Rejoignez-nous

International

14 militants hongkongais prodémocratie "coupables" de subversion

Publié

,

le

Parmi les accusés figure l'ex-député Leung Kwok-hung (à gauche sur le cliché). (© KEYSTONE/AP/Kin Cheung)

Quatorze personnes ont été reconnues "coupables" de subversion jeudi à Hong Kong lors du plus important procès contre des militants prodémocratie depuis que Pékin y a instauré une loi de sécurité nationale. Le prononcé des peines est attendu plus tard dans l'année.

Cette loi promulguée à la mi-2020 a permis d'écraser toute dissidence à Hong Kong après d'importantes manifestations prodémocratie, parfois violentes, en 2019 dans ce territoire du sud de la Chine.

Les autorités hongkongaises ont inculpé 47 figures de proue de l'opposition, issues de l'ensemble du spectre politique, pour "conspiration à des fins de subversion", affirmant que leurs activités politiques visaient à faire tomber le gouvernement.

La justice s'est prononcée jeudi sur le cas des seize accusés qui, parmi les 47, avaient plaidé non coupables. Les ex-députés "Long Hair" Leung Kwok-hung et Ray Chan ainsi que l'ancienne journaliste Gwyneth Ho font partie des 14 accusés reconnus coupables de subversion. En revanche, le tribunal a déclaré non coupables deux anciens conseillers de district. Le parquet a sans tarder annoncé que le ministère de la Justice ferait appel de cette dernière décision.

Réclusion à perpétuité encourue

Les militants condamnés avaient prévu de saper l'autorité du gouvernement et, "selon nous, cela aurait entraîné une crise constitutionnelle pour Hong Kong", ont écrit trois juges de la haute cour. Les trois magistrats avaient été triés sur le volet.

La plupart des accusés sont derrière les barreaux depuis 2021. Tous ont été inculpés en 2021 de "conspiration en vue de commettre des actes de subversion", des faits passibles de la réclusion à perpétuité. Ils sont poursuivis pour avoir organisé en 2010 une élection primaire officieuse destinée à sélectionner des candidats de l'opposition en vue des législatives.

Leur objectif était d'obtenir une majorité au sein de l'assemblée partiellement élue de la ville, afin d'opposer notamment leur veto aux budgets et de forcer potentiellement à la démission la dirigeante pro-Pékin de Hong Kong alors en place, Carrie Lam, selon le parquet.

La défense a fait valoir que la loi fondamentale, qui sert de constitution à Hong Kong, prévoyait les mécanismes permettant ce projet et qu'il s'agissait donc "d'une question purement politique plutôt que d'une question juridique".

Pas de jury

Le procès s'est tenu sans jury, ce qui constitue une entorse à la tradition judiciaire de Hong Kong.

L'affaire a été suivie de près par la communauté internationale. Des diplomates des consulats français et italien et d'autres de l'Union européenne se sont rendus au tribunal jeudi.

Les Etats-Unis et d'autres pays occidentaux ont émis des critiques à l'encontre de Pékin, estimant qu'il réduisait les libertés promises lors de la rétrocession de l'ancienne colonie britannique à la Chine en 1997.

L'arrestation des principaux accusés en janvier 2021, dont Leung Kwok-hung, le juriste Benny Tai et l'ex-députée pro-démocratie Claudia Mo, avait conduit les Etats-Unis à imposer des sanctions à six responsables chinois et hongkongais. Benny Tai et Claudia Mo ont décidé de plaider coupable.

Le consul général des Etats-Unis à Hong Kong Gregory May, a indiqué en mai que Washington allait "suivre de près les verdicts attendus et leurs condamnations".

Nouvelles arrestations

Cette semaine, la police de Hong Kong a annoncé avoir arrêté sept personnes en deux jours pour la publication sur le réseau social Facebook de "messages à caractère séditieux".

Ces arrestations sont les premières en lien avec une nouvelle loi sur la sécurité nationale entrée en vigueur en mars et qui prévoit des peines de prison pouvant aller jusqu'à la perpétuité pour cinq catégories de crimes, dont la trahison, l'insurrection, l'espionnage, le sabotage et l'ingérence extérieure.

