Rejoignez-nous

Élections fédérales 2023

La jeune verte Angela Zimmermann candidate aux Etats

Publié

,

le

Une deuxième candidature verte dans le canton de Vaud après celle de Raphaël Mahaim, désigné en novembre dernier (archives). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Les jeunes Vert-e-s vaudois lancent une candidate pour le Conseil des Etats. Ils ont désigné leur co-présidente Angela Zimmermann pour défendre leurs couleurs lors des élections fédérales d'octobre.

Une première candidature vaudoise féminine pour la course au Conseil des Etats de cet automne. La jeune verte Angela Zimmermann est entrée en campagne ce weekend. Une première pour le mouvement. Les explications de la candidate.

Angela ZimmermanCandidate jeune verte au Conseil des Etats

Son annonce constitue une relative surprise, dans la mesure où les Verts vaudois ont déjà désigné Raphaël Mahaim dans la course pour les Etats. Cette candidature ne risque donc t-elle pas d'entrer en concurrence directe avec celle du conseiller national?

Angela ZimmermanCandidate jeune verte au Conseil des Etats

Selon elle, son profil est donc à la fois "distinct et complémentaire" à celui de Raphaël Mahaim. La Lausannoise affirme que les Verts ont d'abord été "surpris" par cette décision, mais qu'ils sont désormais "contents d'avoir une jeunesse de parti aussi motivée."

Jusqu'ici, seuls des poids lourds de la politique vaudoise s'étaient portés candidats pour le Conseil des Etats. Le PLR s'est rallié derrière Pascal Broulis, tandis que le PS et les Verts présentent un ticket commun avec Pierre-Yves Maillard et Raphaël Mahaim. En quoi la jeune verte peut-elle tirer son épingle du jeu? On retrouve une dernière fois Angela Zimmerman.

Angela ZimmermanCandidate jeune verte au Conseil des Etats

Isabelle Bertolini avec Keystone-ATS

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Élections fédérales 2023

Pascal Broulis retrouve Pierre-Yves Maillard aux Etats

Publié

le

Le PLR Pascal Broulis a devancé le Vert Raphaël Mahaim au second tour des élections pour le Conseil des Etats. L'ancien membre du gouvernement rejoint ainsi Pierre-Yves Maillard à Berne. (Archives © KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)

Pascal Broulis est donc le second Conseiller aux Etats du canton de Vaud. Les électeurs ont plébiscité l'ancien membre du gouvernement vaudois lors du second tour des élections fédérales, face au Vert Raphaël Mahaim. Le PLR rejoint ainsi Pierre-Yves Maillard à Berne.

Le duo PS-PLR Pierre-Yves Maillard et Pascal Broulis renaît. Le libéral-radical a été élu ce dimanche au second tour de l'élection au Conseil des Etats. Il a enregistré 54% des suffrages, contre 45% pour son adversaire vert, Raphaël Mahaim. Pascal Broulis siègera donc bel et bien aux côtés de son ancien collègue au gouvernement vaudois, le socialiste Pierre-Yves Maillard qui avait été élu au premier tour. Tous deux incarnait le fameux "compromis dynamique" à la vaudoise. Mais ce concept peut-il réellement être exporté à Berne? On écoute Pierre-Yves Maillard.

Pierre-Yves MaillardConseiller aux Etats vaudois élu

Pascal Broulis, lui, est davantage confiant sur la possibilité d'exporter le "compromis dynamique" à la chambre haute. On écoute le libéral-radical.

Pascal BroulisConseiller aux Etats vaudois élu

Les deux élus n'attendent maintenant qu'une chose: leur entrée en fonction le 4 décembre prochain. Pierre-Yves Maillard.

Pierre-Yves MaillardConseiller aux Etats vaudois élu

Pascal Broulis, lui, se sent déjà un peu comme chez lui.

Pascal BroulisConseiller aux Etats vaudois élu

Les Verts perdent leur siège

Le couperet est donc tombé pour les Verts. Ils ont échoué à conserver leur siège à la Chambre haute. Face à deux anciens ministres vaudois, qu'a-t-il manqué à Raphaël Mahaim ?

