Rejoignez-nous

Suisse Romande

Avalanche sur une piste à Crans-Montana, 10 personnes ensevelies

Publié

,

le

L'avalanche a déferlé sur la piste "Kandahar", au lieu-dit "Passage du Major", à 2500 mètres d'altitude. (KEYSTONE/EPA KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

Plusieurs skieurs ont été emportés mardi vers 14h20 par une avalanche à Crans-Montana (VS) sur une piste de la Plaine-Morte, a annoncé la police cantonale valaisanne. Entre 10 et 12 personnes seraient ensevelies. Les secours sont sur place.

Le Département de la communication de Crans-Montana a indiqué que l'avalanche s'était produite "sur la piste Kandahar au lieu-dit Passage du Major", à 2500 mètres d'altitude. "L'alarme a été donnée à 14h23 par un patrouilleur", selon la même source.

La coulée a traversé le bas de cette piste balisée, la recouvrant sur 300 à 400 mètres, selon le Nouvelliste. "En l'état actuel, la société (de Crans-Montana) ne peut confirmer d'éventuelles victimes".

Entre dix et douze personnes sont toujours ensevelies, selon le président de Crans-Montana, Nicolas Féraud, cité par le journal valaisan. "Nous sommes sous le choc et nous espérons une issue positive pour ces personnes", dit-il. Au moins quatre hélicoptères survolent actuellement le domaine, d'après des témoins.

Une cellule de secours est en place à la maison des pompiers. La police cantonale annonce avoir mis en fonction une help-line pour les proches et les familles concernés.

Danger de niveau 2

Des militaires présents pour les épreuves de la Coupe du monde de ski féminin de ce week-end aident à bloquer les pistes et à évacuer les skieurs, toujours selon le Nouvelliste. Quatre personnes auraient déjà été extraites de l'avalanche, avance le quotidien.

Selon l'Institut pour l'étude de la neige et des avalanches (SLF), le danger d'avalanche pour la région était de niveau 2 sur 5 pour cette journée de mardi.

De son côté, interrogée par Keystone-ATS, la Fédération internationale de ski (FIS) a indiqué que "l'avalanche ne devrait a priori n'avoir aucune influence sur le déroulement des épreuves de Coupe du monde, surtout que la coulée a eu lieu loin des pistes où se dérouleront les courses".

 

(KEYSTONE-ATS)

 

Crédit photo : Le Nouvelliste

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Des erreurs coûtent le match aux yerdonnois

Publié

le

Paul Bernardoni a dû s'avouer vaincu face à Perea. ©KEYSTONE/Jean-Christophe Bott

Le football a repris en Suisse ce week-end! Pour ouvrir la saison, Yverdon Sport recevait le FC Zurich. Une rencontre qui s'est soldée par une défaite 0-2.

C'est sous un soleil de plomb et dans une chaleur étouffante que le coup d'envoi a été lancé. D'un côté comme de l’autre, on a semblé prendre le temps de reprendre ses marques.

Mais les Zurichois se sont tout de même montrés plus entreprenants. Les hommes de Ricardo Moniz se sont offerts quelques frappes en première mi-temps, cadrées ou pas loin de l'être.

Les Nord-Vaudois, en revanche, ont eu bien de la peine à mettre en route leur attaque. C'est plutôt en sauvant des ballons venus de pieds zurichois qu'ils se sont illustrés. Se pose alors la question de la non-titularisation de Kevin Carlos, meilleur buteur du championnat la saison dernière.

La VAR et ses rebondissements

Son entrée en 2e mi-temps n’y aura cependant rien changé. L'ouverture du score zurichoise est tombée du pied de Juan José Perea à la 72e. L’attaquant s'était déjà illustré par sa vitesse, et c'est grâce à celle-ci qu'il a pu se frayer un chemin vers le but.

William LePogamCapitaine d'Yverdon Sport

La fin de match a été mouvementée. Les yverdonnois se sont vus accorder un penalty. Mais alors que tout le monde était en place et que Kevin Carlos s'apprêtait à tirer, la VAR a rappelé l'arbitre. On a d'abord cru que c'était le penalty qui était litigieux. Mais l'arbitre est finalement revenu sur une faute de Mohamed Tijani commise plusieurs minutes auparavant. Résultat, penalty annulé, carton rouge pour le défenseur yverdonnois et un coup franc pour le FCZ.

Le coup de grâce est tombé à la 101e avec un but de Umeh Emmanuel… qui n’avait dans un premier temps pas été accordé… avant d'être finalement accordé après vérification de la VAR quelques minutes plus tard.

Alessandro Mangiarratti, entraîneur d’YS, ne se laisse pas abattre par ce premier match. Mais il y a des choses à affiner. “On rate les moments clés, analyse-t-il. On enchaîne les erreurs et on encaisse un but. Et l’envie d'attaquer de manière plus agressive manquait.” Il souligne également que certains joueurs, comme Boris Cespedes, ne s'entraînent avec le groupe que depuis une semaine, ce qui n'aide pas.

