Rejoignez-nous

Vaud

La droite veut une Commission d'enquête sur l'hôpital de Rennaz

Publié

,

le

PLR, UDC et Vert'libéraux déposeront mardi leur requête devant le Grand Conseil vaudois. (©KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)
La droite vaudoise réclame la création d'une Commission d'enquête parlementaire (CEP) pour "faire toute la lumière" sur la "situation financière catastrophique" de l'hôpital Riviera-Chablais (HRC). Les partis PLR, UDC et Vert'libéraux déposeront mardi leur requête devant le Grand Conseil vaudois.

Le 12 mai dernier, les députés avaient accordé dans l'urgence une garantie d'emprunt complémentaire pour permettre à l'hôpital de payer les salaires de son personnel. Non sans émettre de vives critiques concernant la gouvernance et le management de l'HRC.

La droite de l'hémicycle a choisi d'aller un pas plus loin et de réclamer l'institution d'une CEP, un outil utilisé lorsque "des événements de grande portée l'exigent", précise la loi. Dans les faits rarement employé, la dernière fois en 2003 lors de l'affaire dite de la débâcle de la Banque cantonale vaudoise (BCV).

Analyse détaillée

Une analyse détaillée quant aux aspects financiers et de gouvernance s'avère inévitable, écrit lundi le PLR dans un communiqué. La CEP devra aussi examiner les coûts de construction et la façon dont les différents organes de surveillance du Grand Conseil ont "pu être désinformés de la situation réelle".

L'UDC, pour sa part, exige des éclaircissements sur la "gestion calamiteuse" de l'hôpital et met en cause la "direction socialiste" du Département vaudois de la santé et de l'action sociale (DSAS), dirigé par Pierre-Yves Maillard puis Rebecca Ruiz depuis mai 2019.

Audits ordonnés

Fin avril, les cantons de Vaud et du Valais ont ordonné des audits sur les coûts de construction, les finances et la gouvernance. L'un a été confié au Contrôle cantonal des finances (CCF) vaudois, en collaboration avec l'inspection des finances valaisanne. L'autre à la société BDO Visura. Les résultats sont attendus d'ici l'été.

Pourquoi demander en plus une CEP ? "Elle aura un périmètre plus élargi que les audits déjà demandés", a expliqué à Keystone-ATS Carole Dubois, cheffe du groupe PLR au Grand Conseil. La décision a été prise à l'unanimité au sein du groupe libéral-radical.

La Commission d'enquête pourra analyser ces rapports d'audit, mais aussi poser des questions complémentaires et solliciter d'autres expertises. Le texte demandant la création de la CEP sera déposé mardi, puis développé le 9 juin. Il sera ensuite transmis au Conseil d'Etat, avant de revenir ultérieurement en plénum.

Inauguré l'été dernier, le site à Rennaz a accueilli en novembre ses premiers patients. Dès ses débuts, il a fait l'objet de critiques, notamment pour des problèmes d'absentéisme, de démissions en cascade, temps d'attente aux urgences ou d'annulations d'opérations.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vaud

Protection de l'enfant renforcée dans les justices de paix

Publié

le

L'Ordre judiciaire vaudois veut mieux protéger les enfants des maltraitances (Image prétexte - ©KEYSTONE/CHRISTIAN MERZ)

Le Conseil d'Etat vaudois a alloué des moyens supplémentaires pour renforcer la protection de l'enfant. Une chambre de protection de l'enfant va voir le jour dans chaque justice de paix. Les magistrats seront mieux formés à ce domaine sensible et des assesseurs spécialisés seront recrutés.

Le budget vaudois pour 2022 inclut une série de montants destinés à renforcer la protection de l'enfance. L'objectif est notamment de mieux répondre aux exigences du droit fédéral ainsi qu'à certaines lacunes révélées en 2018 par le rapport Rouiller après une grave affaire de père abuseur.

Dans un rapport détaillé, l'Ordre judiciaire vaudois (OJV) a arrêté un programme à plusieurs facettes. Il reçoit désormais des moyens supplémentaires pour mettre en oeuvre ses orientations stratégiques, a-t-il annoncé mercredi dans un communiqué.

Le Conseil d'Etat a accepté de renforcer les effectifs de l'OJV par la création de 12,3 ETP (Equivalent temps plein) de magistrats professionnels et de 28,2 ETP de personnel administratif. Ces collaborateurs entreront en fonction entre 2022 et 2024, sous réserve de l'acceptation du budget 2022 par le Grand Conseil.

Mieux entendre les enfants

Cette démarche permettra de mieux répondre aux exigences du droit fédéral en matière de participation de l'enfant à la procédure. Les justices de paix et les tribunaux d'arrondissement disposeront de nouvelles ressources pour systématiser l'audition des enfants.

Une chambre de protection de l'enfant verra le jour dans chaque justice de paix. Les magistrats professionnels appelés à siéger dans ces chambres disposeront d'une formation continue renforcée.

