Rejoignez-nous

Genève

Le projet de budget 2022 fâche les communes genevoises

Publié

,

le

Le projet de budget 2022 du canton de Genève, présenté jeudi par la conseillère d'Etat Nathalie Fontanet, fait grincer des dents les communes genevoises. (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Le projet de budget 2022 du canton de Genève hérisse les communes genevoises. Le Bureau de l'Association des communes genevoises (ACG) a dit vendredi s'opposer fermement à la ponction fiscale sur les communes à laquelle souhaite procéder le gouvernement cantonal.

Selon l'ACG, les communes regrettent "amèrement" que le Conseil d'Etat, plutôt que de s'investir dans le dossier de la répartition des charges et des compétences entre les communes et le canton, préfère capter une partie des recettes fiscales des communes les plus aisées, dans un projet de loi appelé "écrêtage".

Ce projet devrait rapporter à l'Etat 41,7 millions de francs. Pour l'ACG, "il porterait un coup fatal" à la péréquation financière intercommunale en diminuant drastiquement les contributions des communes les plus riches en faveur des communes les plus pauvres. Ce projet ne respecterait pas non plus la Constitution cantonale.

Les communes sont prêtes, souligne l'ACG, à reprendre des charges cantonales "à la condition que celles-ci soient accompagnées de compétences". En revanche, elles s'opposeront "par tous les moyens au projet de loi "écrêtage", car ce projet, à leurs yeux, représente une ponction fiscale "aux conséquences désastreuses".

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Genève

Medvedev battu dès son entrée en lice

Publié

le

Daniil Medvedev a été battu dès son entrée en lice à Genève (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Daniil Medvedev n'aura fait qu'une brève apparition au Geneva Open. Exempté de 1er tour, le no 2 mondial s'est incliné 6-2 7-6 (7/5) devant Richard Gasquet (ATP 75) en 8e de finale.

Le Russe, qui n'avait plus joué depuis le 31 mars en raison d'une opération à une hernie, espérait pouvoir enchaîner les matches sur terre battue avant d'attaquer la quinzaine de Roland-Garros. Mais il devra se contenter de cette seule rencontre de préparation sur la surface qu'il apprécie le moins.

Daniil Medvedev n'a pourtant rien lâché mardi sous le chaud soleil du Parc des Eaux-Vives. Mené 6-2 3-1, le vainqueur du dernier US Open a connu un beau sursaut d'orgueil, empochant trois jeux de suite pour relancer ses actions. Mais il a craqué au pire moment, commettant une double faute au moment de faire face à la première balle de match.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Mauro Poggia dépose plainte après des menaces de mort

Publié

le

Le conseiller d'Etat genevois Mauro Poggia a été victime de menaces de mort proférées par un individu dans un restaurant (archives). (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Le conseiller d'Etat genevois Mauro Poggia a déposé plainte contre un individu qui a proféré des menaces de mort contre lui jeudi dernier dans un restaurant. Plusieurs témoins avaient alerté son entourage.

La plainte a été déposée vendredi, a affirmé mardi soir à Keystone-ATS le porte-parole du Département de la sécurité, de la population et de la santé (DSPS) Laurent Paoliello, confirmant une information de la Tribune de Genève. Les restrictions liées à la pandémie que le conseiller d'Etat a dû porter pendant deux ans ne sont pas en cause.

L'individu "n'est pas représentatif d'une défiance générale de la population contre les autorités", ajoute le porte-parole, parlant d'un "cas isolé" mais sans donner davantage d'indications. Par égard pour les personnes qui ont signalé son attitude, M. Poggia "ne voulait pas prendre le risque qu'il puisse passer à l'acte".

Le porte-parole mentionne la volonté de ne pas laisser penser que de telles menaces sont "anodines". Et de permettre à la police et aux autorités judiciaires de mener leurs investigations.

Il y a quelques mois, le conseiller d'Etat avait porté plainte après avoir été comparé à un dictateur dans le cadre de la réponse à la pandémie. "Il y a eu des insultes" pendant la période du coronavirus contre lui et contre d'autres représentants du département mais aucune explosion des menaces, ajoute le porte-parole.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Nikles bat Riedi en sauvant 6 balles de match

Publié

le

Johan Nikles a sauvé 6 balles de match avant de battre Leandro Riedi (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Johan Nikles (ATP 317) a remporté le derby suisse programmé mardi au 1er tour du Geneva Open, s'imposant 5-7 7-6 (7/3) 7-5 en 2h31' devant Leandro Riedi (ATP 301).

Issu des qualifications sur la terre battue du Parc des Eaux-Vives, le Genevois de 25 ans est revenu de très loin avant de s'offrir un premier succès sur l'ATP Tour. Il a en effet écarté pas moins de six balles de match dans la deuxième manche. Sans même devoir sortir le grand jeu: Leandro Riedi a en effet craqué au moment de porter l'estocade à 7-5 5-4 sur son engagement.

