Rejoignez-nous

Vaud

Orages : les dégâts pourraient atteindre 20 millions

Publié

,

le

Les Sapeurs-Pompiers ont réalisé plus de 400 interventions depuis samedi soir. (Photo : Facebook SDIS Région Venoge)

Vaud a été durement frappé par les intempéries ce week-end. Le violent orage de samedi soir a provoqué d’innombrables inondations, des arbres ont été cassés par le vent, la grêle a ravagé des cultures et la foudre a aussi fait son lot de dégâts. Les dégâts pourraient avoisiner les 20 millions de francs.

Rien que pour le canton de Vaud, ce sont plusieurs centaines d’interventions des Pompiers qui ont été nécessaires suite à cet épisode météo, court, mais très violent. Les Pompiers qui sont d’ailleurs toujours à l’œuvre par endroit, notamment dans la région de Cossonay-Penthalaz. L’une des zones les plus touchées, avec jusqu’à 40 litres d’eau au mètre carré tombé en 2 heures.

Contacté ce lundi après-midi, le Colonel François Iff, Inspecteur cantonal pour les Sapeurs-Pompiers, parle d’une situation exceptionnelle :

Col François Iff
Inspecteur cantonal vaudois, Sapeurs-Pompiers
Col François IffInspecteur cantonal vaudois, Sapeurs-Pompiers

48 heures après cet orage, difficile encore de chiffrer précisément le nombre d’interventions réalisées par les services de secours sur le territoire vaudois. Mais rien que pour les Pompiers, ce sont plusieurs centaines de missions qui auront été nécessaires.

Le Colonel François Iff, Inspecteur cantonal vaudois pour les Pompiers :

Col François Iff
Inspecteur cantonal vaudois, Sapeurs-Pompiers
Col François IffInspecteur cantonal vaudois, Sapeurs-Pompiers

Nyon qui a été la première région sur sol vaudois à être touchée par l’orage. Avec dès 17h00 samedi soir des torrents d’eau en pleine Ville de Nyon et des inondations de caves en série. Les Communes voisines de Crans-près-Céligny et de Prangins ont aussi été durement touchées.

Les Pompiers du SDIS Nyon-Dôle ont rapidement été sollicités, avec des dizaines d’alarmes en quelques minutes. Mais difficile de tout gérer.

Le Commandant du SDIS Nyon-Dôle, le Major Pierre-Yves Corthésy :

Maj Pierre-Yves Corthésy
Commandant, SDIS Nyon-Dôle
Maj Pierre-Yves CorthésyCommandant, SDIS Nyon-Dôle

Au total, le SDIS Nyon-Dôle a réalisé plus de 70 missions.

Autre région fortement touchée : celle de Cossonay. Ici, les Pompiers du SDIS Région Venoge ont réalisé plus d’une centaine d’interventions. Et tout en haut de la pyramide, le centre de traitement des alarmes de l’ECA Vaud, le 118, qui a été fortement sollicité. La centrale a été rapidement prise d’assaut par plusieurs centaines d’appels de sinistrés. Qui ont parfois dû patienter un certain temps au téléphone.

Le Colonel François Iff, Inspecteur cantonal des Sapeurs-Pompiers vaudois :

Col François Iff
Inspecteur cantonal vaudois, Sapeurs-Pompiers
Col François IffInspecteur cantonal vaudois, Sapeurs-Pompiers

Contacté lundi, l’ECA Vaud tire un premier bilan des dégâts provoqués par cet orage. Depuis dimanche, ce sont 250 sinistres qui ont été annoncés à l’Etablissement cantonal vaudois d’assurance. Des dégâts d’inondations, dégâts liés au vent, à la foudre et à la grêle. Mais ce n’est que le début, l’assurance s’attend à en recevoir 10 fois plus dans les prochains jours.

Jean-François Dutruy, responsable du service des sinistres à l’ECA Vaud :

Jean-François Dutruy
Resp. service des sinistres, ECA Vaud
Jean-François DutruyResp. service des sinistres, ECA Vaud

L’ECA Vaud invite les sinistrés à réagir et à se manifester rapidement. Si vous avez subi des dégâts suite à l’orage de ce week-end, des inondations notamment, vous pouvez vous rendre sur eca-vaud.ch pour faire votre déclaration de sinistre en ligne. Et il y a une marche à suivre avec tous les détails.

🚨 ⛈ ORAGES - UNE CENTAINE D'INTERVENTIONS ☔️🚨Samedi 15 juin 2019, un violent orage a touché la région de...

Gepostet von SDIS Région Venoge am Sonntag, 16. Juni 2019

La région nyonnaise a été fortement touché par les orages dès 17h. Le SDIS Nyon-Dôle a dû faire face à quelques 70 interventions. Comme une bonne partie du canton a également été impacté, il n’a pas été facile pour les sinistrés de contacter les services de secours. Une soixantaine de sapeurs-pompiers des sites de Nyon, de St-Cergue et de Genolier appuyés par des collègues de Gland-Serine ont travaillé d’arrache pied pour traiter toutes ces interventions.