Ce texte a supprimé par ailleurs les possibilités de réduction de peine d'un tiers pour bonne conduite pour les personnes condamnées au titre de la sécurité nationale, ce qui a porté un coup aux 31 accusés prodémocratie qui avaient choisi de plaider coupable avec l'espoir d'une éventuelle libération anticipée.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

International

Golfe d'Aden: l'équipage quitte un navire frappé par les Houthis

Publié

le

Plusieurs navires ont été visés par les Houthis en mer Rouge, dont le True Confidence sur l'image (archives). (© KEYSTONE/AP U.S. military's Central Command)

Un cargo en perdition dans le golfe d'Aden après avoir été touché par des missiles tirés du Yémen par les rebelles Houthis a été abandonné par son équipage, a annoncé samedi l'armée américaine. L'incendie provoqué par l'attaque n'a pas pu être éteint.

L'équipage du Verbena a été recueilli par un autre navire marchand, a ajouté le commandement central américain (CENTCOM) sur le réseau social X (ex-Twitter), soulignant que "la frégate iranienne IRIN Jamaran se trouvait à huit milles nautiques du M/V Verbena et n'a pas répondu à l'appel de détresse".

Le M/V Verbena, un vraquier battant pavillon des Palaos, avait lancé un appel de détresse en raison d'un incendie à bord, causé par l'impact de deux missiles de croisière lancés jeudi par les Houthis, selon le CENTCOM. Un marin avait été grièvement blessé dans l'attaque. Il avait été évacué par les forces américaines.

Le Verbena, de propriété ukrainienne et exploité par la Pologne, avait déjà subi une autre attaque de missiles moins de 24 heures plus tôt.

Attaques en hausse

Depuis novembre, les Houthis soutenus par l'Iran prennent pour cibles des vaisseaux dans le golfe d'Aden et en mer Rouge en signe de solidarité, disent-ils, avec les Palestiniens à Gaza. Ces attaques, qui perturbent fortement le commerce maritime, ont augmenté ces derniers jours.

Mercredi, un autre cargo, le M/V Tutor, avait été abandonné par son équipage en raison d'une importante voie d'eau causée par un missile tiré depuis les environs de la ville yéménite de Hodeida, contrôlée par les Houthis, selon l'United Kingdom Maritime Trade Operations, une agence de la marine de guerre britannique. Le navire est actuellement à la dérive en mer Rouge.

Un porte-parole des Houthis a affirmé sur Telegram que le Verbena était "en train de couler dans le golfe d'Aden après avoir été touché par plusieurs missiles" et que le Tutor "risque de sombrer dans les prochaines heures".

"Ces opérations sont dédiées [...] à nos frères qui combattent à Gaza", a-t-il écrit, ajoutant que les Houthis "renouvellent leur avertissement à toutes les compagnies quant aux conséquences de traiter avec Israël et de l'arrivée de leurs navires dans les ports de Palestine".

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Euro 2024: l'Italie bat l'Albanie 2-1

Publié

le

Nedim Bajrami ouvre le score après 23 secondes! (© KEYSTONE/EPA/GEORGI LICOVSKI)

Tenante du trophée, l'Italie a bien entamé son Euro en battant l'Albanie 2-1 à Dortmund dans le groupe B. Menée après 23 secondes de jeu seulement, la Squadra azzurra a eu le mérite de savoir réagir.

La partie a en effet commencé par un coup de tonnerre: une mauvaise touche de Dimarco a profité à Bajrami, qui ouvrait le score au milieu d'une défense médusée. L'ancien joueur de Grasshopper, né à Zurich, a ainsi inscrit le but le plus rapide de l'histoire de l'Euro.

Ce choc initial n'a pourtant pas perturbé les Italiens. Il ne leur a fallu qu'un quart d'heure pour renverser la situation. Bastoni a d'abord égalisé de la tête sur un excellent centre de Pellegrini (11e), puis Barella leur a donné l'avantage grâce à une magnifique volée (16e).

Les émotions se sont ensuite raréfiées, même si le gardien Strakosha a empêché plusieurs fois les champions d'Europe de prendre le large, notamment en déviant sur son poteau après un essai de Frattesi (33e). Les Albanais ont beaucoup subi et se sont montrés trop timides sur le plan offensif. Donnarumma n'a ainsi eu aucun arrêt digne de ce nom à effectuer avant la 90e et une occasion de Manaj.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Euro 2024: large succès de l'Espagne contre la Croatie

Publié

le

Carvajal inscrit son premier but en sélection (© KEYSTONE/EPA/ABEDIN TAHERKENAREH)

L'Espagne a parfaitement entamé son Euro. A Berlin, une impressionnante Roja a largement battu la Croatie 3-0 dans un premier choc du groupe B qui s'est avéré bien plus déséquilibré que prévu.