Le Zurichois de 20 ans, qui jouait le deuxième match de sa carrière sur l'ATP Tour (après Gstaad en 2021), semblait avoir partie gagnée à 40/0 dans le dixième jeu de la seconde manche. Il a gâché six opportunités de conclure dans ce jeu, commettant à deux reprises une double faute.

Johan Nikles a su surfer cette vague, dominant nettement les débats dans le jeu décisif. Le Genevois a ensuite su attendre son heure dans l'ultime manche, où il ne s'est jamais retrouvé en danger sur son service. Et à 5-5, Leandro Riedi lui a offert le break décisif, sur une double faute, après avoir également mené 40/0.

Face à Griekspoor au 2e tour

Récompensée par un chèque de 9380 euros (le plus important de sa carrière), cette victoire permettra à Johan Nikles de défier Tallon Griekspoor (ATP 64) mercredi en 8e de finale. Il se mesurera pour la première fois au Néerlandais, qui avait "explosé" en fin de saison dernière en s'adjugeant cinq titres consécutifs en Challenger.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Campagne de la Ville de Genève contre l'éclairage commercial

Publié

le

Afin de limiter la pollution lumineuse et d'inciter aux économies d'énergie, la Ville de Genève préconise notamment d'éteindre la lumière de toutes les enseignes entre 23h00 et 06h00 (image d'illustration). (© KEYSTONE/MAGALI GIRARDIN)

Afin de limiter la pollution lumineuse et d'inciter aux économies d'énergie, la Ville de Genève lance une campagne à destination des commerces et des entreprises. Elle préconise d'éteindre la lumière de toutes les vitrines, enseignes et des bureaux inoccupés entre 23h00 et 06h00.

Les parties communes des bâtiments résidentiels, comme les cages d'escaliers, sont aussi concernées, a indiqué mardi la ville de Genève. L'installation d'horloges programmables permet d'éteindre automatiquement les lumières. L'environnement nocturne peut être amélioré par la qualité de l'éclairage et les sources lumineuses utilisées.

Ces recommandations figurent dans un guide des bonnes pratiques qui accompagne la campagne d'affichage et qui rappelle aussi le cadre légal. Les Services industriels de Genève participent à cette campagne en délivrant des conseils et des primes aux économies d'électricité.

La lutte contre la pollution lumineuse vise à protéger et restaurer les écosystèmes naturels. La Ville de Genève prévoit d'autres actions, notamment pour signaler directement sur le terrain les lieux où des illuminations ont été supprimées ou adaptées pour préserver la biodiversité.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Le bibliobus dessert depuis 60 ans les communes genevoises

Publié

le

A Genève, le Bibli-o-bus fête ses 60 ans. Premier service du genre de Suisse, il dessert désormais 28 communes avec quatre bus. Un fonds de 35'000 ouvrages est mis à disposition de près de 23'000 lecteurs (illustration). (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

A Genève, le Bibli-o-bus fête ses 60 ans. Premier service du genre de Suisse, il dessert désormais 28 communes du canton et 35 points de stationnement au moins une fois par mois. Un fonds de quelque 35'000 ouvrages est mis à disposition de près de 23'000 lecteurs.

La moitié des usagers du Biblio-o-bus sont de jeunes lecteurs, s'est réjoui mardi devant les médias Gilbert Vonlanthen, président de l'Association des communes genevoises (ACG). La prestation est mise en place par la Ville de Genève, où elle a été créée en 1962 sur le concept du Bus Migros, avec le soutien de l'ACG au travers de son Fonds intercommunal.

En 2021, les communes genevoises ont décidé de pérenniser ce service culturel de proximité en signant une convention avec la Ville de Genève et le Fonds intercommunal. Le financement est assuré pour cinq ans, tandis que de nouveaux locaux, aux Ports Francs, ont été trouvés. C'est là que les quatre bus sont chargés avant de partir retrouver les lecteurs.

"Très attendu"

Les véhicules sont stationnés dans des lieux stratégiques, notamment à proximité des écoles. Ils sont très sollicités à la sortie des classes où les enfants se rendent seuls, avec leurs parents ou encore leurs grands-parents. "C'est un moment très attendu", a relevé Nathalie Berthoud, aide-bibliothécaire, par ailleurs détentrice d'un permis poids lourd.

La moitié des 3500 à 4000 livres disposés sur les rayonnages est destinée aux jeunes. Selon Nathalie Berthoud, les livres pour enfants, les bandes dessinées et les mangas sont les plus demandés.

L'autre moitié des rayonnages est destinée aux adultes, avec des romans, des essais ou encore des DVD. Les personnes âgées apprécient aussi le service, et les bibliothécaires avertissent la Mairie lorsqu'un senior ne s'est pas présenté depuis un certain temps. Quel que soit l'âge du lecteur, l'accent est mis sur les nouveautés. Jusqu'à 20 ouvrages peuvent être empruntés pendant un mois.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X