Rejoignez-nous

Culture

30 lieux de fêtes pour le Festival de la Cité 2024

Publié

,

le

13 scènes seront à retrouver au coeur de la Cité durant le Festival. La récente, "Les Balcons de la Mercerie", sera de retour cette année avec une nouvelle scénographie. (Archives © KEYSTONE/Cyril Zingaro)

Le Festival de la Cité va à nouveau prendre possession du quartier historique de Lausanne. Une 52e édition, prévue du 2 au 7 juillet prochain et dont la programmation a été dévoilée ce mercredi. 136 projets seront à découvrir, avec pas moins de 33 nationalités représentées.

52e mouture du Festival de la Cité. Sa programmation a été dévoilée ce mercredi matin par l'équipe : près de 140 projets artistiques (dont une quarantaine premières suisses), dans plus de 30 lieux différents. L'occasion, selon la directrice de la Cité, de découvrir le quartier historique différemment, mais pas seulement comme nous le confirme Martine Chalverat :

Cette année, le Festival propose également des projets co-construits avec des institutions ou collectifs locaux. On peut citer une parade avec les Maisons de Quartier et Eben-Hézer, un cinéma open air nomade géré par le Nouveau Cinématographe, ou encore une scène dans les Vergers de l'Hermitage. Cela permettra au Festival d'investir de nouveaux lieux.

Martine Chalverat, directrice du Festival de la Cité :

La découverte, c'est aussi le crédo de la programmation. Par exemple avec le volet musical, où les programmateurs ont garanti que le public pourra découvrir des "futures têtes d'affiches"

Joe Frailich, programmatrice musique du festival :

Une belle place aux artistes suisses

Comme chaque année, le Festival dédie une belle place aux groupes ou projets helvétiques. La musicienne Billie Bird sera notamment présente, accompagnée de plusieurs choristes et de son groupe.

Joe Frailich, programmatrice musique du festival :

Et la Suisse alémanique sera également à l'honneur pour cette édition 2024, avec certains groupes qui franchiront le Röstigraben pour la première fois. On retrouve Joe Frailich :

Du monde en plateau

Autre axe du Festival de la Cité, les arts vivants. Parmis les différents projets présentés, l'équipe du Festival souligne le nombre de ceux mettant en scène un grand nombre de personnes, ce qui tend à devenir plus rare dans ce domaine, comme nous le confirme le programmateur arts vivants de la Cité, Jonas Parson :

La programmation d'arts vivants veut aussi mettre en lumière le cirque contemporain et les frontières poreuses qui délimitent ces domaines artistiques.

Jonas Parson, programmateur arts vivants du Festival :

La programmation du Festival de la Cité 2024 est à retrouver sur le site internet de la manifestation.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Culture

La Plage des Six-Pompes redimensionnée et recentrée sur six jours

Publié

le

La Plage des Six-Pompes avait attiré 80'000 personnes en 2022 (archives). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

La Plage des Six-Pompes va se tenir du 6 au 11 août à La Chaux-de-Fonds (NE) dans un format redimensionné et sur une durée plus courte. La manifestation, qui avait été annulée en 2023 en raison de la tempête, va introduire une rémunération minimale pour les artistes.

Avec le fil rouge "Retour à la rue!", La Plage va accueillir une cinquantaine de compagnies suisses et internationales de théâtre, de danse ou de cirque aérien. "La programmation de cette édition 2024 se place sous les signes conjugués de l'impertinence et de la gravité, avec en ligne de mire le retour à la rue et au texte", ont indiqué mardi les organisateurs.

La Plage, en accès libre pour le public et qui avait attiré 80'000 visiteurs en 2022, va introduire une rémunération minimale assurée, pour chaque représentation. "L'annulation brutale en 2023 des suites de la tempête du 24 juillet a poussé le Festival à se positionner de manière claire en faveur des artistes et de leur pérennité", ont précisé les organisateurs.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Bain de foule pour Nemo dans sa ville natale de Bienne

Publié

le

Nemo a évoqué ses projets après sa victoire à l'Eurovision mais aussi sa lutte pour faire avancer le dossier des personnes non-binaires. (© KEYSTONE/PETER SCHNEIDER)

"Les dernières semaines ont été complètement folles, tout est allé très vite", a expliqué Nemo lors d'une rencontre lundi avec les médias. L'artiste de Bienne a dû faire face d'un jour à l'autre à une nouvelle notoriété.

L'interprète de "The Code" veut continuer à faire preuve d'audace dans le domaine musical et continuer à écrire. Vêtu d'un jeans et d'un tee-shirt rose, l'artiste entend aussi s'engager pour les personnes non-binaires.

Nemo se réjouit de rencontre mardi le conseiller fédéral Beat Jans pour aborder la question de l'inscription d'un troisième genre dans les documents officiels. "Il est important d'améliorer la situation des personnes non-binaire en Suisse", a insisté l'artiste.

Nemo va rencontrer de19h00 à 21h00 la population biennoise lors d'une fête destinée à célébrer sa victoire au concours Eurovision. L'artiste non-binaire, qui a grandi dans la cité bilingue, va signer des autographes, poser pour des selfies et dialoguer avec ses admirateurs. Il n'est pas prévu que Nemo chante.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

La Nuit des images illumine Plateforme 10 à Lausanne

Publié

le

La Nuit des images quitte les jardins de l'Elysée pour investir Plateforme 10 (archives). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

La Nuit des images fait son grand retour à Lausanne, après cinq ans d'absence. L'événement festif investit samedi le site de Plateforme 10, où Photo Elysée a pris ses marques en 2022. Avec un menu foisonnant qui comprend pêle-mêle des projections sur les façades, une expo de la photographe Sabine Weiss, l'entrée libre aux trois musées, de la musique et des animations.