Raphaël MahaimConseiller national vert vaudois

Le candidat vert note cependant sa progression au niveau des voix :

Raphaël MahaimConseiller national vert vaudois

Rappelons que Raphaël Mahaim est tout de même élu au Conseil national. Quant à Pascal Broulis et Pierre-Yves Maillard, ils prendront leurs fonctions au Conseil des Etats le 4 décembre prochain.


13h23 : L'ancien conseiller d'Etat vaudois rejoint donc son ancien collègue du gouvernement Pierre-Yves Maillard à Berne. Ils siègeront tout deux au Conseil des Etats pour la nouvelle législature fédérale. A 58 ans, il s'agit du premier mandat sous la Coupole fédérale pour le PLR.

13h20 : C'est fait ! Pascal Broulis est élu à Berne au Conseil des Etats. Le PLR a empoché 53,6% des voix vaudoises. Le Vert Raphaël Mahaim obtient lui 44,9% des voix.

13h05 : Yverdon-les-Bains a rendu son verdict. Pascal Broulis a obtenu 52,8% des voix, contre 46,17% pour Raphaël Mahaim.

12h53 : Nous en sommes à 90% des bulletins dépouillés. On voit mal comment le candidat vert pourrait rattraper son retard. Raphaël Mahaim est crédité de 44,93% des voix. Pascal Broulis avec 53,57% semble se diriger vers Berne et rejoindrait ainsi Pierre-Yves Maillard à la Chambre haute.

12h36 : A 84% du dépouillement, le taux de participation s'élève à 37%. C'est toujours le PLR et ancien conseiller d'Etat qui est en tête avec 53,4% des bulletins. Le Vert Raphaël Mahaim est crédité de 45,1% des suffrages.

12h35 : Lausanne a voté à 62% pour Raphaël Mahaim, 36% pour Pascal Broulis.

12h15 : Le dépouillement avance, est désormais à 73%. Pascal Broulis est toujours devant avec 53,20% des suffrages. Raphaël Mahaim remonte à 45%. Il reste encore des grandes villes à dépouiller.

12h09 : Les premières villes tombent. Vevey a voté Raphaël Mahaim (61%), tout comme Morges (51%). Aigle vote Pascal Broulis (56%), tout comme Payerne (66%).

12h03 : Les premiers résultats tombent. Après 47% du dépouillement, notamment des plus petites communes, Pascal Broulis (PLR) est crédité de 57,9% des voix. Le Vert Raphaël Mahaim compte lui 40,46% des suffrages.

11h55 : Le direct de LFM débutera d'ici cinq minutes. Les premiers résultats devraient tomber vers midi.

11h50 : Deux candidats pour un siège. Qui du PLR Pascal Broulis ou du Vert Raphaël Mahaim rejoindra le socialiste Pierre-Yves Maillard élu dès le premier tour avec plus de 52% des voix ? Pascal Broulis, arrivé deuxième du premier tour avec près de 44% des suffrages, part avec un avantage mathématique. Raphaël Mahaim était quatrième avec près de 25% des voix.

11h40 : Contrairement au premier tour où les médias étaient invités à l'Aula des Cèdres, c'est cette fois-ci le Château cantonal qui sert de point de rendez-vous. A quelques minutes des premiers résultats, les médias se préparent.

Les médias se mettent en place à quelques minutes des premiers résultats (©Robin Jaunin)

Continuer la lecture

Élections fédérales 2023

Elections fédérales: le face à face de Pascal Broulis et Raphaël Mahaim

Publié

le

Le PLR Pascal Broulis et le Vert Raphaël Mahaim (de gauche à droite) étaient nos invités pour un débat mercredi soir.

Le Vert Raphaël Mahaim et le PLR Pascal Broulis, toujours en lice pour décrocher le deuxième siège vaudois au Conseil des Etats, se sont prêtés au jeu du débat sur les ondes de LFM mercredi soir. Cette trentaine de minutes de discussion, autour du pouvoir d'achat et des questions environnementales, est à redécouvrir en vidéo.

