Rejoignez-nous

Morax dans la radio

Une expo monstre bien

Publié

,

le

Le monstre de Frankenstein a été créé en 1818 dans le roman de la britannique Mary Shelley. Le personnage a été repris de nombreuses fois par le cinéma, ce qui a aidé à le faire entrer dans l'imaginaire collectif.

Le monstre n'est pas toujours celui qu'on croit! C'est ce qu'on apprend dans la nouvelle exposition de la Maison d'Ailleurs à Yverdon. On en parle avec son directeur Marc Atallah. Rendez-vous ce mercredi 16 décembre à 7h20. 

"Je est un monstre" -à voir jusqu'au 24 octobre 2021- permet à Dracula, Frankenstein et consorts de côtoyer des extraterrestres ou des robots géants... Une exposition qui se déroule dans un décor inspiré des cirques du 19e siècle. L'occasion de revisiter la notion de "monstre".

Des figures extraordinaires, fascinantes ou terrifiantes qui permettent de nous questionner sur notre propre humanité. On saisit la chance, ce mercredi matin, de pouvoir se penser autrement...

 

 

 

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Morax dans la radio

Pierre-Yves Maillard sur LFM

Publié

le

Pierre-Yves Maillard, président de l'USS, l'Union syndicale suisse. (©KEYSTONE/PETER KLAUNZER)

Le Conseil fédéral a lâché 8 milliards de plus pour aider les secteurs dans le besoin. Est-ce qu'avec cette aide supplémentaire, on ne laisse plus personne au bord du chemin? Nous poserons la question à Pierre-Yves Maillard, président de l'USS. Rendez-vous ce vendredi 29 janvier à 7h20.

Dans le détail: quelque 6 milliards serviront à financer le chômage partiel dans les entreprises. Les cas de rigueur auront 1,6 milliards en plus et 500 millions permettront de prolonger de trois mois les chômeurs en fin de droits. Selon le conseiller fédéral Ueli Maurer, "nous sommes dans le top du classement des nations pour ce qui est du soutien à l'économie".

Les cantons romands, en tout cas, ont salué unanimement ces nouvelles annonces de Berne. Qu'en est-il de l'Union syndicale suisse? Réponses ce vendredi matin avec son président.

Continuer la lecture

Morax dans la radio

Améliorer l'alerte enlèvement?

Publié

le

Le 30 janvier 2011, à Saint-Sulpice, un père enlevait ses deux fillettes, avant de se donner la mort. Depuis, plus aucune trace des jumelles. (Photo alibi: KEYSTONE/GAETAN BALLY)

Douloureux anniversaire que celui de ce samedi 30 janvier. Cela fera 10 ans jour pour jour que les jumelles de Saint-Sulpice ont disparu. Les autorités vaudoises viennent de reconnaitre leur échec dans la gestion de ce drame. On en parle avec la députée socialiste Jessica Jaccoud. Rendez-vous ce jeudi 28 janvier à 7h20. 

A l'époque, l'alerte enlèvement n'avait pas été déclenchée, malgré des signes alarmants: le père avait refusé de ramener à leur mère les deux fillettes âgées de 6 ans. Son portable avait été localisé en France et un inquiétant testament avait été retrouvé chez lui. Autant d'éléments qui auraient dû alerter la police vaudoise. De graves manquements reconnus aujourd'hui par les autorités.

C'est la députée et présidente du PS vaudois, Jessica Jaccoud, qui avait  demandé un rapport et des améliorations à apporter au dispositif "alerte enlèvement". C'est désormais chose faite. Mais sont-elles suffisantes? Eléments de réponse ce jeudi matin.

 

Continuer la lecture

Morax dans la radio

Au chevet de l'horlogerie suisse

Publié

le

Les cadres horlogers interrogés sont pessimistes concernant l'avenir du secteur. (archives) (©KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

L'horlogerie suisse souffre, ou du moins sa mécanique. Parmi les composants qu'il faudrait pour préserver ce secteur: de la solidarité... mais pas que! Explications de Catherine Cochard, journaliste au quotidien 24heures. Rendez-vous ce mercredi 27 janvier à 7h20.

C'est tout un écosystème qui est en jeu. Et cela se traduit par des centaines d'emplois en péril. C'est ce qu'on peut lire dans les colonnes du quotidien 24heures de ce lundi, sous la plume de Catherine Cochard. Si les grandes marques restent florissantes, ce n'est de loin pas le cas pour les manufactures de milieu de gamme et les sous-traitants.

Le Covid est venu se superposer à une situation déjà compliquée. Mais le manque d'entraide entre les acteurs de la branche est un autre problème. Tout le monde se fait concurrence au point de mettre tout le secteur en danger. On en parle avec notre invitée.

Continuer la lecture

Morax dans la radio

Du sursis pour la mendicité?

Publié

le

Le canton de Vaud a interdit la mendicité sur l'ensemble de son territoire le 1er novembre 2018. L'amende pour le/la contrevenant(e) se situe entre 50 et 100 francs. (image d'illustration ©KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

La Suisse a été condamnée parce qu'elle a sanctionné une mendiante. On revient sur la toute récente décision de la CEDH. Est-ce que Vaud et Genève, notamment, doivent dorénavant abroger leur loi sur l'interdiction de la mendicité? On en parle avec l'avocat et député vert Raphaël Mahaim. Rendez-vous ce mardi 26 janvier à 7h20.  

Il y une semaine, la Cour européenne des droits de l'homme a condamné la Suisse pour avoir amandé une mendiante roumaine analphabète sans travail et sans aides sociales. Parce qu'elle n'avait pas pu payer, elle avait été placée 5 jours en détention provisoire.

La CEDH a jugé cette sanction disproportionnée par rapport aux buts visés par la loi, à savoir lutter contre le crime organisé et la protection des droits des passants et des commerçants. Quelles suites donner à cette décision des juges de Strasbourg? Est-ce qu'il ne sera plus interdit d'interdire? On en parle avec notre invité.

 

Continuer la lecture

Morax dans la radio

Guy Parmelin sur LFM

Publié

le

Le président de la Confédération et chef du Département fédéral de l'économie Guy Parmelin.

Le président de la Confédération est avec nous pour commencer cette semaine. L'occasion de se donner quelques perspectives dans ce marathon contre la pandémie. Rendez-vous ce lundi 25 janvier à 7h20. 

" Ce n'est pas le moment de flancher. Il faut garder la tête froide." C'est en substance les paroles de Guy Parmelin, président de la Confédération, lors de la conférence de presse du Conseil fédéral qui annonçait un nouveau tour de vis dans les mesures contre le Covid.

Campagne de vaccination, aides aux secteurs sinistrés, nouveau variant et nouvelles fermetures des magasins... On fait un point de situation avec Guy Parmelin. L'occasion aussi de poser quelques questions sur sa nouvelle fonction et surtout, de se donner du courage...

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Gémeaux

Vous avez l’impression de ne pas être apprécié à votre juste valeur. Allez ne vous faites pas de cinéma, ne jouez pas les Calimero !

Publicité

Les Sujets à la Une

X