Rejoignez-nous

Culture

La langue des signes en mal de reconnaissance en Valais

Publié

,

le

La Société des sourds du Valais rappelle que la langue des signes est une langue à part entière (archives). (© Keystone/ENNIO LEANZA)

La langue des signes ne figure pas dans la constitution valaisanne de 1907. Une anomalie selon la société des sourds du Valais qui veut inscrire la reconnaissance de l'idiome dans la nouvelle constitution en phase d'élaboration.

La Société des sourds du Valais a profité de la journée internationale des langues des signes, ce jeudi 23 septembre, pour transmettre leurs revendications aux journalistes réunis à Sion. Nous suivons très attentivement le travail des 130 membres de la constituante, et plus particulièrement celui des commissions thématiques 1 et 2 qui planchent notamment sur les langues et les droits fondamentaux et sociaux, a indiqué Stéphane Faustinelli, président de la Société des sourds du Valais, dont les propos étaient relayés par un interprète en langue des signes.

Dans son rapport, la commission 2 de la constituante mentionne les langues des signes dans l'article 206 sur les droits des personnes en situation de handicap. L'alinéa 4 précise que "dans leur rapport avec les autorités, les personnes en situation de handicap ont le droit d'obtenir des informations et de communiquer sous une forme adaptée à leurs besoins et leurs capacités, notamment en langues des signes et en braille, sans frais supplémentaires."

Cela est bien, mais ce n'est pas suffisant, estime Stéphane Faustinelli. Pour la Société des sourds du Valais, il est important que la langue des signes "ne soit pas cantonnée à un rôle de moyen auxiliaire mais soit reconnue comme une langue à part entière, vectrice de culture, de pensée et d'identité".

Dans le camp de la constituante

Pour aboutir à cette reconnaissance, la Société des sourds du Valais a diffusé à tous les membres de la constituante une proposition d'amendement demandant l'ajout d'un 5e alinéa à l'article 206: "La langue des signes française et die Deutschschweizer Gebärdensprache sont reconnues".

La reconnaissance pourrait aussi se faire via l'article 110 sur les langues, porté par la commission 1. La balle est maintenant dans le camp de la constituante. Si l'un ou plusieurs de ses membres déposent l'amendement, il sera débattu lors de la session des 5 et 7 octobre, voire lors de la deuxième lecture qui n'est pas encore planifiée.

"S'exprimer et se construire"

"La langue des signes nous permet de nous exprimer et de nous construire", a relevé Rolande Praplan, enseignante de langue des signes auprès des enfants. Elle permet "d'abattre les barrières dans l'éducation, la culture, le travail, la santé ou encore la politique, elle permet l'autonomie".

Sa reconnaissance dans la constitution lui ouvrirait des portes jusqu'ici fermées ou seulement entrouvertes. Stéphane Faustinelli explique qu'au début de la pandémie de Covid-19, la Société des sourds du Valais a interpellé le canton pour que les conférences de presse soient traduites en langue des signes. Après avoir essuyé un refus, leur demande a finalement été satisfaite.

"Nous ne demandons pas que la langue des signes soit reconnue comme langue officielle mais comme une langue à part entière. Comme c'est déjà le cas ailleurs en Suisse".

A Genève et Zurich

A Genève, la reconnaissance de la langue des signes est inscrite dans la constitution. Les débats du Grand Conseil retransmis sur le site Internet du Parlement sont accessibles aux personnes sourdes et malentendantes depuis fin 2019.

A Zurich, bien que la terminologie soit un peu différente, la reconnaissance de la langue est aussi inscrite dans la constitution. l'objet est également en discussion à Berne, Vaud, dans le Tessin comme en Valais précise encore le président de la Société des sourds du Valais.

