Rejoignez-nous

Genève

Genève: initiative pour une taxation plus juste des super-profits

Publié

,

le

La coalition Ensemble à gauche va lancer une initiative cantonale à Genève pour une taxation plus juste des super-profits (photo prétexte). (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

La coalition Ensemble à Gauche (EAG) a annoncé jeudi à Genève le lancement d'une initiative populaire cantonale législative "pour une taxation plus juste des super-profits". Elle demande la réintroduction d'un taux progressif pour les entreprises. La récolte des signatures devrait débuter la semaine prochaine.

Les bénéfices des entreprises sont actuellement taxés avec un taux unique. Ce système est injuste puisqu'il fait porter la même charge fiscale aux entreprises, quelle que soit l'importance de leurs bénéfices, écrit la coalition Ensemble à gauche (solidaritéS, DAL, Parti du Travail) dans un communiqué.

L'initiative veut mettre fin à cette situation. Son objectif est de réintroduire un taux progressif en vue de taxer davantage les super-profits, et moins les bénéfices des petites entreprises.

Un impôt progressif sur les bénéfices ne serait pas une spécificité genevoise. Plusieurs cantons en Suisse connaissent actuellement ce type d’imposition des entreprises, comme le Valais ou Bâle-Campagne.

Nouvelles rentrées fiscales

Ce changement de taxation permettra de très importantes nouvelles rentrées fiscales, de l’ordre d’environ 450 millions de francs par année. Ces dernières sont indispensables à la mise en oeuvre de la transition écologique et au renforcement de la sécurité sociale et des services publics, souligne EAG.

La gratuité des transports publics, qui implique un manque à gagner pour l’Etat d’environ 150 millions de francs par année, serait par exemple largement couverte par ces recettes supplémentaires, cite en exemple la coalition. Parmi les priorités d'EAG pour leur affectation figurent également la rénovation des équipements publics ou l'accès pour tout le monde à un logement digne et au loyer abordable.

Un peu d'histoire

Jusqu’en 1998, l’imposition des bénéfices des entreprises était progressive. Le taux fixe a été introduit en 1999 et était à ce moment-là de 10%. Depuis, la fiscalité des entreprises n’a cessé de baisser, déplore EAG. Après la réforme RFFA, le taux fixe a été abaissé à 3,33% pour les sociétés de capitaux et à 5,14% pour les fondations et associations exerçant des activités lucratives.

Le taux d'imposition total des entreprises est lui passé de 24% à 14% pour les sociétés de capitaux (centimes additionnels cantonaux, communaux et impôt fédéral direct compris). Sans parler des allégements fiscaux pour attirer de nouvelles entreprises, note la gauche de la gauche. Bien loin de l’enfer fiscal actuel décrit par la droite, la Suisse se classe par son taux d’imposition moyen sur les bénéfices bien devant ses voisins et de nombreux autres pays.

36'000 entreprises

La coalition souligne également qu'en 2019, environ 36’000 entreprises étaient dénombrées dans le canton. Parmi celles qui paient des impôts, 70% connaîtront une baisse, 30% d’entre elles connaîtront une hausse. L’immense majorité de ces dernières sont les sociétés qui font du commerce de gros, soit le négoce des matières premières, ainsi que la place financière, en premier lieu les banques.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Genève

Firmenich: nominations à la tête de la parfumerie et ingrédients

Publié

le

Suite à l'annonce de sa fusion avec le néerlandais DSM, le géant genevois des arômes et parfums Firmenich a nommé Ilaria Resta à la tête de sa nouvelle unité intégrée parfumerie et ingrédients. Elle sera secondée par Amaury Roquette, directeur adjoint (archives). (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Suite à l'annonce de sa fusion avec le néerlandais DSM, le géant genevois des arômes et parfums Firmenich procède à des nominations à la tête de sa nouvelle unité intégrée parfumerie et ingrédients. Celle-ci sera placée sous la responsabilité d'Ilaria Resta, directrice, et d'Amaury Roquette, directeur adjoint.

