Rejoignez-nous

Culture

Vie privée de Zemmour: Voici et Closer condamnés

Publié

,

le

Eric Zemmour a pu faire condamner deux magazines pour atteinte à sa vie privée. (© KEYSTONE/EPA/CHRISTOPHE PETIT TESSON)

Les magazines Voici et Closer, assignés l'an dernier en justice par le politicien de droite Eric Zemmour pour atteinte à la vie privée, ont été condamnés cette semaine par le tribunal judiciaire de Nanterre. Paris Match, à l'inverse, a obtenu gain de cause.

"Les trois litiges portent sur la révélation de la relation sentimentale entretenue par Eric Zemmour et sa conseillère, Sarah Knafo, pendant la période précédant sa déclaration pour la campagne présidentielle ou contemporaine de celle-ci", a indiqué une source judiciaire à l'AFP.

Selon le jugement consulté mercredi par l'AFP, le groupe Reworld Media, propriétaire de Closer, est condamné à payer 3000 euros à l'ancien candidat à la présidentielle, "au titre du droit au respect de sa vie privée" et "au titre du droit sur son image".

Le groupe est également condamné à payer 8000 euros à Mylène Chichportich, la femme du leader de Reconquête. Dans un communiqué publié en octobre 2022, les avocats de l'ancien candidat à la présidentielle dénonçaient des "photos volées" des époux publiées par Closer.

Prisma Media, propriétaire de Voici, est également condamné à payer 3000 euros à Eric Zemmour, pour les mêmes raisons.

Le magazine avait publié en septembre 2022 des photos et un texte sur la proximité entre Eric Zemmour et Sarah Knafo.

Concernant Paris Match, qui avait été assigné pour sa une de septembre 2022 sur la "très proche conseillère" d'Eric Zemmour, le magazine mentionnait le refus de divorcer de Mylène Chichportich, ce qui a été interprété par le tribunal comme relevant du débat d'intérêt général. Le groupe Lagardère News n'est donc pas condamné.

Contactée par l'AFP, l'avocate d'Eric Zemmour n'a pas souhaité commenter cette décision.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Culture

Neuf jeunes talents de la chanson à Caux avec Francis Cabrel

Publié

le

Francis Cabrel vient régulièrement en Suisse, comme au Paleo 2022 (archives). (© Keystone/MARTIAL TREZZINI)

Un ancien Palace Belle Epoque sur les hauts de Montreux, neuf jeunes talents de la chanson francophone, Francis Cabrel pour les parrainer, Aliose pour les coacher, c'est le concept des Premières émergences musicales Montreux-Riviera.

Elles se tiennent cette semaine à Caux et se concluront par un concert samedi avec Francis Cabrel comme maître de cérémonie. Le chanteur français s'est produit mardi soir et devait encore se produire mercredi soir au Caux-Palace, des événements complets.

Les neuf talents sélectionnés, retenus parmi une centaine de candidats, viennent des cantons de Vaud, du Valais et de Berne, de France et de Belgique. Ils ont une semaine pour écrire, composer et monter un spectacle.

Cela fait trente ans que Francis Cabrel est engagé auprès des jeunes artistes avec son association "Voix du Sud" et les Rencontres d'Astaffort, une petite commune qui se situe à une dizaine de kilomètres au sud d'Agen entre Bordeaux et Toulouse.

"Au départ, c'était comme un voeu pieux", a dit Francis Cabrel sur les ondes de la RTS mercredi : il voulait se faire rencontrer des jeunes artistes. "Et à force d'avoir réfléchi, monté une structure, engagé deux-trois personnes autour de ce projet, cela fait 30 ans que cette idée vit, qu'elle s'émancipe et qu'elle prend de l'épaisseur".

Amour de la chanson et de la langue française

Quand Pierre Smets, administrateur de la Fondation de la Saison culturelle de Montreux, s'est rendu à Astaffort s'imprégner de l'idée, Francis Cabrel a tout de suite été d'accord pour parrainer ces Premières émergences musicales.

La principale raison de son engagement auprès de la relève est son amour de la chanson et de la langue française. "Une bonne chanson, cela fait rêver, voyager tout en restant immobile", a-t-il relevé. "C'est un format formidable, qui a changé ma vie. Et si je peux changer la vie des autres, c'est avec plaisir".

Francis Cabrel ne donne des conseils que si on le lui demande, d'une part en raison de l'écart générationnel entre lui et la relève, mais aussi parce qu'il s'est formé seul "comme un loup solitaire", en écoutant les chansons à la radio, en lisant de la poésie.

