Rejoignez-nous

Vaud

Le Festival Morges-sous-rire est annulé à cause du coronavirus

Publié

,

le

Il s'agit de la première annulation dans l'histoire du Festival Morges-sous-Rire. (Image d'archive - ©MORGES-SOUS-RIRE/LAURA GILI)

La 32e édition de Morges-sous-Rire, qui devait avoir lieu du 24 mars au 9 avril, est annulée en raison du coronavirus. Elle ne sera pas reportée à une date ultérieure. La décision a été prise "après mûre réflexion et pour des raisons de santé publique", en accord avec les autorités morgiennes, a indiqué jeudi l'Association Morges-sous-Rire.

"La sécurité du public, des artistes et des équipes est une priorité et dans le contexte actuel, le festival a pris la lourde décision d'annuler" l'édition 2020, expliquent encore les organisateurs. En raison des travaux de rénovation et de construction sur le site de Beausobre à Morges (VD), il "n'est malheureusement pas possible de reporter l'ensemble du festival", ajoutent-ils.

Il s'agit d'une première dans l'histoire de Morges-sous-Rire. La manifestation avait été avancée au mois de mars puisque les travaux débuteront en avril.

Ses responsables sont "en train d'évaluer les inévitables conséquences financières de cette annulation. Les frais engagés pour l'organisation sont conséquents et les recettes de la billetterie constituent une part importante du budget", soulignent-ils. Association à but non lucratif, l'organisation "travaille activement pour diminuer l'impact financier de cette annulation".

Des contacts sont en cours avec les représentants des artistes afin de pouvoir reporter individuellement des spectacles et offrir cette solution au public et aux partenaires. Toutefois certains spectacles seront annulés par manque de disponibilité des artistes ou de la salle. Les spectateurs ayant acheté des billets seront informés au cas par cas et les modalités de remboursement leur seront communiquées d'ici la fin du mois, précise encore le festival.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vaud

Les travaux de la nouvelle gare du Day ont débuté

Publié

le

Les travaux de la future gare du Day qui sera déplacée de 300 mètres ont commencé. (Photo CFF)

Les travaux d’aménagement de la nouvelle gare du Day près de Vallorbe (VD) ont débuté. Ils ont pour but de déplacer l’actuelle gare, d’en faciliter l’accès, et de développer l’offre du RER Vaud dès l’été 2022. Les installations de sécurité et la signalisation ferroviaire seront également modernisées entre Vallorbe et La Sarraz.

La gare du Day sera déplacée de 300 mètres en direction de Vallorbe, ont expliqué les CFF lundi dans un communiqué. Les nouvelles installations (deux quais de 160 mètres de long, hauteur standard de 55 centimètres et rampes d’accès) permettront davantage de liaisons sans changement entre Lausanne et La Vallée de Joux à la cadence horaire dès l’été 2022, puis la cadence demi-heure sur la ligne de Vallorbe.

Ces travaux se font en coordination avec l’aménagement de la nouvelle place de la gare du Day, mené par le canton de Vaud et la commune de Vallorbe. Cette gare deviendra un nouveau hub de mobilité régionale, avec P+R, parking pour vélos et pour motos, et arrêts pour les bus. Un chemin à mobilité douce entre la gare et le hameau du Day sera également créé.

Modernisation

D’importants travaux de modernisation des installations ferroviaires seront également exécutés entre Vallorbe et La Sarraz: sur près de 35 kilomètres, les signaux ainsi que les installations de sécurité seront modernisés, permettant ainsi d’assurer une exploitation de la ligne plus fluide et de garantir la ponctualité.

Trois nouveaux bâtiments de service abritant les installations d’enclenchement seront construits à cet effet au Day, à Croy-Romainmôtier et à La Sarraz. Les CFF s’efforceront de limiter les impacts tant pour les riverains que pour la clientèle.

