Rejoignez-nous

C'est par là

Le rock inoxydable de Chrissie Hynde et The Pretenders

Publié

,

le

AndyT13

Un CV musical de plus de 40 ans, c’est le bel exploit de Chrissie Hynde.

Après une enfance heureuse, Christine Ellen Hynde s’est senti à l’étroit dans sa ville natale de l’Ohio Akron, la capitale mondiale du caoutchouc où les noms de Firestone et Goodyear s’affichent partout et le déclic est venu après avoir entendu à la radio le titre des Beatles, I want to hold your hand.https://youtu.be/jenWdylTtzs

L'ado a envie de musique et d’ailleurs. Alors elle se rebelle contre ses parents. Des parents si paumés par ce changement qu’ils prendront des cours de graphologie pour tenter de comprendre la psychologie de leur fille. Et pendant ce temps-là, Chrissie Hynde partira pour Londres avec un objectif: faire partie d’un groupe pour, dit-elle, bosser avec des musiciens. Elle fondera The Pretenders en 1978.

Avec son allure rock et son style unique, Chrissie Hynde fait partie de celles qui ont su décliner le rock au féminin. Le rock est un exutoire pour elle avec des expériences et parfois des excès. Mais après plus de 4 décennies, elle inspire aussi d’autres générations sur d’autres continents.

Le titre des Pretenders sera repris par la chanteuse japonaise Bonnie Pink, Lily Allen aussi sortira sa version, et l'artiste française La grande Sophie la jouera aussi sur scène.

A 68 ans, Chrissie Hynde vient de sortir avec The Pretenders un onzième album, Hate for Sale https://youtu.be/socPW-ePQ_Y.

Si la légende veut que le rock conserve, Chrissie Hynde est inoxydable !

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

C'est par là

Les Rita Mitsouko: duo iconique et machine à tubes

Publié

le

don_miguel_zapato

C’est l’histoire d’un duo qui va secouer les années 80 et même le producteur de David Bowie, Tony Visconti va s’en mêler pour leur forger un son unique, notamment sur le titre Andy.

Valérie Ogier
Les liens du son
Valérie Ogier Les liens du son

Catherine Ringer et Fred Chichin se sont rencontrés en 1979 à la Maison populaire de Montreuil près de Paris sur la comédie musicale Flashes Rouges, un spectacle de théâtre d'extrême gauche sur les exclus.
La rencontre professionnelle se double d’un coup de foudre. Une semaine plus tard, ils quittent l’aventure pour fonder un groupe, Sprats, en référence au duo Sparks, qu'ils adorent.
A l’époque, Catherine Ringer écrivait et jouait un peu de piano et de flûte. Fred Chichin lui apprendra la basse, la guitare, les percussions. Et tout en élaborant leur répertoire, le duo cherche un nom plus marquant : comme dans leur musique, il pense à un mélange de style. Alors, selon Catherine Ringer, elle prend un prénom, celui de Rita Renoir surnommée la tragédienne du striptease dans les années 50 et le mixe avec le nom d’un parfum de Guerlain: Mitsouko, qui veut dire mystère en japonais. Fred Chichin valide.

Avec leur premier album éponyme en 1984, le duo embarque sur la voie du succès. En images, il marquera aussi les esprits avec des clips d’anthologie, celui de Marcia Baila figure ainsi dans les collections permanentes du MoMA à New York.

Les Rita Mitsouko enchaînent les titres qui deviendront des classiques et réalisent des performances qui les emmènent toujours là où on ne les attend pas. Par exemple en juin 2007, ils sont sur scène pour fêter avec Johnny Hallyday ses 60 ans au pied de la Tour Eiffel.

Quelques moIs plus tard, Fred Chichin sera emporté par un cancer fulgurant, à l’âge de 53 ans. Catherine Ringer restera seule sur scène, mais le souvenir du guitariste est omniprésent et la tradition se perpétue puisque leurs enfants se sont eux aussi lancés dans la musique.

Minuit, c’est la 2ème génération des Rita Mitsouko puisque ce groupe rassemble Simone Ringer et Raoul Chichin.
La pomme ne tombe jamais loin de l’arbre dans le jardin de la musique !

Continuer la lecture

Tous en Ligne

Ligne24.ch : Un audioguide lausannois créé par NexSwiss

Publié

le

(©NEXSWISS/LIGNE24.ch)

NexSwiss est une startup lausannoise co-fondée par Joel Iunius, Nerea Garcia Vazquez, David Netter, Jordan Brocario et Youssef Khribeche. Active dans le domaine du service informatique aux entreprises et aux privés, elle vient de développer Ligne24.ch qui est actuellement en phase de test à Lausanne.