Il reste deux candidats en lice pour la course au Conseil des Etats dans le canton de Vaud. Le Vert Raphaël Mahaim et le PLR Pascal Broulis ont jusqu'au dimanche 12 novembre pour convaincre la population. Leur espoir: rejoindre le socialiste Pierre-Yves Maillard, élu au premier tour. Afin de donner à nos auditeurs de mieux cerner ces deux hommes politiques, tous deux ce sont prêtés au jeu du débat. La première partie des discussions a porté sur le thème du pouvoir d'achat.

Pascal Broulis et Raphaël Mahaim ont ensuite eu l'occasion de débattre autour des questions environnementales.

Continuer la lecture

Élections fédérales 2023

Comme prévu, PLR et Verts visent le deuxième siège vaudois

Publié

le

Le PLR Pascal Broulis (à gauche - © KEYSTONE/Jean-Christophe Bott) et le Vert Raphaël Mahaim (à droite - © KEYSTONE/Jean-Christophe Bott) s'affronteront au second tour des élections pour le Conseil des Etats. (Montage © Manon Geoffrey)

Déjà dans l'air au soir du premier tour des élections au Conseil des Etats, le duel pour le second siège vaudois à la Chambre haute se déroulera bien entre le PLR Pascal Broulis et le Vert Raphaël Mahaim.

Il y aura bien un duel gauche-droite pour le second tour des élections au Conseil des Etats dans le canton de Vaud. Après l'élection retentissante de Pierre-Yves Maillard au premier tour, recueillant plus que la majorité absolue (52,3%), les électeurs devront déterminer le deuxième sénateur auprès de la Chambre haute.

Dès les résultats de ce premier tour dévoilés, dimanche dans l'après-midi, les candidats lançaient déjà l'hameçon : tant le PLR Pascal Broulis (arrivé deuxième avec 43,7%), que le Vert Raphaël Mahaim (quatrième, avec 24,7%) annonçaient déjà leur intention de rempiler pour un second tour. Cela a été officialisé dans les différents congrès ce lundi soir.

Les Verts espèrent renverser la tendance

Réunis à Renens, les Verts ont unanimement soutenu la candidature de Raphaël Mahaim au second tour. Arrivé 4e de la course dimanche avec 24,7% des suffrages, le candidat écologiste n'en démord pas : il a selon lui toutes les chances de pouvoir partir à la Chambre haute. Notamment grâce au report des voix des autres candidatures de gauche, qui ne se représentent pas. La Jeune Verte, Angela Zimmermann arrivée 6e, retire sa candidature au profit de Raphaël Mahaim. Les socialistes, également réunis en congrès ce lundi soir, ont confirmé leur soutien à la candidature verte.

L'objectif est donc de fédérer la gauche pour ravir le siège qui appartenait au PLR lors de la dernière législature, et garder la place obtenue en 2019. 

Alice GenoudPrésidente des Verts vaudois

Il reste trois semaines à Raphaël Mahaim pour réussir à rassembler, au delà de ses couleurs politiques.

Raphaël MahaimCandidat vert au Conseil des Etats

Pascal Broulis pour l'Alliance vaudoise

Réuni à Savigny, les Libéraux-Radicaux lancent dans la course l’ancien conseiller d'État Pascal Broulis. L’UDC Michaël Buffat, colistier de Pascal Broulis et troisième lors du premier tour, ne rempile pas pour cette nouvelle campagne. Le but est de ne pas éparpiller les voix et rassembler les électeurs derrière un seul et même nom. Pascal Broulis revient sur les objectifs de ce second tour.

Pascal BroulisCandidat au Conseil des Etats

Mais le bilan du PLR lors de ces élections fédérales est pour le moins mitigé. Au Conseil national, le parti a perdu un siège. Il se fait ainsi devancé par le Centre, qui devient le troisième parti du pays. Il faudra donc redoubler d'effort selon la présidente du PLR Vaud, Florence Bettschart-Narbel.

Florence Bettschart-NarbelPrésidente du PLR Vaud

Pas d'alternative

Pour choisir le deuxième représentant du canton à la Chambre haute, les Vaudois ne pourront choisir qu'entre ces deux personnalités. Pour participer au second tour de la course au Conseil des Etats, les candidats non élus doivent obtenir au moins 5% des suffrages lors du premier vote. Hors du quatuor de tête, seules deux autres candidates recueillent assez de voix.

