Rejoignez-nous

Vaud

Chefs de service veveysans démotivés

Publié

,

le

Les épisodes de crise se sont succédé à Vevey. Un climat éprouvant pour son administration et qui avait aussi poussé des citoyens à exprimer leur lassitude (archives). (©KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

La crise à Vevey a affecté les cadres de l'administration communale provoquant démotivation, insatisfaction et problèmes de santé chez nombre de chefs de service. Le constat ressort d'un audit sur la situation à l'automne 2018 commandé par le Conseil d'Etat.

Printemps 2018. Vevey est déjà empêtrée dans la crise. Plusieurs municipaux peinent à s'entendre et des difficultés sont aussi évoquées dans leur relation avec le secrétaire municipal.

A cette même période, le Conseil d'Etat vaudois décide d'ouvrir une procédure de suspension à l'égard du municipal socialiste Lionel Girardin soupçonné de conflit d'intérêts. Il commande, dans la foulée, un audit sur les rapports de travail entre l'exécutif communal et les cadres de l'administration après avoir eu écho de situations problématiques.

Durant les mois qui suivent, les épisodes spectaculaires se succèdent: les municipaux Michel Agnant et Jérôme Christen sont suspendus et un municipal supplémentaire est désigné en remplacement.

Irrespect et mobbing

Les conclusions de l'audit sont publiées vendredi et confirment un climat de travail difficile pour certains. A Vevey, il existe "des situations d'irrespect des personnes et de leur travail, tout comme une situation de conflit avéré", peut-on ainsi lire dans le document. Trois collaborateurs sont exposés de manière importante au mobbing. Les auditeurs ne constatent toutefois pas de harcèlement moral, verbal ou physique d'un ou plusieurs municipaux à l'endroit de collaborateurs.

Pour les spécialistes, les responsabilités sont partagées entre les membres de la Municipalité. Les causes ne résultent pas d'un problème d'organisation, mais "relèvent à la fois d'absence de vision et de culture communes, de problèmes de management, tant au niveau individuel qu'au niveau de la Municipalité dans son ensemble, et de personnalités, qui faute d'avoir donné un sens partagé à la collégialité, se manifestent sans retenue".

Apaisement

L'audit constate par ailleurs une situation d'apaisement depuis la suspension des deux municipaux. Reste que la situation n'est pas réglée et que les problématiques soulevées méritent des réponses, selon les auditeurs.

Et de formuler des recommandations. La Municipalité devrait ainsi élaborer un document commun fixant les grandes lignes de son fonctionnement et ses objectifs prioritaires.

La Ville et la Municipalité devraient être accompagnées en cas de retour des municipaux suspendus Jérôme Christen et Michel Agnant, car cela risque de s'effectuer dans un contexte difficile. Une résolution du conflit devrait être amorcée. Quant au possible retour de Lionel Girardin, son accompagnement devrait aussi être géré de manière proactive par la Municipalité.

A l'échelon de l'Etat, l'audit recommande des moyens pour intervenir plus rapidement dans une logique préventive en clarifiant ou modifiant la loi sur les communes. Une proposition que le Conseil d'Etat dit vouloir examiner.

Regrets veveysans

De son côté, la Municipalité de Vevey a également réagi. Si elle prend acte de l'atteinte à la personnalité des collaborateurs et des municipaux et entend répondre aux recommandations pour y remédier, elle regrette que le rapport "évacue toute analyse des responsabilités individuelles de chaque municipal". Dans ce contexte, elle se refuse à le valider.

Jérôme Christen regrette également le "flou" entretenu sur les protagonistes estimant que cela empêche de comprendre qui est concerné. Quant à Michel Agnant, il considère que le rapport devrait être "plus précis et percutant" lorsqu'il revient sur les origines multifactorielles de la situation. Evoquer un ensemble d'événements et de facteurs personnels est une formulation qu'il juge "assez évasive".

