Rejoignez-nous

International

Swiss accélère les remboursements de vols

Publié

,

le

Le transporteur national Swiss a déjà remboursé pour plus de 585 millions de francs de billets d'avion. (Image d'archive - ©KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER)

La compagnie aérienne Swiss accélère le processus de remboursement des vols, suite à la crise pandémique qui a mis un frein brutal au trafic aérien et au tourisme international. Le transporteur national a déjà remboursé pour plus de 585 millions de francs.

Swiss a assuré se conformer aux exigences des autorités fédérales en la matière, d'après un communiqué publié mercredi.

La compagnie affirme en effet avoir traité à fin septembre la plupart des demandes déposées jusqu'à fin juillet par les voyagistes et les particuliers. Le délai de traitement des demandes de remboursement sera revenu au niveau pré-pandémique à partir d'octobre.

Ainsi cette année, Swiss a traité "au total plus de 1,1 million de demandes dans le monde entier et a effectué des remboursements pour une valeur de plus de 585 millions de francs".

S'il y a donc un retour à la normale en ce qui concerne les délais, le groupe prévient que le volume des demandes restera important. Les mesures de lutte contre l'expansion de la pandémie évoluent chaque jour d'un pays à l'autre, et en particulier les obligations de quarantaine après avoir voyagé dans une zone à risque.

"Le nombre de demandes en suspens continuera donc à se développer et à diminuer de manière dynamique, mais n'atteindra pas zéro", d'après le communiqué.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

International

Fusillade dans un lycée américain: les parents du tireur arrêtés

Publié

le

La procureur estime que c'est un crime, annoncé par vidéo qui n'a pas été diffusée sur internet. (© KEYSTONE/AP/Eric Seals)

Les parents de l'adolescent qui a tué quatre élèves dans un lycée du nord des Etats-Unis ont été arrêtés samedi, après avoir été inculpés d'homicides involontaires pour avoir laissé leur fils utiliser une arme offerte en cadeau.

James et Jennifer Crumbley étaient activement recherchés depuis vendredi par la police et le FBI. La police les a finalement localisés dans un bâtiment industriel à Detroit, à une soixantaine de kilomètres de la scène de la fusillade, non loin d'où leur voiture avait été repérée un peu plus tôt.

Les avocates du couple assuraient vendredi que, contrairement à ce qui était rapporté, les parents d'Ethan Crumbley n'étaient pas en fuite.

"Les Crumbley sont partis le soir de cette tragique fusillade pour leur propre sécurité", ont-elles déclaré dans un message à l'AFP vendredi soir.

"Ils sont en train de revenir dans la région pour être présentés à un juge. Ils ne sont pas en train de fuir les autorités malgré ce que rapportent les médias", ont-elles affirmé.

Toutefois, le fait qu'ils aient retiré en partant 4000 dollars et éteint leurs téléphones laissait supposer qu'ils étaient en fuite, ont souligné sur CNN des responsables policiers.

Ils sont chacun inculpés pour quatre homicides involontaires pour avoir laissé leur fils utiliser une arme à feu qu'ils avaient acheté, a annoncé la procureure du comté, Karen McDonald.

Arme pas sous clé

"Ces inculpations sont un message pour que les gens comprennent qu'à partir du moment où ils détiennent une arme, ils en sont responsables", a-t-elle ajouté, dénonçant une loi "inadéquate" du Michigan qui n'oblige pas à conserver une arme sous clé.

Ethan Crumbley, 15 ans, a tué de sang-froid quatre élèves et blessé six autres ainsi qu'un enseignant mardi dans l'enceinte du lycée d'Oxford, petite ville au nord de Detroit.

Il "est entré dans le lycée et a appuyé sur la détente" mais "d'autres personnes ont contribué à cet événement et j'ai l'intention de leur faire rendre des comptes", a dit Karen McDonald en annonçant les poursuites contre les parents.

Ethan Crumbley a été inculpé pour "acte terroriste" et "assassinats", et risque la prison à vie car il est poursuivi en tant que majeur. Il plaide non coupable mais a choisi de garder le silence. Il est détenu à l'isolement dans la prison du comté à Pontiac.

Les fusillades restent un fléau récurrent aux Etats-Unis, où le droit de posséder des armes est garanti par la Constitution. Mais les poursuites contre les proches de leurs auteurs sont extrêmement rares.

