Rejoignez-nous

Hockey

Face au réchauffement, quel avenir pour le hockey sur glace ?

Publié

,

le

Le Lausanne Hockey club dispose d'une des patinoires les plus récentes du championnat suisse. (Archives © KEYSTONE/Cyril Zingaro)

Les Suisses raffolent de hockey sur glace. Notre championnat est d'ailleurs le deuxième mondial en terme d'affluence. Mais ce sport, énergivore, doit-il évoluer dans un contexte de réchauffement climatique ? Enquête

Nombreux sont ceux dans notre pays qui apprécient passer une soirée dans une patinoire, devant un match de hockey sur glace. Ambiance, spectacle, performance.

Pour que ces matchs puissent avoir lieu, il faut bien sûr de la glace. Et de ce fait, ce sport est une activité relativement énergivore. Si quelques alternatives voient le jour pour le patinage de loisir, qu’en est-t-il du niveau professionnel ?

Pourrait-on imaginer une transition vers de la glace synthétique, un matériau qui tente de substituer la réaction de la glace traditionnelle ? La réponse de Chris Wolf, directeur général du Lausanne Hockey Club :

Chris WolfDirecteur général du Lausanne Hockey Club

Joël Genazzi est le joueur du LHC qui a disputé le plus de match sous le maillot lausannois. Il abonde dans le sens de son directeur : ce ne serait simplement plus le même sport :

Joël GenazziJoueur du Lausanne Hockey Club

Contactée, la Fédération suisse de hockey sur glace va dans le sens des représentants du Lausanne Hockey Club. Il ne s’agit pas d’une question à l’heure actuelle, tant la pratique du hockey en serait différente. Ajoutons que la Fédération helvétique est sous l’autorité de la Fédération internationale. De ce fait, le pays seul ne peut procéder à un changement de surface aussi drastique, sans changement de règlement international.

Repenser le lieu

Si la surface ne changera pas prochainement, c’est donc possiblement le lieu, la patinoire, qui peut évoluer. Exemple à Lausanne avec la récente Vaudoise Aréna, remplaçante de l’ancien Malley.

Sébastien Baconnier, directeur d’exploitation au Centre sportif de Malley SA. Il s’occupe notamment du centre de glace et aquatique.

Sébastien BaconnierDirecteur d'exploitation au Centre sportif de Malley SA

La consommation électrique correspondant à la production de glace, et donc utilisée également pour la piscine, représente la consommation annuelle d’environ 400 ménages. En 2021, 17% de l’énergie consommée par la Vaudoise Arena était produite sur place, par une centrale solaire sur le toit. Le reste est de l’énergie renouvelable des Services industriels de Lausanne.

Du côté de l’exploitation de la Vaudoise Aréna, on nous confirme que des réflexions sont en cours sur une utilisation possible de glace synthétique. Exploitation estivale, séances découvertes, etc.

La question actuelle de l’énergie dans le hockey sur glace, notamment au sein de la ligue, se concentre plutôt sur la situation d’une crise énergétique. Pour qu’il reste viable, le hockey ne doit pas voir ses coûts exploser.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hockey

Deux derbies romands pour commencer

Publié

le

La National League reprend ses droits le mardi 17 septembre (© KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER)

La National League commencera le mardi 17 septembre avec deux derbies romands. Finaliste malheureux, Lausanne accueillera Genève alors que Fribourg recevra Ajoie.

La Télé entre dans la danse et diffusera des matches avec Léman Bleu. Les chaînes romandes devraient logiquement avoir davantage de rencontres mettant aux prises des clubs romands. Les parties du dimanche soir disparaissent.

Les matches se tiendront généralement les mardis, vendredis et samedis avec bien entendu des rencontres disséminées selon le calendrier de chaque club.

La 52e et dernière journée aura lieu le 1er mars 2025. Le play-in se tiendra du 4 au 10 mars. Les play-off commenceront le jeudi 13 mars pour se terminer au plus tard le mardi 29 avril.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Les Panthers à deux succès d'une première Coupe Stanley

Publié

le

Les Panthers sont à deux succès d'une première Coupe Stanley (© KEYSTONE/AP/Wilfredo Lee)

Les Panthers sont à deux succès de la première Coupe Stanley de leur histoire. Florida s'est imposé une deuxième fois à domicile face à Edmonton (4-1) pour mener 2-0 en finale des play-off de NHL.

Edmonton, qui s'était incliné 3-0 samedi à Sunrise, a pourtant ouvert la marque lors de ce match no 2 par l'intermédiaire de Mattias Ekholm. Le défenseur suédois a trouvé la faille en contre-attaque sur le premier tir cadré par les Oilers dans cette partie, après 11'17'' de jeu.

Mais Sergei Bobrovsky a repoussé les 18 autres tirs cadrés par les Oilers, qui sont restés "muets" en supériorité numérique malgré quatre opportunités. Les Panthers ont égalisé à la 30e sur une réussite de Niko Mikkola, avant de forcer la décision au troisième tiers sur un doublé d'Evan Rodrigues (44e, 2-1/53e, 3-1).

