Rejoignez-nous

Culture

Peter Bogdanovich, le réalisateur de "La Dernière Séance", est mort

Publié

,

le

Peter Bogdanovich (à droite) en 2017 avec Jeff Bridges, l'un des acteurs de "La Dernière Séance" (archives). (© KEYSTONE/AP Invision/RICH FURY)

Le cinéaste américain Peter Bogdanovich est mort à l'âge de 82 ans, a annoncé jeudi son agent. Cette figure du mouvement du "Nouvel Hollywood" avait notamment réalisé le film "La Dernière Séance" en 1971.

Ode à l'Amérique des années 1950, ce film qui se déroule dans une petite ville du Texas vivant des temps difficiles a récolté huit nominations aux Oscars, remportant deux statuettes. Certains observateurs l'ont comparé au chef-d'oeuvre d'Orson Welles, "Citizen Kane".

"Je suis dévasté. C'était un grand et merveilleux artiste. Je n'oublierai jamais la première de 'La Dernière Séance'" a réagi le réalisateur Francis Ford Coppola. "Je me souviens de la fin (de la projection), le public s'est levé tout autour de moi pour applaudir pendant au moins 15 minutes... Qu'il repose dans la joie pour l'éternité, en savourant le moment exaltant de nos applaudissements pour toujours," a ajouté le cinéaste dans un communiqué.

Critique de cinéma

Entré dans le monde du cinéma comme critique, Peter Bogdanovich a fait ses débuts comme réalisateur avec "La Cible", avant de se consacrer à l'écriture de "La Dernière Séance". Après d'autres succès au début des années 1970, comme "On s'fait la valise, docteur?" avec Barbra Streisand et "La Barbe à papa", la carrière de Peter Bogdanovich a entamé un déclin, avec une série de flops.

Le réalisateur s'était en outre lié avec la mannequin Dorothy Stratten, tuée par son mari peu avant la sortie de "Et tout le monde riait", où elle apparaissait à l'écran aux côtés de Audrey Hepburn.

Après s'être marié avec la demi-soeur de Dorothy Stratten puis s'être ruiné, Peter Bogdanovich avait quitté Los Angeles pour New York, où il était redevenu critique de cinéma. Vers la fin de sa carrière, il avait joué au cinéma et à la télévision, incarnant notamment le psy de la psy de Tony Soprano dans la série "Les Soprano", ou un DJ dans "Kill Bill" de Quentin Tarantino.

Il était né en 1939 à Kingston, dans l'Etat de New York. Les causes de sa mort n'ont pas été précisées. "C'était un ami cher et un héraut du cinéma", a tweeté le réalisateur mexicain Guillermo del Toro, en saluant quelqu'un qui "a réalisé des chefs-d'oeuvre" et était de surcroît "très avenant".

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Culture

L'enquête visant l'ex-ministre Jean-Michel Baylet est classée

Publié

le

L'enquête contre Jean-Michel Baylet (au centre, avec la cravate, en 2012) est classée. (© KEYSTONE/EPA/YOAN VALAT)

L'enquête ouverte par le parquet de Paris sur les accusations de viols visant l'ancien ministre PRG Jean-Michel Baylet a été classée sans suite. ll y a prescription des faits, a-t-on appris vendredi de source proche du dossier, confirmée par le parquet parisien.

Le patron de la Dépêche du Midi est accusé par Nathalie Collin, fille de l'ancien sénateur PRG Yvon Collin, de viols et d'agressions sexuelles lorsqu'elle avait entre 12 et 14 ans, au début des années 1980, ce qu'il conteste.

"Ce qui est important, c'est que le parquet ne dit pas qu'il a classé parce que les faits sont insuffisamment caractérisés", a souligné auprès de l'AFP Me Zoé Royaux, avocate de Mme Collin.

Sollicité par l'AFP, le parquet de Paris a confirmé avoir classé la procédure sans suite du fait de l'acquisition de la prescription de l'action publique.

Les faits que dénonce Mme Collin auraient débuté lors de vacances en Grèce avec ses parents dans la villa de Jean-Michel Baylet, puis se seraient poursuivis.

Sur sa dénonciation, le parquet de Paris avait ouvert une enquête pour "viols" et "agressions sexuelles" sur mineur de moins de 15 ans le 9 juin 2020.

Après avoir été entendu par les policiers en audition libre en février 2021, l'ancien ministre, âgé de 75 ans, avait été confronté pendant cinq heures à son accusatrice en octobre dans les locaux de la Brigade de protection des mineurs à Paris.

"J'en ressors comme je suis rentré, libre comme l'air", avait déclaré à l'issue de cette confrontation M. Baylet, qui a toujours contesté les faits.

Amis puis rivaux

Pour Nathalie Collin, aujourd'hui âgée de 53 ans, cette confrontation lui a permis de "dire tout ce qu'elle avait besoin de lui dire (...) et qu'elle a retenu pendant ces années", avait expliqué Me Zoé Royaux.

Amis de longue date, M. Baylet et M. Collin sont devenus des rivaux politiques et se livrent depuis plusieurs années une guerre virulente avec accusations de part et d'autre.