Cadeau de Noël

James Crumbley avait acheté le vendredi précédent, jour des grandes promotions du "Black Friday", un pistolet semi-automatique Sig Sauer comme cadeau de Noël anticipé pour son fils.

Après l'achat, l'adolescent a posté des images de l'arme sur les réseaux sociaux, la qualifiant de "beauté".

Selon la police, il avait enregistré une vidéo la veille de la fusillade sur son téléphone portable où il annonçait son intention d'utiliser son arme au lycée, sans la diffuser sur internet.

Le lendemain matin, Ethan Crumbley avait été convoqué avec ses parents par la direction du lycée, pour des dessins d'une arme et d'un corps ensanglanté accompagnés d'un émoticône souriant, ainsi que des messages évoquant la mort: "Aidez-moi, ma vie est inutile, le monde est mort, du sang partout", a dit la procureure.

"Penser qu'un parent puisse lire ces mots en sachant que son fils avait accès à une arme mortelle qu'il lui avait offerte est incompréhensible, et je pense que c'est un crime", a-t-elle affirmé.

Elle reproche également aux parents de n'avoir pas à ce moment-là demandé à leur fils où était son arme, qui était dans son sac à dos.

Deux heures après la réunion, il était sorti des toilettes l'arme à la main, progressant méthodiquement dans les couloirs du lycée en tirant sur des lycéens et sur les portes des classes où s'étaient barricadés les élèves. Il a tiré au moins 30 balles.

"Ne le fais pas"

Selon la police, il avait visé au hasard, sans choisir de victimes préalablement identifiées.

A l'annonce d'une fusillade au lycée, Jennifer Crumbley avait envoyé un message à son fils, écrivant "Ethan, ne le fais pas". Son père avait alors signalé à la police la disparition du pistolet du tiroir où il était rangé.

La tragédie a créé une atmosphère de psychose dans le Michigan, où les autorités sont "inondées" de messages signalant des menaces contre des écoles.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Phoenix battu à Golden State

Publié

le

Curry et les Warriors ont mis fin à la série victorieuse des Suns (© KEYSTONE/AP/Jeff Chiu)

Les Suns ne sont plus au zénith en NBA. Les Warriors ont stoppé la série victorieuse de Phoenix vendredi pour reprendre la tête de la Conférence Ouest.

Trois jours après leur revers (104-96) en Arizona lors de leur première confrontation, Golden State s'est vengé (118-96). Les Warriors ont notamment pu compter sur un Stephen Curry revanchard, lui qui avait été muselé 72 heures plus tôt (12 points à 4/21): il a inscrit 25 points vendredi.

A l'image de leur star, qui a signé un 6 sur 11 à trois points, les Warriors ont été redoutables derrière l'arc (19/39). Privés de Devin Booker (ischio-jambier), les Suns ont souffert de l'incessante activité défensive adverse (38,3% de réussite). Ils s'arrêtent donc à 18 victoires d'affilée.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Atlanta s'incline 98-96 face à Philadelphie

Publié

le

Capela et les Hawks ont subi la loi d'Embiid et des Sixers (© KEYSTONE/AP/John Bazemore)

Atlanta a subi la loi de Philadelphie vendredi en NBA. Les Hawks se sont inclinés 98-96 face aux Sixers, concédant ainsi leur troisième défaite à domicile de la saison.

La franchise géorgienne semblait pourtant avoir le match en main à l'entame d'un dernier quart-temps dans lequel elle a craqué sur le plan physique. Les Hawks menaient ainsi 90-80 avec 11'04'' à jouer, et même encore 96-91 à 3'38'' du "buzzer"...

Les 76ers, qui ont remporté le dernier quart 20-9, n'ont mené qu'une seule fois au score en deuxième mi-temps. Ils ont forcé la décision sur un tir de Joël Embiid (28 points, 12 rebonds), qui a permis à son équipe de prendre l'avantage 98-86 à 42''8 de la fin.