En Valais, on estime le nombre de personnes sourdes et mal entendantes à 350 personnes environ. La Société des sourds du Valais, fondée en 1939 sur l'impulsion d'Esther Giroud qui en sera la première présidente, réunit 110 membres et est également ouverte aux sympathisants entendants.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Culture

Décès du dessinateur Jean-Jacques Sempé à l'âge de 89 ans

Publié

le

Des personnes observent des dessins de Jean-Jacques Sempe dans le cadre d'un parcours de projections nocturnes avec pour theme " Un printemps avec Sempé " autour du Parc des Bastions à Genève, au printemps 2021. (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Le dessinateur français Jean-Jacques Sempé est décédé jeudi à l'âge de 89 ans, a annoncé son épouse Martine Gossieaux Sempé. Il était connu pour ses illustrations des aventures du "Petit Nicolas" et ses dessins de presse humoristiques,

"Le dessinateur d'humour Jean-Jacques Sempé est décédé paisiblement (jeudi) soir, 11 août (2022), dans sa 89e année, dans sa résidence de vacances, entouré de sa femme et de ses amis proches", a indiqué Marc Lecarpentier, son biographe et ami, dans une déclaration à l'AFP.

Grand maître français de l'humour et de la poésie, mélange de dérision et de modestie, Sempé a tracé depuis les années 1950 jusqu'à aujourd'hui une oeuvre pleine de bonhommie: des dessins pour le New Yorker, Paris Match ou L'Express aux albums du "Petit Nicolas".

Sempé a été l'un des artistes les plus sollicités par le New Yorker avec une centaine de couvertures dessinées de sa main.

Enfant battu

Né en 1932 à Pessac, près de Bordeaux, le dessinateur a publié une douzaine d'albums dans sa carrière, "Saint Tropez", "Tout se complique" et surtout le "Petit Nicolas" , vendu aujourd'hui à quelque 15 millions d'exemplaires.

Enfant naturel, battu et bègue, Sempé n'a pas vraiment eu l'enfance de son héros Nicolas qu'il fait grandir avec Goscinny dans une France idéalisée des années 1950. Il vend ses premières planches en 1950 à Sud Ouest qu'il signe "DRO" (de "to draw", dessiner en anglais).

La petitesse de l'homme

Depuis le "Petit Nicolas" qu'il créé en 1959 avec René Goscinny, Jean-Jacques Sempé a publié quasiment un album par an et signé une centaine de Unes dans la presse.

Un autobus sur un pont traversant la Seine de nuit, des musiciens, des cyclistes, un cracheur de feu, des scènes à Central Park, Saint-Tropez ou au Jardin du Luxembourg... Dans chacune de ses oeuvres, on retrouve ses thèmes de prédilection: la petitesse de l'homme dans la nature, sa solitude dans la ville, ses disputes, ses ridicules et ses ambitions démesurées, les limites de l'esprit d'équipe.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Culture

Château d'Yverdon: des briques de Lego pour interpeller et réparer

Publié

le

Oeuvres éphémères, des briques de Lego colorées apparaîtront sur la façade est du château et dans l'entrée de l'Echandole (Archives). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Le 10 septembre, il sera possible de venir combler des interstices dans une façade du château d'Yverdon-les-Bains en y insérant des briques colorées de Lego. L'objectif de la démarche est de réveiller le patrimoine et de poser un regard neuf sur le bâtiment historique.

L'Echandole, le Musée d'Yverdon et l'Association pour la restauration du château (Archy) sont à l'origine du projet, inspiré et guidé à distance par l'artiste franco-allemand Jan Vormann. Depuis plus de 10 ans, ce dernier est connu pour ses réparations de monuments en Lego, des oeuvres éphémères.

Le lancement du projet Dispatchwork est prévu le samedi 10 septembre. "L'entrée est libre. Tout le monde pourra venir au château et à l'Echandole", a expliqué vendredi à Keystone-ATS Alice Kummer, chargée de communication du théâtre yverdonnois.

Ceux qui le souhaitent pourront colmater les brèches situées sur la façade est du château, du côté de la rue de la Plaine. Cette ½uvre collective restera deux semaines en place. Une autre zone, dans l'entrée de l'Echandole, sera "décorée" de la même manière, lors des spectacles pour les familles, puis démontée en fin de saison.

