Rejoignez-nous

Genève

Notes de frais à la Ville de Genève: affaire classée

Publié

,

le

Guillaume Barazzone a remboursé 80'000 francs à la Ville de Genève. Cette affaire des notes professionnels a conduit le démocrate-chrétien à remettre tous ses mandats politiques, dont celui qu'il exerçait au Conseil national. (Image d'archive - ©KEYSTONE/PETER KLAUNZER)
Le Ministère public genevois a annoncé mardi le classement de la procédure portant sur les frais professionnels de l'exécutif de la Ville de Genève. Les magistrats concernés ont remboursé à la municipalité les sommes qui posaient problème aux yeux du Parquet.

Les faits portaient sur une période allant de 2013 à 2017. L'affaire, qui a fait grand bruit à Genève, avait éclaté après la publication, en 2018, d'un rapport de la Cour des comptes qui mettait en avant d'importants manquements dans le contrôle des frais professionnels du Conseil administratif de la Ville de Genève.

La justice avait ouvert une procédure dans la foulée. L'enquête a mis en cause le démocrate-chrétien Guillaume Barazzone, et dans une bien moindre mesure son collègue d'Ensemble à gauche Rémy Pagani et la Verte Esther Alder. En revanche, les deux élus socialistes Sandrine Salerno et Sami Kanaan sont exempts de tout reproche.

Selon le Ministère public, qui a analysé les justificatifs des frais professionnel engagés par les conseillers administratifs durant quatre ans, deux types problématiques de dépenses ont été identifiées. Celles qui étaient éthiquement discutables et celles qui pourraient constituer une gestion déloyale des intérêts publics.

Il restitue 80'000 francs

Guillaume Barazzone a d'emblée reconnu devant le Parquet genevois "le caractère injustifié de nombreuses dépenses". Le démocrate-chrétien, qui quitte la politique à cause de cette affaire, a remboursé un montant de l'ordre de 80'000 francs "de sa propre initiative" et avant l'ouverture de la procédure pénal.

Cette somme englobe tous les frais problématiques recensés par le Ministère public, "y compris les frais simplement discutables". Pour le procureur général Olivier Jornot et le premier procureur Yves Bertossa, Guillaume Barazzone a, en agissant de la sorte, réparé "intégralement" le dommage qu'il a engendré.

Rémy Pagani, interrogé en qualité de prévenu dans cette affaire comme Guillaume Barazzone, a été moins conciliant que son collègue et a contesté les faits qui lui étaient reprochés. Le Parquet lui a notamment soumis de nombreux frais de repas engagés le week-end, lors de vacances ou de jours fériés.

Frais justifiés mais inopportuns

Selon le magistrat d'Ensemble à gauche, ces frais étaient justifiés par des raisons professionnelles. Le magistrat, lors des ses auditions, n'a pas pu aller dans les détails, a noté le Parquet. M.Pagani a finalement admis que certaines dépenses pourraient être considérées comme inopportunes et a restitué 3700 francs à la Ville.

Confrontée par les procureurs à une liste de dépenses jugées par eux problématiques, Esther Alder a accepté, pour sa part, de restituer la somme de 3890 francs. Les magistrats mis en cause par la justice ayant remboursé les montants contestés, le Ministère public a décidé de clore la procédure qui les visait.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Économie

Resolve maintient le cap de la croissance

Publié

le

La fintech genevoise Resolve a augmenté en 2023 son volume de prêts hypothécaires sous gestion. En 2024, la société spécialisée dans le financement hypothécaire entend poursuivre sur le chemin de la croissance (illustration). (© KEYSTONE/LEANDRE DUGGAN)

La fintech genevoise Resolve a augmenté en 2023 son volume de prêts hypothécaires sous gestion, a-t-elle indiqué mardi dans un communiqué. En 2024, la société spécialisée dans le financement hypothécaire entend poursuivre sur le chemin de la croissance.

A la fin de l'année dernière, le volume hypothécaire sous gestion s'élevait à environ 882 millions de francs. D'ici fin 2024, le volume total devrait encore augmenter de 35% pour atteindre 1,2 milliard. Cette dynamique sera également soutenue par l'évolution du premier trimestre, précise-t-on dans le communiqué.