Clint Capela a d'ailleurs souffert face au pivot camerounais. L'intérieur genevois a certes capté 11 rebonds, mais il n'a rentré que 2 tirs sur 8 pour terminer cette partie avec 6 points. Meilleur marqueur des Hawks, Trae Young a réussi 25 points.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

L'auteur d'une fusillade dans le Colorado inapte à être jugé

Publié

le

Ni l'accusé ni les enquêteurs n'ont été en mesure de fournir un motif de la tuerie. (© KEYSTONE/AP/David Zalubowski)

Un jeune homme inculpé pour le meurtre de dix personnes lors d'une fusillade dans un supermarché du Colorado au printemps dernier souffre de troubles mentaux, selon la presse locale. Il est jusqu'à nouvel ordre inapte à passer en jugement.

Le suspect de 22 ans est accusé d'avoir ouvert le feu en mars 2021 sur le parking du supermarché King Soopers à Boulder, puis à l'intérieur du magasin, tuant dix personnes, dont un policier arrivé en renfort, avant d'être interpellé avec une blessure à la jambe.

Il doit répondre au total de plus d'une centaine de chefs d'accusation pour cette fusillade, pour laquelle ni lui ni les enquêteurs n'ont été en mesure de fournir un motif.

Le jeune homme, issu d'une famille d'immigrants syriens et revendiquant sa religion musulmane, avait fait l'acquisition d'une arme semi-automatique moins d'une semaine avant la fusillade.

"Une maladie mentale grave"

Une juge du comté de Boulder a décidé vendredi qu'il devra suivre un traitement pour des troubles mentaux, avant que son procès ne puisse éventuellement se tenir, a rapporté le Denver Post. Selon le journal, aucun détail n'a été donné durant l'audience sur la nature des troubles psychologiques dont souffre l'accusé, mais son avocat a évoqué "une maladie mentale grave".

Certains proches du suspect avaient assuré peu après son arrestation qu'il était "paranoïaque" et "antisocial".

Les fusillades de ce type, notamment dans les écoles, les centres commerciaux ou les lieux de culte, sont un mal récurrent des Etats-Unis. Le Colorado a déjà connu deux des pires tueries de l'histoire américaine.

En 1999, deux adolescents avaient tué douze camarades de classe et un enseignant dans leur lycée de Columbine. Et en 2012, un homme lourdement armé avait abattu douze personnes dans un cinéma d'Aurora.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

"Exorcisme" sanglant au Panama: condamnations à 50 ans de prison

Publié

le

Les condamnés étaient des membres de la secte "La Nouvelle Lumière de Dieu" (archives). (© KEYSTONE/AP/Ariana Cubillos)

Des peines jusqu'à 50 ans de prison ont été prononcées contre des membres d'une secte panaméenne qui avaient tué le 14 janvier 2020 six enfants et une femme enceinte pour "chasser le démon". Les victimes avaient été battues à coups de bâton, de bible et de machette.

"Le tribunal a imposé la peine maximale [...] à chacun des sept accusés" de la secte "La Nouvelle Lumière de Dieu", a indiqué vendredi le parquet dans un communiqué. Deux autres membres de la secte avaient auparavant été condamnés chacun à 47 années de prison après avoir passé un accord avec l'accusation.

Les accusés ont été reconnus coupables par le tribunal de Changuinola d'avoir attaché leurs victimes, dont six enfants âgés d'un an à 17 ans de la communauté autochtone Ngäbe Buglé d'El Terron, avant de les tuer à coups de bâton, de bible et de machette sous prétexte de "chasser d'eux le démon".

La femme enceinte, traînée de force jusqu'à l'église de la secte, a été tuée devant ses cinq enfants, qui ont eux-mêmes ensuite été roués de coups à mort, ainsi qu'un sixième mineur, en présence de l'assemblée de la secte.

Des personnes captives

Plusieurs témoins de la scène, eux-mêmes blessés, s'étaient enfuis et avaient alerté la police. A leur arrivée les policiers ont découvert une quinzaine de personnes détenues dans le lieu de culte, dont plusieurs enfants.

Au cours de l'enquête, les corps des victimes ont été découverts, encore attachés et en état de décomposition avancée, dans une fosse commune située à une heure de marche du lieu du crime.

Des Autochtones de la communauté Ngäbe Buglé ont déclaré en janvier dernier être harcelés par une autre secte religieuse. Le Panama a été ces dernières années le théâtre d'autres affaires d'assassinats ou d'enlèvements par des sectes.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Poisson

Le Ciel met vos amours sens dessus-dessous et vous promet une soirée digne du Kâma-Sûtra ! Félicité assurée…

Les Sujets à la Une

X