C'est par là - Tous en ligne
NexSwiss développe Ligne24.ch - 15 octobre 2020
C'est par là - Tous en ligne NexSwiss développe Ligne24.ch - 15 octobre 2020

De manière très vulgarisée, Ligne24 propose un audio-guide interactif qui permet d’en apprendre plus sur ce qui se trouve le long du trajet de la ligne 24 des Transports Publics lausannois. Une idée qui a germé dans l'esprit de Joel et d'une amie lors d'un voyage à Londres.

On a tous déjà eu une idée comme ça, une idée qu’on trouve révolutionnaire, géniale et qui nous rendra riche à coup sûr. La différence, c’est qu’en rentrant, plutôt que d'oublier l'idée et de passer à autre chose, l’équipe de NexSwiss s’y attèle et va développer la première version du CityTourPlayer. Basée sur une vidéo Youtube, l'équipe lausannoise va developper un script qui permet de naviguer dans la vidéo en se basant sur la position GPS de l'utilisateur.

Le projet est né

Le CityTourPlayer fonctionne, il est en ligne et on peut l’utiliser. Mais NexSwiss a besoin d’utilisateurs pour essayer l’audioguide. Ils vont alors à la rencontre des TL pour développer une première version bêta, le long de la ligne 24 à Lausanne.

Concrètement, sur Ligne24.ch, vous en apprendrez plus sur les monuments, parcs, et autres points d'intérêts que vous allez découvrir lors de votre trajet de bus. Un trajet qu'on peux aussi faire de manière virtuelle, mais c'est toujours plus sympa de se rendre sur place avec ses écouteurs et son smartphone et de se faire guider comme un touriste à la découverte de sa propre région.

Rendez-vous dès maintenant sur ligne24.ch ou mieux encore, scannez les QR codes disponibles sur les panneaux d'affichages des arrêts de la Ligne 24. Bonne découverte!

Découvrez l'entretien complet avec Joel Iunius enregistré le 13 octobre 2020 dans nos bureaux de Lausanne:

Joel Iunius
NexSwiss - Ligne24.ch
Joel Iunius  NexSwiss - Ligne24.ch

Continuer la lecture

Tous en Ligne

Découvrez les nouveaux modèles d'iPhone présenté par Apple

Publié

le

©KEYSTONE/EPA/BROOKS KRAFT/APPLE INC.

Le mardi 13 octobre à 19h (heure suisse), Apple a diffusé une conférence de presse suivie par plusieurs milliers de personnes. L'origine de ce rassemblement numérique? La keynote d'Octobre et l'annonce des nouveaux iPhone 12 ainsi que du tout nouveau HomePod Mini.

C'est par là - Tous en ligne
Apple présente ses nouveaux produits - 14 octobre 2020
C'est par là - Tous en ligne Apple présente ses nouveaux produits - 14 octobre 2020

Commençons avec les 4 nouveaux iPhone présentés. oui, 4!

Un iPhone 12 "standard", un iPhone 12 Mini qui a un format… mini, un iPhone 12 Pro avec des fonctions plus évoluées et un iPhone 12 Pro Max, qui est le téléphone gros format de la nouvelle gamme. Mais même s'il y a beaucoup de nouveaux téléphones, leurs entrailles sont très similaires. Ils sont notamment tous connecté avec la 5G!

Apple mise sur la 5G sur l'entier de la gamme de ses nouveaux téléphones ©KEYSTONE/EPA/BROOKS KRAFT/APPLE INC.

iPhone mise sur la technologie 5G

Sans entrer dans le débat de la 5G. Les nouveaux iPhone seront équipés d’antennes capable de communiquer en 3G, 4G et 5G. Le téléphone saura analyser le besoin en vitesse de l'utilisateur. Si la charge sur le réseau n'est pas très forte, le téléphone utilisera la connexion 4G (moins gourmande en ressource et batterie). Dès qu'un gros téléchargement est détecté, ou si le téléphone se trouve dans un espace où les antennes sont surchargées, il passera en mode 5G.

