Rejoignez-nous

Vaud

Projet de géothermie à Lavey mis à l'enquête

Publié

,

le

Le projet de géothermie hydrothermale à Lavey-les-Bains (VD) a été mis à l'enquête publique jeudi (archives). (©KEYSTONE/ALINE STAUB)

Le projet de géothermie hydrothermale à Lavey-Les-Bains est mis à l'enquête publique. Le dossier a été déposé jeudi par la société AGEPP auprès des communes de Lavey-Morcles (VD) et de St-Maurice (VS), suite au préavis favorable du canton de Vaud et de l'OFEN.

L'enquête publique se poursuivra jusqu'au 4 février, écrit dans son communiqué la société Alpine Geothermal Power Production SA (AGEPP SA), qui réunit les partenaires privés et publics du projet. L’obtention du permis de construire à l’issue de cette procédure permettra le lancement d’un appel d’offres pour la réalisation des travaux. Ils devraient débuter d'ici à la fin 2019.

Courant 2018, le projet a fait l'objet d'une évaluation approfondie par deux groupes d’experts. Le premier a été mandaté par l’Office fédéral de l'énergie (OFEN), le second par l’Etat de Vaud. Toutes les parties consultées ont émis un préavis favorable. En outre, une coordination est menée avec les autorités valaisannes pour l’utilisation du sous-sol.

Alimenter les ménages et les Bains

Pour rappel, le projet consiste à réaliser un forage jusqu’à maximum 3000 mètres de profondeur. Il permettra d’extraire de l’eau à 110 degrés avec un débit de 40 l/s.

La mise en valeur de l’énergie récoltée visera à produire 4,2 millions de kilowattheures d’électricité par an, alimenter 900 ménages en électricité, mais aussi les Bains de Lavey en eau géothermale et en énergie thermique. A plus long terme, la chaleur résiduelle sera notamment utilisée dans des réseaux de chauffage à distance (CAD).

Séance d'information

Ce projet est particulièrement important pour la géothermie profonde en Suisse. Il permettrait de valoriser le potentiel de la plus grande ressource hydrothermale connue du pays, s’étendant le long de la Vallée du Rhône, en amont du site des Bains de Lavey. De ce fait, il s’inscrit parfaitement dans la Stratégie énergétique 2050 de la Confédération, relève le communiqué.

Par ailleurs, une séance d’information pour les habitants de Lavey-Morcles et de St-Maurice a eu lieu le 16 novembre dernier. Plus d’une centaine d’habitants des deux communes ont participé à cette séance. La direction d’AGEPP SA, les services de l’Etat de Vaud ainsi que les bureaux d’ingénieurs mandatés y ont présenté les étapes du projet et répondu aux questions des participants.

(KEYSTONE-ATS)

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vaud

Pas de cas de grippe aviaire sur sol vaudois

Publié

le

La Confédération a prolongé jusqu'au 15 mars prochain les mesures pour enrayer la propagation de la grippe aviaire. (Archives © KEYSTONE/Laurent Gillieron)

Si la Confédération a prolongé ce jeudi les mesures visant à enrayer la propagation de la grippe aviaire, aucun cas n'a été relevé jusqu'ici dans le canton de Vaud. On fait le point avec le vétérinaire cantonal vaudois.

Les mesures pour enrayer l'évolution de la grippe aviaire étaient entrées en vigueur en novembre dernier. Le virus était alors découvert chez un éleveur de volaille dans le canton de Zurich. Depuis, des restrictions existent, notamment pour empêcher les contacts entre oiseaux sauvages et domestiques.

Le canton de Vaud n'a actuellement recensé aucun cas de grippe aviaire. Il faut cependant rester prudent, selon le vétérinaire cantonal vaudois :

Giovani PedutoVétérinaire cantonal vaudois

Les mesures sont pourtant appliquées à l'échelle suisse, également dans le canton de Vaud. A l'inverse, aucune restriction n'a été imposée aux consommateurs. Une situation contradictoire ? Non selon le vétérinaire cantonal vaudois, Giovani Peduto

Giovani PedutoVétérinaire cantonal vaudois

Prudence dans les élevages

Les mesures concernent en fait les élevages, peu importe leur taille, où on souhaite à tout prix éviter une propagation de la maladie.

Giovani PedutoVétérinaire cantonal vaudois

Ces restrictions fédérales sont désormais définies jusqu'au 15 mars prochain. Comment déterminer ensuite si elles devront rester actives ?

Giovani PedutoVétérinaire cantonal vaudois

La Confédération rappelle que la consommation de viande de volaille et d'oeufs est sans danger. Elle rappelle cependant que, en cas de découverte d'un cadavre d'oiseau sauvage, il ne faut pas le toucher et en informer la police ou le garde-faune.