Après des années dans les jardins de l'ex-Musée de l'Elysée, le Quartier des arts de Plateforme 10 servira pour la première fois de décor à cette fête de la photographie. De18h00 à 01h00 du matin, une multitude d'animations, puis de projections sont au menu.

Cette dixième édition se déploiera sur l'ensemble du site proche de la gare, et investira des espaces peu utilisés jusqu'ici, comme le toit-terrasse de Photo Elysée et du mudac (design). Des projections illumineront les façades des deux bâtiments du site, dont celui du Musée cantonal des Beaux-Arts (MCBA).

Guerre et Nuit

Invité phare de la soirée, le photographe français Antoine d'Agata (1961), membre de l'agence Magnum, présentera un diaporama mélangeant 30 années de pratique, entre actualités de guerre et instantanés nocturnes des parias et des laissés-pour-compte. Après la projection, il reviendra sur sa carrière lors d'un entretien avec Nathalie Herschdorfer, directrice de Photo Elysée.

Debi Cornwall, la lauréate du Prix Elysée 2023, présentera son travail sur la mise en scène de la réalité et la frontière floue entre vérité et fiction. Au programme également, Cian Oba-Smith, Yuyan Wang, Matthieu Nicol, Antoine Martin ou Nikita Teryoshin.

Nouvelle exposition

A l'occasion de la Nuit des images, Photo Elysée dévoile une exposition consacrée à Sabine Weiss (1924-2021), à l'occasion du centenaire de la naissance de l'artiste. Le musée a invité la plasticienne française Nathalie Boutté à dialoguer avec son oeuvre.

La Nuit des images, c'est aussi une multitude d'animations, parfois ludiques. L'installation "Exquisite Corpse" des photographes Jaap Scheeren et Luke Stephenson invite le public à prendre part au jeu surréaliste, le cadavre exquis. Le musicien My Name is Fuzzy propose de grimper dans sa voiturette électrique transformée en discothèque pour une personne.

Sur un mode participatif, Damjanski propose une animation monumentale et hypnotique. Et dès l'entrée du site, des sets de DJs accueilleront le public durant toute la soirée.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Les notes du festival Lavaux Classic dès jeudi à Pully puis à Cully

Publié

le

Le Lavaux Classic débutera jeudi à l'Octogone de Pully avant de se poursuivre sur les scènes de Cully (image d'illustration). (© KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA BELLA)

Le coup d’envoi du festival Lavaux Classic aura lieu à Pully au Théâtre de l'Octogone jeudi en lieu et place de la salle Del Castillo à Vevey. Arcadi Volodos, l’un des plus grands pianistes en activité, ouvrira les feux. La manifestation se poursuivra jusqu'au 30 juin avec une quinzaine de concerts essentiellement "au bord de l'eau" à Cully.

Le concert d'ouverture aurait dû se dérouler à la salle Del Castillo. En raison de l'installation d'une fanzone pour l’Euro 2024 à proximité, il a dû être relocalisé. Les billets achetés avant le 10 juin 2024 restent valables pour cette nouvelle configuration, précisent les organisateurs.

Pour le reste, le Festival accueillera un florilège d'artistes nationaux et internationaux, dont la figure légendaire de la musique baroque William Christie, accompagné par le violoniste Théotime Langlois de Swarte. Ce dernier se produira également avec l'ensemble Le Consort, accompagné par l'étoile montant de la scène lyrique Adèle Charvet.

A l'affiche également, le Trio Moreau avec autour du plus célèbre musicien de la fratrie, le violoncelliste Edgar, ses deux talentueux cadets, le violoniste David et le pianiste Jérémie.

Deux autres violoncellistes de renommée internationale se rendront également à Cully: l'Italien Mario Brunello, en solo dans un récital Bach joué sur un rare violoncelle piccolo et Victor Julien Laferrière, qui sera associé au pianiste Théo Fouchenneret. La pianiste Béatrice Berrut assurera elle le concert de clôture.

Concerts gratuits

Les musiciens d'avenir seront aussi de la partie avec notamment le percussionniste suisse Samuel Gogniat ou l'ensemble à vents Astera. Au chapitre des collaborations inédites, le Novo quartet, la violoniste Anna Agafia Egholm et le pianiste Sergei Rekin s'attaqueront à "Concert" d'Ernets Chausson, pièce rarement jouée en raison de son effectif.

Lavaux Classic, c'est aussi un festival off proposant toute une série de concerts gratuits dans les jardins du domaine Potterat, un concours de piano pour jeunes talents, des balades en Lavaux et des ateliers pour les jeunes mélomanes.

La thématique de cette 21e édition "Au bord de l'eau" se réfère aux rives du Léman qui accueille le festival, mais aussi au titre d'un poème de Sully Prud'homme, mis en musique par Gabriel Fauré dont le centenaire de la mort est célébré cette année.

www.lavauxclassic.ch

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Scorpion

Avec tout ce qui se passe dans votre Ciel, va vraiment falloir vous accrocher parce que ça va déménager ! Mais pas d’inquiétude, ce sera pour du meilleur !

Les Sujets à la Une

X