"Je ne sais pas si aujourd'hui, on peut demander à des jeunes de 25 ans de lire de la poésie? ", s'interroge-t-il.

Francis Cabrel, qui vient régulièrement se produire en Suisse comme au Paléo en 2022, écrit des ballades et des chansons sentimentales. Ses ventes de disques sont estimées à plus de 25 millions d'exemplaires à travers le monde. Comme beaucoup de chanteurs de sa génération - il a 70 ans cette année -, c'est en écoutant Bob Dylan adolescent, qu'il a eu le déclic.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Genève deviendra une ville refuge pour écrivains et artistes

Publié

le

La Ville de Genève va adhérer au Réseau international des villes refuges ICORN. Elle accueillera ainsi un écrivain persécuté dans son pays à la Maison Rousseau et littérature (archives). (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

La Ville de Genève va adhérer au Réseau international des villes refuges ICORN. Elle rejoindra ainsi la septantaine de villes dans le monde qui s'engagent à offrir un refuge aux écrivains et artistes persécutés dans leur pays.

En tant que membre de l'International Cities of Refuge Network (ICORN), la Ville de Genève accueillera et logera un écrivain menacé à la Maison Rousseau et littérature (MRL) de 2024 à 2026, a-t-elle annoncé mercredi. Cette résidence temporaire de deux ans doit lui permettre de poursuivre son travail en sécurité.

L'objectif est que l'écrivain participe aussi aux activités de la MRL et échange avec la scène littéraire locale et nationale. Le choix de la personne sera fait au premier semestre 2024, a précisé Yannick Richter, porte-parole du Conseil administratif.

Parmi les villes membres de l'ICORN figurent Amsterdam, Barcelone, Berlin, Copehague, Detroit, Helsinki, Paris et Mexico. En Suisse, la Ville de Berne participe à ce réseau depuis 2019.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

La chanteuse Taylor Swift personnalité de l'année du Time magazine

Publié

le

Selon le Time Magazine, Taylor Swift "s'est engagée pour donner de la valeur aux rêves, aux sentiments et aux expériences des gens, en particulier des femmes, qui se sentaient négligées et régulièrement sous-estimées" (archives). (© KEYSTONE/AP/George Walker IV)

La chanteuse américaine Taylor Swift a été désignée personnalité de l'année 2023 du magazine américain Time mercredi. La star de la pop a secoué l'industrie de la musique avec une tournée au succès phénoménal.

"Une grande partie de ce que (Taylor) Swift a accompli en 2023 est incommensurable (...) Elle s'est engagée pour donner de la valeur aux rêves, aux sentiments et aux expériences des gens, en particulier des femmes, qui se sentaient négligées et régulièrement sous-estimées", a souligné le rédacteur en chef du magazine, Sam Jacobs.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Culture

Les acteurs d'Hollywood ratifient l'accord mettant fin à la grève

Publié

le

Les acteurs d'Hollywood ont fait grève pendant plusieurs mois, perturbant l'industrie du cinéma (archives). (© KEYSTONE/AP Invision/RICHARD SHOTWELL)

Les acteurs d'Hollywood ont ratifié un accord avec les studios, a annoncé mardi leur syndicat. Ils mettent ainsi fin à une grève de plusieurs mois qui a perturbé l'industrie du cinéma.

Le SAG-AFTRA a indiqué que 78% de ses membres ayant voté ont approuvé ce nouveau contrat de plusieurs années. "C'est un âge d'or pour le SAG-AFTRA et notre syndicat n'a jamais été aussi puissant", a déclaré sa présidente Fran Drescher dans un communiqué.

L'accord prévoit notamment pour les acteurs une somme de plus d'un milliard de dollars de compensations et de bénéfices ainsi qu'une protection contre l'usage par les studios de l'intelligence artificielle, a détaillé le syndicat.

L'Alliance of Motion Picture and Television Producers (AMPTP), qui représente Netflix, Walt Disney et d'autres studio, a salué la ratification de ce contrat. "Avec ce vote, l'industrie et ses emplois vont pouvoir revenir en force", loue l'AMPTP dans un communiqué.

Le syndicat a précisé que 38% de ses membres ont voté. L'accord entre le SAG-AFTRA et les studios hollywoodiens, pour mettre fin à une grève longue de 118 jours, avait déjà été conclu le mois dernier et des acteurs étaient revenus au travail avant qu'il ne soit ratifié.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X