Mme Resta était à la tête de l'unité parfumerie de Firmenich depuis 2020, après avoir travaillé en tant que cadre chez Procter & Gamble, indique l'entreprise mercredi dans un communiqué. M. Roquette travaille pour la maison depuis quatorze ans. Il avait rejoint la division Taste & Beyond en 2019.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Culture

La Cité bleue monte une première saison musicale hors les murs

Publié

le

La Cité bleue propose une saison hors les murs de mars à novembre, avec seize concerts, deux performances et un opéra dans neuf lieux de Genève. Le chef d'orchestre et enseignant argentino-suisse Leonardo García Alarcón est le nouveau directeur général et artistique de la salle de spectacle. (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

La nouvelle équipe qui dirige la Cité bleue propose une saison décalée hors les murs en attendant la fin des travaux de rénovation de la salle de spectacle. Seize concerts, deux performances et un opéra sont agendés de mars à novembre, dans neuf lieux de Genève.

Cette saison "argentine" suit un calendrier propre à l'hémisphère sud, a expliqué mercredi Leonardo García Alarcón, directeur général et artistique de la Cité bleue, au côté de son coordinateur artistique Pierre Scheid. "Nous voulons commencer à accueillir des artistes qui auront le grand défi d'imaginer des spectacles avec nous", a-t-il indiqué, précisant avoir déjà reçu 130 propositions de projets futurs.

La saison s'ouvre le 25 mars avec "Roma", un concert d'oeuvres d'Alessandro Scarlatti, Gregorio Allegri, Luigi Rossi et Giovanni Giorgi interprétées par le Choeur de la Chambre de Namur et l'ensemble Cappella Mediterranea, fondée et dirigée par Leonardo García Alarcón. Le chef argentino-suisse, qui enseigne aussi à la Haute école de musique de Genève, sera à l'orgue et au pupitre.

Le lendemain, la compagnie vocale et instrumentale La Tempête présentera "Jérusalem", un programme de musique du Proche et Moyen-Orient, du 5e siècle et à nos jours, a fait savoir M. Scheid. Un concert de musiques à danser du Moyen Age à la Renaissance et un voyage musical à Alep sont agendés le week-end suivant.

Mini-festival

Le programme de la saison prévoit encore une conversation à deux clavecins, des improvisations sur des musiques orientales et baroques, un concert de musique baroque d'Amérique du Sud, un quatuor avec piano, un programme autour du mythe de Psyché et l'opéra "Acis and Galatea". A noter aussi la performance du peintre et ex-danseur Silvère Jarrosson qui créera une oeuvre sur des airs de violon.

En juillet, la Cité bleue proposera un mini-festival nocturne dans le jardin de la Cité universitaire. Au menu: une performance de G.U.I.D., émanation du Ballet Preljocaj, une soirée de quatre mains pour piano, un hommage à la pédagogue et compositrice Nadia Boulanger, une soirée mêlant Monteverdi et Piazzolla ainsi qu'un concert de musiques des répertoires traditionnels tziganes et yiddish.

https://lacitebleue.ch/

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

23 candidats en lice pour le gouvernement le 2 avril

Publié

le

A Genève, 690 candidats visent un des 100 sièges du Grand Conseil. L'élection aura lieu le 2 avril (illustration). (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

A Genève, 23 candidats provenant de treize listes sont en lice pour le premier tour de l'élection au Conseil d'Etat du 2 avril. Le même jour aura lieu l'élection au Grand Conseil pour laquelle 690 personnes se présentent, selon la Chancellerie.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Économie

AC Immune reçoit un demi-million de dollars pour ses recherches

Publié

le

La fondation de l'acteur américain Michael J.Fox a fait un don d'un demi-million de dollars à l'entreprise vaudois AC Immune (archives). (© KEYSTONE/EPA/DAVID SWANSON)

AC Immune, le spécialiste vaudois des maladies neurodégénératives, a annoncé mardi avoir reçu de nouvelles subventions des fondations MJFF et Target ALS pour mener à bien son programme de recherche ciblant le TDP-43.

Plus de 500'000 dollars ont été alloués à la société d'Ecublens (VD) par la Fondation Michael J. Fox (MJFF) pour la recherche contre la maladie de Parkinson et par la fondation Target ALS contre la sclérose latérale amyotrophique, rapporte un communiqué.

Les fonds serviront au développement de tests immunologiques de détection des formes liées à la maladie de la protéine TAR de liaison à l'ADN 43 (TDP-43) dans le liquide céphalo-rachidien et des échantillons de sang (tests biofluides).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X