Rejoignez-nous

Suisse Romande

BCV : résultats en hausse au premier semestre

Publié

,

le

Le Groupe BCV affiche des résultats positifs au premier semestre 2017. La Banque Cantonale Vaudoise a présenté les chiffres ce jeudi devant la presse.

La BCV a dégagé un résultat opérationnel en hausse de 3% à 203 millions de francs. Le bénéfice net pointe à près de 164 millions de francs, en hausse de 5% sur un an. C’est le deuxième meilleur résultat net de ces 5 dernières années. Les revenus se sont notamment étoffés d’1% à 497 millions. Les charges restent sous contrôle à 257 millions de francs. Des chiffres qualifiés de très bons par la BCV. L’analyse de son Directeur général, Pascal Kiener :

Pascal KienerCEO, BCV

La masse sous gestion du Groupe est toutefois en recul de 4% à 82 milliards de francs, principalement à cause de la perte de participation dans Swisscanto. Le développement des avoirs privés et des PME compense la sortie de fonds des grandes entreprises dans le contexte des taux d’intérêt négatifs. Sur ce plan, la stratégie de la BCV reste d'ailleurs inchangée :

Pascal KienerCEO, BCV

Pour l'avenir, la banque se montre positive. Les incertitudes concernant la conjoncture internationale semblent moins grandes qu’il y a quelques mois encore :

Pascal KienerCEO, BCV

Pour le second semestre, la BCV s’attend à des résultats dans la continuité du début de l’année.

Charles Super

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Genève

Une femme à la tête de l'association AgriGenève

Publié

le

Pour la première fois, une femme va présider AgriGenève. Patricia Bidaux succède à Marc Favre (illustration). (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Pour la première fois, une femme va présider AgriGenève. Patricia Bidaux a été élue mercredi matin lors de l'assemblée générale de l'association faîtière de l'agriculture genevoise. La paysanne, par ailleurs députée PDC, succède à Marc Favre.

Active dans une exploitation diversifiée familiale à Troinex-Veyrier, Patricia Bidaux est ainsi la deuxième femme à présider une chambre d'agriculture en Suisse, indique AgriGenève. Elle a présidé l'Union des paysannes et femmes rurales genevoises pendant huit ans et l'association MA-Terre de 2019 à 2022.

De plus, Patricia Bidaux préside la commission technique de Genève Région-Terre Avenir et est membre invitée de la commission consultative pour l'agriculture. Candidate à un nouveau mandat au Grand Conseil, "elle a prouvé à maintes reprises son attachement au développement d'une agriculture productrice et durable à Genève", relève AgriGenève.

L'assemblée générale a permis de faire le bilan de l'année 2022, qualifiée de "très difficile" pour l'agriculture genevoise en raison de la sécheresse et des températures extrêmement élevées. Et la guerre en Ukraine a eu pour effet une très forte hausse des prix des engrais, de l'énergie et des emballages, alors que l'agriculture genevoise subit déjà les frais de production les plus élevés de Suisse.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Le Salon du livre témoin de la féminisation du milieu de l'édition

Publié

le

L'édition 2023 du Salon du livre de Genève sera gratuite. Entre les stands des quelque 260 exposants, les visiteurs pourront visiter douze expositions. (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Parmi les 639 plumes invitées au Salon du Livre de Genève, qui a ouvert ses portes mercredi jusqu’à dimanche, figurent de plus en plus d’autrices. Une proportion à la hausse qui témoigne de la féminisation du milieu de l’édition.

Les femmes publient aujourd'hui plus de livres que leurs homologues masculins, selon une étude d'un économiste de l'Université du Minnesota, aux Etats-Unis, publiée en février dernier. D'après cette publication, 2020 a été la première année au cours de laquelle la proportion d'ouvrages publiés par des femmes a dépassé celle des hommes.

La féminisation du monde littéraire, une tendance confirmée au Salon du livre de Genève. "C'est un mouvement qui s'inscrit depuis plusieurs années déjà. La richesse des publications des autrices est remarquable et cela nous réjouit", confie à Keystone-ATS Nine Simon, directrice artistique de l'événement.

La parité, une évidence

Pour les programmateurs du salon, tenir la parité entre autrices et auteurs n'est donc pas une contrainte, mais "une évidence, car elles le méritent", souligne Nine Simon.

Ainsi, le salon fera, par exemple, une belle place aux autrices de bande dessinées, souvent invisibilisées par le passé. Louison, Virginie Augustin, Clara Lodewick ou encore Mathilde Van Gelhuwe seront présentes pour "crever les bulles" sur la scène BD, indiquent les organisateurs.

Et Nine Simon de relever la présence d'Adèle Van Reeth et de Marie Robert, qui mettront en avant la philosophie à travers un regard féminin.