Céline Weber, la Vert'libérale, a terminé 5e avec 13,47%. Elle n'a cependant pas souhaité rempiler pour cette nouvelle campagne. C'est également le cas pour la Jeune Verte Angela Zimmermann, créditée de 7,22% des suffrages et arrivée 6e.

Le délai pour le dépôt des listes est fixé au mardi 24 octobre midi. Le second tour des élections pour le Conseil des Etats dans le canton de Vaud se déroulera le 12 novembre prochain.

Julie Marti et Robin Jaunin

Continuer la lecture

Élections fédérales 2023

Un élu et un duel en vue pour le second tour

Publié

le

Pierre-Yves Maillard (2e depuis la droite) est élu dès le premier tour du Conseil des Etats. Le PLR Pascal Broulis arrive 2e, l'UDC Michaël Buffat 3e. (© KEYSTONE/Valentin Flauraud)

Surprise dans le canton de Vaud : le socialiste Pierre-Yves Maillard est élu dès le premier tour au Conseil des Etats. Un duel gauche-droite est en vue pour le deuxième tour. Le Vert Raphaël Mahaim et le PLR Pascal Broulis vont se profiler pour tenter de décrocher le deuxième siège.

Déjà un élu au Conseil des Etats dans le canton de Vaud. Le socialiste Pierre-Yves Maillard a créé la surprise ce dimanche en passant directement au premier tour. Il a été élu avec 52% des voix, alors qu’une élection au 1er tour n’avait pas été vue depuis 1999 dans le canton. La réaction de Pierre-Yves Maillard.

Pierre-Yves MaillardFutur conseiller aux Etats

Et on peut dire que le socialiste a largement fait la course en tête. Le PLR Pascal Broulis arrive en seconde position avec près de 44% des voix. Suivent l’UDC Michaël Buffat, 27%, et le Vert Raphaël Mahaim, 25%. Sans surprise, Pascal Broulis a déjà annoncé son intention d'entrer dans la course pour le second tour. Il sera le seul candidat pour l'Alliance vaudoise, Michaël Buffat préférant renoncer. Les précisions de l'ancien conseiller d'Etat vaudois chargé des finances.

Pascal BroulisCandidat au Conseil des Etats

Un revirement au second tour ?

La gauche, elle, se rangerait derrière le Vert Raphaël Mahaim. Avec cet espoir : autant en 2019 qu’en 2015, le candidat arrivé troisième au 1er tour a finalement été élu. Raphaël Mahaim.

Raphaël MahaimCandidat au Conseil des Etats

Du côté de l'UDC, ce dimanche d'élections a vu le parti obtenir un siège de plus au Conseil national et dispose pour la prochaine législature de quatre députés à la Chambre basse. Dans le même temps, le candidat pour le Conseil des Etats, Michaël Buffat, termine 3e de la course avec 26,96%.

Kevin GrangierPrésident de l'UDC Vaud

La cinquième candidate est la Vert'libérale Céline Weber. Elle obtient 13,47% des suffrages, et est donc la première candidate à se profiler hors des tickets "favoris".

Céline WeberCandidate Vert'libérale au Conseil des Etats

Au Conseil national, le parti de Céline Weber perd en effet un siège vaudois sur les deux obtenus en 2019. C'est elle qui obtient d'ailleurs le siège du parti centriste.

Statu quo pour les forces au Conseil National

Pour ce qui est du Conseil National, pas de grand changement pour le canton de Vaud. La députation compte toujours 9 élus de gauche, 8 de droite et 2 centristes. Les sièges ont toutefois été transférés: 6 sièges pour le PS (+1), 3 pour les Verts (-1), 4 pour l'UDC (+1), 4 pour le PLR (-1), 1 pour les Vert'libéraux (-1) et 1 siège pour Le Centre (+1).

Le parti socialiste retrouve ainsi un sixième siège perdu en 2015 et l'UDC celui perdu en 2019. Quant au Centre, ancien PDC, il revient sous la coupole après une législature d'absence.

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Vierge

Les Etoiles semblent disposées à vous offrir des succès et des réalisations niveau carrière. Un accord, une signature, une promotion, tout est possible...

Les Sujets à la Une

X