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lausanne

Pas de taxes pour l'occupation du sol

Publié

le

Les taxes relatives à l'occupation du domaine public sont abandonnées pour l'ensemble de l'année 2021 pour les vendeurs au marché de Lausanne. (ARCHIVES - ©KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Lausanne prolonge la gratuité de l'occupation du domaine public en raison de la crise du coronavirus. Cela concerne notamment les maraîchers, qui n'auront pas à payer cette année les diverses taxes et les émoluments de délivrance des autorisations.

Cette gratuité est aussi accordée aux commerces permanents sur le domaine public, qui sont dispensés des taxes relatives aux anticipations commerciales, indique lundi la municipalité lausannoise.

Les terrasses ne sont pas oubliées. La gratuité de la taxe d'occupation du sol communal, qui était prévue jusqu'au 31 mars, est étendue jusqu'au 31 octobre. "Les exploitants souhaitant maintenir les surfaces et les aménagements admis provisoirement doivent suivre la procédure mise en application pour leur maintien", précise le communiqué.

Continuer la lecture

Vaud

Les travaux de la nouvelle gare du Day ont débuté

Publié

le

Les travaux de la future gare du Day qui sera déplacée de 300 mètres ont commencé. (Photo CFF)

Les travaux d’aménagement de la nouvelle gare du Day près de Vallorbe (VD) ont débuté. Ils ont pour but de déplacer l’actuelle gare, d’en faciliter l’accès, et de développer l’offre du RER Vaud dès l’été 2022. Les installations de sécurité et la signalisation ferroviaire seront également modernisées entre Vallorbe et La Sarraz.

La gare du Day sera déplacée de 300 mètres en direction de Vallorbe, ont expliqué les CFF lundi dans un communiqué. Les nouvelles installations (deux quais de 160 mètres de long, hauteur standard de 55 centimètres et rampes d’accès) permettront davantage de liaisons sans changement entre Lausanne et La Vallée de Joux à la cadence horaire dès l’été 2022, puis la cadence demi-heure sur la ligne de Vallorbe.

Ces travaux se font en coordination avec l’aménagement de la nouvelle place de la gare du Day, mené par le canton de Vaud et la commune de Vallorbe. Cette gare deviendra un nouveau hub de mobilité régionale, avec P+R, parking pour vélos et pour motos, et arrêts pour les bus. Un chemin à mobilité douce entre la gare et le hameau du Day sera également créé.

Modernisation

D’importants travaux de modernisation des installations ferroviaires seront également exécutés entre Vallorbe et La Sarraz: sur près de 35 kilomètres, les signaux ainsi que les installations de sécurité seront modernisés, permettant ainsi d’assurer une exploitation de la ligne plus fluide et de garantir la ponctualité.

Trois nouveaux bâtiments de service abritant les installations d’enclenchement seront construits à cet effet au Day, à Croy-Romainmôtier et à La Sarraz. Les CFF s’efforceront de limiter les impacts tant pour les riverains que pour la clientèle.

Les opérations de pose d’un nouveau passage inférieur au Day (week-end des 5 et 6 juin 2021) ainsi que la mise en service des nouvelles installations de technique ferroviaire (week-end des 14 et 15 mai 2022) nécessiteront une interruption du trafic ferroviaire. Un concept de substitution sera mis en place pour ces deux occasions.

Continuer la lecture

Vaud

Une avalanche est survenue aux Rochers-de-Naye

Publié

le

Une coulée de neige est survenue dimanche vers 16h aux Rochers-de-Naye, au-dessus de Montreux. Plusieurs personnes auraient été emportées par l'avalanche.

La police cantonale vaudoise a confirmé les informations diffusées sur le site de 20 Minutes dimanche.

La Rega, la gendarmerie vaudoise et plusieurs sauveteurs seraient actuellement sur place pour mener des recherches.