On peut très bien vivre sans. Mais la possibilité d'accéder à la 5G est intéressante pour un téléphone qu'on va garder à priori 3-4 voire 5 ans, et qui coûte pas loin (voire plus) d'un millier de francs. Puisque, à priori, si aujourd'hui on n'en a pas besoin, on peut facilement imaginer que dans 5 ans, l’infrastructure 5G sera plus évoluée et la technologie fera partie de nos vie de tous les jours.

iPhone Pro dans sa nouvelle couleur: Le bleu pacifique ©KEYSTONE/EPA/BROOKS KRAFT/APPLE INC.

Comment choisir?

La première façon de se décider entre les différents modèles, c'est par la taille du téléphone. Si on aime les petits formats, on partira sur l’iPhone 12 Mini. Unique dans la gamme, le téléphone est dans la même proportion que l'iPhone 4 que beaucoup regrettent. Si on préfère un grand téléphone, on ira logiquement vers l’iPhone 12 Pro Max. Avec sa dalle de 17 centimètres de diagonale, les amateurs de pixels vont être servi. Par contre, si la taille ne compte pas (à ce qu'il parait), ou la dimension standard convient, on pourra choisir par rapport aux petits extra.

L'iPhone Pro, pour les pros… de la photo

iPhone Pro possède des matériaux de meilleures factures et de meilleures caméras. Les photos dans les conditions sombres seront notamment bien améliorée. Les captures ont été redessiné par rapport aux modèles précédant. La stabilisation de l'appareil photo ne se fait plus au niveau de la lentille, comme c'est la norme dans les smartphones. Mais au niveau du capteur, comme un vrai appareil photo haut de gamme.

Mais là aussi, si la photo et les quelques ajouts ne sont pas un argument, le reste des composants sont très sensiblement les mêmes. Donc autant prendre le modèle du dessous.

Dernier facteur, le prix

L’iPhone 12 mini commence à frs. 779.-, l’iPhone 12 à frs. 879.-, l’iPhone 12 Pro à frs. 1129.- et finalement l’iPhone 12 Pro Max à frs. 1229.-. Votre budget pourra aussi faire le choix pour vous. Le plus haut de gamme (iPhone 12 Pro Max avec 512Go) coûte frs. 1589.-! Pour ce prix-là, on peut aussi s'acheter une petite voiture d'occasion.

HomePod Mini ne sera pas - tout de suite - disponible en Suisse ©KEYSTONE/EPA/BROOKS KRAFT/APPLE INC.

Autre nouveauté, HomePod Mini

Comme l’enceinte HomePod présentée en 2017, Apple a présenté l’HomePod Mini.

Même caractéristique que l'ancien modèle d'enceinte connectée qui reste disponible. Elle se contrôle à la voix grâce à Siri mais dans un format Mini. Par contre, comme l’HomePod, l’HomePod Mini ne sera pas disponible officiellement en Suisse sur Apple.com puisque Siri ne parle officiellement pas le Suisse Allemand. C’est toujours possible de l’acheter chez des revendeurs, mais elle ne comprendra pas le Suisse allemand mais uniquement le vrai allemand.

C'est aussi le cas pour le français puisqu'officiellement Siri parle le Français de France et non le Français de Suisse. Mais c'est un sujet que je réserve pour une prochaine chronique, parce que ce n'est pas la première fois que les Suisses allemands et leurs dialectes nous privent de la sortie d’un produit.

L'entier de la gamme Apple: HomePod Mini, iPad Pro, Airpods, iPhone 12 et Apple Watch series 6 ©KEYSTONE/EPA/BROOKS KRAFT/APPLE INC.

Continuer la lecture

Tous en Ligne

Le nouveau défi de SpaceX: Transporter du matériel de guerre

Publié

le

(©SPACEX/UNSPLASH)

Ils sont quelques uns à changer le monde avec leurs innovations technologiques. Le regretté Steve Jobs, figure sainte des téléphones, Jeff Bezos, grand patron des livraisons en ligne, et Elon Musk, superstar de l’espace et des voitures électriques.

C'est par là - Tous en ligne
SpaceX à la conquête de l'armée américaine - 13 octobre 2020
C'est par là - Tous en ligne SpaceX à la conquête de l'armée américaine - 13 octobre 2020

Mais si Elon Musk est, par beaucoup, considéré comme un demi-dieu fait d'amour et d'ambition pour révolutionner le monde et le rendre meilleur à l'énergie électrique, l'info de la semaine pourrait bien calmer les ardeurs de certains. Puisqu'après la NASA, SpaceX vient de signer un nouveau partenariat avec l'armée américaine.