Assesseurs spécialisés

Pour répondre à l'exigence fédérale d'interdisciplinarité dans la composition de l'autorité de protection, les assesseurs rattachés à ces chambres seront issus des milieux professionnels de la santé, du social ou de l'éducation. Leurs connaissances professionnelles spécifiques seront ainsi un atout, explique l'OJV.

Le Conseil d'Etat a adhéré à la proposition de l'OJV d'entamer des discussions avec les associations professionnelles des métiers concernés. Il s'agit désormais de définir les missions et la rémunération des personnes concernées. Ces démarches seront menées par le Tribunal cantonal, en concertation avec l'Office du médecin cantonal et le Service du personnel de l'Etat de Vaud.

Continuer la lecture

Vaud

Evacuation des eaux: communes et canton pourraient mieux faire

Publié

le

La Cour des comptes a adressé une série de recommandations pour améliorer la gestion des eaux usées dans le canton de Vaud (Photo d'illustration © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

La gestion de l'évacuation des eaux pourrait être améliorée dans le canton de Vaud. Un audit de la Cour des comptes recommande notamment une inspection plus régulière des canalisations et une accélération des projets régionaux de STEP.

La Cour des comptes s'est penchée sur un échantillon représentatif de Plans généraux d'évacuation des eaux (PGEE), issus de huit communes (Avenches, Bex, Lausanne, Morges, Premier, Puidoux, Vevey, Villars-le-Terroir) et trois associations intercommunales en Lavaux (ACPRS), dans le Vallon du Nozon (AIVN) et sur la Côte (APEC). Le rôle du canton a aussi été examiné. Et surprise, Vaud ne possède pas de vision globale, comme nous le confirme Guy-Philippe Bolay :

Guy-Philippe Bolay
Président - Cour des Comptes (VD)
Guy-Philippe BolayPrésident - Cour des Comptes (VD)

Il ressort de l'audit que "le rythme d'inspection des canalisations est trop bas" dans la plupart des communes, principalement pour des questions de coûts, relève le président de la Cour des comptes, Guy-Philippe Bolay, interrogé par Keystone-ATS.

Selon les recommandations de la branche, les canalisations publiques devraient être contrôlées tous les 10 à 15 ans. Or, sur les entités auditées, seules Morges et l'APEC respectent cette fréquence.

Le suivi des rejets dans les lacs et ruisseaux devrait également être renforcé. Il s'agirait de davantage contrôler, par exemple en cas de fortes pluies, d'éventuelles sources de pollution. Les plus petites communes sont aussi invitées à améliorer l'infiltration ou la rétention d'eau de pluie pour éviter que celle-ci n'inonde les canalisations, poursuit M. Bolay.

Guy-Philippe Bolay
Président - Cour des Comptes (VD)
Guy-Philippe BolayPrésident - Cour des Comptes (VD)

Régionalisation

Le magistrat souligne également que la vision en matière de STEP doit être désormais "plus régionale que communale". Des regroupements entre communes sont impératifs, notamment pour réunir des compétences techniques en matière de traitement des micropolluants. L'audit a montré que les communes étaient globalement conscientes de cette nécessité, en témoignent les nombreux projets en cours.

Guy-Philippe Bolay
Président - Cour des Comptes (VD)
Guy-Philippe BolayPrésident - Cour des Comptes (VD)

Le canton devrait toutefois accélérer ce processus de régionalisation avec des mesures incitatives, estime la Cour des comptes. "Cela pourrait être des subventions pour financer des études. Une fois que l'on sait combien cela va coûter, il est plus facile de démarrer un projet", remarque M. Bolay.

Les quelque 400 PGEE établis dans le canton entre 1997 et 2019 sont très différents les uns des autres. Pour la prochaine génération de PGEE, le canton devra veiller à une meilleure harmonisation des pratiques, poursuit l'audit.

A l'instar des Plans directeurs communaux (aménagement du territoire), les Plans généraux pour l'évacuation des eaux devraient aussi devenir contraignants. "Dès qu'un PGEE est validé, les autorités devraient suivre ce qu'elles ont prévu de faire" explique M. Bolay.

Trois refus sur 70

La Cour des comptes aurait aussi aimé qu'un processus d'arbitrage par le Conseil d'Etat soit instauré en cas de divergences entre différents services, par exemple entre la Protection des eaux et la Direction générale du territoire. Cette recommandation a toutefois été refusée par le canton, qui estime la coordination actuelle suffit.

Deux autres recommandations sur les 70 émises par la Cour des comptes ont été refusées. Les communes de Vevey et Premier ont estimé qu'une inspection plus régulière des canalisations privées n'était pas possible, pour des raisons de coûts.

Environ 7 milliards de francs ont été investis depuis 1960 dans le canton pour la protection des eaux. Pour ces 20 prochaines années, la remise à niveau des infrastructures et le traitement des micropolluants est estimée à 1,2 milliard.