Gepostet von SDIS Nyon-Dôle am Samstag, 15. Juni 2019

Gepostet von SDIS de la Plaine de l'Orbe am Montag, 17. Juni 2019

 

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vaud

Piétonne renversée et tuée sur un parking du Signal de Bougy

Publié

le

L'accident s'est produit sur l'un des parkings du site du Signal de Bougy (archives). (© KEYSTONE/SDN)

Une piétonne de 80 ans a été renversée par une voiture qui quittait sa place de parc en marche arrière dimanche après-midi sur un parking du Signal de Bougy (VD). Malgré les soins prodigués, elle est décédée sur place.

L'accident s'est produit vers 15h40 sur un parking du parc de loisirs de la commune de Bougy-Villars. Selon les premiers éléments recueillis, une automobiliste de 75 ans a perdu la maîtrise de sa voiture alors qu'elle quittait sa place de parc en marche arrière.

Elle a heurté une piétonne qui se trouvait derrière le véhicule. Puis elle a tamponné un véhicule stationné à l'opposé, lequel a été projeté contre un autre, parqué en contrebas, a expliqué lundi la police cantonale vaudoise. La victime et la conductrice sont toutes deux domiciliées dans la région lausannoise.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Jeux olympiques - Tokyo 2020

Giulia Steingruber ne sera pas en finale du saut

Publié

le

Giulia Steingruber n'a pas atteint la finale individuelle espérée. (© KEYSTONE/Manuel Lopez)

Giulia Steingruber ne disputera pas la finale olympique du saut. Elle a manqué le coche pour 0,05 point en qualifications, un crève-coeur pour la médaillée de bronze des JO 2016 dans la discipline.

L'ex-sportive suisse de l'année et sextuple championne d'Europe - quatre fois au saut - se consolera difficilement avec son accès à la finale du concours général de jeudi. Elle y participera grâce à sa 23e place des qualifications (à deux par nation), pour 24 qualifiées.

Dans l'ensemble, au vu de sa préparation largement perturbée par des blessures, Giulia Steingruber, apparue avec un gros bandage à une cuisse, a plutôt bien défendu ses chances. L'exécution de sa figure favorite en saut, la Chosovitina, n'a cependant pas atteint le niveau d'exécution espéré. Son deuxième saut, un Yurchenko doublement vrillé, lui a très bien réussi, mais le niveau général était trop élevé.

Au final, la Saint-Galloise s'est fait chiper de peu la 8e et dernière place qualificative du saut par Angelica Melnikova, en compétition sous la bannière olympique. Elle ne sera ainsi que remplaçante pour la finale de dimanche, comme aux JO de Londres en 2012.

La superstar de la gymnastique, l'Américaine Simone Biles, a dominé ces qualifications du saut mais a complètement raté son affaire au sol, sortant même du praticable.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Vaud

Une piste d'essai Hyperloop se construit à l'EPFL

Publié

le

Le banc d'essai circulaire de 120 mètres de long simule une piste Hyperloop infinie. (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

L'EPFL et la start-up Swisspod construisent sur le campus un banc d'essai circulaire Hyperloop, le premier opérationnel en Europe. Leur objectif est de tester et d'améliorer la technologie de transport ultra-rapide sous vide.

Le système Hyperloop, plus propre que l'avion et plus rapide que le train, pourrait révolutionner la mobilité longue distance, écrit vendredi l'EPFL dans un communiqué. Les projets se multiplient à travers le monde et la haute école lausannoise n'est pas en reste.

Un banc d'essai circulaire de 40 mètres de diamètre et 120 mètres de long vient d'être inauguré. Il permettra de valider des hypothèses nécessaires à la réalisation d'un système Hyperloop, tant du point de vue de l'infrastructure que de la capsule de transport.

Le banc d'essai se présente sous la forme d'un anneau de fonte en aluminium, bourré de capteurs. L'infrastructure, conçue et gérée par le Laboratoire des systèmes électriques distribués (DESL), permet de simuler une piste Hyperloop infinie à une échelle de 1 sur 6.

Travail conséquent encore à faire

Un des gros défis d'Hyperloop est le système de propulsion. Pour en réduire le coût, l'idée est que ce ne soit pas l'infrastructure, mais le véhicule qui transporte l'énergie nécessaire à sa propulsion. Ce véhicule serait alors doté d'un moteur linéaire, mais des développements technologiques conséquents sont encore nécessaires pour atteindre ce but, reconnaît l'EPFL.

La piste d'essai permettra de tester et valider un nouveau moteur à induction linéaire, développé dans le cadre du projet Limitless, soutenu par une bourse Innosuisse. Il s'agira aussi d'étudier et d'optimiser les aspects fondamentaux de la propulsion électromagnétique et de la lévitation des capsules. Selon la start-up Swisspod, citée dans le communiqué, une solution pourrait être mise sur le marché d'ici quatre à cinq ans.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Vaud

Le chef du Pont de Brent s'installe à l'école hôtelière de Glion

Publié

le

Stéphane Décotterd quitte le Pont de Brent pour Glion. (Image d'archives - ©KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

Le chef Stéphane Décotterd quitte le Pont de Brent pour s'installer avec sa brigade au restaurant Bellevue de l'école hôtelière de Glion (VD). Le nouveau restaurant ouvrira ses portes le 23 septembre prochain.