SpaceX 💜 NASA

L'avantage de la compagnie américaine sur ses concurrents, c'est que les fusées de SpaceX sont capable de propulser la capsule habitée dans l’espace et de revenir se poser sur terre afin d’être réutilisée. Un lancement dans l’espace SpaceX coûte donc beaucoup moins cher. Et leur fusée est devenue une sorte de taxi pour les étoiles.

SpaceX 💜 Argent

Après le taxi de l’espace, SpaceX aimerait produire une sorte de concorde des étoiles. Une fusée qui va dépasser les 12’000 km/h! Et qui est intéressé par une telle innovation? L’armée américaine bien sûr!

Sur le papier, la fusée sera capable de livrer du matériel, comprenez des armes, des bombes et d'autres trucs sympa mais qu'on évitera de se prendre sur le coin du visage, n’importe où dans le monde en moins d’une heure.

C'est beaucoup mieux que ce que fait actuellement le Boeing C-17 Globemaster III qu’utilise l’armée américaine. L’avion ne peut aller que jusqu’à 950km/h en transportant 80 tonnes de matériel. Il lui faut donc 15 heures pour relier la Floride à l’Afghanistan.

Autre problème du Boeing, il n’est pas produit sur sol américain et ça, l’armée américaine elle aime pas trop trop.

Armée américaine 💜 SpaceX

Le partenariat pour le développement de la fusée entre l’armée et SpaceX a été signé. Le général Stephen Lyons affirme

SpaceX avance très très rapidement dans ce domaine. Je suis très excité par ce qui se prépare avec Space X

Les premiers tests devraient démarrer l’année prochaine.

© SPACEX/UNSPLASH

Continuer la lecture

Tous en Ligne

QoQa nous a présenté sa nouvelle plateforme: Qlock

Publié

le

(©QoQa.ch)

QoQa, la plateforme lancée il y a 15 ans sur une initiative de Pascal Meyer, dixit «la Loutre in Chief», proposera dès le 10 octobre prochain sa nouvelle plateforme dédiée au monde de l'horlogerie: «Qlock».

C'est par là - Tous en ligne
QoQa présente sa plateforme dédiée aux montres Qlock - 2 octobre 2020
C'est par là - Tous en ligne QoQa présente sa plateforme dédiée aux montres Qlock - 2 octobre 2020

En 15 ans, l'aventure QoQa est passée de vendre des clefs USB et des lecteurs MP3 sur internet à s’associer avec le Canton de Vaud pour proposer une plateforme solidaire qui a permis de reverser aux commerçants participants 42.7 millions de francs!

Un Q rose qu'on ne présente plus

Il y a une bonne raison à ce succès. L'équipe de Pascal Meyer ne sait pas faire deux choses. La première: se prendre au sérieux. Les cravates sont connues pour être interdites dans les locaux de QoQa. Et les apéros et grillades s’y organisent à une telle vitesse, qu’ils sont à deux doigts de se faire rattraper par Via Sicura.

Si ça ne marche pas, c'est pas grave

L’autre, c’est arrêter. Arrêter de proposer de nouveaux projets. QoQa, Qsport, Qooking, Qids, Qwine, Qbeer, WelQome, des offres avec des Tesla ou des Porsche à prix cassés, des offres solidaires pour créer des puits au Tchad avec une philosophie: si ça marche pas, c’est pas grave. L’échec de QoQa France en est l’exemple, mais ça n’empêche pas l’équipe de continuer.

Qlock

À prononcer «clock» comme «montre» en anglais. La plateforme sera en test dès le 10 octobre à 10h10. Réservée aux membres de la communauté et aux utilisateurs de l’application. Le nouveau bébé QoQa a 3 mois pour faire ses preuves. L’objectif: mettre en avant une industrie qui a du mal à se digitaliser et montrer au grand public qu’une jolie montre n’est pas forcément une montre hors de prix.

Deux loutres aux commandes

TiQ et TaQ forcément. Leurs vrais noms, on ne les aura pas, mais on sait que TiQ est orienté montre vintage, genre la Royal Oak Calendrier Perpetuel d’Audemars Piguet. Alors que TaQ, son genre, c’est plutôt les chronographes. Du style Blancpain Fifty Fathoms Vintage.

Au vu de la réputation de l'entreprise, les prix seront très certainement bradés avec de jolies opérations en collaboration avec des artisans locaux. Mais on en saura plus le 10 octobre!

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Poisson

A travers l’influence positive de Neptune, vous assumez beaucoup. Vous aimeriez passer à un registre plus ludique, mais ça viendra plus tard...

Publicité

Les Sujets à la Une

X