Rejoignez-nous

Morax sur LFM

Reconnaître la langue des signes pour plus d'égalité des chances

Publié

,

le

Le 19 juin dernier, les conseillers nationaux Christian Lohr (PDC/TG), Marco Romano (PDC/TI), Regula Rytz (Verts/BE), Mathias Reynard (PS/VS) et Barbara Gysi (PS/SG) se sont fait le relai au Parlement d'un texte de la Fédération suisse des sourds. Ils ont déposé un postulat pour la reconnaissance officielle de la langue des signes. Plus précisément, des trois langues des signes utilisées en Suisse. Officialiser leur statut est une question d’égalité, pointe la Fédération suisse des sourds.

Le texte demande des mesures concrètes afin de promouvoir la langue des signes et la culture des sourds et de parvenir à une intégration entière des personnes sourdes et malentendantes. Le Conseil fédéral devra aussi répondre à plusieurs questions, notamment sur leur participation au marché du travail et à l'accès aux soins de santé. Précisons ce chiffre : 10'000 sourds et un million de malentendants vivent en Suisse.

Pour parler de ce postulat qui veut que les trois langues des signes pratiquées en Suisse soient reconnues, de ce qu'une telle reconnaissance pourrait changer et de la réalité quotidienne des personnes sourdes et malentendantes, nous recevons Sandrine Burger, porte-parole de la Fédération suisse des sourds.

 

  • A 6h35. Dans Faîtes-Nous-Rêver : Francine Dupuis, vous présentera "La Vigne du Monde" et la 22e édition de la fête du raisin de Féchy.
  • A 8h00. Tous à Morges pour le 11e Paillote festival avec René Muller, fondateur de l'événement, suivi du showcase de Borderline que vous retrouverez en concert au Paillote le 14 septembre à 20h15 .

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Morax sur LFM

Les militants du climat sont finalement condamnés

Publié

le

Une cinquantaine de sympathisants ont apporté leur soutien aux douze activistes du collectif Lausanne Action Climat lors de l'ouverture du procès mardi au Tribunal à Renens. (©KEYSTONE/JCB)

Pas d'acquittement, cette fois! La justice vaudoise a condamné les activistes du climat pour leur partie de tennis sauvage dans une succursale de Credit Suisse. On revient sur ce jugement avec Xavier de Haller, avocat au Barreau et conseiller communal PLR. Rendez-vous ce vendredi 25 septembre à 7h20.

Contrairement au juge de première instance, la Cour d’appel a estimé  que les 12 activistes n’avaient pas agi en état de nécessité. L'urgence climatique est certes reconnue par les juges, mais ces derniers estiment qu’il existe des moyens licites pour agir. La plupart des militants ont reçu des peines pécuniaires avec sursis. L'affaire devrait être portée devant le Tribunal fédéral et éventuellement devant la Cour européenne des droits de l'homme.

Mercredi, nous avons entendu les arguments de l'avocat et député vert Raphaël Mahaim qui a plaidé en faveur des militants. Ce vendredi, nous accueillerons un avocat et élu PLR qui nous expliquera pourquoi le deuxième verdict lui semble plus juste.

Continuer la lecture

Morax sur LFM

Désobéir pour le climat?

Publié

le

L'état de notre planète justifie-t-il de se soustraire à la loi? (Photo alibi ©KEYSTONE/EPA/XAVIER BERTRAL)

Jusqu'où peut-on aller pour défendre une cause? La fin justifie-t-elle les moyens? On tente de répondre à ces délicates questions avec notre invité: l'avocat et député vert Raphaël Mahaim. Rendez-vous ce mercredi 23 septembre à 7h20.

On parle de désobéissance civile ce mercredi matin, alors que le procès en appel des douze militants pour le climat qui avaient occupé les locaux de Credit Suisse à Lausanne vient de s'ouvrir. Et que dire des manifestants qui occupent illégalement la Place fédérale? Est-ce que l'urgence climatique justifie de désobéir délibérément au règlement? N'y a t-il pas un risque de créer un dangereux précédent? Et en même temps, la lenteur de notre démocratie peut-elle vraiment répondre à l'emballement des températures?

Eléments de réponse ce matin avec notre invité.

 

Continuer la lecture

Morax sur LFM

Mais que fait la police?

Publié

le

(KEYSTONE/Laurent Gillieron)

La police recrute! On fait le point avec Olivia Cutruzzolà, cheffe de la section prévention criminelle et relation avec les citoyens à la police cantonale vaudoise. Interrogatoire en bonne et due forme à 7h20 ce mardi 22 septembre.

Comment rejoindre la police? Quelles compétences faut-il avoir? Quels sont les avantages à s'engager? Qu'est-ce qu'on apprend lors de la formation? A quelles difficultés est-on confronté?

On vous dit tout sur cette profession pas comme les autres. On passe sur le grill notre invitée. Comptez sur nous, nous avons les moyens de la faire parler!

Continuer la lecture

Morax sur LFM

Quelle immigration pour la Suisse?

Publié

le

Pour l'UDC, le marché du travail, les services sociaux et les infrastructures sont mis à rudes épreuves à cause de la libre-circulation avec l'UE. (©KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Au menu de ce dernier débat de la semaine: l'initiative UDC dite de limitation. Faut-il résilier l'accord de libre-circulation en vigueur entre la Suisse et l'UE? Faites-vous votre opinion ce vendredi 18 septembre à 7h20.

Le texte de l'UDC demande que la Suisse gère à l'avenir de manière autonome l’immigration sur son territoire. Une manière de lutter contre les injustices faites aux Suissesses et aux Suisses selon le parti. Des arguments mensongers et néfastes pour la prospérité du pays selon ses détracteurs. Nous entendrons sur le sujet la conseillère nationale PLR Jacqueline de Quattro et le président de l'UDC Vaud, Kevin Grangier.

Et on n’oublie pas d'aller voter le 27 septembre!

Continuer la lecture

Morax sur LFM

Qui aura droit aux déductions enfant?

Publié

le

Faut-il augmenter les déductions fiscales pour les familles? Réponse le 27 septembre.

Les déductions fiscales pour les enfants ne font pas l'unanimité. D'où la discussion de ce jour. Rendez-vous ce jeudi 17 septembre à 7h20 pour l'avant-dernier débat de cette semaine spéciale votations.

Le projet de rabais fiscaux pour les parents divise la classe politique. Son objectif est de permettre de concilier plus efficacement vie familiale et professionnelle. La gauche et les Vert’libéraux voient dans l’une des mesures un bonus surtout destiné aux familles les plus aisées. On en débat avec nos deux invités: le conseiller national socialiste Pierre-Yves Maillard et le conseiller national PLR Olivier Français.

Et n'oubliez pas d'aller glisser votre bulletin dans l'urne, car c'est bien vous qui aurez le dernier mot le 27 septembre!

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Poisson

Ambiance fort sociable et riche en contacts valorisants pour vous. Votre éloquence fait des merveilles.

Publicité

Les Sujets à la Une

X