L'ancien président du Parti radical de gauche (1996-2016) et ex-sénateur a participé à quatre reprises à des gouvernements de gauche sous la présidence de François Mitterrand puis de François Hollande, pour lequel il a été ministre de l'Aménagement du Territoire, de la Ruralité et des Collectivités territoriales.

Jean-Michel Baylet est également un des propriétaires et le président du groupe de presse La Dépêche du Midi et est vice-président de l'Alliance de la presse d'information générale.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Culture

Karine Meylan prend la tête du Musée romain de Lausanne-Vidy

Publié

le

Karine Meylan entrera le 15 juin prochain dans sa fonction de nouvelle directrice du Musée romain de Lausanne-Vidy. (© Ville de Lausanne)

Une femme va prendre la direction du Musée romain de Lausanne-Vidy. La Municipalité lausannoise a nommé vendredi Karine Meylan, actuelle conservatrice à l'ArchéoLab de Pully. Elle remplacera dès le 15 juin Laurent Flutsch à la suite de son départ à la retraite.

"Son expertise dans les disciplines de la muséologie, de l'archéologie et de la médiation culturelle lui permettra de poursuivre l'excellent travail mené par M. Flutsch au musée ces vingt dernières années et de faire face aux futurs enjeux notamment en matière d’accès à la culture", écrit la Ville dans un communiqué.

Née en 1981, Karine Meylan est titulaire d'un Master à l'Université de Lausanne en archéologie gallo-romaine, histoire ancienne et histoire ainsi que d'un certificat en pratique muséale de l'International Council of Museums (ICOM). Elle termine actuellement un doctorat en archéologie à l'Université de Lausanne, spécialisée dans le domaine de la médiation des sciences historiques.

Elle dispose d'une grande connaissance du domaine muséal de l'archéologie pour avoir travaillé plus de dix ans commeconservatrice à l'ArchéoLab et comme commissaire d'exposition, notamment à la Villa romaine d'Orbe-Boscéaz, au Musée des Arts et des Sciences de Sainte-Croix et à l'UNIL, détaille la Municipalité.

Hommages à Laurent Flutsch

La Municipalité de Lausanne témoigne aussi à Laurent Flutsch sa vive reconnaissance pour avoir, depuis plus de vingt ans, permis au Musée romain de Lausanne-Vidy de se positionner comme une institution de premier plan dans le domaine de l'archéologie en Suisse romande.

"Les nombreuses expositions présentées sous sa direction ont attiré et émerveillé des générations d'écoliers et marqué un public de tous âges par le caractère unique de l'expérience qui leur était offerte, en alliant intelligence, humour, originalité et rigueur scientifique", salue-t-elle.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Un rare tableau de Botticelli vendu 45 millions de dollars

Publié

le

Selon Sotheby's, le tableau, bien conservé et entouré d'un cadre ornementé doré, avait appartenu au 19e siècle à une célèbre cantatrice anglaise de l'époque, Adelaide Kemble Sartoris, puis chez ses héritiers. (© KEYSTONE/EPA/JUSTIN LANE)

Un tableau du maître de la Renaissance italienne Sandro Botticelli, dont les oeuvres sont rares dans les collections privées, a été vendu plus de 45 millions de dollars jeudi lors d'enchères chez Sotheby's à New York.

Au bout d'un duel qui a duré sept minutes, entre deux acheteurs donnant leurs ordres au téléphone et renchérissant plusieurs fois de 100'000 dollars supplémentaires, le lot numéro 14 de la vente, "Le Christ en tant qu'homme des douleurs" ("The man of sorrows") , a été adjugé à 39,3 millions de dollars, auxquels s'ajoutent les frais et commissions, soit un total de 45,41 millions de dollars.

Le prix se situe au-dessus de l'estimation donnée par Sotheby's (40 millions de dollars), mais c'est plus de deux fois moins que le record établi l'année dernière (92,2 millions de dollars) pour un tableau du maître de la Renaissance italienne, le "Jeune homme tenant un médaillon".

Selon Sotheby's, il s'agit du troisième tableau d'un peintre de la Renaissance le plus cher vendu aux enchères, si l'on compte le fameux Salvator Mundi, attribué à Leonard de Vinci, qui avait explosé tous les compteurs en novembre 2017 chez Christie's à New York (450 millions de dollars).

Record historique en 2021

"Le Christ en tant qu'homme des douleurs" est un portrait sur fond noir de Jésus, au regard profond, couronne d'épines autour de la tête entourée d'anges. Ses mains, scarifiées, sont entravées par des cordes.

D'après les experts cités par Sotheby's, le tableau remonterait au début des années 1500, à la fin de la vie de Sandro Botticelli (1445-1510), connu pour ses oeuvres exposées aux Offices à Florence ("Printemps", "Naissance de Vénus") et dont les fresques ornent aussi la Chapelle Sixtine au Vatican.

Selon Sotheby's, le tableau, bien conservé et entouré d'un cadre ornementé doré, avait appartenu au 19e siècle à une célèbre cantatrice anglaise de l'époque, Adelaide Kemble Sartoris, puis chez ses héritiers. Lors de sa dernière vente, aux enchères, en 1963, il avait été racheté pour 10'000 livres sterling.