Collecte de briques

Pour l'heure, les organisateurs ont récolté plus de 50 kilos de Lego, parfois repris de festivals qui ont vécu la même expérience. Mais ils en cherchent encore et appellent la population à venir leur amener d'autres petites briques: "Nous recherchons surtout des pièces spéciales, des pièces d'angle notamment, mais surtout pas des accessoires ou des personnages", détaille Mme Kummer.

Une assistante de Jan Vormann fera le déplacement, pour partager son savoir-faire. "On ne peut pas se contenter d'assembler les pièces. Il faut faire attention à ne pas détériorer le monument. On ne colle pas les briques, on ne les cloue pas non plus", relève Alice Kummer.

Dispatchwork fait écho aux restaurations en cours du château médiéval, qui s'étendront jusqu'en 2024. "C'est notre clin d'oeil artistique et ludique en tant que locataire des lieux", glisse la porte-parole.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Bons Plans LFM

Coup d'envoi de l'édition 2022 de Rock Oz'Arènes

Publié

le

Rock Oz'Arènes LFM
Les arènes d'Avenches / @Nacho Nojek @rockozarenes.com

Rock Oz'Arènes a débuté ce mercredi à Avenches. Une 30ème édition qui aura lieu une dernière fois dans l'amphithéâtre romain avant sa rénovation. Aucune annulation n'avait eu lieu jusqu'à présent. Néanmoins le comité du festival a communiqué hier soir sur l'annulation du groupe Placebo pour raisons familiales.

Baptisée «La 30ème détonante», cette nouvelle mouture proposera  jusqu'à dimanche du rock, de la pop, du rap, de la chanson française, de l'électro et de l'humour. Charlotte Carrel, Directrice artistique de Rock Oz'Arènes nous livre ses impressions peu avant l'ouverture officielle du festival avenchois.

Charlotte CarrelDirectrice artistique de Rock Oz'Arènes

Une édition 2022 qui aura lieu une dernière fois cette année dans les arènes d'Avenches avant 5 ans de travaux d'assainissement nécessaires. Le festival pourra-t-il se poursuivre normalement dès 2023 sans cet écrin qui est l'âme de la manifestation et qui a, entres autres qualités, une acoustique atypique ? Nous avons posé la question à Charlotte Carrel.

Charlotte CarrelDirectrice artistique de Rock Oz'Arènes

Un changement qui n'est pas anodin et qui touche à l'identité même du festival. La manifestation pourrait-elle être remise en question dans ses fondamentaux du fait de ce changement de lieu ? Charlotte Carrel, aux origines de la manifestation, nous répond.

Charlotte CarrelDirectrice artistique de Rock Oz'Arènes

La 30ème édition du festival a débuté ce mercredi. Une édition anniversaire qui n'a pas été simple à mettre sur pied du fait du covid et de 2 ans de pandémie qui ont rendu l'exercice de programmation du Rock Oz'Arènes périlleux, comme nous l'explique Charlotte Carrel, programmatrice des différents concerts proposés.

Charlotte CarrelDirectrice artistique de Rock Oz'Arènes

Une programmation éclectique et intergénérationnelle est proposée, à nouveau cette année, comme nous le détaille Charlotte Carrel. Passage en revue des différents artistes à l'affiche de cette édition 2022 à ses côtés.

Charlotte CarrelDirectrice artistique de Rock Oz'Arènes

Placebo annule sa venue

Jusqu'à présent, aucune annulation n'avait été annoncée. Néanmoins, quelques heures après cette interview réalisée le 10 août, le festival a signalé, via un communiqué, l'annulation de la venue du groupe britannique Placebo pour raisons familiales. Le Rock Oz'Arènes perd, avec cette annonce, l'une de ses têtes d'affiche. Le comité du festival a communiqué, dans la foulée, mettre tout en œuvre pour remplacer le groupe de Brian Molko. A noter que les billets ne pourront pas être échangés ou remboursés selon l'organisation.

