentabilité au premier semestre, dépassant les attentes du marché. La direction a relevé ses prévisions pour l'ensemble de 2022.

Le chiffre d'affaires a augmenté de 5,5% sur un an à 1,96 milliard de francs, tandis que le résultat d'exploitation (Ebit) a crû de 4,4% à 103,3 millions, a détaillé le groupe bernois mardi.

Les ventes de médicaments sans ordonnance contre le rhume lors de la vague Omicron et de la grippe ont soutenu la performance, de même qu'une fréquentation des pharmacies en hausse dans les grands centres, même si cette dernière reste inférieure par rapport à avant la pandémie. Au premier semestre 2021, les mesures d'hygiène et de distanciation physique pour lutter contre la pandémie avaient eu pour effet de diminuer nettement les affections grippales, précise l'entreprise dans son communiqué.

Les acquisitions de pharmacies, de nouveaux produits et entreprises de service ont contribué à hauteur de 1,1% à la croissance.

Contribution des deux divisions

Sur les six premiers mois de l'année, Galenica a vu son bénéfice net atteindre 83,1 millions de francs, en hausse de 4,5% comparé au premier semestre 2021. A base comparable toutefois, le bénéfice net ajusté a reculé de 1,5% à 81,3 millions.

Les deux divisions ont contribué à la bonne marche des affaires. Le segment Product & Care a vu ses recettes croître de 7,4%, tandis que Logistics & IT a profité d'une croissance de 4,1%. Les investissements ont atteint 30,8 millions, contre 24,7 millions au premier semestre 2021, ce qui explique la nette baisse des flux de trésorerie.

La direction a relevé ses perspectives pour l'ensemble de l'exercice, tablant désormais sur un Ebit ajusté en hausse de 8% à 12%, contre 5-10% jusqu'à présent et après un recul de 1,4% pendant le semestre sous revue. L'Ebit 2021 pris en compte pour la comparaison exclut deux effets exceptionnels: les résultats liés au Covid-19, estimés à 25 millions, et la vente de son siège social à Berne qui a rapporté 9,4 millions. La croissance des ventes doit s'élever à 2-4%.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Culture

La 38e édition du far° à Nyon incite à "faire connivences"

Publié

le

Le far° se déroule à Nyon du 10 au 20 août (archive). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

La 38e édition du far° se tient dès mercredi à Nyon, jusqu'au 20 août. Le festival d'arts vivants veut inciter à faire "faire connivences".

"Cultiver l'art de faire naître les affinités qui nous lient autant que les impulsions à agir ensemble, dans la joie et la confiance que procurent la certitude d'être portés par nos acolytes", c'est l'ambition de cette cuvée 2022, écrivent lundi les organisateurs dans un communiqué.

Le programme, qui comporte une vingtaine de projets, permettra de "réinventer notre rapport au son, à la lumière, à l'obscurité et au sommeil", s'exercer à "porter une attention renouvelée à l'autre", "se plonger en nature" ou encore "désapprendre à raconter".

Trois propositions sont gratuites: "Par la fenêtre orange", de Dream Teen, "..en jumelle · en chanté", de Laurent Pichaud et "Résilience corps fluide", un atelier de Shannon Cooney.

Le far° est dirigé depuis février dernier par Anne-Christine Liske, mais cette 38e édition porte encore essentiellement la marque de l'ancienne direction.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse Romande

Sept nouveaux chiots Saint-Bernard à Martigny (VS)

Publié

le

Edène avec un de ses petits. (© Fondation Barry/Déborah Dini)

Sept petits Saint-Bernard ont vu le jour à la Fondation Barry le 31 juillet. Si tout se passe bien, il sera possible de les voir s'ébattre dès la mi-septembre dans les parcs du Barryland à Martigny (VS).

La chienne "Edène du Grand St. Bernard" et le mâle "Gin von Liebegg" ont donné naissance à cinq femelles et deux mâles. "La naissance s'est bien déroulée et la maman et ses chiots sont en très bonne santé", a indiqué lundi la Fondation Barry dans un communiqué.

Les petits Saint-Bernard porteront tous des noms commençant par la lettre M, mais ceux-ci n'ont pas encore été déterminés. La tradition veut en effet que les noms des chiens d'une même portée débutent par la même lettre et chaque portée à une lettre initiale différente en suivant l'ordre alphabétique.

Il s'agit de la première portée pour Edène, jeune chienne de deux ans née à la Fondation Barry. Il en va de même pour Gin von Liebegg. Ce mâle de trois ans est "un étalon reconnu par la Société cynologique suisse", précise la fondation Barry.

Environ 30 Saint-Bernard vivent en permanence à la Fondation Barry et une vingtaine de chiots avec pédigrée naissent en moyenne chaque année au chenil. En attendant de pouvoir voir les petits Saint-Bernard, leur évolution peut être suivie au quotidien via la webcam sur le site internet de la fondation.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Lausanne

Palliative Vaud organise une soirée de recrutement de bénévoles

Publié

le

Palliative Vaud recherche des bénévoles pour l'accompagnement de personnes gravement malades et de leurs proches (photo symbolique). (© KEYSTONE/GAETAN BALLY)

Palliative Vaud recherche des bénévoles pour l'accompagnement de personnes gravement malades et de leurs proches. Une soirée de recrutement collectif se tiendra au CHUV, à Lausanne, le 22 août de 17h00 à 19h00.

La réunion a pour but d'informer les participants sur l'engagement volontaire dans ce domaine et de leur permettre de trouver une activité adaptée à leurs envies et aux besoins des institutions, explique lundi l'association dans un communiqué. Trois précédentes soirées de recrutement avaient été menées entre 2018 et 2021.

Palliative Vaud est soutenue par le Département vaudois de la santé et de l'action sociale. L'association offre une formation de base de huit jours sur une année aux bénévoles. Cette formation est unique en Suisse et n'est accessible que pour les bénévoles en activité au sein d'une organisation partenaire de l'organisation.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Bélier

Grosses prises de tête concernant votre union. Et si vous décidiez d’aller voir, ensemble un conseiller de couple pour mieux vous comprendre ?

Les Sujets à la Une

X