Rejoignez-nous

Culture

"L'Innocent" et "La nuit du 12" en tête des nominations aux César

Publié

,

le

Jean Dujardin fait partie des nominés pour le César du meilleur acteur, pour le film "Novembre". (© KEYSTONE/EPA/IAN LANGSDON)

Une comédie policière réjouissante signée Louis Garrel et une enquête impossible sur un féminicide: "L'Innocent" et "La Nuit du 12" sont en tête des nominations pour les César.

Présenté à Cannes où il a séduit la critique, avant de réunir plus de 700'000 spectateurs en salle, "L'Innocent" mêle comédie et film de braquage en s'inspirant de l'histoire familiale de Louis Garrel.

Le film fait la course en tête pour la soirée du 24 février, avec 11 nominations, dont le meilleur film et le meilleur acteur pour Garrel, et fait figure de favori pour succéder à "Illusions Perdues", le vainqueur de l'an passé avec sept trophées.

L'enfant de la balle devenu tête d'affiche du cinéma d'auteur français côtoie dans la catégorie meilleur acteur ses aînés Jean Dujardin (pour "Novembre" sur les attentats de fin 2015), mais aussi Benoît Magimel (pour "Pacifiction" d'Albert Serra), en lice pour un doublé après son César de l'an dernier.

Côté actrices, Virginie Efira, nommée pour "Revoir Paris" où elle partage d'ailleurs l'affiche avec lui, en témoin d'un attentat dans une brasserie parisienne, a toutes ses chances, face notamment à Adèle Exarchopoulos ("Rien à foutre") ou Laure Calamy ("A plein temps").

Deux actrices suisses, Souheila Yacoub et Kayije Kagame ont quant à elles été nommées dans la catégorie des révélations.

Thématique contemporaine

"La Nuit du 12", avec 10 nominations dont le meilleur film et la meilleure réalisation lui aussi, ainsi que le meilleur espoir masculin (Bastien Bouillon, dans un rôle de policier), est également très bien placé.

Un prix permettrait à son réalisateur, Dominik Moll, de revenir sur le devant de la scène 22 ans après son César du meilleur réalisateur pour "Harry, un ami qui vous veut du bien", et célèbrerait une fiction sur une question très contemporaine, le machisme et les violences faites aux femmes.

Parmi les autres long-métrages en lice pour le meilleur film, "En Corps", signé Cédric Klapisch, l'histoire d'une danseuse classique (Marion Barbot, sélectionnée pour le meilleur espoir féminin) qui se reconstruit après une blessure.

Les César, régulièrement pointés pour leur entre-soi, ne feront pas forcément taire ces critiques cette année: "En Corps" est le seul film parmi les favoris à avoir réuni plus d'un million de spectateurs (1,3 million). "Novembre" et "Simone, Le Voyage du Siècle", plus populaires avec plus de 2 millions d'entrées, doivent se contenter de sept et deux nominations chacun.

Absence de polémiques?

Sauf révélation de dernière minute, l'Académie devrait par contre s'épargner une nouvelle crise sur l'attitude à adopter face aux artistes soupçonnés ou impliqués dans des affaires de violences sexuelles ou sexistes.

Gérard Depardieu ou Ary Abittan, présumés innocents par la justice mais mis en examen pour des viols qu'ils nient, ne sont pas nommés, pas plus que Sofiane Bennacer.

Son cas était le plus radioactif, depuis sa révélation dans "Les Amandiers", le film de sa compagne Valéria Bruni-Tadeschi. La sortie du film a été accompagnée de révélations sur ses mises en examen pour viols, et la réalisatrice a admis en avoir été au courant pendant le tournage.

M. Bennacer n'est finalement pas nommé parmi les espoirs masculins, et les Césars ne devraient donc pas avoir besoin de dégainer la règle adoptée en dernière minute, selon laquelle aucune personne mise en cause "par la justice pour des faits de violence" ne sera "mise en lumière".

Le long-métrage, retraçant l'aventure du théâtre des Amandiers de Patrice Chéreau, récolte tout de même 7 nominations, dont le meilleur film.

Après ce premier tour, auquel ont participé 67% des 4705 membres de l'Académie, le cinéma français va retourner aux urnes pour décerner les prix, qui seront remis lors d'une soirée présidée par Tahar Rahim sur la scène de l'Olympia.