Continuer la lecture

Économie

Aspivix obtient un feu vert pour un stabilisateur de cervicales

Publié

le

La Food and Drug Administration est l'administration américaine des denrées alimentaires et des médicaments (archives). (© Keystone/AP/MANUEL BALCE CENETA)

Le concepteur vaudois de dispositifs médicaux Aspivix a décroché auprès du gendarme sanitaire outre-Atlantique (FDA) une autorisation de commercialisation pour son stabilisateur de cervicales Carevix.

L'instrument employé en chirurgie gynécologique doit permettre d'alléger les souffrances liées à des opérations ou à une insertion de stérilet, assure un communiqué diffusé jeudi. La société est basée à Renens.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Vaud

Les apprentis vaudois seront finalement augmentés

Publié

le

Alors que la fonction publique vaudoise réclame une pleine indexation de ses salaires, le Conseil d'Etat fait un geste envers les apprentis (archives). (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Les salaires des apprentis et stagiaires employés par le Canton de Vaud seront finalement indexés. Comme les autres collaborateurs de l'Etat, ils bénéficieront d'une hausse de 1,4%. S'y ajoute une prime "vie chère" de 0,8%, également distribuée aux autres fonctionnaires des classes salariales 1 à 10.

Selon la directive de la loi sur le personnel, les salaires des apprentis ne sont pas indexés, sauf décision particulière du Conseil d'Etat. Celui-ci a décidé cette année de faire usage de cette possibilité "dans le contexte actuel de renchérissement", indique-t-il jeudi dans la liste de ses décisions hebdomadaires.

Cette décision du gouvernement vaudois intervient alors qu'il fait face à une fronde de la fonction publique, qui réclame une pleine indexation des salaires, soit de 3%. Le Conseil d'Etat est resté inflexible. Trois journées de grève ont déjà eu lieu et une nouvelle mobilisation est prévue pour jeudi prochain.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Vaud

Bancomat attaqué à l'explosif à Bière

Publié

le

L'attaque du bancomat a occasionné de nombreux dégâts à Bière. (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Un bancomat de Bière a été attaqué jeudi matin, vraisemblablement à l'explosif. Les auteurs n'ont pas été retrouvés et le butin emporté est inconnu.

L'explosion a été entendue vers 04h00. Le distributeur à billets de la banque a été très fortement endommagé, tandis que les locaux de celle-ci ont été complètement éventrés, indique la police cantonale vaudoise dans un communiqué.

Comme un explosif semble avoir été utilisé, le Ministère public de la Confédération a été informé et mène la procédure avec le soutien de fedpol et de la police cantonale.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Vaud

Lacs de Neuchâtel et Morat: effectif stable des oiseaux

Publié

le

Avec plus de 20'000 individus sur les deux lacs, le fuligule morillon figure au deuxième rang des oiseaux les plus présents (archives). (© KEYSTONE/CHRISTIAN BRUN)

Près de 80'000 oiseaux ont été dénombrés sur les lacs de Neuchâtel et de Morat en janvier. Un chiffre stable par rapport aux derniers recensements.

Les variations climatiques - températures chaudes fin 2022, suivies par l'arrivée du froid en janvier - "n'ont pas été suffisamment intenses pour pousser les oiseaux à se déplacer massivement du Nord de l'Europe vers la région des Trois Lacs", écrit jeudi l'association de la Grande Cariçaie.

Les effectifs du lac de Neuchâtel sont dans la moyenne des dernières années avec un peu plus de 75'000 oiseaux dénombrés. Le lac de Morat, après plusieurs années qualifiées de "modestes", a totalisé près de 5600 oiseaux, son maximum depuis 2015.

Les habituelles espèces de canards plongeurs ont formé le gros des effectifs, avec une forte présence du fuligule milouin. Avec 28'130 individus, dont la très large majorité se trouvait sur le lac de Neuchâtel, il figure en tête des espèces les plus abondantes lors de ce comptage.

Le fuligule morillon suit ensuite avec 20'656 individus sur les deux lacs, suivi par la nette rousse (9674 individus) et la foulque macroule (8014 individus).

Rive sud privilégiée

La part des oiseaux présents le long des réserves naturelles de la rive sud du lac de Neuchâtel est de 63'773 oiseaux, soit 85% des effectifs de ce lac. L'an dernier, cette proportion n'était que de 62%.

Cette différence s'explique par le fait que les rives du lac, contrairement à janvier 2022, n'étaient pas gelées lors du dernier recensement. Dans ces conditions, les oiseaux privilégient la rive sud du lac de Neuchâtel pour leur repos.

Le prochain comptage aura lieu le dimanche 12 novembre 2023.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Scorpion

Tout bouge dans l’emploi. Cependant, même si certains de vos projets se concrétisent, vos finances restent précaires, alors attention...

Les Sujets à la Une

X