A Glion, Stéphane Décotterd et sa femme Stéphanie géreront deux restaurants: le restaurant gastronomique et panoramique de l'ancien hôtel Bellevue ainsi qu'un bistrot adjacent, annonce jeudi le groupe Sommet Education.

Le chef - deux étoiles au Michelin - sera soutenu par sa propre brigade ainsi que par les équipes en place à Glion. "Après 10 ans au Pont de Brent, c'est une belle opportunité, un nouveau défi", a expliqué le chef à Keystone-ATS. "L'aventure continue, à sept kilomètres de distance. Dans un nouveau restaurant, tout refait il y a quatre ans. Un lieu somptueux, avec une vue époustouflante".

Produits locaux

Stéphane Décotterd part à Glion pour créer un nouveau restaurant, "pas pour faire de l'enseignement", précise-t-il. "Des étudiants seront accueillis dans nos équipes sous forme de micro-groupes. Et des masterclasses pourront être données hors des heures d'ouverture".

Il poursuivra "sa quête vers l'excellence, offrant une cuisine plus que jamais locale, inventive et éco-responsable", relève le communiqué. Une forme de cuisine qui lui est "chère", dit-il.

Le nouveau restaurant de Glion et son bistrot attenant - qui doivent encore être baptisés - constituent un "bel outil de travail", ajoute-t-il. "Le Pont de Brent est une très belle maison historique, mais on ne peut pas pousser les murs. C'est limité au niveau de la place", glisse-t-il. Il y assurera son dernier service le 28 août.

Dix ans chef du Pont de Brent

Né à Billens (FR), Stéphane Décotterd s'est formé dans divers restaurants. En 2005, il est revenu au Pont de Brent pour travailler avec Gérard Rabaey, chef triplement étoilé qui a rendu célèbre le lieu. Stéphane Décotterd lui a succédé en 2011 et a décroché deux étoiles au Michelin et 18 points au Gault-Millau, des distinctions qu'il détient encore et espère maintenir dans son nouveau restaurant.

En 2018, le chef a renoncé aux fruits exotiques, produits de la mer et autres produits importés pour privilégier une cuisine avec des produits et les terroirs locaux. Glion Institut de Hautes Etudes (GIHE) est une école hôtelière réputée qui est membre du groupe Sommet Education.

Continuer la lecture

Genève

Michel Mayor devient conseiller sur la diplomatie scientifique

Publié

le

Michel Mayor représentera la Fondation pour Genève au sein du Geneva Science and Diplomacy Anticipator. (©KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Le Prix Nobel de physique vaudois Michel Mayor rejoint le Geneva Science and Diplomacy Anticipator (GESDA). Dans un accord dévoilé mercredi à Verbier (VS), il devient conseiller de cette entité qui veut faire de Genève la capitale de la diplomatie scientifique.

M. Mayor représentera la Fondation pour Genève au sein du GESDA. Celui-ci a été lancé en 2019 par la Confédération, le Canton et la Ville de Genève pour identifier les futurs défis scientifiques et en faire des solutions pour la société.

Le partenariat a été dévoilé en présence du conseiller fédéral Ignazio Cassis et du président du gouvernement genevois Serge Dal Busco. Il a été signé par le président du GESDA Peter Brabeck-Letmathe et celui de la Fondation pour Genève Marc Pictet.

Le premier se félicite des "alliances grandissantes de GESDA qui permettent de repérer les percées scientifiques et les transformer en solutions pour l'avenir". Le second s'est dit "convaincu qu'en unissant nos forces et nos réseaux, nous pouvons contribuer à accélérer la mise en œuvre des Objectifs de Développement Durable des Nations Unies".

Discussion avec une proche de Biden

Le GESDA va organiser en octobre à Genève un mini-Davis de la diplomatie scientifique. Des centaines d'acteurs seront présents, dont des dirigeants d'organisations internationales. L'une des principales conseillères scientifiques du président américain Joe Biden, la directrice adjointe du nouveau Bureau pour la politique scientifique et technologique Alondra Nelson, sera également présente.

Parmi les composantes attendues, le GESDA va dévoiler son radar sur les solutions, un indice annuel pour évaluer l'impact des futures avancées scientifiques sur les 5 à 25 années qui suivent. Sur des questions allant de l'intelligence artificielle (IA) à l'éco-régénération en passant par l'anticipation scientifique.

Le GESDA explore des actions concrètes comme un CERN informatique, un accord international et une organisation pour des standards sur l'IA, ainsi qu'un effort pour accélérer la décarbonisation de l'économie. Ou encore une cour mondiale traitant les plaintes sur les différentes questions scientifiques.

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Sagittaire

Attention à votre organisme, votre nervosité le fragilise ! Offrez-vous des pauses sans culpabiliser. Prenez soin de votre moral !

Publicité

Les Sujets à la Une

X