Les lignes bougent

Si les autrices gagnent leurs places dans nos bibliothèques aux côtés des grands auteurs classiques, c'est également le cas pour les éditrices. Ces dernières années, de nombreuses femmes ont pris la tête de grandes maisons d'édition.

"Les lignes bougent à la fois du côté des éditrices, des autrices, mais aussi du lectorat qui est, selon moi, de moins en moins genré dans ses choix littéraires", commente la directrice artistique.

Pour sélectionner ses autrices et auteurs et satisfaire toutes les curiosités du public, l'équipe de programmation du Salon du livre de Genève travaille d'arrache-pied durant plusieurs mois. "Il n'y a pas vraiment de quotas ou de critères outre celui d'offrir de la diversité, de couvrir l'actualité, de mettre en lumière des thématiques qui occupent voire préoccupent le public et de mettre en avant des nouveaux livres et nouveaux auteurs", indique Nine Simon.

Une édition gratuite et animée

En marge des plumes confirmées et des étoiles montantes de la littérature francophone présents sur scène et en dédicaces, le salon propose des rencontres autour de grandes thématiques comme la question féminine, l'écologie ou la famille ainsi que des temps forts autour de la poésie et de la chanson francophone. Des animations "à consommer sans modération", indiquent les organisateurs en soulignant la gratuité de cette édition.

Entre les stands des quelque 260 exposants, les visiteurs pourront visiter douze expositions. Comme le veut la tradition, une grande dictée attend les férus d'orthographe samedi à 11h00. Et si le salon reprend ses quartiers au sein de Palexpo, quelques animations seront également organisées extra muros, en ville de Genève.

Enfin, quatre prix littéraires et artistiques seront remis durant la manifestation.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Vaud

Nouvelle structure d'hébergement temporaire à Bussigny

Publié

le

Pour accueillir des nouveaux migrants, le Canton de Vaud et l'EVAM continuent leurs efforts afin d'identifier de nouvelles solutions d'hébergement (archives). (© Keystone/VALENTIN FLAURAUD)

L'Etablissement vaudois d'accueil des migrants (EVAM) dispose d'une nouvelle structure provisoire d'accueil à Bussigny. Celle-ci ouvrira ses portes dans la première moitié du mois d'avril et proposera 150 places pour loger des familles ou des personnes seules.

La structure assurera un service d'hébergement et de restauration aux migrants arrivant dans le canton dans l'attente d'une solution d'hébergement plus pérenne. Compte tenu de la courte période de séjour dans la commune de Bussigny, les enfants n'y seront pas scolarisés, a indiqué mercredi l'EVAM dans un communiqué.

Dans le même temps, l'EVAM annonce qu'elle cessera l'utilisation d'une halle sur le site de Beaulieu à Lausanne, exploitée depuis une année. L'endroit fermera ses portes dans la seconde moitié du mois d'avril, précise-t-on. La solution de Bussigny permettra justement de prendre le relais de Beaulieu.

L'EVAM compte actuellement 6500 bénéficiaires de plus qu'à la même période l'an dernier, soit un effectif total de plus de 12'000 personnes en provenance d'Ukraine comme d’ailleurs.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Premiers matches de la Suisse à Viège, Porrentruy et Lausanne

Publié

le

Patrick Fischer et ses joueurs seront réunis en Valais et à Lausanne pour les premiers camps d'entraînement en vue du Championnat du monde. (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

L'équipe de Suisse effectuera la première partie de sa préparation en vue du Championnat du monde à Riga en Valais et à Lausanne entre le 11 et le 22 avril. Elle affrontera la Slovaquie et la France.

Dès le 11 avril, la première sélection sera réunie à Viège en camp d'entraînement. Elle disputera deux matches contre la Slovaquie (14 avril/19h45/Viège) et le lendemain à Porrentruy (17h00).

La semaine suivante, les joueurs seront réunis à Lausanne. Le premier duel contre la France aura lieu à Viège (21 avril/19h45) et le deuxième à Lausanne le samedi 22 avril (17h00).

Suite à ces quatre matches de préparation en Suisse, l'équipe de Suisse disputera deux matches amicaux contre la Lettonie les 28 et 29 avril à Riga. Les Czech Hockey Games se tiendront ensuite du jeudi 4 au dimanche 7 mai à Göteborg (SWE, Breakout Game) et Brno (CZE). Dans le cadre de ce quatrième tournoi de l'Euro Hockey Tour, la Suisse sera une nouvelle fois opposée aux nations de premier ordre que sont la Suède, la Finlande et la Tchéquie.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Lion

Certains rapports de force pourraient s’installer au sein de votre équipe… L’entente ne sera au rendez-vous que si chacun respecte l’espace des uns et des autres.

Les Sujets à la Une

X