Au moins trois personnes ont perdu la vie durant le week-end en Suisse dans des avalanches. Un skieur est décédé samedi soir au-dessus de Klosters (GR). Ceux autres personnes ont péri le même jour dans des coulées, l'une à Engelberg (OW), l'autre à Stoos (SZ).

Cet hiver, onze personnes sont décédées en raison des avalanches.

Continuer la lecture

Lausanne

Lausanne n'exploitera plus le Centre pour adolescents de Valmont

Publié

le

Le Centre pour adolescents de Valmont pour les jeunes en rupture ne sera plus exploité par la Ville de Lausanne (Image d'illustration © KEYSTONE/MARTIN RUETSCH)I

La Ville de Lausanne renonce à l'exploitation du Centre pour adolescents de Valmont (CPA), destinés aux jeunes en rupture. Un accord a été trouvé avec le canton de Vaud pour transmettre au 1er octobre prochain le contrat de prestation à La Maison des jeunes (MDJ), une association privée reconnue d'utilité publique.

L'avenir de Valmont était discuté depuis plusieurs années par la Ville, exploitant historique du CPA, et le canton, son principal financeur par le biais d'une subvention annuelle, rappelle vendredi l'Etat de Vaud dans un communiqué. La vingtaine d'employés du CPA recevra une proposition de réengagement par le nouvel exploitant. La Ville de Lausanne cède également le bâtiment et le terrain de Valmont, qui passent en mains du canton.

Ce bâtiment bénéficiera à terme de nouvelles infrastructures plus adaptées à la prise en charge des adolescents. "C'est à cette condition que l'accueil des adolescents pourra continuer en conformité avec les exigences actuelles de l'action socio-éducative en milieu fermé", explique le canton.

Ces dernières années, le CPA s'est spécialisé dans deux types de prises en charge des adolescents: les placements ordonnés par la justice et les placements dits d'observation. Cette dernière mesure permet de tirer un bilan socio-éducatif, pédagogique et psychologique d'adolescents en grande difficulté. "C'est cette prestation que la Maison des Jeunes sera appelée à développer prioritairement à Valmont", indique le communiqué.

Continuer la lecture

Elections communales VD 2021

Les élections communales sont maintenues

Publié

le

La conseillère d'Etat Christelle Luisier a confirmé la tenue des élections communales et les différentes modalités d'organisation du scrutin. (Archives - KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Les élections communales vaudoises sont maintenues. Décision de l’Etat de Vaud, malgré la situation sanitaire. Le premier tour du scrutin aura lieu comme prévu le 7 mars prochain. Le Canton fixe toutefois un ensemble de règles.

8000 sièges sont à repourvoir dans les différents législatifs et 1500 dans les municipalités du canton. La pandémie de Covid-19 va forcément impacter la campagne mais bon nombre d’activités classiques seront possibles, comme la tenue de stands sur les marchés ou de séances d’information. La conseillère d’Etat en charge des institutions, Christelle Luisier:

Christelle Luisier
Conseillère d'Etat, VD
Christelle Luisier Conseillère d'Etat, VD

Pandémie oblige, le Conseil d’Etat va aussi fixer un cadre strict pour que les communes organisent les bureaux électoraux:

Christelle Luisier
Conseillère d'Etat, VD
Christelle Luisier Conseillère d'Etat, VD

Christelle Luisier a reconnu devant la presse que le Conseil d'Etat avait évoqué la possibilité d'un report des élections communales. L'idée n'a finalement pas fait son chemin. La démocratie doit se poursuivre selon la ministre en charge des institutions:

Christelle Luisier
Conseillère d'Etat, VD
Christelle Luisier Conseillère d'Etat, VD

Le délai pour le dépôt des listes de candidats est fixé à lundi midi.

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Poisson

Posez vos projets à plat afin de les examiner calmement. Votre réalisme et votre sens des affaires sont en pleine expansion.

Publicité

Les Sujets à la Une

X