Tout ne fut pas rose pour Florida, qui a scellé le score dans un filet désert à 2'28'' de la sirène finale. Les Panthers ont en effet perdu leur capitaine Aleksander Barkov, victime d'une lourde charge de Leon Draisaitl au troisième tiers. Les Oilers doivent quant à eux composer avec la blessure de leur défenseur Darnell Nurse.

1-8 jusqu'ici

Balayés 4-0 par Colorado en 1996 et dominés 4-1 par Vegas l'an dernier, les Panthers ont donc d'ores et déjà fait mieux que lors de leurs deux précédentes apparitions au stade ultime. Ils tenteront d'assommer les Oilers, dont le dernier sacre remonte à 1990, jeudi en Alberta pour l'acte III de la série.

Les statistiques parlent en tout cas largement en faveur de Florida. L'équipe ayant gagné les deux premiers matches d'une série en mode "best of 7" en NHL en est sortie vainqueure 86% du temps (352/408). Le taux de réussite passe à 92,9% lorsqu'une équipe mène 2-0 en finale après avoir livré deux matches à domicile (39-3).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Coup dur pour le Lausanne HC qui perd son défenseur Pilut

Publié

le

Lawrence Pilut, ici avec le maillot de Top Scorer vaudois, s'est déchiré un tendon d'Achille lors d'un entraînement. Le défenseur suédois manquera entre sept et neuf mois de compétition. (Archives © KEYSTONE/Valentin Flauraud)

Mauvaise nouvelle du côté de Malley  : le défenseur suédois du LHC Lawrence Pilut s'est blessé lors d'un entraînement. Il devrait rater entre sept et neuf mois de compétition.

Son sourire a illuminé les travées de la Vaudoise Arena la saison dernière, il manquera à la brigade défensive lausannoise : le Suédois Lawrence Pilut, 28 ans, s'est déchiré un tendon d'Achille lors d'un entraînement printaniers dans son pays d'origine. Il devrait manquer entre sept et neuf mois de compétition, une éternité pour le club vaudois qui perd ici un pilier de son contingent défensif. La perte d'un joueur début juin est-elle un mauvais timing pour la construction de la saison prochaine ?

John FustDirecteur sportif du Lausanne Hockey Club

Lawrence Pilut, arrivé tout droit d'Amérique du Nord la saison dernière, a vécu une saison pleine au sein du LHC. Il a disputé 71 matchs pour 33 points remportés, play-off compris. Il a également porté le chandail de Top Scorer à quelques reprises. Avec son sourire et son envie de jouer, il est apprécié de ces coéquipiers, son staff et les supporters.

John FustDirecteur sportif du Lausanne Hockey Club

Le co-capitaine du LHC, Michael Raffl, avait connu une situation similaire au début de la saison dernière. Il a cependant soutenu son équipe de près, lors d'entraînements et en tribunes. Le directeur sportif du LHC espère une situation similaire pour Lawrence Pilut.

John FustDirecteur sportif du Lausanne Hockey Club

Le club vaudois annonce donc être à la recherche d'un autre défenseur étranger pour palier à cette absence. Rappelons que le LHC a déjà activé huit licences étrangères (sur les dix possibles par exercice) pour la saison prochaine : David Sklenička et Lawrence Pilut en défense ; Robin Kovacs, Janne Kuokkanen, Ahti Oksanen, Lauri Pajuniemi, Michael Raffl et Antti Suomela en attaque. L'annonce de l'engagement futur d'un nouvel étranger sous contrat modifie-t-elle la stratégie du LHC sur le marché des renforts non helvétiques ?

John FustDirecteur sportif du Lausanne Hockey Club
Continuer la lecture

Hockey

McDavid et les Oilers "blanchis" lors de l'acte I de la finale

Publié

le

Sergei Bobrovsky a "blanchi" les Oilers dans l'acte I de la finale de la Coupe Stanley (© KEYSTONE/AP/Michael Laughlin)

Connor McDavid et les Oilers ont dû s'incliner devant la verve de Sergei Bobrovsky samedi dans l'acte I de la finale de la Coupe Stanley.

Le gardien russe a fêté un blanchissage devant le filet de Florida, qui s'est imposé 3-0 à domicile face à Edmonton.

Bobrovsky (35 ans) a été crédité de 32 arrêts - mais seulement 7 au troisième tiers-temps - pour signer son deuxième "shutout" depuis le début de ces séries finales, le troisième au total pour lui en 88 matches de play-off de NHL. Son vis-à-vis Stuart Skinner a fait face à seulement 18 tirs cadrés.

Les Panthers ont d'ailleurs ouvert la marque sur leur premier tir cadré de la soirée, après 3'59'' de jeu, grâce à la 10e réussite de Carter Verhaeghe dans ces play-off 2024. Evan Rodrigues a doublé la mise à la 23e minute, Eetu Luostarinen scellant le score à 5 secondes de la sirène finale.

Auteur de 31 points depuis le début des séries, Connor McDavid est donc resté "muet", pour la quatrième fois seulement en 19 matches joués par les Oilers dans ces play-off, et a terminé la partie avec un bilan de -2. La superstar canadienne et ses coéquipiers tenteront de se racheter lundi soir dans le match no 2, toujours en Floride.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Bélier

Aucun souci majeur à l'horizon, par conséquent, profitez-en pour vous consacrer à votre bien-être en vous relaxant longuement.

Les Sujets à la Une

X