Les opérations de pose d’un nouveau passage inférieur au Day (week-end des 5 et 6 juin 2021) ainsi que la mise en service des nouvelles installations de technique ferroviaire (week-end des 14 et 15 mai 2022) nécessiteront une interruption du trafic ferroviaire. Un concept de substitution sera mis en place pour ces deux occasions.

Continuer la lecture

Vaud

Une avalanche est survenue aux Rochers-de-Naye

Publié

le

Une coulée de neige est survenue dimanche vers 16h aux Rochers-de-Naye, au-dessus de Montreux. Plusieurs personnes auraient été emportées par l'avalanche.

La police cantonale vaudoise a confirmé les informations diffusées sur le site de 20 Minutes dimanche.

La Rega, la gendarmerie vaudoise et plusieurs sauveteurs seraient actuellement sur place pour mener des recherches.

Au moins trois personnes ont perdu la vie durant le week-end en Suisse dans des avalanches. Un skieur est décédé samedi soir au-dessus de Klosters (GR). Ceux autres personnes ont péri le même jour dans des coulées, l'une à Engelberg (OW), l'autre à Stoos (SZ).

Cet hiver, onze personnes sont décédées en raison des avalanches.

Continuer la lecture

Lausanne

Lausanne n'exploitera plus le Centre pour adolescents de Valmont

Publié

le

Le Centre pour adolescents de Valmont pour les jeunes en rupture ne sera plus exploité par la Ville de Lausanne (Image d'illustration © KEYSTONE/MARTIN RUETSCH)I

La Ville de Lausanne renonce à l'exploitation du Centre pour adolescents de Valmont (CPA), destinés aux jeunes en rupture. Un accord a été trouvé avec le canton de Vaud pour transmettre au 1er octobre prochain le contrat de prestation à La Maison des jeunes (MDJ), une association privée reconnue d'utilité publique.

L'avenir de Valmont était discuté depuis plusieurs années par la Ville, exploitant historique du CPA, et le canton, son principal financeur par le biais d'une subvention annuelle, rappelle vendredi l'Etat de Vaud dans un communiqué. La vingtaine d'employés du CPA recevra une proposition de réengagement par le nouvel exploitant. La Ville de Lausanne cède également le bâtiment et le terrain de Valmont, qui passent en mains du canton.

Ce bâtiment bénéficiera à terme de nouvelles infrastructures plus adaptées à la prise en charge des adolescents. "C'est à cette condition que l'accueil des adolescents pourra continuer en conformité avec les exigences actuelles de l'action socio-éducative en milieu fermé", explique le canton.

Ces dernières années, le CPA s'est spécialisé dans deux types de prises en charge des adolescents: les placements ordonnés par la justice et les placements dits d'observation. Cette dernière mesure permet de tirer un bilan socio-éducatif, pédagogique et psychologique d'adolescents en grande difficulté. "C'est cette prestation que la Maison des Jeunes sera appelée à développer prioritairement à Valmont", indique le communiqué.

Continuer la lecture

Elections communales VD 2021

Les élections communales sont maintenues

Publié

le

La conseillère d'Etat Christelle Luisier a confirmé la tenue des élections communales et les différentes modalités d'organisation du scrutin. (Archives - KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Les élections communales vaudoises sont maintenues. Décision de l’Etat de Vaud, malgré la situation sanitaire. Le premier tour du scrutin aura lieu comme prévu le 7 mars prochain. Le Canton fixe toutefois un ensemble de règles.