Les maisons d'enchères ont profité d'un marché de l'art dynamique en 2021, après une année 2020 où la pandémie de Covid-19 avait pesé sur l'offre. Sotheby's a ainsi réalisé en 2021 le plus haut chiffre de vente de son histoire, à 7,3 milliards de dollars.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Culture

Le photographe René Robert meurt de froid dans les rues de Paris

Publié

le

Le photographe suisse René Robert, 85 ans, a fait une chute sur un trottoir à Paris et personne ne l'a aidé, à l'exception d'un SDF: il est mort d'hypothermie. (© Twitter)

Le photographe suisse René Robert, connu pour ses portraits du monde du flamenco, est mort d'hypothermie à Paris à l'âge de 85 ans. Il a passé neuf heures sur un trottoir après une chute, sans personne pour l'aider.

L'accident s'est produit dans la nuit du 18 au 19 janvier : l'artiste se promenait près de la place de la République lorsqu'il a trébuché et fait une chute mortelle vers 21h30.

Son ami et journaliste français Michel Mompontet a raconté l'incident à France Info. Un sans-abri a appelé à l'aide le lendemain à 6 heures du matin. Robert a été transporté à l'hôpital, où il est mort peu après d'une grave hypothermie.

René Robert, né le 4 mars 1936 à Fribourg, a commencé sa carrière de photographe dans le domaine de la publicité et de la mode, avant de se faire connaître par ses clichés de danseurs de flamenco.

Ses images, toujours en noir et blanc, ont exalté l'art du flamenco pendant plus de 50 ans en photographiant des artistes comme Paco de Lucia, Fernanda de Utrera, ou Pastora Galván pour ne citer qu'eux.

Les portraits du photographe René Robert, réalisés de 1967 à 2009, ont fait l'objet de nombreuses expositions à travers l'Europe. L'une d'entre elles a été organisée à Rome à l'initiative de l'Institut Cervantes. Ses photos ont été rassemblées dans plusieurs ouvrages.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / akr

Continuer la lecture

Culture

Dernier hommage au jeune acteur disparu Gaspard Ulliel

Publié

le

Un homme porte un bouquet de fleurs près d'un portrait de l'acteur français Gaspard Ulliel devant l'Eglise Saint Eustache à Paris jeudi peu avant son service funèbre. (© KEYSTONE/AP/Michel Euler)

Monde du cinéma, famille et amis ont rendu un dernier hommage jeudi à Paris à Gaspard Ulliel. Le jeune acteue de 37 ans est décédé la semaine passée dans un accident de ski, interrompant brutalement une vie et une carrière.

La bénédiction, d'une durée d'environ une heure, a démarré vers 11h00 en l'église Saint-Eustache. A l'entrée trônait un portrait en noir et blanc, cigarette à la bouche, de celui qui fut un Saint Laurent magnétique sur grand écran.

Un millier de personnes, famille et invités, étaient réunies à l'intérieur de l'édifice. Quelque 200 autres se trouvaient sur son parvis.

Beaucoup de gerbes de fleurs, souvent blanches, avaient été déposées. Comme celles des César, de l'acteur Vincent Cassel et de l'école bilingue Jeannine Manuel à Paris avec l'inscription "A notre cher Gaspouille".

Très apprécié dans le milieu du 7e Art

Jérémie Renier a fait partie des personnes qui a porté le cercueil noir. Il avait incarné Pierre Bergé aux côtés de Gaspard Ulliel dans le long-métrage de Bertrand Bonello.

Ce dernier était présent à la cérémonie aux côtés de nombreux acteurs et actrices. On y a vu Catherine Deneuve, Isabelle Huppert, Léa Seydoux, Nathalie Baye, Raphaël Personnaz et Alex Lutz.

La mort accidentelle de Gaspard Ulliel, père d'un petit garçon, a suscité une multitude d'hommages à un homme qui menait une belle carrière et était très apprécié dans le milieu du 7e Art.

Il était notamment connu du grand public pour des films comme "Un long dimanche de fiançailles" (2004) de Jean-Pierre Jeunet et "Juste la fin du monde" (2016) de Xavier Dolan, qui lui avait valu le César du meilleur acteur en 2017. Il y incarnait un écrivain retrouvant sa famille après douze ans d'absence, à qui il venait annoncer sa mort prochaine.

Il avait précédemment décroché le César du Meilleur espoir masculin en 2005 grace à "Un long dimanche de fiançailles" de Jean-Pierre Jeunet. Il y incarnait Manech, le fiancé de Mathilde (Audrey Tautou), disparu en 1917 dans les tranchées.

Il avait également tourné aux Etats-Unis, dans "Hannibal Lecter: les origines du mal", qui conte les jeunes années du serial killer cannibale : cela avait été son premier rôle en anglais.

Il sera à l'affiche de la série Marvel "Moon Knight", diffusée dès le 30 mars sur Disney+.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Verseau

Quelle que soit votre job, attendez-vous à devoir rediriger vos actions vers des cibles carrément inédites ! Que du tout bon !

Les Sujets à la Une

X