La présentation sera assurée collégialement par neuf maîtres et maîtresses de cérémonie, d'Emmanuelle Devos à Eye Haïdara, en passant par Alex Lutz et Ahmed Sylla, avec la lourde tâche de remonter des audiences encore catastrophiques l'an dernier (1,3 million de téléspectateurs).

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Culture

Milo Rau prend la tête du Festival de Vienne

Publié

le

Le metteur en scène suisse, Milo Rau, va diriger le Festival de Vienne, les Wiener Festwoche. (© KEYSTONE/APA/APA/HANS KLAUS TECHT)

Le metteur en scène suisse de théâtre Milo Rau sera le nouveau directeur du Festival de Vienne, les Wiener Festwochen. Il sera déjà responsable de l'édition 2024 de cet important festival européen d'art et de culture.

Milo Rau, 45 ans, devrait prendre en charge la direction artistique du festival à partir de juillet. Son contrat est prévu pour une durée de cinq ans, ont indiqué les Wiener Festwochen en fin de semaine.

Milo Rau quitte son poste de directeur du théâtre NTGent en Belgique. Il occupait ce poste depuis la saison 2018/19. Ce n'est pas possible de mener de front les deux activités, a déclaré le metteur en scène lors d'une conférence de presse à Vienne.

La conseillère municipale en charge de la culture, Veronica Kaup-Hasler, a annoncé la décision vendredi à l'hôtel de ville de Vienne. Elle considère Milo Rau comme l'un des metteurs en scène internationaux les plus importants.

Des éloges pour "l'artiste qui pense politiquement"

En tant qu'"artiste à la pensée politique", Milo Rau travaille dans différents domaines, du théâtre au cinéma en passant par l'opéra, et dispose d'un excellent réseau international, a-t-elle déclaré: "c'est à nouveau une personnalité artistique au fort rayonnement qui est à la tête du festival de Vienne".

Elle souhaite que Milo Rau touche un public plus large. Elle n'a pas voulu donner de chiffres à ce sujet. Dernièrement, les Wiener Festwochen ont déploré une baisse de fréquentation.

Milo Rau ne connaît aucune autre ville "qui brûle autant pour le théâtre que Vienne", a-t-il répondu. Il est impatient de renouer avec la grande tradition des Wiener Festwochen et de créer "une fête du théâtre mythique, énorme et controversée". Il a promis "un théâtre mondial polyphonique, formellement diversifié, passionné et combatif. Une fête pour Vienne et le monde".

Par analogie avec son manifeste de Gand, Milo Rau veut également rédiger un manifeste viennois et élaborer ce dont cette ville et l'Europe a besoin. Le manifeste doit être très concret et rendre compréhensible ce qui a fonctionné et ce qui n'a pas fonctionné. Milo Rau a déclaré qu'il se concentrait sur le théâtre de textes d'intérêt international, avec des "crossovers" dans d'autres domaines comme le théâtre musical ou les expositions.

De nombreuses candidatures

L'intérêt pour la direction des Wiener Festwochen était grand : après un appel à candidatures international, 36 personnes ont été retenues et six invitées à des auditions.

Milo Rau est né en 1977 à Berne. Il a étudié la sociologie, la philologie allemande et la philologie romane à Paris, Zurich et Berlin. Plusieurs de ses ½uvres ont déjà été jouées lors des Wiener Festwochen.

Le directeur actuel, Christophe Slagmuylder, avait décidé l'année dernière de mettre fin prématurément à son contrat et de rejoindre le centre culturel Bozar dans sa ville natale de Bruxelles.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / apa

Continuer la lecture

Culture

Le cinéma germanophone à l'honneur à la Cinémathèque

Publié

le

Martin Suter sera mardi à Lausanne pour présenter le film qui lui est consacré (archives). (© KEYSTONE/URS FLUEELER)

Dédié au cinéma germanophone, le FILMFEST Lausanne revient mardi et mercredi pour une 5e édition à la Cinémathèque suisse. Deux types de programmes sont proposés: l'un est destiné aux élèves et aux enseignants d'allemand des gymnases du canton de Vaud, l'autre au grand public avec deux films en première romande.