Il a toutefois fallu digérer un lancinant round d'observation avant que la partie ne se débloque enfin. Mais dès que les Espagnols ont ouvert le score par Morata (29e), servi dans l'axe de superbe manière par Fabian Ruiz, les Croates se sont écroulés. Le même Ruiz a ajouté le numéro deux peu après (32e) après une passe de Pedri.

Le défenseur Dani Carvajal (32 ans) a creusé l'écart dans les arrêts de jeu, signant son premier but en sélection. L'assist sur ce 3-0 est venu de Lamine Yamal, devenu à 16 ans et 338 jours le plus jeune joueur à disputer un match de phase finale d'un Euro.

Le joueur du FC Barcelone, où il a véritablement éclaté cette saison (sept buts et huit passes décisives) a failli inscrire le 4-0 à la 51e, mais Livakovic a mis son veto. Yamal n'a ainsi pas battu le record détenu par le Suisse Johan Vonlanthen. Celui-ci avait 18 ans et 141 jours quand il a marqué contre la France lors de l'Euro 2004.

Le poids des ans

Les Croates, pour qui Luka Modric (38 ans) n'a pas pu s'illustrer lors de sa 176e sélection et a été remplacé peu après l'heure de jeu, ont semblé ressentir le poids des ans, se trouvant souvent en difficulté face à la vitesse de leurs adversaires. Ils ont aussi manqué de réalisme en attaque, ratant plusieurs occasions nettes. Les hommes de Zlatko Dalic devront être plus efficaces lors de leur prochain match, mercredi à Hambourg contre l'Albanie.

Avec un savant mélange entre éléments d'expérience (Rodri, Carvajal, Nacho, Morata) et des jeunes talents déjà très forts (Pedri, Yamal, Williams), le sélectionneur Luis de la Fuente dispose d'un effectif à même de pouvoir viser haut dans ce tournoi.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Granit Xhaka, un capitaine heureux mais prudent

Publié

le

Xhaka se félicite de l'état d'esprit affiché par la Suisse (© KEYSTONE/PETER KLAUNZER)

"La concurrence a du bon. On l'a vu avec l'apport de Kwadwo Duah et de Michel Aebischer": Granit Xhaka insiste sur la "richesse" de son équipe après la victoire face à la Hongrie à l'Euro.

"L'entraîneur a fait les bons choix pour son onze de départ. Les joueurs sortis du banc ont également tenu un rôle important dans cette victoire, poursuit le Bâlois. Nous avons fait un premier pas. Il faut maintenant bien récupérer avant le match contre l'Ecosse mercredi. J'espère que les Ecossais ne vont pas trop réagir après la claque reçue vendredi contre l'Allemagne. Même si nous avons gagné notre premier match, la pression mercredi sera encore sur nos épaules. Il faudra donc l'assumer."

Le capitaine se félicite du nouvel état d'esprit de l'équipe. "J'ai vécu l'automne dernier mes moments les plus pénibles en sélection, affirme-t-il. Tout est allé de travers. Nous étions trop dans le confort. Mais cette année, j'ai le sentiment de jouer dans une autre équipe. A l'entraînement et en match. Et aujourd'hui, la récompense était bien là."

Kwadwo Duah "en plein rêve"

"Je nage encore en plein rêve", avoue quant à lui Kwadwo Duah, le premier buteur de la Suisse dans cet Euro 2024. "Deuxième sélection, premier but ! Il me faudra quelques jours pour réaliser. Je dédie ce but à tous ceux qui ont cru en moi, à Murat Yakin en particulier. Ce n'est pas vraiment évident de sélectionner un jouer qui évolue dans le championnat de Bulgarie. Je m'étais préparé à cette titularisation. Jeudi, Giorgio Contini m'avait dit que j'avais de bonnes chances de jouer." Le secret avait été bien gardé.

"Nous avons été à la hauteur de l'événement", se félicite pour sa part Breel Embolo qui a remporté sa course contre-la-montre. "Nous avons été trop passifs entre la 65e et la 75e. Je suis heureux d'avoir marqué. Ma saison a été très dure à vivre en raison de mes blessures. Mais j'ai toujours eu cet Euro dans un coin de ma tête. Je voulais tout faire pour aider l'équipe." Il y est parvenu samedi avec un 14e but en sélection. Sans doute pas le plus beau, mais peut-être celui qui compte le plus pour un joueur revenu de si loin.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Vierge

Accordez-vous repos et régénération par des activités totalement relaxantes. La semaine prochaine va être chargée, soyez prêt à affronter !

Les Sujets à la Une

X