8000 sièges sont à repourvoir dans les différents législatifs et 1500 dans les municipalités du canton. La pandémie de Covid-19 va forcément impacter la campagne mais bon nombre d’activités classiques seront possibles, comme la tenue de stands sur les marchés ou de séances d’information. La conseillère d’Etat en charge des institutions, Christelle Luisier:

Christelle Luisier
Conseillère d'Etat, VD
Christelle Luisier Conseillère d'Etat, VD

Pandémie oblige, le Conseil d’Etat va aussi fixer un cadre strict pour que les communes organisent les bureaux électoraux:

Christelle Luisier
Conseillère d'Etat, VD
Christelle Luisier Conseillère d'Etat, VD

Christelle Luisier a reconnu devant la presse que le Conseil d'Etat avait évoqué la possibilité d'un report des élections communales. L'idée n'a finalement pas fait son chemin. La démocratie doit se poursuivre selon la ministre en charge des institutions:

Christelle Luisier
Conseillère d'Etat, VD
Christelle Luisier Conseillère d'Etat, VD

Le délai pour le dépôt des listes de candidats est fixé à lundi midi.

Continuer la lecture

Vaud

Un rapport du Grand Conseil critique les conditions de détention dans les prisons

Publié

le

La Commission des visiteurs du Grand Conseil vaudois invite le Conseil d'Etat à démontrer que le nombre de places sera suffisant à long terme dans les prisons vaudoises (Archives © Keystone/VALENTIN FLAURAUD)

Surpopulation carcérale, places de travail insuffisantes dans les lieux de détention et accès aux soins psychiatriques non équivalents pour les femmes et les hommes détenus dans les prisons vaudoises: telles sont les critiques émises par le rapport annuel de la Commission des visiteurs du Grand Conseil (CVGC), publié jeudi.

Ce rapport 2019-2020, qualifié de "fouillé et sans concession" par la commission elle-même, sera prochainement soumis à l'examen des parlementaires. Créée en 2012, la CVGC et ses sept membres est chargée de vérifier les conditions de détention des prisonniers dans tous les pénitenciers du canton et de s'assurer qu'elles soient conformes aux lois suisses et aux engagements internationaux.

De juillet 2019 à juin 2020, la commission a visité neuf établissements et s'est entretenue avec une centaine de personnes détenues, indique-t-elle dans un communiqué.

"Surpopulation importante et problématique"

La CVGC constate que la surpopulation carcérale reste "importante et problématique". Les constructions prévues aux Grands Marais à Orbe ainsi que les rénovations des prisons du Bois-Mermet à Lausanne et de la Tuilière à Lonay sont, dans ce contexte, très attendues. Elles "permettront à moyen terme une amélioration des conditions de détention". La commission invite toutefois le Conseil d'Etat à "démontrer que le nombre de places sera suffisant à long terme".

Elle relève par contre sa "satisfaction" concernant la mise en place progressive d'alternatives à la détention, telle que la surveillance électronique et le travail d'intérêt général. Ces mesures devraient, "à terme, contribuer à résoudre la persistante et inquiétante problématique de la surpopulation carcérale", note le rapport.

Autre préoccupation: la nécessité de prendre toutes les mesures visant à mettre à disposition suffisamment de places de travail pour que l'obligation au travail des personnes condamnées soit respectée. La CVGC constate que certains établissements de détention avant jugement, qui accueillent des personnes condamnées dans des secteurs non dédiés - conséquence de la surpopulation carcérale - rencontrent "des difficultés à offrir des places de travail suffisantes, faute de locaux et de ressources en personnel".

La commission salue en revanche l'engagement d'un personnel formé pour travailler sur les projets de formation et de réinsertion des personnes détenues.

Effets collatéraux du coronavirus

Le rapport de la commission formule une autre recommandation: la prise en charge particulière des femmes détenues dans des lieux adaptés. La CVGC reste très attentive au suivi des traitements psychiatriques, tant pour les hommes que pour les femmes. "Un concept général serait le bienvenu", à ses yeux.

"L'accès aux soins y compris psychiatriques est crucial en cette période de pandémie, dont un des effets collatéraux est le durcissement des conditions de détention pour l'ensemble de la population incarcérée", souligne encore le rapport.

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Taureau

Durant la journée, un besoin de repos et de détente va se faire sentir plus vivement que d'ordinaire. Ecoutez-vous !

Publicité

Les Sujets à la Une

X