Le premier de ces films est "Alles über Martin Suter. Ausser die Wahrheit", long-métrage de l'Allemand André Schäfer qui dresse le portrait de l'écrivain alémanique Martin Suter. Les deux hommes seront présents mardi à Lausanne pour discuter du film.

"Rabiye Kurnaz gegen George W. Bush" d'Andreas Dresen sera projeté mercredi. L'actrice principale Meltem Kaptan, dont l'interprétation a été saluée par un Ours d'argent au dernier festival de Berlin, fera également le déplacement de Lausanne.

Pour les gymnasiens, trois films ont été retenus: "Nico", "Der Passfälscher" et "Sami, Joe und ich". Ils seront projetés à la Cinémathèque, mais aussi à Vevey et Yverdon. Des podiums de discussions sont également programmés pour accompagner ces films.

L'association FILMFEST Lausanne est née en 2018. Le festival vise notamment à donner le goût de la langue allemande à travers le cinéma.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

"Avatar 2" se hisse à la cinquième place du classement mondial

Publié

le

"Avatar: la voie de l'eau" continue de grimper au box office mondial, où il vient de décrocher la 5e place. (© KEYSTONE/AP)

Avatar 2 continue de progresser au box-office. Le film du réalisateur James Cameron occupe pour l'heure la cinquième place du classement mondial des films au plus grand succès commercial. En Suisse, la barre des 800'000 spectateurs a été franchie le week-end dernier.

Selon ce classement, "Avatar 2" a rapporté 2,054 milliards de dollars dans le monde depuis sa sortie en salle à la mi-décembre, selon les journaux de l'industrie américaine. Dans le classement, le film a ainsi dépassé "Avengers : Infinity War", qui avait rapporté environ 2,052 milliards de dollars depuis 2018 et occupait jusqu'à présent la cinquième place.

La première place du classement mondial reste entre les mains de James Cameron, le réalisateur de trois des cinq films qui ont engrangé le plus de recettes au plan mondial: les deux Avatar et Titanic.

La première place est occupée par "Avatar - En route pour Pandora", sorti en 2009, qui a rapporté 2,92 milliards de dollars. En deuxième position, on trouve le blockbuster "Avengers : Endgame" (2019) avec des recettes d'environ 2,79 milliards de dollars, suivi de "Titanic" (1997) avec des recettes mondiales de 2,19 milliards de dollars.

"Star Wars" menacé

"Star Wars Episode VII : The Force Awakens" de 2015 occupe la quatrième place avec 2,07 milliards de dollars. Selon les prévisions du secteur, "Avatar 2" pourrait prochainement dépasser son rival "Star Wars".

En 2017, James Cameron avait commencé à travailler simultanément sur quatre suites d'"Avatar", les autres volets devant suivre à partir de 2024. "Avatar : La voie de l'eau", avec des stars comme Sam Worthington, Zoe Saldaña, Kate Winslet et Sigourney Weaver, est nominé pour quatre Oscars, dont ceux du "Meilleur film" et des effets visuels.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / dpa / ansa

Continuer la lecture

Culture

"Rush" de Måneskin en tête des classements en Suisse

Publié

le

Maneskin au Global Citizen Festival à Central Park à New York en septembre dernier. (© KEYSTONE/FR171797 AP/BRITTAINY NEWMAN)

Le nouvel album de Måneskin, "Rush !", sorti le 20 janvier, a conquis les classements mondiaux. Il se place en tête des ventes dans sept pays, dont la Suisse, l'Italie, la France, le Japon, la Belgique, les Pays-Bas et la Lituanie.

L'album est également dans le Top 5 dans 10 pays, dont le Royaume-Uni (#5), l'Allemagne (#3), la Finlande et bien d'autres.

Ces résultats s'ajoutent à la troisième place du classement Spotify Debut Albums lors du premier week-end aux États-Unis et dans le monde, et au démarrage - 24 heures seulement après la sortie - dans le classement iTunes à la première place dans 20 pays, dont l'Italie, les États-Unis, la France et d'autres. Il se place également dans le top 20 dans 39 pays, dont le Royaume-Uni et le Japon, tous deux à la troisième place.