Fondée en 2018, Resolve conseille les acquéreurs et les propriétaires de biens immobiliers sur le financement et la commercialisation de propriétés. L'entreprise compte actuellement 44 collaborateurs et huit succursales en Suisse.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Le président des Vert-e-s de la Ville de Genève démissionne

Publié

le

Omar Azzabi poursuivra son engagement en tant que conseiller municipal. (© Les Vert-e-s Ville de Genève)

Le président des Vert-e-s de la Ville de Genève, Omar Azzabi, a confirmé sa démission lundi soir lors d'une assemblée générale. Il quittera sa fonction en juin prochain, indique le parti dans un communiqué.

"Ses nouvelles obligations professionnelles l'ont poussé à se retirer, mais il poursuivra son engagement au sein du groupe des Vert-e-s au Conseil municipal", indique le parti.

Les Vert-e-s de la Ville de Genève se sont rassemblés afin de revoir leur règlement en prévision des élections municipales 2025. La modification permet de s'assurer que les candidat-e-s vert-e-s à la candidature soient membres depuis au moins trois mois au moment de leur nomination à l'Assemblée. Les candidatures au Conseil administratif sont désormais formellement ouvertes.

Les membres ont également débattu "ouvertement et sereinement" sur les embauches controversées au sein du Département de l'aménagement, des constructions et de la mobilité (DACM), présidé par la magistrate Verte Frédérique Perler. La section genevoise "reste extrêmement attentive à l'évolution de la situation, notamment au rapport du Contrôle Financier Interne de la Ville qui fera toute la lumière sur cette affaire", indique-t-elle.

Le parti a annoncé également l'ouverture des candidatures pour l'élection du Conseil administratif de la Ville de Genève. La désignation des personnes qui représenteront les Verts à ce scrutin se fera le 18 juin. Actuellement, deux écologistes siègent à l'exécutif municipal: Frédérique Perler et Alfonso Gomez.

Lors de l'assemblée de lundi soir, l'ancienne présidente du Conseil municipal de la Ville de Genève, Uzma Khamis Vannini a annoncé son intention de se porter candidate à l'élection du Conseil administratif de 2025. L'information, révélée par la télévision Léman Bleu et la RTS, a été confirmée par la présidence du parti des Vert-e-s de la Ville de Genève.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Une majorité du dividende de SGS versé en actions

Publié

le

Le géant de l'inspection et de la certification SGS versera 64,9% du dividende pour l'exercice 2023 sous forme de nouvelles actions. Quelque 35,1% sera payé en numéraire (illustration). (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Le géant de l'inspection et de la certification SGS a annoncé lundi que 64,9% du dividende pour l'exercice 2023 sera versé sous forme de nouvelles actions. Quelque 35,1% sera payé en numéraire.

Le groupe genevois émettra 4,96 millions de nouveaux titres destinés à ce dividende scriptural à un prix de référence de 82 francs par nominative, a-t-il précisé dans un communiqué. Un montant total de 207,3 millions de francs sera versé pour la partie en liquide.

Fin mars, les actionnaires de SGS réunis en assemblée générale avaient notamment accepté de recevoir leur dividende soit en numéraire, soit sous forme d'actions. Les actions choisies comme dividende seront attribuées avec un escompte de 6% par rapport au prix de marché.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Plus de 25 événements à Evaux en fêtes

Publié

le

Plus de 25 événements figurent au programme de la 3e édition d'Evaux en fêtes, de mai à octobre. Découvertes de la nature, spectacles et courses pédestres prendront place dans le parc genevois de 50 hectares (illustration). (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Plus de 25 événements figurent au programme de la 3e édition d'Evaux en fêtes, de mai à octobre. Découvertes de la nature, spectacles et courses pédestres prendront place dans le parc de 50 hectares, à cheval sur les communes genevoises d'Onex, de Confignon et de Bernex.

La programmation propose aux enfants - dès 2 ans, selon l'événement - de participer à des jeux de piste en nature, de découvrir les habitants de l'étang ou encore de visiter le potager. Le volet environnemental offre aussi la possibilité de faire analyser le sol de son jardin.

De son côté, le volet culturel comprend un concert à l'étang dans le cadre du festival Les Nuits baroques d'Onex et un spectacle de cirque contemporain programmé par La Bâtie-Festival de Genève. Pour ce qui est du sport, plusieurs courses à pied sont à l'affiche d'Evaux en fêtes, ainsi que des cours sur la méthode Feldenkrais.

www.evaux.ch

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X