Le programme 2022 est à retrouver sur le site officiel de l'événement

 

Continuer la lecture

Culture

Metallica et Mariah Carey chantent pour l'aide contre la pauvreté

Publié

le

Mariah Carey va participer à la 10e édition du Global Citizen Festival (archives). (© KEYSTONE/AP/Kamran Jebreili)

Metallica, Mariah Carey, Rosalia et les Jonas Brothers, entre autres, se retrouveront à New York cette année pour le Global Citizen Festival, ont annoncé jeudi les organisateurs. La manifestation vise à rallier des soutiens pour l'aide contre l'extrême pauvreté.

L'événement, qui est dans sa dixième année, se tiendra à Central Park le 24 septembre. Un spectacle similaire se tiendra le même jour à Accra, au Ghana, avec Usher, SZA, Stormzy, H.E.R., Sarkodie, Stonebwoy et Tems.

Ces concerts ont lieu depuis 2012 au moment où les dirigeants mondiaux se réunissent à New York pour l'assemblée générale de l'ONU. Global Citizen distribue des billets gratuits aux personnes promettant par exemple d'envoyer des lettres à leur gouvernement pour soutenir l'aide au développement.

"Des décennies d'échecs"

L'actrice Priyanka Chopra Jonas présentera l'événement, qui exhorte les dirigeants ainsi que les philanthropes à soulager la dette, améliorer l'accès à la nourriture et investir dans des solutions pour le climat.

"Des décennies d'échecs politiques et systémiques ont mené l'humanité vers des crises qui convergent et se détériorent rapidement: climat, faim, santé, guerre et conflit", a dit Hugh Evans, co-fondateur et directeur de Global Citizen, dans un communiqué.

"Les populations les plus marginalisées paient le prix de l'inaction de nos dirigeants et maintenant des millions de vies, ainsi que l'avenir de notre planète, sont en jeu."

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Culture

Décès du créateur de mode japonais Issey Miyake à 84 ans

Publié

le

Issey Miyake avait été l'un des premiers créateurs de mode japonais à s'imposer dans la capitale française après avoir travaillé pour Guy Laroche et Givenchy. (© KEYSTONE/AP)

Le créateur de mode japonais Issey Miyake est décédé à l'âge de 84 ans, a annoncé mardi à l'AFP une employée de son bureau à Tokyo. Sa carrière s'est étendue sur plus d'un demi-siècle.

"Il est mort dans la soirée du 5 août", a-t-elle dit au téléphone, ajoutant que les obsèques d'Issey Miyake avaient déjà eu lieu en présence "uniquement de proches", conformément à ses souhaits. Il n'est pas prévu de cérémonie publique, a précisé cette source.

La chaîne de télévision publique japonaise NHK a également annoncé la mort du grand créateur de mode.

Survivant de la bombe

Né le 22 avril 1938 à Hiroshima (ouest du Japon), Issey Miyake avait sept ans le 6 août 1945 quand les Etats-Unis avaient largué la première bombe atomique de l'Histoire sur sa ville natale, faisant 140'000 morts et traumatisant à vie les rescapés. Il avait survécu, mais sa mère était morte trois ans plus tard des suites des radiations.

A peine diplômé de l'université des beaux-arts de Tama à Tokyo, il s'était installé à Paris en 1965 et avait étudié à l'école de la Chambre syndicale de la Couture parisienne.

Issey Miyake avait été l'un des premiers créateurs de mode japonais à s'imposer dans la capitale française après avoir travaillé pour Guy Laroche et Givenchy.

Matériaux jamais vus

A partir des années 1980, il avait fait rayonner son style à travers le monde en utilisant des matériaux jamais vus dans la mode jusqu'alors (fil de fer, papier artisanal japonais, crin...). Il était connu notamment pour avoir confectionné des habits d'une seule pièce et pour sa technique du plissé.

En juin dernier, un défilé spectacle de sa marque avait été mis en scène à Paris par Rachid Ouramdane, directeur du Théâtre national de Chaillot, rassemblant mannequins, performeurs et un collectif d'acrobates.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X