Confirmant leur succès international, Victoria, Damiano, Thomas et Ethan ont récemment interprété "Gossip" en direct aux côtés de Tom Morello en tant qu'invités du célèbre Tonight Show de Jimmy Fallon.

Produit principalement par Fabrizio Ferraguzzo et Max Martin, l'album a été enregistré à Los Angeles, en Italie et à Tokyo. L'album - qui contient les singles déjà sortis "Mammamia", "Supermodel", la ballade "The Loneliest" et le récent "Gossip" avec la collaboration de Tom Morello - arrive au moment où le groupe se prépare à reprendre le Loud Kids Tour, produit et organisé par Vivo Concerti.

Le volet 2022 - qui a fait une tournée au Mexique, au Canada et en Amérique du Nord et du Sud - s'est terminé à Las Vegas le 16 décembre.

La tournée mondiale reprendra le 23 février 2023, et s'arrêtera dans toute l'Europe, touchant les arènes les plus importantes d'Italie, et se terminera par quatre dates spéciales : au Stadio Olimpico de Rome, les 20 et 21 juillet 2023, et au stade San Siro de Milan, les 24 (complet) et 25 juillet 2023. En Suisse, le jeunes Italiens sont attendus au Hallenstadion de Zurich le 26 avril. Pour les concerts de 2023, 500'000 billets ont déjà été vendus.

La discographie de Måneskin compte actuellement 320 certifications dans le monde, avec 18 disques de diamant, 253 disques de platine et 48 disques d'or. Le groupe est nommé aux Grammy Awards 2023 dans la catégorie Meilleur nouvel artiste, après avoir clôturé une année 2022, pavée de récompenses : parmi elles, il y a la chanson rock préférée aux American Music Awards avec "Beggin' " et la meilleure vidéo alternative aux Mtv Video Music Awards pour le clip de " I wanna be your slave " (une première pour un artiste italien), une chanson qui a également remporté le prix de la meilleure chanson rock aux Billboard Music Awards. Måneskin a encore reçu le prix du meilleur nouvel artiste alternatif aux iHeart Music Awards 2022, où ils ont reçu deux nominations : meilleur groupe de l'année et artiste alternatif de l'année.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / Adnkronos

Continuer la lecture

Culture

Le principe du café suspendu s’étend aussi au milieu culturel

Publié

le

crédit image : Pixabay

Acheter un livre ou une place de théâtre pour une personne qui n’en a pas forcément les moyens. De plus en plus d'institutions culturelles, également sur Vaud, le proposent. Sur le même principe que les cafés suspendus, certains établissements ont mis en place des billets ou des livres suspendus

Le café suspendu est né à Naples dans l'entre-deux-guerres et il est arrivé en Suisse depuis quelques années. Le principe : des clients consommaient un café et en payant deux pour un autre client dans le besoin. Un principe qui s'élargit de plus en plus dans d'autres domaines, notamment dans le milieu culturel. Dans le canton de Vaud, ce type d'initiative fait timidement son arrivée. Certains établissements ont mis en place des billets de théâtre ou des livres suspendus. C’est notamment le cas à la librairie Basta à Lausanne. Les gérants mettent à disposition une cagnotte, que les clients peuvent remplir avec la somme de leur choix. Un moyen de faciliter l’accès à la culture. David Haldimann, libraire à Basta

David Haldimannlibraire à Basta

Pour le moment, ces livres suspendus sont encore peu répandus dans le canton. C'est ce qu'estime Marie-Pierre Moser, libraire à Basta

Marie-Pierre Moserlibraire à Basta

Du côté du Théatre Kléber-Méleau aussi on propose des billets suspendus. Ils sont ensuite rassemblés pour les proposer à des associations qui elles n’ont pas forcément les moyens de faire venir en groupe tous leurs membres. Pour Aimée Papageorgiou, responsable de la communication au TKM, cette initiative doit permettre de rendre accessible la culture au niveau financier mais pas seulement.

Aimée Papageorgiouresponsable de la communication au TKM

Depuis le début des billets suspendus au TKM, une quarantaine de billets ont permis à des personnes de ces associations d’aller au théâtre.

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Cancer

Vous devriez rester mesuré dans vos propos, car votre nature passionnée peut engendrer de petites tensions avec l’entourage…

Les Sujets à la Une

X