Quant à la VAR, le coach ne passe pas par quatre chemins. “La VAR est là pour ça, je n'ai rien à dire. Si on ne fait pas l'erreur, la VAR n’intervient pas.”

Pour William LePogam, “ce n’est qu’un premier match. Je ne vais pas m’accabler dessus, la saison est longue.” Mais qu’est-ce qui a le plus posé problème à cette équipe yverdonnoiss d’habitude si forte à domicile?

William LePogamCapitaine d'Yverdon Sport

Les prochains matchs d’Yverdon-Sport, ce sera à l’extérieur. Les hommes d’Alessandro Mangiarratti se rendront à Genève le weekend prochain, puis à Winterthur.

Continuer la lecture

Culture

La 22e Lake Parade fait vibrer la rade de Genève

Publié

le

La Lake Parade a été gâtée par la météo. (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

La Lake Parade a fait vibrer la rade de Genève samedi après-midi. Seize Lake Mobiles ont formé un cortège musical de la rive droite à la rive gauche, entraînant dans leur sillage quelque 70'000 personnes.

Du soleil et une chaleur atténuée par une légère bise: cette 22e édition a bénéficié samedi d'une météo clémente. Roulant au pas, les 16 Lake Mobiles et leurs DJs ont déversé leurs décibels sur les quais. Pour la première fois, deux chars aux sonorités latino- tropicales ont participé au cortège.

Les camions se sont attardés sur la rive droite, où une foule de plus en plus dense était rassemblée à l'ombre des bâtiments. Le public, majoritairement jeune et vêtu légèrement voire déguisé, a participé à la fête dans une ambiance bon enfant.

Point culminant de la Lake Parade: les chars ont commencé à traverser le pont du Mont-Blanc à 17h30, faisant davantage trembler l'ouvrage que le trafic routier.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse Romande

Pride romande: des milliers de personnes défilent à Martigny

Publié

le

La Pride 2024 se tient ce samedi à Martigny (VS) avec pour slogan "Soi-même, partout!". (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Des milliers de personnes ont défilé samedi dans les rues de Martigny (VS) pour célébrer la marche des fiertés. Sous un soleil de plomb, elles ont revendiqué le droit à être "soi-même, partout", slogan de l'édition.

Réunies en début d'après-midi, sur la place du Manoir, une foule multicolore, à plumes, paillettes et entourée de drapeaux des fiertés LGBT+ a cheminé dans une ambiance festive et décontractée, au rythme de musique et de tambours. Pancartes et t-shirts n'étaient pas en reste: "T'as où la pride?", "Catho, pan et heureuse", ou encore "En Valais, on aime les Reines", pouvait-on notamment y lire.

"Je suis content de voir autant de monde, car les visiteurs donnent de la puissance, de la voix aux locaux", a confié à Keystone-ATS Patrice, 72 ans, venu de Genève exprès et qui a été de "toutes les prides et de tous les combats". C'est la troisième fois que la Pride se déroule en Valais. En 2001, l'événement avait provoqué la polémique, tandis que l'édition 2015 s'était déroulée sans accroc.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

ZZ Top et Chris Isaak : 59'000 personnes à "Sion sous les étoiles"

Publié

le

Elwood Francis, Frank Beard et Billy Gibbons du groupe ZZ Top ont joué le soir de l'ouverture de "Sion sous les étoiles" mardi dernier. (archives) (© Keystone/SZ Photo/snapshot/Future Image/U.Stamm/SNAPSHOT/FUTURE IMAGE/U.STAMM)

Plus de 59'000 personnes ont fréquenté le festival "Sion sous les étoiles". Les rockers texans de ZZ Top, Chris Isaak et ses chansons d'amour comme le slam de Grand Corps Malade ont attiré les foules malgré des températures qui ont dépassé les 30 degrés depuis jeudi.

Le festival se termine samedi, après six nuits de concert. Pour la deuxième année consécutive, "Sion sous les étoiles" passe la barre des 59’000 spectateurs, ont indiqué les organisateurs samedi.

Elwood Francis, le nouveau bassiste de ZZ Top, qui a succédé à Dusty Hill, mort il y a trois ans, a impressionné avec son instrument à 17 cordes. Et malgré ce changement, le mythique trio texan a tenu son rang.

Les spectateurs ont encore pu écouter le jeune chanteur valaisan d'origine vietnamienne Nuit Incolore, qui fait un tabac en France et qui se produira la semaine prochaine au Paléo à Nyon. Mc Solaar, The Libertines ou Pierre de Maire sont également montés sur la scène de la plaine de Tourbillon pendant la semaine.

NINHO, SCH, Koba LaD et Leto devaient jouer samedi soir.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Poissons

Les rencontres nouvelles vous apportent une grande excitation. Plus le désir reste insatisfait, plus vous aimez flirter avec le danger.

Les Sujets à la Une

X