Guy-Philippe Bolay
Président - Cour des Comptes (VD)
Guy-Philippe BolayPrésident - Cour des Comptes (VD)

Rappelant une étude de 2017, qui avait montré un déficit de financement des communes, M. Bolay prévient que les taxes devront être augmentées pour payer les nouveaux PGEE.

Robin Jaunin avec Keystone-ATS

Continuer la lecture

Lausanne

Aucun joueur ne devine la bonne combinaison de l'Euro Millions

Publié

le

140 millions de francs seront en jeu vendredi à l'Euro Millions (archives). (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Personne n'a trouvé la combinaison gagnante à l'Euro Millions mardi soir. Pour empocher le gros lot, il fallait jouer les numéros 20, 25, 26, 30 et 38, ainsi que les étoiles 2 et 8.

Lors du prochain tirage vendredi, 140 millions de francs seront en jeu, indique la Loterie Romande.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Vaud

Rentrée sous l'ère du certificat covid à l'EPFL et l'UNIL

Publié

le

Depuis mardi matin, des contrôles aléatoires sont organisés à l'entrée des salles de cours à l'UNIL. (© KEYSTONE/EPA/LAURENT GILLIERON).

Dans le canton de Vaud, ce mardi était synonyme de rentrée académique pour les étudiantes et étudiants de l’Université de Lausanne et de l’EPFL. Un retour en cours bien sûr particulier, puisque pour assister aux enseignements, il faut désormais présenter son certificat covid.

C’est une nouvelle habitude que devront prendre les universitaires au moins jusqu’à la fin de l’année. Il faudra désormais présenter son certificat covid pour accéder aux différents enseignements. À l’école polytechnique de Lausanne, cette rentrée s’est plutôt bien déroulée.

Eric Du Pasquier, directeur du domaine de la sécurité et de l’exploitation à l'EPFL:

Eric Du Pasquier
Directeur du domaine de la sécurité et de l'exploitation à l'EPFL
Eric Du PasquierDirecteur du domaine de la sécurité et de l'exploitation à l'EPFL

En plus du pass sanitaire, d'autres mesures existent dans les auditoires comme le port du masque obligatoire.

Les précisions d'Eric Du Pasquier:

Eric Du Pasquier
Directeur du domaine de la sécurité et de l'exploitation à l'EPFL
Eric Du PasquierDirecteur du domaine de la sécurité et de l'exploitation à l'EPFL

Même si dans l'ensemble ces mesures sont bien acceptées par les étudiantes et étudiants, quelques manifestations se sont déroulées dans les universités de Suisse alémaniques pour protester contre l’application du certificat covid lundi. À Lausanne, une manifestation doit se tenir lundi soir à 18h place de la Riponne.

Pour celles et ceux qui ne seraient pas vaccinés ou qui n’auraient pas été malades du coronavirus, il reste la possibilité de se faire tester sur le campus pour se rendre en cours. Cette solution sera gratuite au moins jusqu’au 31 octobre, avant d’être réévaluée.

Continuer la lecture

Vaud

Une sculpture musicale de 45 mètres de haut à l'EPFL

Publié

le

Le "Rohrwerk", une sculpture musicale de 45 mètres de haut, a été présenté à l'EPFL. (©KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Un tuyau de 45 mètres de haut comme pavillon sonore: un projet mêlant musique et architecture a pris place sur le campus de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL). En plus de l'installation, le site accueillera divers événements et concerts publics jusqu'à jeudi.

À la fois instrument de musique, expérience scientifique, sculpture et espace de performance, le "Rohrwerk" est le fruit d'un travail d'équipe. L'idée du concept revient au compositeur bâlois Beat Gysin. Mais au total, ce sont six compositeurs, quatre musiciens, deux architectes et un scénographe qui ont créé ce projet. Le Rohrwerk ressemble à un "crayon à l'envers" et prend la forme d'un "orgue futuriste", fait remarquer l'EPFL dans un communiqué.

L'objet lui-même est complexe: il est composé de sept "tuyaux de rétroaction", un "multitrombone" et d'autres instruments faits sur mesure. Les tuyaux sont liés entre eux et suspendus en l'air par une grue. "Rohre" signifie "tubes" en allemand.

Des compositions originales à découvrir

Si les tuyaux peuvent directement être utilisés comme instruments de musique, le Rohrwerk permet aussi de diffuser des productions enregistrées.

En parallèle à l'installation, le public pourra profiter d'une série d'oeuvres musicales originales réalisées spécialement dans le cadre du projet. Celles-ci seront jouées jusqu'à jeudi. Les jusqu'à jeudi. Les événements (concerts, mais aussi discussions) sont ouverts à tout public et gratuits.

Le projet est à découvrir dans le patio extérieur du Rolex Learning Center, situé sur le campus de l'EPFL. Le Rohrwerk avait déjà été installé une première fois au Kunstmuseum de Bâle, en septembre 2019.

 

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Sagittaire

Le ciel vous encourage à vous diriger vers ce qui vous convient le mieux, même si vous devez tout faire bouger par vous-même !

Les Sujets à la Une

X